Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Prise sur le fait [Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Eleanor S. Williams !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 88


Qui es-tu ?
Sang: Sang mêlé
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 2 Mai - 18:07

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


- Par Merlin ! On se demande si elle le fait exprès d'être aussi chiante ! lâcha la plus jeune des filles Wiliams dans les escaliers.

Et bien voilà... encore une belle soirée de gâchée. Comme trop souvent depuis la rentrée. La cause? Charlotte, la grande sœur d'Eleanor. Encore une fois, elles s'étaient disputées, en plein milieu de la salle commune de leur maison. Parce que bien sûr faire ça devant pleins de gens, c'était beaucoup plus amusant (et en plus ça rimait!). Pourtant cette fois-ci, Eleanor s'était contenue. Elle n'avait pas voulu attirer l'attention de sa sœur. Elle n'avait même pas voulu lui parler ou lui adresser la parole. Mais quoi de plus agaçant que d'entendre quelqu'un se vanter pendant trois quarts d'heure, oui trois quarts d'heure, sur une stupide maison de vacances ?! Depuis que son père avait fait l'acquisition d'une propriété en Louisiane, Charlotte ne pouvait plus passer une seule journée sans en informer qui voudrait bien l'écouter. Et il y en avait du monde qui l'écoutait en plus !
D'habitude, Eleanor préférait rester dans son coin à elle et se concentrer sur ses lectures. Mais ce soir, sa sœur parlait tellement fort qu'elle ne pouvait pas lire une seule ligne en entier. Alors elle s'était levée et s'était plantée devant Charlotte pour lui dire que tout le monde s'en fichait de cette stupide baraque. Évidemment, les deux jeunes femmes n'en restèrent pas là et elles se disputèrent pendant un bon quart d'heure avant qu'Eleanor décide de sortir faire un tour dans le château.

Poudlard le soir était complètement différent. Une fois vidé de ses élèves, un calme religieux régnait dans toutes les pièces, les couloirs ou les salles de classe. Aucun élève n'était autorisé à circuler la nuit. À part les préfets bien sûr. Mais Eleanor n'en était pas une. Elle avait mieux à faire que de courir après des premières années avides d'aventures. Une fois les escaliers descendus, la jeune fille n'avait plus très envie de se balader, du moins elle ne savait pas où elle pourrait aller. Une virée au parc ? Impossible, il pleuvait des cordes et il faisait trop frisquet. D'ailleurs, dans la précipitation, elle aurait pu penser à prendre un gilet. Son seul t-shirt était un peu léger.
Instinctivement, elle se dirigea vers la Grande Salle tout en se remémorant l'altercation qu'elle avait eu avec sa sœur. C'était incroyable à quel point Charlotte avait changé en quelques temps. Elle était devenue une vraie fille de famille riche. Pourrie gâtée et bien plus encore, elle ne faisait que se vanter de leur grande maison londonienne, leur propriété à Brighton, … Eleanor ne la reconnaissait plus. Il fallait bien que quelqu'un lui dise ses quatre vérités et qu'elle redevienne la grande sœur qu'elle admirait tant quand elle était petite.
Perdue dans ses pensées, la jeune Gryffondor ne se rendit pas compte que quelqu'un d'autre s'octroyait une virée nocturne. Ce n'est qu'une fois que les bruits de pas se rapprochèrent, donc trop tard pour détaler, qu'elle se retourna en priant pour que ce ne soit pas un professeur. La personne était encore loin d'elle et avec la pénombre, elle ne distingua pas son visage. Sans aucun doute c'était un homme vue la carrure imposante.

- Hum... euh... commença t-elle un peu gênée, incapable de fournir une excuse potable.



Dernière édition par Eleanor S. Williams le Jeu 8 Mai - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Adam K. O'Hara !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 25


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 4 Mai - 21:48

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Pendant longtemps, l’hôpital avait été sa maison, mais depuis qu’il était arrivé à Poudlard, une nouvelle vie avait commencé pour Adam. On lui offrait une chance de vivre comme n’importe quel autre sorcier de ce monde, et ce, malgré sa schizophrénie. Cela faisait un petit bout de temps qu’elle ne s’était pas déclenchée et à tout instant, le jeune homme craignait qu’elle ne se déclenche. Heureusement que les professeurs de Poudlard arrivaient toujours à le maîtriser avant que ça ne dégénère réellement. La plus grande crainte d’Adam, c’était de blesser quelqu’un. Certes, se serait un acte involontaire, mais il risquait de retourner à Saint Mangouste si cela se produisait. Alors que c’était dans cette école, où tous les sorciers de l’Angleterre avaient étudié et dont il n’avait pas eu cette chance, qu’il voulait être. Il n’occupait que le rôle de gardien des clés, mais le professeur McGonagall lui avait offert une certaine liberté en lui proposant cet emploi.

Etre gardien des clés, ce n’était réellement pas grand-chose, mais il faisait parti du personnel de l’école et il lui arrivait de faire des rondes une fois le couvre feu passé. Les ordres étaient clairs : chaque élève se trouvant dans les couloirs une fois l’heure dépassée n’ayant pas une autorisation doit être emmené à un des professeurs afin qu’il soit puni. Des ordres simples. Adam n’avait peut-être pas un rôle très important, même si on lui assurait qu’être gardien des clés était important et nécessaire, mais il exécutait chacune de ses tâches. Néanmoins, cette nuit-là, le jeune homme n’était pas de garde, du coup, il ne faisait pas vraiment de ronde en se promenant dans les couloirs de l’école. Alors pourquoi traînait-il à une heure aussi tardive plutôt que d’être dans sa chambre, au fin fond de son lit ? Pour la simple et bonne raison qu’il ne dormait presque pas. Il n’avait jamais réellement dormi, d’aussi loin qu’il se souvienne d’ailleurs et ça ne le dérangeait pas plus que ça.

Etre habillé comme n’importe qui était un droit que le professeur McGonagall lui a accordé assez facilement. En voyant les tenues réglementaires que les autres professeurs portaient, Adam avait refusé de porter une quelconque robe de sorciers. Cela avait semblé embêter les autres, mais peu importait. Lui, on l’avait autorisé à porter des vêtements de tous les jours et c’était tout ce qui importait. Les mains enfoncées dans sa veste, le jeune homme déambulait dans les couloirs du château sans trop savoir où aller exactement. Il allait là où ses pas le menaient et au final, il se retrouva à descendre l’intégralité des étages du château pour atterrir dans le hall. Il descendait les marches quand il s’aperçut qu’un élève s’y tenait. Il s’arrêta presque aussitôt de descendre et observa quelques instants la demoiselle. Devait-il la signaler ou fermer les yeux ? Techniquement, il ne faisait pas de ronde, mais n’était-ce pas son devoir, de signaler quand même ? Adam n’en avait aucune idée puisque c’était la première fois qu’il vivait une telle situation.

Il pesa le pour et le contre pendant quelques secondes avant de terminer de descendre les escaliers. De là où il se trouvait quelques instants plus tôt, le jeune homme avait vu qu’il s’agissait d’une fille, mais plus il se rapprochait de la demoiselle, plus il distinguait son apparence. C’était une gryffondor blonde qui semblait réellement mal d’être découverte durant son escapade nocturne. En même temps, il y avait de quoi. Tous les élèves savaient ce qu’ils encouraient lorsqu’ils étaient surpris en dehors de leur salle commune après le couvre feu. Adam continua d’avancer jusqu’à la demoiselle. Son visage ne lui disait rien, dans le sens où elle ne semblait pas être une élève habituée à trainer dans les couloirs la nuit. Pouvait-il faire une entorse au règlement en ne la dénonçant pas ? Excellente question. Il débattait toujours là-dessus quand il s’arrêta plus ou moins à la hauteur de la jeune femme.

- Savez-vous l’heure qu’il est ? demanda-t-il le plus simplement du monde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Eleanor S. Williams !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 88


Qui es-tu ?
Sang: Sang mêlé
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Jeu 8 Mai - 19:07

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Eleanor n'avait pas l'habitude de traîner dans le château le soir. Depuis le début de sa scolarité, elle avait dû enfreindre cette partie du règlement une ou deux fois maximum. Non pas qu'elle craignait les réprimandes, quoi que cela dépendait, mais c'était surtout parce que le soir elle avait ses petites habitudes. Elle adorait passer sa soirée lovée dans un fauteuil bien moelleux de la salle commune, lire un bon livre, somnoler au coin du feu. Bref, de véritables habitudes de petite vieille. Ses grands-parents faisaient exactement la même chose, et à chaque fois elle pensait être comme eux. Sauf que le lendemain, elle devait se lever et aller en classe.
Alors ce soir Eleanor n'avait réellement pas de chance. En plus de s'être disputée avec sa sœur, voilà qu'elle allait se faire coller par... d'ailleurs, qui était en face d'elle ? Ce n'était pas un professeur, ça elle en était sûre. Il ne portait pas de robe de sorcier. Il était habillé normalement, comme elle quoi. Son hypothèse se confirma lorsque le jeune homme arriva jusqu'à elle. Il lui demanda alors si elle savait quelle heure il était. Une question pleine de reproches vraisemblablement. Elle était prête à répondre lorsqu'elle leva les yeux vers son interlocuteur. Elle ne le connaissait définitivement pas. Car sinon elle se serait souvenu de ce visage. Eleanor en fût intimidée. Jamais elle n'avait vu quelqu'un d'aussi beau. Elle en rougit instantanément, ce qui augmenta sa gêne. Elle détestait le rouge qui lui montait au visage. Elle ne pouvait pas le contrôler et elle se trouvait ridicule.
Mais qui était-il ? Pourquoi ne l'avait-elle jamais croisé ? Si ce n'était pas un professeur, alors c'était un élève. Eleanor en doutait fortement car même si l'école était grande, elle connaissait la plupart des élèves. Il aurait était plus facile de lui demander directement. Sauf que la timidité de la jeune gryffondor était plus forte. Il n'y avait donc qu'une seule solution pour ne pas rester bouche bée devant lui : un peu d'humour. C'était bien plus facile.

- C'est pas de chance, je n'ai pas de montre sur moi, je ne vais pas pouvoir vous aider, finit-elle par répondre.

Vraiment hilarant Eleanor... Sur l'instant, elle aurait aimé se mettre une baffe. N'importe quoi, elle racontait vraiment n'importe quoi. Bon il fallait qu'elle se rattrape. Et cette fois sans faire de blague vaseuse. Ça ne lui réussissait pas. Ce qui était étonnant car Eleanor avait un excellent sens de l'humour. Sauf aux yeux de ses parents qui eux, étaient dépourvus de la capacité de rire. Pourtant cela faisait des années qu'elle essayait mais ils ne le trouvaient que plus pathétique.

- Je suis désolée... je n'ai pas l'habitude de traîner pendant le couvre-feu. Allez demande-lui maintenant. Sinon tu ne le feras jamais. Je... euh... Qui êtes vous ? Je ne vous ai jamais vu ici.

Bon d'accord. Pour la subtilité on reviendra. Elle aurait pu être un peu moins directe. Mais Eleanor était très contente d'elle. Elle avait réussi à lui poser la question qui lui brûlait les lèvres. Elle mourrait d'envie de savoir qui était ce si beau garçon qu'elle avait en face d'elle.
Si ça se trouve, il allait la renvoyer balader et l'emmènerait directement dans le bureau d'un professeur. Inévitablement elle serait sévèrement punie. Non pas par le dit professeur, mais plutôt par ses parents. Ils ont toujours mis un point d'honneur à ce que leurs filles respectent le règlement intérieur de Poudlard à la lettre. Et si Eleanor était collée, elle pouvait faire ses adieux à ses prochaines vacances. Elle les passerait sans nul doute enfermée dans sa chambre.
Alors elle croisa les doigts pour que son mystérieux interlocuteur ne soit pas trop sévère avec elle. Pour la peine, elle lui adressa un sourire tout en plongeant son regard dans le sien. Et à cet instant précis, étrangement, elle se fichait pas mal d'être collée ou non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Adam K. O'Hara !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 25


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 11 Mai - 19:12

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Adam adorait son travail. C’était une véritable chance qui s’offrait à lui. Etre schizophrène ne facilitait pas vraiment la vie, mais il y arrivait quand même et ce, grâce au professeur McGonagall. Etudier à Poudlard n’avait pas été possible à cause de sa maladie, mais une infirmière de Saint Mangouste lui avait appris quelques sorts basiques afin qu’il puisse tout de même être un sorcier. Des capacités magiques, Adam en avait. La preuve, il était métamorphomage. Sauf qu’il ne pouvait pas vraiment changer diverses parties de son corps. En fait, il ne contrôlait pas du tout cette partie magique de lui. Ca arrivait quand ses crises de schizophrénies se déclenchaient. Ses cheveux blonds devenaient noirs comme du charbon. C’était ce côté-là qui avait convaincu tout le monde que le jeune homme n’était pas un Cracmol, mais un sorcier comme n’importe quel sorcier. Avec la schizophrénie en plus s’entend.

Toujours était-il que malgré son boulot, Adam se retrouvait dans une impasse. Ce soir, il n’était pas censé faire de ronde donc techniquement, il ne faisait pas parti de l’équipe chargé d’attraper les élèves désobéissants. Mais est-ce que malgré ça il n’était pas censé mener tout élève qu’il croiserait au professeur le plus proche ? Probablement. Enfin, il continuait de réfléchir là-dessus tout en s’approchant de la demoiselle blonde qui se trouvait au beau milieu du Grand Hall. Il ne put s’empêcher de se dire que si elle voulait passer inaperçu, c’était raté. Le Grand Hall n’était pas la meilleure planque de Poudlard. Du coup, Adam se demandait si c’était vraiment un acte de qui méritait réprimande ou pas du tout. En approchant, le jeune homme la vit légèrement rouge et il se demanda bien pourquoi. Après tout, il n’y avait absolument aucune raison pour qu’elle soit dans cet état. Surtout qu’il ne faisait pas chaud à cette heure-ci, dans le château.

Il laissa donc tomber ce point-là pour lui demander si elle était au courant de l’heure qu’il était. Après tout, peut-être ne savait-elle pas que le couvre feu était passé ? Quoi qu’il n’y avait pas vraiment besoin d’être au courant de l’heure pour s’en rendre compte. Ou alors, elle avait une autorisation signée par un professeur, ce qui lui permettrait de retourner dans sa salle commune sans crainte. Cependant, il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle lui réponde qu’elle n’avait pas de montre. Autant dire tout de suite qu’Adam n’avait pas du tout compris la blague. En même temps, le jeune homme était un peu mauvais public puisqu’il prenait tout au premier degré. Puis, avant d’être engagé à Poudlard, il n’avait jamais été autant entouré de personnes. C’était parfois un peu déstabilisant. Peut-être était-ce parce qu’il conserva le silence et un visage neutre, mais en attendant, elle s’excusa d’avoir manqué au règlement.

Ca, il voulait bien le croire qu’elle n’avait pas l’habitude de trainer parce qu’il ne l’avait jamais vu parmi les élèves attrapés. Généralement, ceux qui se faisaient attraper réapparaissaient plusieurs fois dans les bureaux. Donc il la croyait. Par contre, quand elle lui demanda qui il était, Adam arqua un sourcil. C’était bien la première fois qu’on lui demandait ça. Bon, il était peut-être nouveau, mais quand même.

- Je suis le nouveau gardien des clés de Poudlard. Enfin depuis la rentrée.

Etre gardien des clés n’était peut-être pas aussi cool que d’être professeur, mais Adam était fier de son boulot et d’être considéré comme quelqu’un de normal, sauf quand il était en pleine crise, mais ça c’était encore un sujet à part.

- Je m’appelle Adam, et vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Eleanor S. Williams !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 88


Qui es-tu ?
Sang: Sang mêlé
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Sam 17 Mai - 14:26

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Eleanor était très intriguée par la personne qui était en face d'elle. D'une, il ne remarqua pas le rouge si caractéristique des joues de la gryffondor lorsqu'elle était intimidée, ou alors il fit semblant de ne rien remarquer ; de deux, il resta complètement insensible à la petite note d'humour que la jeune fille avait formulé quelques instants auparavant. Bon, elle admettait volontiers qu'elle n'était absolument pas drôle les trois quarts du temps, mais tout de même, c'était une excellente occasion pour qu'il se moque d'elle. La plupart des gens n'hésitait pas d'ailleurs. Pas un seul sourire ou changement d'humeur. Eleanor en était déstabilisée. Cela augmenta sa curiosité pour le jeune homme, mais aussi son inquiétude. S'il ne répondait pas, cela voulait certainement dire qu'il était sue le point de la réprimander et de l'emmener dans le bureau du professeur qui s'occupait du couvre-feu de ce soir. Elle s'était excusée pourtant... même si cela ne justifiait pas sa présence en dehors de son dortoir.
Pourtant, il sembla étonné qu'Eleanor lui demande qui il était. C'est vrai que ça ne se faisait pas. Mais elle mourrait d'envie de la savoir. Parfois, rien n'arrêtait sa curiosité. Il répondit quand même à sa question, et elle fût très heureuse qu'il ne la renvoie pas bouler. La personne en face d'elle était le nouveau gardien des clés de Poudlard... depuis la rentrée. Ah ah, évidemment elle n'était pas au courant que l'ancien avait été remplacé. D'ailleurs, elle avait appris il n'y a pas si longtemps que ça que Poudlard possédait son propre gardien des clés. Elle ne savait même pas à quoi cela servait, à part garder des clés. Il fallait donc qu'elle évite de lui poser une autre question idiote. Elle faisait bien puisqu'il finit par lui dire son nom et lui demanda même le sien. Elle en fût très heureuse. S'il avait voulu se débarrasser d'elle, il l'aurait déjà fait sans dire un mot.

- Adam... c'est très joli, lui répondit-elle sans se rendre compte que cela ne se faisait pas de dire ça. Je m'appelle Eleanor.

Pourquoi était-elle si contente de connaître son prénom d'ailleurs ? Pourquoi avait-elle envie de lui poser des milliers de questions ? Jamais elle ne faisait ça. Cela ne lui ressemblait pas. Allez Eleanor, reprend-toi un peu ! Impossible. Elle avait encore envie de lui demander quelque chose.

- Le nouveau gardien des clés. J'imagine toujours quelqu'un de très vieux pour un travail comme ça et vous, vous êtes... si jeune. Mais qu'est-ce qu'elle racontait encore ? Stop ! Je suis désolée... ça ne se fait pas de dire ça.

À nouveau, la maladresse légendaire d'Eleanor venait de refaire surface. En plus des chutes monumentales dont elle était habituée maintenant, la jeune fille était capable de sortir des énormités aux gens sans s'en rendre immédiatement compte. On appelle gentiment ça de la spontanéité mais Eleanor pensait plutôt que c'était de la bêtise. Elle s'était convaincue qu'elle n'avait aucune conversation et qu'en plus elle ne faisait que commettre des bourdes. Un jour, quelqu'un finirait par se vexer et lui en voudrait. Elle espérait seulement qu'Adam ne se fâche pas.

- Je ne veux pas dire que vous êtes trop jeune pour ce travail. Mais en fait, je trouve ça étonnant.

En effet, la raison principale de sa remarque était d'en apprendre davantage sur son interlocuteur. La plupart des jeunes sorciers actifs voulaient éviter à tout prix de revenir à Poudlard et ils rêvaient de grande carrière pour devenir ministres, ou du moins devenir célèbres, riches, ou puissants. Ou même les trois à la fois. Bien sûr il existait des exceptions. Et Eleanor voulait savoir pourquoi bien qu'elle-même n'aspirait pas du tout à ce genre de vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Adam K. O'Hara !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 25


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 21 Mai - 23:13

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Adam n’était pas un bon public, non pas qu’il ne comprenait pas quand on lui faisait une blague, mais en fait, il comprenait que lorsque le contexte s’y prêtait. Or, pour le coup, l’instant ne se prêtait pas vraiment à la plaisanterie et pour cette raison, quand la demoiselle lui répondit qu’elle n’avait pas de montre sur elle, il resta stoïque, allant même jusqu’à se demander si c’était un bon argument pour plaider en sa faveur ou pas. Enfin, en attendant, il voulait bien la croire quand elle affirmait qu’elle n’avait pas l’habitude de se promener dans les couloirs une fois le couvre feu dépassé. Depuis qu’il travaillait à Poudlard, il ne l’avait jamais vu parmi les élèves en retenues. Du coup, est-ce qu’on ne pouvait pas lui laisser une chance ? Adam n’en savait rien. Pour s’en sortir, il respectait au maximum les consignes qu’on lui donnait, or, là, il se retrouvait dans une impasse puisqu’il n’y avait aucune consigne là-dessus. Du coup, devait-il prendre des initiatives ?

Sa réflexion fut coupée lorsque la demoiselle lui demanda qui il était, ce qui le surprit. C’était bien la première fois qu’on le lui demandait. D’habitude, les élèves savaient à l’avance qui il était alors pourquoi est-ce qu’elle ne le savait pas ? Allez savoir ! Il y avait tellement de raisons qui pourraient justifier son ignorance. Mais franchement, Adam ne perdit pas vraiment de temps à essayer de trouver la réponse juste. Il se contenta donc de lui donner le poste qu’il occupait. Etre gardien des clés n’avait peut-être pas grand-chose d’impressionnant, mais le jeune homme était fier de faire ce travail parce que ça incluait des responsabilités que jusqu’à présent, on ne lui avait jamais confié à cause de sa maladie. C’était une très grande avancée pour lui. Puis, pour finir il lui offrit son prénom car après tout si elle ne savait pas qui il était, elle ne devait pas connaître son identité non plus. Cependant, à son tour, il lui demanda son prénom afin de savoir à qui il avait affaire.

Restant tout aussi neutre quand la jeune femme fit un commentaire à propos de son prénom, il attendit qu’elle lui offre son prénom, ce qu’elle fit presque aussitôt après avoir prononcé sa petite remarque à propos de son identité à lui. Eleanor. Ca sonnait bien. Non pas qu’il s’y connaissait en matière de prénoms féminins, mais ça sonnait bien quand même. Cependant, il ne fit aucune remarque à ce propos. Si lui était du genre silencieux, la jeune femme était tout le contraire parce qu’à nouveau, elle émit une réflexion, peut-être personnelle, à voix haute à propos des stéréotypes qu’on pouvait avoir des gardiens des clés. Peut-être qu’un jour, il serait un vieux gardien des clés, mais pour l’instant, c’était un nouvellement employé et du haut de ses vingt-deux ans, Adam avait encore du temps devant lui. Finalement, il haussa les épaules en guise de première répondre.

- Le professeur McGonagall m’a embauché cet été.

Adam aurait été mal avisé de refuser une chance pareille. Mais ça, Eleanor n’était pas censée le savoir. Le symptôme dont le jeune homme souffrait n’était pas vraiment quelque chose qu’on dévoilait au premier venu. D’ailleurs, il valait mieux pour lui que personne, en dehors de professeur, ne sache qu’il souffrait de schizophrénie. En attendant, tout ce qu’il espérait, c’était qu’il ne ferait pas une crise en compagnie de cette élève. Il ne voulait pas qu’il lui arrive quelque chose, même si en règle générale, les professeurs de Poudlard débarquaient presque aussitôt que sa crise débutait. Mais entre le temps où ils débarquaient et le début de la crise, il pouvait quand même faire du mal à Eleanor, et il ne voulait pas faire de mal à un élève de l’école. Enfin, pour le moment, il ne voulait pas trop y penser. Il n’était pas en pleine crise et ses cheveux avaient encore une couleur normale. Si ils venaient à devenir brun, peut-être que la demoiselle le lui signalerait presque aussitôt et il pourrait alors la prévenir en lui disant de s’en aller au plus vite.

- Pourquoi est-ce que vous trouvez ça étonnant ? Il y a quelque chose de mal à être gardien des clés ? demanda-t-il en penchant légèrement la tête sur le côté.

Il ne comprenait vraiment pas ce qu’elle pouvait trouver d’étonnant là-dedans. C’était un travail, non ? Et puis, si ce n’était pas lui qui faisait ce travail, ça aurait pu être un autre. Poudlard avait besoin d’un gardien des clés. Au loin, il entendit le carillon de l’horloge de l’école et aussitôt, il leva la tête vers l’escalier qu’il avait descendu en trouvant Eleanor au milieu du grand hall. Il reporta son attention sur elle et lui demanda :

- Vous alliez où quand je vous ai trouvé ?

Si ses calculs étaient bons, normalement, quelqu’un allait passer par ici d’une minute à l’autre, et mieux valait pour eux, enfin surtout pour elle, de bouger avant d’être découverts parce que si ça arrivait, Adam n’aurait pas d’autre choix que de la laisser entre les mains du professeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Eleanor S. Williams !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 88


Qui es-tu ?
Sang: Sang mêlé
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Lun 26 Mai - 18:57

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Eleanor était un peu trop curieuse. Elle regrettait tellement de lui poser toutes ces questions et de se montrer aussi indiscrète. D'habitude, elle ne s'intéressait pas du tout à la vie des autres. À part celle de ses amis bien sûr. C'est juste qu'elle ne se comprenait pas du tout à cet instant précis. Elle voulait en apprendre plus sur son interlocuteur et surtout elle ne voulait pas le laisser partir. Même si elle risquait tout de même de se retrouver en retenue. C'était complètement stupide, elle ne le connaissait absolument pas et pourtant la jeune fille ressentait le besoin de lui faire la conversation. Elle qui était si timide, cela était surprenant !
Plus surprenant encore, et pour ne pas dire déstabilisant, son interlocuteur restait complètement stoïque. Pourtant Eleanor avait fait preuve d'indiscrétion et même d'impolitesse en faisant un commentaire sur sont prénom par exemple. C'était très étrange... elle n'arrivait pas du tout à cerner le jeune homme qui était en face d'elle. Pire encore, elle avait l'impression de l'ennuyer alors qu'elle voulait se montrer agréable envers lui. D'accord, elle n'avait rien d'exceptionnel, elle n'avait pas de conversation, elle n'était pas très intéressante, mais tout de même... En tant que Gardien des Clés à Poudlard, cela pourrait être agréable de discuter avec une élève (qui ne respectait pas le couvre-feu et qui se baladait sans but et sans autorisation dans le château).

Il finit par lui répondre, en haussant les épaules, qu'il avait été engagé par le professeur McGonagall. Ça, elle s'en doutait un petit peu. C'était toujours elle qui s'occupait personnellement de recruter le personnel de l'école. D'ailleurs, elle avait fait un choix très judicieux en engageant ce jeune homme. Il lui demanda alors pourquoi elle trouvait ça si étonnant d'être gardien et si c'était quelque chose de mal à l'être. Elle avait redouté cette question. Eleanor, dans sa grande maladresse, ne savait pas s'exprimer comme il fallait. Sans le vouloir, elle se montrait souvent très désobligeante envers autrui. Et ce soir, elle l'était à nouveau.

- Mal ? Oh non pas du tout... corrigea t-elle presque immédiatement, décidée à lui montrer qu'elle ne se moquait pas de lui, au contraire c'est un métier auquel on ne pense pas et qui est quand même important.

Bon, elle essayait tant bien que mal de se rattraper et de montrer à Adam qu'elle ne voulait pas le dévaloriser. Pour preuve, elle accompagna sa réponse d'un sourire, même si lui restait toujours aussi neutre. Vraiment, ce garçon n'était pas comme les autres se dit-elle.

- Je trouve ça étonnant parce que la plupart des sorciers veulent éviter de retourner au château après leurs études, finit-elle par lui dire en tripotant l'une de ses longues mèches qui lui gênait le visage.

Eleanor aurait bien rajouté quelque chose pour s'excuser de sa maladresse mais elle entendit tout à coup l'horloge de l'école. Cela lui serait passer par-dessus la tête si Adam n'avait pas tourné son regard vers l'escalier. Elle était prête à lui demander ce qu'il se passait quand son interlocuteur la devança et lui demanda où est-ce qu'elle allait avant qu'il ne la trouve. Bonne question par ailleurs.

- Euh... j'allais sortir dehors, lui répondit-elle alors qu'elle s'était dit quelques instants plus tôt qu'il pleuvait dehors. Une nouvelle raison de passer pour une débile...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Adam K. O'Hara !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 25


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 1 Juin - 19:35

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Adam trouvait cette Eleanor assez étrange. D’habitude, les élèves ne lui parlaient pas. Après tout, qui irait discuter avec un des employés de Poudlard ? Jusqu’à présent, il n’avait jamais vu d’élèves discuter avec les professeurs alors, qui parlerait au Gardien des Clés ? Apparemment, cette élève le faisait. Mais il n’y avait pas que ça qu’Adam trouvait d’étrange chez elle. Il y avait aussi le fait qu’elle posait beaucoup de questions et répondait à celle du jeune homme de façon assez étrange et qu’il ne comprenait pas toujours, comme cette histoire de montre, par exemple. Mais malgré son étrangeté, Adam la trouvait intriguente. Sauf qu’il ne saurait dire pourquoi et il n’avait pas envie de comprendre parce qu’il était entrain de réfléchir sur ce qu’il allait bien pouvoir faire d’elle.

Cependant, il réfléchissait également sur le pourquoi elle trouvait ça étrange qu’il soit Gardien des Clés et pourquoi elle le jugeait trop jeune pour occuper ce poste. Avait-il fait quelque chose de mal ? Avait-il négligé quelque chose ? Ces questions tournaient dans sa tête pendant qu’il lui demandait pourquoi elle trouvait ça étrange. Ce n’était pas lui qui allait trouver les réponses à ses questions puisqu’il ignorait ce qu’il se passait dans sa tête. C’était déjà assez compliqué dans sa propre tête, alors ce n’était pas pour rajouter celle d’Eleanor. Finalement, elle lui assura qu’elle ne pensait pas à mal en faisant cette remarque. En fait, elle trouvait que c’était un métier important. Alors, Adam occupait un rôle important ? Il n’avait jamais envisagé les choses sous cet angle. Du coup, un sourire presque orgueilleux vint se peindre sur son visage.

Puis vint le reste des explications. Apparemment, les élèves n’avaient pas pour habitude de revenir au château après la fin de leurs études. Mais alors, les professeurs, d’où venaient-ils, s’ils ne venaient pas de Poudlard ? Adam prenait vraiment les choses au premier degré et il était assez crédule quand on lui disait quelque chose, sauf quand les choses lui semblaient vraiment trop évidentes. Adam semblait vouloir répondre quelque chose, mais les carillons de l’horloge se firent entendre et machinalement, il jeta un coup d’œil d’où il venait avant de demander à Eleonor où est-ce qu’elle allait. Si les calculs du jeune homme étaient bons, un des professeurs ne tarderait pas à passer dans le coin. L’avantage de travailler ici, c’était qu’à force, on connaissait le parcours à la seconde près. Il arqua un sourcil lorsqu’elle lui répondit qu’elle se rendait à l’extérieur. Sous cette pluie, vraiment ?

- Heureusement que j’ai fermé les portes, répondit-il. Vous auriez été douchée si vous aviez mis le nez dehors.

Il ne se doutait pas un seul instant que la jeune femme avait répondu complètement au hasard. Enfin, Adam ne cherchait pas réellement plus loin que le bout de son nez et finalement, il fit signe à la demoiselle de le suivre. Il poussa la porte de la Grande Salle et referma la porte une fois qu’Eleanor ait aussi franchi la porte. Techniquement, personne ne venait ici durant les rondes, mais dans le doute, il entraina la demoiselle jusqu’à la porte derrière la table des professeurs.

- Désolé pour vous, mais si vous voulez aller dehors, il va falloir attendre que la pluie s’arrête, fit-il en grimpant les cinq marches qui menaient à l’estrade.

Il ouvrit la porte et à nouveau, il fit entrer Eleanor avant de la suivre et fermer la porte. Cette salle avait plusieurs escaliers qui menaient à des endroits différents dans le château. C’était un bon moyen de traverser les lieux sans croiser personne. Mais c’était impossible de passer par-là quand on n’avait pas les clés. Ils s’engouffrèrent dans un des passages.

- Dites, pourquoi est-ce que les élèves ne reviennent pas à Poudlard ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Eleanor S. Williams !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 88


Qui es-tu ?
Sang: Sang mêlé
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 6 Juil - 18:25

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Eleanor faisait tout ce qu'elle pouvait pour rattraper sa maladresse légendaire. Elle ne voulait surtout pas vexer son interlocuteur. Plus largement, elle n'aimait pas faire du mal aux autres quels qui soient. C'était pour elle un grand frein car elle avait toujours l'impression de faire les choses de travers avec autrui. Et cela se traduisait par de la timidité. Elle ne savait jamais quoi répondre, rien de ce qu'elle disait n'était intéressant alors le plus souvent, elle ne disait pas grand chose.
Cependant, une petite lueur d'espoir vint briller. Lorsqu'elle avait répondu à Adam que son métier était un métier important, chose qu'elle pensait, le jeune homme en vint à sourire. Enfin une réaction, positive qui plus est. Elle ne disait pas que des choses de travers alors. Finalement, la simplicité payait. Pas besoin de poser tant de questions et de tourner autour du pot.
Oui. La simplicité. Il n'y avait que ça de vrai. Sauf qu'Eleonor n'était pas quelqu'un de simple. Enfin en apparence si. Avec les autres, elle était toujours naturelle et elle ne faisait pas semblant. En revanche, tant de pensées lui traversaient la tête ! Elle était toujours en train de se poser mille et une questions. « Ne suis-je pas trop indiscrète ? Est-ce que les gens me regardent parce que j'ai oublié de me coiffer ce matin ? Suis-je si étrange que ça ? ». La jeune fille n'était pas réellement sûre d'elle, c'était certain.
Elle aurait quand même pu fournir une excuse plus crédible que de vouloir sortir dehors alors qu'il pleut à torrent. Même Adam était surpris. Il est vrai que quelques instants sous cette pluie battante et elle se retrouvait trempée jusqu'aux os et en prime un joli rhume à son réveil le lendemain. En guise de réponse, elle baissa les yeux. Elle sentit même ses joues devenir rouges, comme d'habitude. Par Merlin, elle ne pouvait pas s'empêcher de rougir ! C'était ridicule !

Heureusement, Eleonor n'eut pas réellement d'occasion de répondre car Adam lui avait fait signe de le suivre. Voilà pourquoi il lui avait demandé où elle se rendait quelques instants avant leur rencontre. Quelqu'un devait être sur le point de passer dans le coin, à la recherche d'élèves ayant bravé le couvre-feu. Surprise et intriguée, elle le suivit jusqu'à la Grande Salle. Était-ce vraiment un bon endroit pour éviter les professeurs qui faisaient leur ronde du soir ? Eleonor n'en était pas vraiment sûre mais étrangement elle faisait confiance à Adam. S'il la menait ici, ce n'était pas pour qu'elle se face pincer. Ils traversèrent tous les deux cette si grande pièce jusqu'à une porte, non loin de la table des professeurs. La jeune Gryffondor la connaissait, cette porte. Mais jamais elle n'avait eu l'occasion de la franchir. Elle était tellement ravie. Vraisemblablement, Adam avait décidé de l'aider.
Alors qu'ils franchissaient les quelques marches qui montaient jusqu'à la fameuse estrade, son interlocuteur lui recommanda d'attendre que la pluie ait cessé. En tendant l'oreille, Eleonor parvint à discerner la pluie qui s'abattait lourdement sur le toit de la Grande Salle. En effet, il n'était pas question qu'elle mette un seul de ses orteils dehors !

- Bizarrement, je n'ai plus très envie de m'aventurer dehors, lui répondit-elle dans un sourire. J'avais juste besoin de m'évader de ma salle commune et des autres...

De nouveau, la jeune femme le suivit dans un endroit qu'elle ne connaissait pas et qu'elle ne soupçonnait même pas. Lorsque la porte se referma, elle fit le tour sur elle-même, regardant tout autour. Plusieurs escaliers menaient à différents endroits du château. Des raccourcis, des passages secrets. Adam venait de lui faire découvrir un endroit que la plupart des élèves ne connaissaient pas.  La jeune fille était sur le point de dire quelque chose, mais Adam la devança. Il voulait savoir pourquoi les élèves ne voulaient pas revenir à Poudlard après leurs études. Sa question l'interpella. Tout le monde savait pourquoi. Tous les anciens élèves le savaient. Adam avait bien dû ressentir ça lui aussi, quand il était apprenti sorcier ici non ?

- Eh bien... vous savez. Plus de temps on passe dans un même endroit et plus on a envie de s'en aller. Vous n'aviez pas envie de vous échapper du château quand vous étiez élève ? Pour vivre comme on le veut, sans règles, sans horaires de cours, sans professeurs...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Adam K. O'Hara !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 25


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Sam 12 Juil - 22:53

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Habituellement, Adam restait assez silencieux avec les autres. Non pas qu’il n’aimait pas discuter, disons simplement qu’il n’était pas assez doué avec les gens pour ça. Puis, il était trop bizarre pour eux. Personne ne savait qu’il était schizophrène, personne ne devait le savoir, et pourtant, certains le regardaient comme s’il était un animal étrange. Du coup, le jeune homme avait appris à ignorer ce genre de chose et à faire comme s’il n’avait rien vu. Au fil du temps, on s’y habituait. Et puis, il y avait aussi ce côté naïf qui le sauvait de tout ça. Tout le monde ne prenait pas les choses au premier degré comme lui. Les gens savaient ce qu’était l’ironie. Lui non. Adam était un peu en retard, mais ce n’était pas vraiment sa faute. Il avait grandi dans le milieu médical et on ne plaisantait pas vraiment à St Mangouste, surtout aux malades. Mais cette Eleanor le regardait comme s’il était le type le plus normal du monde et usait l’humour pour s’adresser à lui. Ce second point capotait un peu à chaque fois étant donné qu’Adam était un mauvais public, mais au fond, ça lui faisait du bien d’être traité comme n’importe qui.

Adam s’était senti fier quand elle lui affirma que son métier était important. C’était la première fois qu’on le lui disait. L’idée de faire quelque chose d’important lui plaisait énormément. Il se sentait utile à cent pour cent. S’il avait été normal, il aurait répondu « Ouais trop cool !! » mais lui, il s’était contenté de sourire. Puis l’heure les rattrapa et automatiquement, le jeune homme lui demanda où elle allait quand il l’avait trouvé et il n’avait pas pu s’empêcher d’être étonné d’apprendre qu’elle voulait se rendre à l’extérieur. Avec toute la pluie qui tombait… Sérieusement, il y avait de quoi se poser des questions. Mais Adam lui, répondit qu’il avait bien fait de fermer les portes parce que sinon, la pauvre demoiselle aurait été trempée de la tête aux pieds ! Puis, il lui fit signe de le suivre en direction de la Grande Salle. Quelqu’un n’allait pas tarder à arriver et ne sachant pas trop pourquoi, Adam ressentait cette envie de faire éviter les soucis à Eleanor. Pourtant, ce n’était qu’une élève parmi tant d’autres et elle n’avait pas le droit à un « traitement de faveur » et pourtant, c’était précisément ce qu’il était entrain de faire.

Il la conduisit jusqu’à la porte derrière la table des professeurs et une fois qu’ils furent à l’intérieur, il s’excusa de la faire annuler ses projets. La demoiselle lui répondit que son envie d’aller à l’extérieur était passée. Heureusement ! Parce qu’avec la pluie qui tombait, c’était nettement préférable ! Il hocha la tête à la suite de ses paroles. Il pouvait le comprendre. A lui aussi, ça lui arrivait de ressentir ça. Du coup, il se promenait dans les couloirs de Poudlard, il explorait. Contrairement aux élèves qui étaient là depuis l’âge de onze ans, c’était la première fois qu’Adam mettait les pieds dans cette école et il était avide de tout y connaître. L’emmenant vers un des passages secrets qui l’emmènerait jusqu’à la salle commune des Gryffondors, il trouva quelque chose à répondre à la jeune femme, lui qui habituellement était avare de parole…

- Je comprends. Moi, bien souvent, je vais en haut de la tour d’astronomie…

Ensemble, ils s’engagèrent dans le bon passage secret. Avançant tranquillement jusqu’à leur point d’arrivée, Adam demanda à la demoiselle pourquoi les élèves ne souhaitaient pas remettre les pieds à Poudlard. Lui, il adorait y vivre alors il ne comprenait vraiment pas ce que les élèves pouvaient bien trouver de détestable dans cette école… Sauf qu’il ne se doutait pas qu’en posant cette question, se serait Eleanor qui lui poserait une colle. Quand il était élève ? Mais là était tout le problème, il n’avait jamais été élève. Face à cette question, le jeune homme s’arrêta un peu brusquement avant de reprendre sa route, comme si de rien n’était.

- Mais s’il n’y avait pas de cours, ni de professeurs, Poudlard ne serait pas une école, répondit-il plus pour lui-même qu’autre chose. Du coup, autant rester chez soi, non ?

Le plus grand rêve d’Adam, c’était d’apprendre à utiliser de nouveaux sorts. Mais on le lui avait interdit à cause de sa schizophrénie. Personne n’avait envie qu’il blesse quelqu’un quand l’autre prenait le dessus. Lui non plus d’ailleurs n’avait pas envie que l’autre blesse quelqu’un. Il ne se le pardonnerait sans aucun doute jamais et puis il serait renvoyé à St Mangouste directement. Peut-être cela resterait-il préférable pour lui si une telle chose arrivait un jour…

- Pour vous répondre… je n’ai pas été élève à Poudlard, annonça-t-il. J’aurais bien aimé, mais cela n’a pas été possible…



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Eleanor S. Williams !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 88


Qui es-tu ?
Sang: Sang mêlé
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 17 Oct - 0:16

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait



Ce garçon n'était vraiment pas comme les autres aux yeux d'Eleanor. Dans le bon sens du terme bien sûr. Il ne cherchait pas à savoir pourquoi elle voulait faire des trucs débiles comme sortir dehors alors que la Troisième Guerre Mondiale de la pluie s'abattait. Du moins, il se posait sûrement des questions mais il ne cherchait pas à la mettre mal à l'aise. Il avait l'air calme et posé. En tout cas, c'était l'impression qu'il donnait. Peut être qu'Eleanor se trompait totalement. Ce qui lui arrivait assez souvent d'ailleurs...
Alors qu'ils parcouraient un des nombreux passages du château, la jeune fille avait expliqué à son interlocuteur qu'elle avait eu besoin de s'échapper un petit peu. Et à nouveau, elle fut surprise de l'entendre dire quelque chose. Il lui avait répondu qu'il aimait aller à la tour d'astronomie. Ça, c'était une bonne idée. Eleanor n'y avait jamais réellement pensé, pourtant l'endroit doit être réellement superbe lorsqu'il est vidé de ses classes.

- Tu aimes regarder les étoiles alors, lui répondit-elle même s'il s'agissait là d'une pensée à voix haute.

Mais que lui arrivait-il à la fin ? Eleanor, romantique ? C'était quelque chose qui lui était complément inconnu. Elle avait une impression étrange... Pourquoi ressentait-elle ça ? Pourquoi elle avait ce besoin irrépressible de discuter avec ce garçon qu'elle venait juste de rencontrer ? C'était complètement absurde pour elle !
Elle fût d'autant plus troublée lorsqu'elle lui demanda s'il avait ressenti cette envie de s'échapper du château lorsqu'il était élève. Adam sembla buter sur cette question. Visiblement, la jeune femme racontait n'importe quoi, encore une bonne occasion de se taire... Il évoqua cependant l'hypothèse de l'absence de cours et de professeur et donc d'école. Oui, il avait complètement raison. Elle ne pouvait pas le contredire.

- C'est plutôt l'idée d'obligation qui gêne beaucoup les gens en général. Si on vous oblige à rester à un endroit précis et à apprendre des choses qui sur le coup pourraient paraître inutiles, alors les gens, ou les élèves, ont envie de faire complètement autre chose. Juste pour se sentir plus libre.

Tu t'emporte encore Eleanor... Comment quelqu'un pourrait comprendre le flot de ses pensées ? Elle aurait pu se contenter d'approuver ce que disait Adam et voilà. Mais non, c'était beaucoup plus ridicule de s'empêtrer dans des notions obscures de liberté. Enfin qu'importe, c'était dit.
À son tour, Eleanor s'arrêta brusquement lorsque son interlocuteur lui avoue qu'il n'avait pas été élève ici.

- Mais... pourquoi ? Se rendant compte de sa curiosité elle ajouta : Je suis désolée, je suis un peu trop indiscrète. Vous n'êtes pas obligé de me répondre.

La jeune femme se rendit compte que plus ils avançaient et plus ils se rapprochaient de la salle commune des rouge et or et donc il faudrait qu'à un moment ou à un autre ils se séparent. Sauf qu'Eleanor n'en avait pas du tout envie. Elle voulait retarder à tout prix le moment où elle devrait lui dire au revoir. C'était parfaitement ridicule, elle le savait, mais étrangement, elle s'en fichait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Adam K. O'Hara !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 25


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 26 Oct - 21:58

© made by Islande



Eleanor Williams vs Adam O'Hara

Prise sur le fait


Les désirs d’évasion, Adam connaissait ça, mais malheureusement pour lui, il ne serait jamais complètement libre de ses mouvements. Il fallait qu’il soit surveillé constamment à cause de son instabilité. Cette maladie, le jeune homme la trainait comme un boulet. Il détestait ce qu’il devenait dans ces moments-là, mais il n’avait pas le choix parce que même s’il était assez bizarre, il aimait la vie. Alors il n’avait pas d’autres choix que de reprendre les choses en main, une fois la crise de terminée. De plus en plus, ses crises se faisaient de moins en moins souvent et c’était tant mieux car lorsqu’il se remettait, il ressentait toujours une certaine fatigue. Dans les moments où il souhaitait changer d’air, Adam grimpait souvent tout en haut de la tour d’Astronomie et s’y asseyait, laissant le temps couler. Révéler ce point-là à Eleanor ne lui semblait pas spécialement important, mais plutôt banale étant donné que la demoiselle voulait sortir alors qu’il pleuvait des trombes d’eau.

- Oui, répondit-il. J’aime bien. Mais on voit aussi des choses intéressantes, là-haut.

Il continua de la conduire jusqu’à la salle commune des Gryffondor sans se demander pourquoi il aidait cette fille alors qu’elle avait fait une entorse au règlement. Le professeur McGonagall avait été clair sur ce point : « Tous les élèves, Adam. Aucun ne doit avoir de traitement de faveur ». Qu’était-il donc entrain de faire ? Il faisait un « traitement de faveur » à cette demoiselle. Et si quelqu’un venait à l’apprendre ? Il serait immédiatement dénoncé, n’est-ce pas ? Et puis, la directrice le convoquerait et le renverrait parce qu’il n’avait pas fait ce qu’on attendait de lui. Et s’il se faisait renvoyer, il devrait retourner à St Mangouste, là où il avait passé une majorité de sa vie. Non ! Il ne voulait pas retourner là-bas. Poudlard était sa liberté à lui. D’ailleurs, une des remarques d’Eleanor lui fit oublier momentanément qu’il était entrain d’aider une fautive : les élèves voulaient fuir Poudlard.

Intrigué, Adam souhaita en savoir plus, aussi écouta-t-il religieusement la réponse de la Gryffondor. Chacune de ses paroles furent lentement analysées par le jeune homme. Décidément, ils ne se rendaient pas tous compte de la chance qu’ils avaient de pouvoir étudier la magie. Adam aurait adoré être élève ici et non enfermé dans une chambre d’hôpital avec pour seule compagnie les médecins et infirmières qui passaient régulièrement pour surveiller son état. Alors, non, il ne comprenait pas vraiment les paroles d’Eleanor. Et comme il le lui avait fait remarquer, il n’avait pas eu la chance d’être élève à Poudlard, ce qui sembla attiser la curiosité de la demoiselle parce qu’elle lui demanda les raison. Il se tourna vers elle et lui offrit un léger sourire.

- Disons simplement que tout le monde n’a pas cette chance.

Sur ces bonnes paroles, ils étaient arrivés au bout du passage secret. Adam l’ouvrit sans trop de mal et jeta un coup d’œil par-ci, par-là pour vérifier qu’aucun professeur ne passait et fit signe à Eleanor de le rejoindre. Il la conduisit jusqu’au portrait de la grosse dame.

- Vous voilà arrivez à bon port. Si jamais vous avez envie de vous promener la nuit, faites ça plus discrètement, d’accord ?

Sans vraiment attendre de réponse, Adam fit demi-tour et laissa la demoiselle regagner sa salle commune tranquillement. Il avait eu une étrange conversation avec elle et il craignait qu’elle ne souhaite en savoir plus sur sa personne. Néanmoins, il avait promis de ne rien dire sur son état de schizophrénie parce que ça ferait peur à tout le monde. Cependant, au détour d’un couloir, le jeune homme se figea : et s’il avait eu une crise en compagnie d’Eleanor ?...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Prise sur le fait [Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prise sur le fait [Ana & Sasha]
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~~> Hogwarts [2] :: # Pénétrer dans le chateau :: # Le grand hall-