Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 T'es perdu ? [Albus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 20 Nov - 22:27

Les cachots étaient la zone des Serpentards. C’était là qu’on en trouvait le plus dans l’ensemble du château, en tout cas. Les autres élèves ne trainaient dans le coin uniquement que pour le cours de potion et ils remontaient rapidement dans l’enceinte même du château pour retrouver leur sécurité. Les cachots étaient plutôt flippants quand on n’avait pas l’habitude d’y trainer. Donc c’était pour ça qu’on voyait très peu d’élèves des trois autres maisons. Mais on avait quand même nos petits aventuriers qui se croyaient plus malins que les autres. Généralement, ils ne tardaient pas à retourner dans le hall pour leur propre sécurité. Enfin parfois, ça me sidérait. Surtout quand c’était les petits Pouffy qui venaient jouer les plus forts alors qu’ils étaient loin d’être les plus courageux dans ce château.

Je sortis de ma salle commune, mon sac de cours sur l’épaule. Si j’en croyais mon emploi du temps, j’avais divination. La matière qui manquait sincèrement d’intérêt pour moi. En plus, le Professeur Lewis était un peu dingue sur les bords. Peut-être moins que la prof d’avant, le Professeur Trelawney. Elle, c’était sur, elle était plus que dingue. Ca m’aurait éclaté de la tourmenter un peu, mais elle avait pris sa retraite et c’était une autre extralucide qui avait pris sa place. Enfin, le Professeur Lewis était cool quand même. Parfois, elle faisait peur avec ses pulsions, mais sinon, elle était gentille. Donc mis à part montrer peu d’intérêt pour son cours, je ne l’avais jamais embêté. Mais ce n’était pas important. Je marchais en direction du hall de Poudlard. J’avais cours avec les Gryffondors et ça ne m’enchantait pas.

Je n’avais rien contre eux, j’étais ami avec Hugo et Lily, mais il y en avait certain qui m’exaspéraient et ce n’était pas près de s’arrêter puisqu’ils ne faisaient absolument rien pour qu’on ait une meilleure opinion d’eux. Enfin, il y avait surtout Albus Severus Potter. J’avais déjà assez de boulot avec son frère aîné, si le cadet s’y mettait aussi, jamais je ne m’en sortirais. Heureusement que les trois Potter n’étaient pas comme ça parce que sinon, j’aurais du souci à me faire. Mais les deux, je pouvais m’en sortir. Après tout, ils étaient tous les deux pareils donc si une technique pour en rembarrer un fonctionnait, c’était pareil pour le deuxième. L’avantage d’être un Serpentard, c’était qu’on connaissait les cachots comme notre poche et qu’on savait exactement où tourner pour se diriger. Ce qui n’était pas le cas de tout le monde.

- Tiens, Pote Potter ! T’es perdu ?

Je venais de tomber nez à nez avec Albus qui semblait légèrement paumé. Qu’est-ce qu’il faisait là ? C’était une excellente question. Mais je ne voyais pas vraiment ce qu’il faisait là. Il n’avait pas potion puisqu’on avait court ensemble à ce cours là aussi. Je le fixais, attendant une réponse de sa part. Elle risquait d’être folklorique sa réponse, mais peu importait.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 24 Nov - 16:41

Les cachots de l'école de magie Poudlard... Lieu tant redouté que froid, tant glauque que malfamé... Ténèbres parmi les ténèbres, ce n'était pas le genre de coin où la foule s'aventurait. S'il n'y avait pas les cours de potions ici, les apprenti-sorcier y descendraient-ils ? Je n'en suis même pas sur. Les élèves préféraient la lumière, la chaleur... Tant que l'on peut les éviter, tout le monde se porte mieux. Le domaine des Serpentard, comme on l'appelait, était redouté de tous. Ces derniers y habitaient, ils y avaient leur salle commune, leurs dortoirs... Raaah je ne sais pas comment ils font pour vivre dans cette atmosphère lugubre... Les Serpentards me faisaient un peu penser à des psychopathes parfois.

Ce matin, le château était calme... Beaucoup trop calme à mon goût. Même les tableaux dormaient. Je n'avais pas cours de métamorphose ce matin (loués soient les Dieux de l'Olympe !), et je m'ennuyais à mourir. J'avais une heure à tuer, et j'avais un besoin viscéral de faire une connerie, de m'amuser... J'avais bien envie de faire quelques crasses aux Serpentard. Il devait me rester quelques bombes à bouse dans ma mallette. J'ouvris cette dernière pour constater mon stock, et ô merveille, il m'en restait trois. Sur le paquet, en lettres d'or, est inscrit: Fred et George Weasley, trous noirs temporaires. Envie d'être tranquille ? Faites disparaitre la vermine".

Les choses intéressantes pouvaient commencer. J'avais un petit projet en tête, qui égaillerait sûrement ma journée. En fait, le principe était simple. Ces petits trous noirs avaient le pouvoir de faire disparaitre n'importe qui et n'importe quoi. Il suffit de poser un trou noir (qui n'est pas plus grand qu'un cerceau de Basket-Ball)  dans un endroit, en placer un second dans un autre endroit, et la personne ou la chose qui tombait dans un des trous noirs était téléportée immédiatement dans l'autre. C'était un peu le système des armoires à disparaitre en somme, mais en version portable. Maintenant, je devais aller poser le premier trou noir, et j'avais déjà ma petite idée sur l'endroit.

J'avais entendu plusieurs fois James parler de toilettes abandonnées, les toilettes des filles, où résidait le fantôme de Mimi Grimace, ou quelque chose dans ce genre. En mettant un piège là-bas, j'étais sur que personne ne me l'enlèverai. Je me rendis sur place et installa le piège pile au dessus d'une cuvette de toilettes... Comme ça, dès que la personne tomberait dans mon piège, elle serait envoyer directement.... A l'eau ! Dans la cuvette ! Bien sur, pour qu'un piège soit réussi, il faut le réaliser sur un Serpentard, sinon ce n'est pas drôle. Quoi de plus marrant que de ridiculiser un Serpi ? Pas grand chose je pense. Mon piège me parut palpitant sur le coup. Il me faisait bien marrer en tout cas.

Mon plan pouvait maintenant entrer en phase 2: l'assaut des cachots des Serpi. Mon piège avait quand même plusieurs avantages... Non seulement il mettrait un peu de vie dans ces cachots morbides, un ou plusieurs Serpentards seraient ridiculisés, et je me marrerais bien. Je descendis donc aux cachots, en faisant attention de ne pas me faire prendre. Heureusement, l'éclairage (inexistant, à part la présence de lueurs vertes) joua en ma faveur. J'étais quasiment invisible, je pourrais poser mon piège en toute sécurité. Je le posai délicatement par terre et m'en allai me cacher derrière un mur. En tournant, à l'angle de ce mur, je me retrouvai nez à nez avec...

"Malfoy"...! Génial, la seule personne que je ne tenais pas à voir ici était postée devant moi. Heureusement, il ne m'avait pas vu poser le piège. "Et toi ? Qu'est ce que tu fais là ? Tu n'as pas d'autres endroits où te pavaner ? Le château est grand à ce que je sache". Son petit sourire narquois aux lèvres, il semblait tellement heureux de croire que je m'étais pommé dans les cachots. J'aurais bien aimé lui laisser croire cela, mais pour la fierté de Potter, je ne tenais pas à ce qu'il pense que j'étais une pauvre âme égaré chez les Serpentard. "Bien sur que non. Je ne suis pas perdu... Je poursuivais une souris un peu trop grosse pour en être une vraie. Je la soupçonnais d'être un animagus, c'est tout".
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 6 Déc - 15:05

[Hors RP: Désolé de cette attente ! Je suis en pleine période d'examen, du coup j'ai dû mal à trouver le temps de RP =/]

La salle pour le cours de potions se trouvait non loin de l’entrée du cachot, la salle commune des Serpentards se trouvait au fin fond des cachots. Au de-là de la salle de cours, il était extrêmement rare de trouver des élèves des autres maisons. La plupart du temps, les seuls qui se retrouvaient aussi loin s’avéraient être des premières années qui s’étaient tout simplement perdu. En tant que préfet des Serpentards, il était de mon devoir de les ramener vers la sortie, mais avant ça, on ne pouvait jamais s’empêcher de les embêter un peu. Ben ouais, quoi, on était tout de même des serpentards ! Il fallait bien qu’on maintienne notre réputation de méchant, non ? Bref, hormis les premières années, voir les deuxièmes années, c’était rare de croiser d’autres élèves que ceux de ma maison. Mais il fallait croire que certains étaient beaucoup plus téméraires que d’autres !

Face à moi, j’avais Albus (deuxième du nom !) Severus (deuxième du nom également !) Potter. L’avant dernier Potter s’était aventuré bien loin dans le territoire des Serpentards et je m’étonnais qu’il soit encore en vie ! Mes relations avec le deuxième garçon Potter étaient aussi houleuses qu’avec le premier. On ne se supportait pas. Ce qui était assez étrange en sachant que je m’entendais bien avec Luna. Bon, je la trouvais bizarre et parfois extrêmement pénible, mais je m’entendais quand même avec elle. Ouais, un Potter et un Malfoy s’échangeant d’autres paroles que des insultes, c’était rare. Mais c’était encore plus rare quand il s’agissait d’un Malfoy et des Weasley. Je m’entendais plus que bien avec Hugo et avec Rose, c’était en proie vers la bonne entente. Ce n’était pas encore la grande amitié, mais on ne se bouffait plus le nez depuis notre petite discussion pendant un cours.

En me retrouvant nez à nez avec Potter, il était aussi surpris que moi. Moi, déjà parce qu’il n’avait strictement rien à faire ici, et lui parce qu’il avait la tête du type qui était entrain de faire une connerie. J’arquais un sourcil quand il me demanda ce que je faisais là. Euh… C’était l’hôpital qui se foutait de la charité là ! C’était plutôt à moi de lui demander ce qu’il foutait là ! Je fronçais les sourcils. Il voulait se la jouer comme ça, alors, soit, c’était tant pis pour lui s’il venait à pleurer parce que je n’allais pas lui tendre de mouchoir pour qu’il sèche ses larmes ! Quoi que son grand frère était parfait dans ce rôle !

- Tu oublies que tu es dans MA partie du château. Donc c’est à moi de te demander ce que TU fais-là.

A ce que je sache, ce n’était pas moi qui me baladais dans la tour Gryffondor, mais lui qui se promenait dans les cachots des Serpentards. Grande nuance ! Ou alors… Potter aurait-il perdu le nord ?! Bof avec cette famille, on ne savait jamais. J’écoutais vaguement son excuse bidon sur sa présence dans le coin. Non mais sérieux ? Il pensait parler à qui ? Il n’y avait pas écrit Londubat sur mon front ! Qu’on fasse croire à cette famille qu’un ogre avait bouffé toute une forêt entière, je voulais bien, mais essayer de faire gober un truc aussi énorme que ça à un Malfoy… C’était se mettre le doigt dans l’œil. Je lâchais un soupire exaspérer avant de répondre :

- Oh c’était peut-être ton frère! Mais si c’est le cas, tu as sans doute confondu la souris avec le rat. Après tout, tes ancêtres étaient connus pour être des animagus non déclaré !

Comment je savais tout ça ? C’était dingue le nombre de technique que je pouvais posséder pour délier les langues. Mon nom possédait toujours sa grandeur d’autrefois, il ne fallait pas l’oublier. Ce n’était pas à nous qu’on essayait de faire avaler des couleuvres. C’était nous qui le faisions avaler. Ce qu’un Malfoy affirme est limite considéré comme parole d’Evangile. C’était ainsi depuis… DES ANNEES ! Les Black aussi avaient une certaine notoriété, mais ce nom était mort avec le décès de la mère de Regulus. Les autres Black, comme ce Sirius, ils étaient à part. Et de toute façon, il n’y avait plus de Black. Ma mère était devenue une Malfoy et Bellatrix était morte après être devenue une Lestrange. Il était inconcevable que nos familles se mélangent avec des lignées impures !

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 17 Déc - 13:12

Scorpius portait bien son nom: Malfoy. Il mettait son nez partout, se croyait supérieur à tout le monde et faisait sa loi. Exactement comme son père... Et finalement, un peu comme le mien aussi, d'après ce que j'avais entendu d'oncle Ron.. À la réflexion, mon père et son éternel ennemi se ressemblaient en beaucoup de points, et c'était sûrement pour cela qu'ils avaient été rivaux à l'époque... Et moi ressemblant à mon paternel et lui au sien, tout cela ne pouvait qu'être source de conflits. "Dans TA partie du château ? TA partie ? Ce château est à chaque élève, chaque professeur, chaque fantôme... Tu t'appropries tout parce que ta famille à un sang "pur" ou parce que tes chevilles ne rentrent plus dans tes pompes...? Ou peut-être bien que la seconde hypothèse n'est qu'une conséquence de la première".

Il m'exaspérait au plus haut point ce gras benêt aux cheveux presque blancs. Et encore, je dis bien "exaspérait", car si je dévoilais réellement le fond de ma pensée, quelques fantômes se tueraient sûrement une seconde fois. Nick pourrait même perdre entièrement sa tête cette fois-ci. Donc, il m"exaspérait" à un point tel que je lui aurais bien flanquer mon poing au milieu de la figure. J'aurais aimé lui retirer cet air sarcastique qu'il se donnait, et lui faire baisser ce regard hautain. Mais bon, la raison me rappela aussitôt à l'ordre. "Alb', il est préfet, rappelle toi" ! Dommage, un coup dans son nez fin lui aurait fait le plus grand bien, selon mon jugement.

Ainsi, je ne préférais pas réagir à sa dernière vanne, comme quoi être animagus non déclaré était de famille. Ce n'était rien que de la provoc', et je ne devais pas y céder, même si l'envie de lui teindre un œil en noir était encore très forte. En temps normal, j'étais d'un naturel calme, mais quand je me retrouvais face à ce type, je n'arrivais pas à me contrôler. Mais je préférais répondre à la provocation par la parole, c'était plus intelligent que de lui mettre la main dessus. "En parlant de sang pur, tu crois que le fait d'en avoir fait de toi et de ta familles des êtres respectable ? Rappelle moi combien de Malfoy et autres de la même branche ont croupi en prison ? Bellatrix, ton grand-père, et j'en passe. Et tu crois que le sang fait tout ? Ahah".

Raaah ce qu'il m'énervait à se croire supérieur ! Il était riche, préfet, avait le sang-pur, et donc Monsieur se plaçait au-dessus de tout le monde. Le pauvre n'avait jamais été élevé dans la modestie, et il lui manquait quelques valeurs importantes. "Aaah, Scorpy, disai-je en insistant bien sur ce petit surnom ridicule qui, je l'espérais, allait l'embêter ou même le vexer. Où sont tes bonnes manières ? Enfin, en fréquentant des mages noirs, je suppose qu'elles sont vite envolées. Ah oui au fait j'allais oublier. Ton père a payé combien pour que tu sois préfet ? Tout s'achète dans la famille non ? Encore une preuve de bonnes manières".
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 20 Déc - 21:40

Je savais bien que ça pouvait être rageant d’être face à moi. J’étais quand même l’élégance incarnée, je n’y pouvais rien ! Nous, les Malfoy avions le sens des convenances, c’était comme ça. Ca faisait parti de nous. Il n’y avait que les idiots qui croyaient qu’on devenait comme nous en un claquement de doigts. C’était du grand n’importe quoi. Tout cela se perfectionnait, c’était la base de notre éducation, etc… Chose que tout le monde ne possédait malheureusement pas. Mais que voulez-vous ? Tout le monde ne pouvait pas appartenir à une famille aussi noble que celle des Malfoys. Mais enfin quand Albus me demanda ce que je faisais-là et pas ailleurs, je n’avais pas pu m’empêcher de lui faire remarquer que c’était tout de même lui qui se trouvait dans les cachots et surtout dans le cœur même de l’endroit. Cette partie de château appartenait aux Serpentards, tout le monde le savait. Exactement comme de la même façon la tour Gryffondor était celui des Gryffondor. Bref, ma petite remarque sur le fait que c’était plutôt lui qui ne devrait pas se trouver là lui fit prendre la mouche. Allons bon, et au nom de quoi ?

- Relax Potty, je faisais simplement que te signaler qu’ici tu trouveras beaucoup plus de vert et argent que de rouge et or ou autre couleur, contrairement à ta p’tite tour où tu ne verras jamais personne portant le même blason que le mien. Puis pourquoi le nier, ici, c’est le territoire des Serpentards, comme ta tour celle des Gryffondor etc… !

Bref, à quoi est-ce que ça pouvait servir d’argumenter avec un Potter ? Mis à part rien ? Rien ! C’était une perte de temps, tout simplement. Les Potter n’avaient pas vraiment des gens avec qui on pouvait parlementer. Si nous les Malfoys étions des gens corrompus (et peut-être par bien des raisons), on pouvait en dire autant des Potter. Non mais sérieux, quand on voyait le comportement des deux héritiers actuels, il y avait de quoi se demander s’ils n’avaient pas du sang Malfoy dans les veines. Bien évidemment, ce n’était pas le cas puisque nos deux lignées ne se rejoignaient jamais, mais étant donné le comportement que je pouvais distinguer, j’étais presque tenté de lui faire remarquer que nous nous ressemblions bien plus que ce qu’ils croyaient. Mais encore une fois, c’était une perte de temps, ça ne servait à rien. Autant parler à un mur, ça aurait autant d’effet ! Je détestais perdre mon temps et actuellement, c’était ce qu’il était entrain de faire. Surtout qu’en plus de ça, il me prenait pour un idiot en essayant de me faire croire qu’il cherchait un potentiel animagus. Non mais honnêtement, étais-je aussi bête ? Bien sur que non !

Pour bien lui faire comprendre que je ne croyais pas du tout à la raison qui faisait qu’il se trouvait là, je lui rappelais au passage qu’être des animagus non déclaré, c’était bien connu dans sa famille. Je me doutais bien que James ne savait pas se transformer en animal à volonté, mais c’était tellement tentant de l’asticoter là-dessus que je n’avais pas pu faire autrement. Comme je devais m’y attendre, Albus ne répliqua absolument rien à ce propos, au contraire il continua d’en rajouter à propos des sangs purs. Je levais les yeux au ciel. Non mais sérieusement… C’était toujours la même rengaine, le refrain ne changeait jamais et c’était extrêmement chiant ! Je croisais les bras sur mon torse et attendais qu’il est terminé non petit discours inutile. Un sourire sarcastique se dessina sur mes lèvres, comme j’avais l’habitude de le faire à chaque fois qu’une situation d’affrontement m’amusait. Ils étaient tellement puériles les deux frangins que parfois, c’était à en pleurer !

- C’est bon, t’as fini ? Ou alors t’as été chercher encore plus loin dans mes antécédents pour savoir qui avait fait un petit saut en prison ? Je ne vois pas vraiment pourquoi tu t’amuses à ce point à essayer de me blesser ou e ne sais trop quoi parce que ça ne fonctionnera absolument jamais. Tu ne me connais pas et tu ne sais pas qui je suis, donc en aucun cas tu n’as le droit de me juger.

Quand il affirmait que je fréquentais les mages noirs, ils se trompaient lourdement. Je ne fréquentais pas les mages noirs et je ne voulais surtout pas avoir affaire à eux. Mais ça, il n’était pas censé le savoir. Personne ne savait à quel point les mangemorts nous harcelaient pour que je rejoigne leur groupe. Tout le monde savait dans quel clan avait toujours appartenu les Malfoy pendant les années de gloire de Voldemort et ceux qui le savaient penser, à tord, que ça continuerait à être ainsi à chaque fois qu’un grand méchant apparaissait. Sauf que je n’étais pas comme tous les Malfoy et ça, mon père l’avait compris très rapidement. Certes, il avait un peu retourné sa chemise pendant la bataille contre le Seigneur des Ténèbres, mais pas assez pour changer la réputation de notre famille. Enfin bon, ce qu’il s’était passé avant ne me regardait pas. Ce qui importait était le futur n’est-ce pas.

A nouveau, je levais les yeux au ciel et soupirais à une nouvelle remarque d’Albus. Déjà, je ne supportais pas le nom débile sous lequel il venait de m’appeler. Si ça tenait qu’à moi, je lui aurais retiré 100 points, mais je ne le fis pas. L’abus de pouvoir : très peu pour moi, merci bien ! L’avantage d’être préfet, c’était qu’on pouvait retirer des points sans que ça ne soit contesté. Après tout, il m’insultait non ? Il faisait des allusions sur moi et c’était un gros souci disciplinaire qu’on avait là. Mais je ne le fis pas pour la simple et bonne raison que je n’étais pas de ce genre-là, même si j’avais la réputation de l’être, mais ça, je m’en foutais.

- Mon père ne dépense pas la moindre noise pour moi et de toute façon, ça ne m’intéresse pas. C’est plus gratifiant de tout obtenir par soi-même plutôt que de tout acheter, tu crois pas ? Mais qu’est-ce que ça peut te faire, je n’ai pas à me justifier !

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 29 Déc - 3:06

Bon, okay, j'avoue que je cherchais quand même la bouse de dragon, pour rester convenant, mais qu'est-ce qu'il m'insupportait avec ce petit air supérieur ! Agaçant, vraiment. Il croyait tout savoir, avait réponse à tout... Raaah c'était infernal. Ce mec était infernal. J'avais qu'une envie à ce moment, c'était que mon frère se ramène et lui flanque la raclée du siècle. Oh ouaiiiis, le bonheur. Mais bon, j'étais pas l'genre de gars à se cacher dans les braies de mon grand frère. J'étais bien trop orgueilleux, je réglais mes problèmes moi-même. J'étais un Potter, et j'avais évidemment hérité du caractère familial, mélangé à celui des Weasley, et alors là le cocktail est explosif. Seulement, mon frère agissait, moi je réfléchissais. Je me défendais par la parole, que je maitrisais plus bien. Mais je dois dire que Scorpius était aussi un as dans la matière. Il avait le don de manier les mots, il avait la repartie facile et efficace. Un vrai diable donc, digne de son rang. Mais je remarquais vite que je n'aurai jamais le dernier mot avec lui. Ça m'embêtait de l'admettre, mais il avait raison... Je ne le connaissais pas assez pour le juger. Je ne le jugeais que par la réputation de sa famille. Au fond, il était peut-être un être bon... Non non non, c'était un Malfoy. Famille craint, autant respectée que maléfique et peu fréquentable.

Il ne pouvait pas être diffèrent, pas un Malfoy. La famille était noire jusqu'au croupion. De sinistre réputation, un Malfoy ne pouvait être bon. C'était contre-nature. Ce serait comme un Potter qui se serait rallié à Voldemort. Impossible. En temps normal, j'avais toujours une repartie en stock pour ce genre d'énergumène, trop sûrs d'eux, imbus d'eux-même. Mais là, ça m'embêtait de l'admettre, mais il me laissait penaud. Après tout, il n'avait pas tort, je ne le jugeais que sur son nom. Au final, je ne le connaissais pas, et je me permettais de lui faire des reproches. Les méritait-il, pour toute la sombre oeuvre de sa famille ? Devait-il payer pour les méfaits de son paternel et le géniteur de ce dernier ? Je ne sais pas... Ne l'aimais-je pas pour son nom ou pour sa personne ? Sûrement pour la première, vu que je ne connaissais pas la seconde. Ça m'embêtait de devoir l'admettre, mais je jugeais sans savoir. Et cela ne me rendait pas plus intelligent que Scorpius Malfoy... mais pouvais-je avouer qu'il était plus fin que moi ? Non, j'ai ma fierté de Gryffondor. "Scorpius Malfoy, tsss, avec un nom pareil, comment croire que tu es une bonne personne. Ton prénom sent la fourberie, ton nom respire la noirceur. Comment te faire confiance avec un nom comme le tiens" ? Sur le fait que son père ne lui verser pas d'argent, je n'en savais rien. Au lieu de paraitre débile, je rétorquai: "Comment tu fais pour avoir de l'argent alors ? Tu as un p'tit trafic ? Je pourrais te dénoncer"...
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Lun 30 Déc - 21:14

C’était quand même dingue ce que la réputation d’une famille pouvait faire dans ce monde. Certes, nous les Malfoy étions une des familles les plus connues du monde sorcier, pour diverses autres raisons que celle de l’alliance de mon grand-père et de mon père avec le Seigneur des Ténèbres. Sauf qu’il y avait un truc que beaucoup oubliait. Un truc qui ferait fermer la grande bouche de certaines personnes. D’ailleurs, ça ne m’étonnait pas que beaucoup zappe cette information car peu de personne savait ce que moi je savais. Et il semblerait qu’Albus n’ait pas connaissance de ça puisqu’il se permit de critiquer mon identité. Un énième sourire narquois se dessina sur mes lèvres. Je m’adossais, négligemment, contre un mur avant de répondre :

- Au cas où tu ne le saurais pas, je n’ai pas choisi, tout comme toi tu n’as pas choisi les tiens. Personnellement, j’aurais honte de porter le prénom d’un traitre, même si c’est en second prénom. Et puis, tu sais, ton « cousin » Teddy Lupin ? Sa grand-mère maternelle avait pour nom de famille Black et n’était nulle autre que la sœur de Narcissa et Bellatrix. On est parent lui et moi ! ajoutais-je avec une pointe d’amusement. Et puis d’après mon arbre généalogique, bon ça remonte à des années lumières maintenant, mais Weasley et Malfoy faisaient parti de la même branche. Souris Potter, on est cousin au millionième de degré ! Ca te fais pas plaisir ?

Ouais, c’était finement tourné comme situation, mais c’était la stricte vérité ! J’avais un lien de parenté avec Ted Lupin qui était beaucoup plus proche que mon lien de parenté avec les Weasley. Bon, ce lien là, il était quasiment inexistant contrairement à mon lien avec Lupin, mais ça me faisait plaisir d’annoncer des trucs comme ça, juste pour voir sa tête se décomposer ! Comme quoi, toutes ces informations étaient toujours bonnes à utiliser. Et puis, quelque part, si j’avais dit tout ça à Potter c’était simplement pour lui faire comprendre que même quand on venait d’une famille pourrie jusqu’à la moelle, il y avait toujours des exceptions. Tout comme l’aîné des Potter qui s’appelait Sirius en deuxième prénom. Lui aussi avait fait « déshonneur » à la famille Black. Bref, de toute façon, le Potter que j’avais en face de moi suivrait inlassablement son grand frère comme son ombre alors à quoi ça servait de continuer d’argumenter ?

Je levais les yeux au ciel quand il fit mention d’un trafic qui me permettait d’avoir de l’argent puis je lâchais un soupire. Mon dieu, voilà ce que ça faisait l’influence moldu, il avait dû lire un mauvais roman noir. C’était classique dans ce genre de bouquin : un trafiquant, des flics qui cherchent le dealer et un détective qui œuvre tout seul et qui arrête le méchant.

- Non mais sérieux… C’est la première fois qu’on me la fait celle-là ! fis-je en rigolant. J’ai dit que mes parents me filaient pas d’argent, pas que je ne me servais pas !

Il faudrait être fou pour ne pas profiter d’une fortune comme celle que ma famille possédait. Mes parents ne me donnaient rien, du coup, j’allais me servir. Mais jamais ô grand jamais je ne m’en sortirai pour obtenir des privilèges. Tout du moins, pas à l’école, ça ne servait à rien. Mes compétences suffisaient, ni plus, ni moins !

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 6 Jan - 17:35

Pour une des rares fois dans ma courte vie, j'eus envie de frapper. Frapper fort, faire mal. Et comme par hasard, cela tombait sur un Malfoy. Sur Scorpius Malfoy. J'avais les poings serrés de rage. Il savait taper là où ça fait mal. Il avait la langue tout aussi fourchue et était tout aussi perfide que le serpent qu'il ornait fièrement sur sa poitrine. "Comment oses-tu parler d'eux comme ça ? Severus n'était pas un traitre ! Il a rallié le bon camp pour servir une noble cause. Il a stoppé la gangrène du mal. Tu n'as pas le droit de ne pas respecter sa mémoire". Et je ne disais pas cela car je portais son prénom. Je disais cela car mon père m'avait raconté l'histoire, et elle m'avait touché.

Puis il continuait, inlassablement, son numéro d'irrespect. Ses parents ne lui avaient rien appris ? Ce type n'avait donc aucune valeur ? La modestie, le respect, l'humilité, il ne connaissait pas ? Il insultait à tout va. Severus d'abord, Sirius ensuite. Il s'en donnait à cœur joie, faisant ce qu'il aimait le plus: blesser, humilier, rabaisser. Et blessé, je l'étais. Et puis il avait réponse à tout, tout le temps, cela m'énervait ! "Et tu te vantes de piquer de l'argent à tes parents ? Tu n'as pas quelques états d'âme de voler ainsi tes parents ? Et qu'est-ce que tu feras lorsqu'ils se rendront compte de ton manège".

J'essayai de trouver quelque chose de bon en lui. Trouver des circonstances atténuantes. Il n'avait peut-être pas reçu le même amour que moi, encore moins la même éducation. J'avais beau creuser, je ne trouvais rien à lui accorder pour le glorifier. J'en avais assez d'avoir son visage narquois si près du mien. "Tu sais quoi ? Je vais m'en aller, avant que je ne perde mon sang-froid et que je te casse ton joli petit nez". Pour dire vrai, je m'en allais aussi car je n'avais plus de repartie à lui balancer au visage. Il avait toujours réponse à tout, comme une copie apprise par cœur. Ce moment face à cette horrible personne m'avait au final fait découvrir une qualité chez elle: il savait manier les mots.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

T'es perdu ? [Albus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...
» Rêve perdu cherche rêveurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-