Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Rose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 27 Déc - 23:13

Noël venait à peine de terminer et dans quelques jours, se serait la nouvelle année. Puis, se serait le retour à Poudlard. Deux semaines, c’était décidemment pas assez, mais bon, on faisait avec. Et puis, j’étais dans le manoir familial, même si je m’ennuyais. Mon père passait ses journées au ministère et ma mère et moi n’avions pas réellement les mêmes centres d’intérêt. Du coup, je passais beaucoup de temps seul, ça m’aidait à réfléchir. Sauf que parfois, il m’arrivait d’avoir envie de prendre l’air alors du coup, je quittais les lieux et me rendis à Londres. Je n’avais pas envie d’aller au Chemin de Traverse non plus. C’était comme Pré-Au-Lard, à force on connaissait par cœur. Londres, c’était autre chose, je ne connaissais pas spécialement.

Marcher au milieu des moldus, ça me faisait vraiment bizarre parce que nous ne faisions pas parti du même monde. Je me sentais comme un étranger dans cette ville parce que personne ne me regardait, personne ne me connaissait et personne ne jugeait. Alors même si je me sentais comme un total étranger et bien ça faisait du bien. Qu’on me fasse des courbettes, ça ne me dérangeait pas, qu’on me poursuive pour que je rejoigne les écorchés… C’était une autre histoire. Enfin bon, peu importait. Pour l’instant, j’essayais de profiter de l’instant de calme. Les moldus étaient vraiment des êtres très étranges. Comment faisaient-ils pour vivre sans magie ? Je ne pourrais pas ! C’était tellement utile ! Déjà que c’était galère de ne pas se servir de sa baguette en dehors de Poudlard…

Je rentrais parfois dans les boutiques, histoire de voir un peu ce qu’ils vendaient. De temps en temps, je trouvais des trucs qu’on avait en commun, d’autres similaires et des trucs qui n’existaient même pas dans mon monde… Quand je sortis d’une boutique, j’aperçue une tignasse rousse qui ne m’était pas aussi inconnue que ça. Fronçant légèrement les sourcils, je me glissais discrètement derrière elle, la suivant tout de même d’assez loin. Je n’avais absolument aucune certitude, mais quand elle tourna de coin de rue, son profil m’apparut et je n’eus plus aucun doute sur l’identité de la rouquine qui se trouvait devant moi : Rose Weasley ! Peu de temps avant les vacances, elle m’avait fait un coup dans le dos et le moment était peut-être venu de lui rendre la monnaie de sa pièce.

Un sourire narquois se dessina sur mon visage. Ce qui était dommage, c’était qu’on ne pouvait pas utiliser la magie. Du coup, j’allais devoir me débrouiller autrement. Mais les moldus n’avaient réellement pas grand-chose pour ça. C’était chiant. Enfin, une bonne vieille petite frayeur ça pouvait le faire aussi. Du coup, je me mis bêtement à la suivre, plus particulièrement quand elle était limite seule dans les rues. C’était facile de donner l’impression d’être filé. A chaque fois que je la voyais commencé à se retourner, je me cachais. Avant de reprendre aussitôt. C’était un cercle vicieux jusqu’à ce que je prenne un raccourcis et arriver juste en face d’elle alors qu’elle venait de se retourner encore une fois pour regarder derrière elle. Elle faillit me rentrer dedans et mon sourire le plus narquois se dessina sur mes lèvres.

- Bah alors Weasley, on a peur de se faire enlever par les méchants mangemorts ?

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Sam 28 Déc - 11:19

L’inconvénient lorsqu'on vient de la famille Weasley, c'est se regrouper le jour de Noël, ce n'est une surprise pour personne vu la grande famille que nous sommes. Même si mamie Molly fait tout pour ses petits-enfants, il arrive que cela devient trop étouffant. Même si Rose aime énormément sa famille, sortir de temps en temps fait tout de même du bien. De toute façon, il ne restait plus beaucoup de jours avant le retour à Poudlard. Elle ne peut s'empêcher d'afficher un sourire en repensant à sa dernière blague avec son cousin.


La rouquine laissa donc un mot à ses parents précisant seulement qu'aller se balader au chemin de travers et qu'elle ne rentrerait pas tard. Mais le chemin de travers devenait vite ennuyeux, si le seul magasin qui était encore intéressante c'était le marchant de glace ainsi que le magasin de ses oncles. La Gryffondor flânait dans les rues lorsqu'elle partit en direction de Londres mais côté moldu de toute façon, personne ne le serait et qui viendrait dans ces rues ou la magie ne peut donc pas être utilisée.


C'est alors que la jeune fille se baladait au cœur de Londres, visitant parfois les célèbres monuments que sa mère lui avait fait découvert étant plus jeune après tout, ces grands parents maternels étaient eux aussi moldu, il est intéressant de découvrir un peu leur monde. Elle comprenait maintenant pourquoi grand père Arthur travaille sur les objets moldus. Elle s'arrêta de temps en temps devant les vitrines, achetant quelques objets qui lui sont inconnus. Sauf que plus elle s'aventurait dans Londres plus elle avait l'impression qu'on l'observait.

Malgré qu'elle se retournait plusieurs fois, elle ne voyait personne qui était familier. Peut être son frère, son cousin ou bien cousine qui lui faisait une farce ayant peut être lu son mot qu'elle avait laissé sur la table de la cuisine. Elle fit demi-tour rapidement pour essayer de trouver cet inconnu. Mais toujours personne, les moldus allaient la prendre pour une folle après tout différente pour différente cela ne faisait rien à la jeune fille. La jeune fille passa une mèche derrière son oreille reprenant sa route, lorsqu'elle s'arrêta net allant foncer sur un moldu.


Rose leva la tête, non ce n'était pas un moldu, elle reconnaîtrait cette tête comme à plusieurs kilomètres ou même une salle remplie de monde Un blond, son sourire narquois, cela ne pouvait être que Scorpius Malfoy. Elle se recula rapidement lui lançant un regard noir. Avant de rentrer à Poudlard, son père Ron lui avait dit d'être meilleure que lui. Mais c'était beaucoup plus amusant de lui faire une farce avant de partir en vacance.


Scorpius : - Bah alors Weasley, on a peur de se faire enlever par les méchants mangemorts ?


Rose le fixait tout en croisant les bras n'ayant pas peur de lui.


Rose : - Ce n'est pas les méchants mangemorts qui me font peur, mais plutôt ta tête avec ta vieille serpillière qui te sert de cheveux dit-elle avec un sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 29 Déc - 20:55

Faire peur à Weasley fille était vraiment drôle, surtout de la voir se retourner aussi souvent que possible pour savoir qui la suivait. Je pourrais faire un bon espion puisque si je n’avais pas voulu qu’elle me voit, elle n’aurait jamais su que c’était moi qui la filais depuis quelques minutes. Bon, ça aurait été plus drôle avec un peu de magie, histoire de rendre un peu l’atmosphère plus lourde, mais bon, on faisait avec ce qu’on avait. Si j’étais réapparu devant elle, c’était simplement parce que je l’avais voulu parce que sinon, j’aurais pu continuer comme ça pendant des heures et des heures sans me lasser jusqu’à la voir rentrer chez elle en courant. Et avec un peu de chance en criant « Au monstre ». Mais ça, c’était trop beau…

Je levais les yeux au ciel quand elle parla de mes cheveux. Ben voyons, c’était facile de dire ça. Surtout que sa petite remarque censée être blessante ne l’était pas du tout. Franchement, je m’attendais à mieux venant de sa part. Elle m’avait habitué à mieux. Beaucoup mieux. A moins qu’elle ne soit rien sans ses cousins pour lui donner l’inspiration ? Un nouveau sourire narquois mélangé avec de l’amusement se dessina sur mes lèvres. Au moins, elle m’amusait, c’était déjà ça. On n’aurait pas tout perdu.

- Tu t’es regardé poil de carotte ? répliquais-je.

Il n’y avait que les Weasley qui avaient des cheveux aussi orange. C’était héréditaire. Quoi qu’il y avait Hugo qui les avait chatain. Parfois, je me demandais s’il était réellement un Weasley. Quoi que les deux étaient à moitié Granger aussi. Un drôle de mélange, mais bon. D’ailleurs, j’étais déçu car d’après ce que j’avais entendu dire, Hermione Grander était une Miss Je-sais-tout, par conséquent elle avait des notes excellentes et Rose, avec qui j’avais cours la plus part du temps ne montrait absolument aucune étendu d’intelligence. J’aurais adoré l’avoir dans la compétition scolaire. Ca aurait pu être drôle. Mais bon, tant pis. Ca me plaisait aussi d’être le seul à avoir des notes frôlant l’excellence. Ca montrait un peu ma supériorité par rapport à tout le monde. C’était gratifiant !

- Alors, on essaie de nouer des liens avec le côté moldu de sa famille ?

Je m’adossais contre le mur tout en penchant légèrement la tête sur le côté. J’étais curieux de connaître sa réponse. Enfin elle aurait sans aucun doute plus de raison de se demander ce que moi je faisais dans le Londres moldu que moi lui posant cette question, mais ça, ce n’était pas très important. Elle pourrait bien poser la question si ça lui chantait, je n’avais absolument aucune raison de le cacher. Quoi que ma réponse serait nettement moins palpitante que la sienne puisque ma raison c’était : je suis là parce que je m’ennuis et je n’y connais rien aux moldus.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 30 Déc - 22:17

 Elle se mordit la lèvre inférieure, en effet elle venait de comprendre que ce qu'elle venait de dire était loin d'être méchant. Elle savait faire mieux que ça, on dira que ça sera sur le compte de la gentillesse puisqu'il était en plein coeur des fêtes même si au fond d'elle, elle savait pertinament que c'était totalement faux. Elle n'avait pas la tête dans les querelles, et il l'a pris un peu au dépourvu trainant tout comme elle du côté des moldus. 


  • Je vaux bien mieux que toi Malfoy. Et ne m'appelle pas comme ça sale fouine ! Tel père tel fils après tout ! Tu ne vaux mieux pas mieux que lui. Tu n'as rien d'autre faire que de perdre ton temps ici !  dit-elle énervé ne supportant pas qu'on l'appelle ainsi.


C'était le moment de montrer un peu de son intelligence après tout, elle ne l'utilisait que pour les blagues en tout genre avec son cousin. Ce genre de bêtise avait le don d'agacer sa mère, elle aurait préféré qu'elle l'utilise tout comme elle dans ses études et non à trainer dans les couloirs comme faisaiten Ron et Harry au temps ou ils étaient encore à Poudlard. De plus, elle avait en avantage par rapport à lui, elle devait connaitre beaucoup plus d'objet et d'endroit que Malfoy. Rose pouvait remercier son grand-père ainsi que sa mère qui lui parlaient de ce monde inconnu aux sorciers.



  • Je n'ai pas besoin de nouer des liens avec ma famille du côté moldu car c'est déjà fait et puis qu'est ce que ça peut te faire. Et toi, tu comprends enfin où est le bon côté. Mais on ne veut pas un morveux de ton genre ici tu sens la vermine à plusieurs kilomètres et les moldus n'ont pas envie que tu leur pollues l'air.


La Gryffondor se demandait bien ce qu'un Serpentard pouvait bien faire dans chez les moldus dont tout venant d'eux les horripiler. Il avait peut être une idée en tête ou peut être pas, elle en savait trop rien et elle s'en fichait totalement de ce qu'il pouvait faire ici. En tout cas, il la dérangeait et elle comptait bien rendre sa monnaie de sa pièce, vu la frousse qu'elle a eu en la suivant ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Lun 6 Jan - 16:47

Quand on côtoyait les Weasley, on apprenait à leur claper le bec en deux temps trois mouvements. Mais quand on avait affaire à Rose Weasley, c’était différent. Elle avait un excellent sens de la répartie, surement grâce au sang de Granger parce que d’après ce que je savais, son père n’était pas doué du tout pour ça. Enfin, on ne pouvait pas être bon partout ! Après tout, seuls les Malfoys excellaient dans tous les domaines. C’était comme ça, on n’y pouvait rien. C’était génétique, voilà tout. Un sourire en coin se dessina sur mes lèvres quand elle se mit à mordiller sa lèvre inférieure. Elle avait compris que ses paroles n’avaient pas du tout eu le moindre effet sur ma petite personne. Il fallait beaucoup plus que ça ! Du coup, j’avais répliqué en l’appelant « Poil de carotte ». Ce n’était pas ce que j’avais de plus méchant dans mon répertoire, mais ça avait suffit pour la faire sortir un peu de ses gonds.

- Qui a dit que je perdais mon temps ? répliquais-je le plus calmement du monde.

Bon, dans un sens, elle n’avait pas totalement tord. J’étais là parce que le chemin de Traverse, l’allée des embrumes etc… c’était du revisité depuis un bon moment. Un peu de nouveauté, ça ne faisait pas trop de mal. Mais il fallait bien que j’avoue que j’étais totalement paumé dans ce monde de moldu. Nous n’avions vraiment pas la même conception des choses. J’aurais pu trouver ça intéressant, si seulement j’y comprenais quelque chose. Le monde des sorciers et des moldus étaient deux mondes totalement différents. C’était nécessaire qu’ils soient séparés, c’était dans l’ordre des choses. Mais certains n’étaient pas du même avis, comme la rouquine juste en face de moi. Après tout, ses grands-parents étaient moldus eux. Donc c’était normal qu’elle soit 100% pour. Et puis, allez lui dire qu’on ne devait pas se mélanger… Elle allait piquer une crise !

De façon plus ou moins subtile, j’essayais de savoir ce qu’elle faisait dans le coin en lui demandant si elle comptait nouer des liens avec son côté moldu. Bah quoi ? C’était peut-être possible, mais apparemment, elle n’avait nullement besoin de ça pour avoir des liens avec ses grands-parents. J’arquai un sourcil quand elle mentionna le « bon côté ». Parce qu’elle croyait que j’allais me rallier à leur cause ? Les révolutionnaires guidés par Potter fils ? Non merci ! Je préférais nettement mon petit coin Suisse. Je penchais la tête sur le côté et le plus sérieusement du monde, je balançais :

- Tu sais qu’t’es sexy quand tu t’énerves Miss Rouquine ?

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 6 Jan - 22:44


Rose n'était pas du genre à se laisser faire et encore moins en vers les Serpentard surtout avec Scorpius Malfoy qui était encore en face d'elle. C'est un avantage d'avoir deux gênes différents, un Weasley pour les bêtises et l’intelligence et la réparti des Granger. Certes elle n'était pas bon en tout mais c'était sa volonté, de toute façon elle savait parfaitement qu'elle allait réussir grâce à son intelligence même si elle n'était excellente dans toutes les matières elle se contentait d'avoir un peu plus qu'un acceptable pour ensuite avoir le champ libre dans diverse domaine après Poudlard.




  • Tu es tout de même chez les moldus, c'est assez étonnant, es tu malade Malfoy ? Tu n'as pas une petit pion pour t'amuser dans tes imbéciles de Serpentard ! C'est désolant.




La rouqine se mit à rougir aussi rouge que son écharpe de Gryffondor qu'elle portait en ce moment. A la fois cela la gênée mais tout aussi surpris, après la phrase de Scorpius, elle essaya tant bien que mal de cacher ses joues. Il avait sûrement une idée en tête, ce n'était pas le genre de la maison Serpentard de faire des compliments surtout à une Weasley et encore plus à une Gryffondor.




  • Tu n'utilises pas ta salive pour des bêtises aussi grosse que toi dont tu ne penses pas !




Rose sortit de sa poche un sachet rempli de bonbons de toutes sortes et toutes colorés, elle tendit le paquet à Scorpius pour lui en proposer d'en prendre. Sauf qu'il ne savait pas ce qu'il y avait exactement la dedans. La jeune fille avait mélangé des bonbons moldus avec les bonbons de son oncle de son magasin de farce et attrape. Comme on dit la vengeance est un plat qui se mange froid et toi Malfoy tu vas en manger surtout en cette période d'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 8 Jan - 21:21

Pour le coup, Rose me décevait. Elle n’arrivait pas à m’en boucher un coin. Ca me rappelait que son cousin Albus avait vainement essayé quelques temps plus tôt et qu’il était reparti bredouille. Il fallait vraiment mettre la dose pour me clouer le bec. Jusqu’à présent, je n’avais trouvé personne capable de le faire. J’avais réponse à tout et surtout que ce que je disais était très loin d’être des conneries. C’était ainsi, j’avais un sens aigüe de la répartie et personne n’y changerait jamais rien. N’oublions pas que j’avais quand même grandi dans un monde de chacal : celui de la noblesse. Celui qui n’avait pas de répondant se faisait bouffer aussi facilement qu’une bouchée à la reine. Le répondant, c’était un art qu’on apprenait dès le berceau, et je devais bien avouer que j’excellais en la matière.

- Oh c’est gentil de te préoccuper de la santé, Weasley, mais non, je ne suis pas malade. Je suis même au top de ma forme.

Sans vouloir me venter, je tombais rarement malade. Peut-être une fois dans l’année ? Et encore… Un truc qui durait trois jours avant de repartir comme c’était venu. Que voulez-vous ? Je n’y pouvais rien. La perfection est un don de naissance. Cependant, je ne pouvais pas dire à Rose Weasley que j’étais là uniquement parce que je m’ennuyais. J’aurais l’air de quoi, moi ? J’étais le mec le plus envié de l’école au niveau perfection des vacances parce qu’on partait toujours quelque part, à une destination de rêve. Mais ce Noël là, je le passais chez moi. Mais je devais bien avouer que j’aurais adoré me barrer aux Bahamas et siroter je ne sais quel cocktail au bord de la piscine (ou sur la piscine dans un matelas gonflable).

- Pour répondre à ta p’tite question, j’en ai des tas, mais je me suis dit qu’un petit moment de tranquillité serait le bienvenu.

Ce que les gens ignoraient, c’était que même si j’étais souvent entouré de toutes les façons possibles, j’étais quelqu’un qui aimait bien la solitude. Oui, oui, c’était possible. J’aimais bien le calme, j’aimais bien être seul pour réfléchir, dessiner… Mais allez dire ça à quelqu’un qui ressentait une certaine aversion pour ma petite personne… C’était comme essayer de faire croire que j’étais puceau. Enfin, peu importait. Ce que je faisais là ne regardait personne d’autre que moi. J’étais seul concerné et je n’avais pas forcément besoin de mêler d’autres personnes à ça.

Voir Rose s’énerver était toujours un spectacle amusant. Elle avait toujours un air passionné qui se dessinait sur ses traits, si bien que je n’avais pas pu m’empêcher de balancer une petite remarque qui avait eu pour conséquence de la faire devenir aussi rouge qu’une tomate. J’arquai un sourcil. Pour le coup, je ne m’attendais pas à une telle réaction mais c’était drôle de la voir perdre ses moyens. Je levais les yeux au ciel avant de répondre :

- Mais qui a dit que je ne le pensais pas ? La prochaine fois que tu t’énerveras, je te mettrais un miroir pour te montrer que je dis vrai.

Tout ce que je disais, généralement, je le pensais. Je mentais qu’en de rares occasions, sauf quand il fallait sauver ma peau, mais ça, qui ne le faisait pas ? Ce n’était pas à moi qu’on allait jeter la première pierre. Quand Rose me tendit son sachet de bonbons, je trouvais ça suspect. J’arquai un sourcil avant de croiser les bras sur mon torse et de répliquer :

- On est pas amis Weasley, tu n’as aucune raison de me proposer un bonbon, à moins d’avoir un mauvais plan dans ta petite tête de rouquine.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 28 Jan - 23:36

Elle voyait que les nombreux piques qu'elle lançait à Scorpius ne l'atteignais pas. A quel point, ça agacer la jeune fille. Elle ne savait plus comment faire, c'était bien étonnant de sa part. Du coup, elle se mettait en doute qu'elle n'était pas aussi bonne que lorsqu'elle était en compagnie de son cousin. Elle lâcha un léger soupire tout en jouant avec une de ses mèches. Tellement de questions passèrent dans sa tête du coup a tel point elle écoutait vaguement ce que disait le Serpentard. Enfin quelques mots «préoccuper de la santé», «  je suis en pleine forme et non malade » mais encore « J'aime la tranquillité ». Cette phrase l'avait interpellé.


  • Toi Scorpius Malfoy a envie d'un peu de tranquillité c'est bien étonnant, pour quelqu'un qui toujours entouré par des stupides Serpentard ou bien alors des groupies. A moins que je me trompe que tu cache bien ton jeu 


Le moment allait vite arriver être en compagnie de Malfoy, faisait qu'elle s'énervait beaucoup plus c'est comme ça. Comment garder sont calme avec des personnes qui se croient supérieur à nous dû au sang. Enfin, c'est ce qu'il montre et sûrement l'éducation qu'il a du avoir. Il manquait plus qu'il se balade avec une glace comme toute ses filles folles de lui qui lui courent après lui dans les couloirs dont la plupart finissent en pleure car il a mis fin a toute relation qui n'avait pas commencer enfin surtout de sa part.


  • Je trouve plutôt suspect que tu me dises que tu dis la vérité à propos du compliment que tu viens juste de me dire auparavant surtout en vers une Gryffondor. A quoi tu joues cette fois-ci Malfoy ?




Elle insista une nouvelle fois, elle voulait vraiment que sa blague fonctionne de toute façon c'était la seule manière de lui clouer le bec enfin c'est le cas de le dire. Il finira par vomir toutes ses tripes. Et pour que sa blague marche, elle prit un bonbon en espérant ne pas tomber sur un des mauvais enfin surtout ceux qu'ils viennent de la boutique de farces et attrapes ou elle à l'habitude d'acheter ses farces surtout en compagnie de son cousin



  • Tu vois il n'y a pas de magouille , tu ne risques rien. Certes je fais des blagues mais il m'arrive parfois d'être sérieuse et de manger des bonbons comme toute personne normal. Alors tu en prends ou non ? Tu rates quelques chose, ils viennent de Honeyduckes.

Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Sam 1 Fév - 21:18

Il fallait vraiment y mettre le paquet pour m’atteindre. Mais bizarrement, Rose ne semblait pas dans son état normal parce que d’habitude, elle était beaucoup plus imaginative que ça. Souffrait-elle ? Etait-elle malade ? Enfin, autant dire que j’étais légèrement déçu parce que je m’attendais à beaucoup mieux. Certes, jusqu’à présent, elle n’avait jamais réussi à m’y atteindre, mais au moins, elle réussissait à me faire rire et à la rigueur à faire naître une pointe d’exaspération en moi, mais là, rien, c’était vide. Elle donnait l’impression de ne pas y mettre tout son cœur. J’aurais pu la pousser pour qu’elle se lance dans ses retranchements, mais je ne fis rien. Je répondis simplement à sa question sur la raison de ma présence ici. Raison qui sembla la surprendre alors qu’il n’y avait vraiment pas de quoi. Je haussais les épaules.

- Tout le monde a ses petits secrets. Secret qui n’est pas vraiment secret puisque si on se donnait la peine d’apprendre à me connaître.

C’était un gros défaut que les Weasley et les Potter possédaient, sauf Hugo et Lily ; ils ne prenaient pas la peine de connaître les gens avant de les juger. Mon défaut à moi, c’était de rentrer dans le jeu des gens, sans rien faire pour démentir ou quoi que ce soit. Du coup, tout le monde croyait que j’étais le grand méchant dans l’histoire alors qu’en fin de compte, je ne faisais parti du camp de personne et je ne voulais faire partir du clan de personne. La preuve, si Weasley fille avait pris la peine de me connaître un minimum, elle saurait que je disais toujours ce que je pensais. Je ne mentais que très rarement et je n’aurais pas eu besoin de le lui dire. Qu’elle trouve ça suspect, c’était autre chose.

- Pourquoi est-ce que tu penses que tout n’est qu’un jeu ? D’accord, j’aime bien m’amuser, comme tout le monde, mais c’est les vacances, non ? C’est fait pour faire une pause. Enfin, si on a plus le droit de faire des compliments, même à la personne qui nous aime le moins, ma foi, autant se taire.

Qu’elle me propose un bonbon, je trouvais ça particulièrement suspect. Comme je lui avais dit, nous n’étions pas amis et du coup elle n’avait aucune raison de me tendre son paquet comme si de rien n’était. Quoi ? Elle me trouvait assez bête pour faire une chose pareille ? Parce que j’étais loin d’être idiot, même si elle mangeait un bonbon sous mes yeux. Quelqu’un de bête aurait sans aucun doute baissé sa vigilance pour aller piocher là-dedans. Je lâchais un soupire quand elle insista. C’était la preuve même que c’était suspect ! Quelqu’un qui n’aurait rien à se reprocher n’aurait pas insisté pour que l’autre prenne un bonbon. Je plissais légèrement les yeux et affichais un demi-sourire.

- J’ai déjà mangé des bonbons de chez Honeyduckes, je ne perds pas grand-chose. Et comme je te l’ai déjà dit : on est pas amis. J’ai pas de raison d’accepter des bonbons venant de toi ! Mais fais-toi plaisir, mange-les.

Enfin bref, je préférais passer sur ce point-là. Si elle continuait à me proposer ses bonbons, ça allait réellement finir par être trop suspect pour qu’elle soit honnête. Je décroisais les bras et m’adossais contre le mur tout en continuant de fixer la rouquine.

- Et toi, que faisais-tu dans le coin ?

Ben quoi ? Quitte à se croiser, autant savoir ce qu’elle faisait dans le coin. Moi, je lui avais répondu. J’avais eu besoin de changer d’air et j’étais servi, sauf qu’il fallait que je croise une personne qui faisait parti de mon monde. Ca aurait pu être pire : j’aurais pu tomber sur Potter !

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

La vengeance est un plat qui se mange froid [PV Rose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~~> Out of Hogwarts [2] :: # Londres-