Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [0][1][2] Retour vers le passé - 1ere intrigue [Hugo/James/Sirius/Rémus/Hermione] et Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Lorcan Scamander !

Mais des fois on m'appelle
    Hug' : Rêveur Déluré

avatar



√ Mes messages : 6784


Qui es-tu ?
Sang: Sang Mêlé
Patronus: Loup Blanc
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 2 Aoû - 15:42

J'étais tout excité ce matin là. On était dimanche et le dimanche matin, je me rendais dans la salle sur demande, pour farfouiller dans le bazar entassé là depuis des centaines d'années. J'avais entendu un jour des élèves parler de cette salle pour se débarrasser de vieilles affaires à eux dont ils ne voulaient plus. Autant j'avais besoin que mes affaires soient parfaitement rangées, autant j'adorais le fouillis des autres ! Ce la faisait donc des semaines que j'occupais mon dimanche matin à traîner dans cette salle. Il y avait encore beaucoup à faire, mais ce jour là, j'avais eu envie d'aller au fin fond de la salle. Cette partie là était brûlée, carbonisée, mais j'avais pu apercevoir quelques choses qui avaient résisté à l’incendie. 

C'était un grand mystère pour moi, je me demandais ce qu'il avait bien pu se passer dans cette pièce pour qu'elle brûle entièrement ... Mais elle était magique, et malgré cela, la salle sur demande s'était agrandit et avait permis aux élèves de continuer à entasser leur bazar, et j'imaginais que l'incendie avait eu lieu des dizaines d'années auparavant. Il allait bientôt être midi et il allait falloir aller manger, me dirigeant vers la sortie je shootais dans un petit objet et me baissais pour le ramasser.

On aurait dit un petit collier avec un drôle de pendentif accroché dessus. C'était une sorte d'anneau avec une boule à l'intérieur. Je le fourrais alors dans ma poche et me dit que je le regarderais plus après manger. Je partis vers ma salle commune pour me changer avant de manger.
Arrivé dans ma chambre, je posais le collier sur mon lit et le trouvant quand même super marrant, je le fis tourner. C'était rigolo, une petite lueur s'échappait du pendentif lorsqu'on le faisait tourner. Je me dis que ça pourrait m'occuper à table entre l'entrée et le plat principal alors je le posais autour de mon cou.

Ce collier était vraiment magique, je remarquais que le collier pouvait se détendre à l'infini, on devait pouvoir entourer tout une équipe de Quidditch avec ce collier. Cela me fit rire et je me mis à tourner de nouveau le pendentif. Un vertige me prit, et je me sentis bizarre, comme nauséeux. Finalement prendre ce collier n'était peut être pas une bonne idée ... Je me décidais à le reposer sur mon lit et à quitter ma chambre. 

En sortant de la chambre je fonçais dans quelqu'un, me retrouvant les fesses par terre. Il n'y avait pourtant personne dans la salle commune lorsque j'y étais entré tout à l'heure.

- Oh, pardon, désolé, je ne t'avais pas vu. Bafouillais-je en me relevant.

J’observais le jeune homme debout devant moi, il me semblait totalement inconnu ... Il était même accompagné de deux autres garçons et j'étais sûr de ne les avoir jamais vu ...

- Vous êtes de Gryffondor ? Je ne vous avez jamais vu ici tous les trois ...

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂


code RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
James Potter !

Mais des fois on m'appelle
    Cornedrue ๑ Le leader

avatar



√ Mes messages : 83


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Cerf
What\'s in your pocket ?: La carte des Maraudeurs

Posté le Lun 5 Aoû - 10:35

    Au dîner, je n'ai rien avalé. J'étais trop occupé à regarder Lily en douce qui s'était installée le plus loin possible de moi et de notre groupe. Après une multitude de soupirs, Remus et Sirius acceptent de se dépêcher de finir leur repas pour qu'on sorte le plus vite possible de cette pièce dans laquelle mon coeur se consume douloureusement. Une fois dans les couloirs, j'ai droit aux plaisanteries habituelles même si mon cas les inquiète plus qu'ils ne le font croire. Nos pas nous mènent avec un automatisme remarquable vers la salle commune de Gryffondor, là où tout a commencé sept ans plus tôt. Je ne peux pas m'empêcher d'être un peu déprimé à l'idée que ceci est notre dernière année en tant qu'élèves de Poudlard. Plus de cours, plus de promenades dans le parc, plus d'escalade dans les arbres, plus de repas magiques, plus de Lily... Oui, le fait de grandir me laisse un étrange goût amer dans la bouche. Après avoir nonchalamment passée ma main dans mes cheveux en bataille, je prend le chemin du dortoir des garçons en compagnie de mes deux meilleurs amis.

    La porte s'ouvre au moment où je pose ma main sur la poignée et un petit garçon de troisième année me fonce dedans, se propulsant en arrière pour retomber sur les fesses lourdement. Mais qui peut-il être ? Je ne l'ai jamais vu avant, et encore moins dans NOTRE chambre ! Un peu agacé au début, je me détend et lui propose ma main pour l'aider à se lever. Après tout, il s'est excusé. Sa question suivante me déstabilise davantage. Je suis tellement habitué à ce que tout le monde nous connaisse, que je n'ai plus entendu de tels propos depuis au moins cinq ans ! Je hausse un sourcil et pouffe de rire.

    « Dis donc petit, on pourrait te retourner la question. Depuis sept ans que nous sommes là, je n'ai jamais vu ta bouille dans le coin. C'est quoi ton excuse pour ne même pas reconnaître ton préfet en chef, quand tu le croise ? » Dis-je d'un ton moqueur.

    Je me tourne alors vers mes deux camarades, notamment Remus qui est de loin le plus intelligent d'entre nous et qui a une excellente mémoire des visages et des noms.

    « Vous l'avez déjà vu, vous ? » Je demande calmement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Lun 5 Aoû - 11:12

Le repas de ce soir s'est déroulé dans un calme déconcertant. James, qui d'habitude gueule à tout va est resté silencieux pendant tout le diner, et plus étonnant encore, il n'a même pas touché à son assiette, lui qui la dévore à chaque fois à peine arrivée sur la table. Je le vois rarement dans cet état ... Il avait l'air, pensif, et triste. Il regarde Lily, rien d'étonnant sur ce point, mais il semble dépité, comme s'il n'allait plus jamais la revoir après ce soir. Pas grand monde ne le savait comme ça, mais en tant que son 2eme meilleur ami, je savais que derrière son air de gros dur, James était un petit sensible. Sa bouche était fermée, et ses oreilles tout autant car il resta sourd à nos appels. Avec Sirius on essayait de le motiver à manger, mais il ne réagissait aucunement. Sirius semblait inquiet autant que moi, mais on ne pouvait rien faire tant qu'il ne réagissait pas.

Seul le bruit des bancs que les gens reculent avec une "grande délicatesse" sembla sortir James de sa torpeur et le fit se lever machinalement. Nous, le suivâmes naturellement jusqu'à la salle commune. Peut être pourrons-nous le faire parler une fois dans le calme de notre chambre. A peine arrivés devant la porte de la chambre, celle-ci s'ouvrit, propulsant James sur les fesses au sol. Un jeune garçon, qui me semblait inconnu, apparu, par terre également et s'excusa de l'accident. 

« Vous l'avez déjà vu, vous ? » Demanda James en me regardant.
Je savais qu'il me regardait particulièrement car j'avais une très bonne mémoire des visages, mais ce coup ci, je n'avais aucune idée de qui était ce garçon.


- Non, jamais vu. Dis-je en scrutant le jeune homme. Quoi que, tu as un air à quelqu'un que je connais ... Vous trouvez pas qu'il ressemble au petit Arthur ? C'est quoi son nom déjà à lui ... Wea je sais plus quoi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Sirius Black !

Mais des fois on m'appelle
    Maraudeur ๑ Patmol

avatar



√ Mes messages : 101


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Lun 5 Aoû - 18:41

D’habitude, les repas, je les trouvais cool parce que c’était un moment de détente et on rigolait bien, mais ce soir rien du tout ! James avait gardé la bouche fermée pendant tout le dîner, la tête tournée dans la direction de la rouquine qui faisait battre son cœur, mais qui lui retournait des baffes dès qu’il commençait à se faire un peu trop insistant. Fallait dire aussi que le Corny, fallait se le farcir quand il avait une idée derrière la tête. Mais bon, là-dessus, je ne pouvais pas trop dire quelque chose puisque j’étais pareil. Enfin, pas amoureux de Lily, hein ? Puis, toute façon, les filles, ça ne m’intéressait pas pour une relation longue durée. Etre célibataire, c’était mieux. D’ailleurs, je ne voyais pas trop ce que les gens pouvaient trouver de bien à être en couple. Sérieux, plus de liberté, obligé, limite, de faire des rapports sur où on était à telle heure et avec qui… Bref !

Après avoir tout essayé avec Remus pour attirer l’attention de notre meilleur pote (fallait pas compter sur Peter, lui, le temps qu’il ouvre la bouche, la journée serait déjà finie depuis trois jours), j’avais laissé tomber et du coup, je m’étais concentré sur mon assiette. Je savais pas trop ce qu’il avait le p’tit Jaimy, mais s’il continuait comme ça, j’allais l’emmener à l’infirmerie parce que ça ne pouvait qu’être grave docteur ! Je pensais sincèrement que James allait rester assis là, en mode bloqué jusqu’au lendemain matin, mais ça me rassura un peu de le voir se lever quand on eut terminé de manger. Boh, c’est qu’il allait pas trop mal s’il réagissait encore un peu. Le jour où faudrait vraiment s’inquiéter, ce serait quand il serait devenu un légume. Heureusement qu’il pouvait compter sur moi pour le secouer, hein ! Ou alors, y’avait toujours le saule cogneur pour lui secouer les plumes.

Comme d’hab, on alla faire un tour dans notre salle commune. C’était là que se rejoignait quasiment tous les élèves. Enfin, presque tous. Les sérieux, intello etc… ils allaient directement profiter des dernières heures d’ouverture de la bibliothèque. D’ailleurs, je parierai trois gallions que la petite Evans était partie là-bas, elle aussi. Je ne savais pas trop ce qu’on allait faire de notre soirée, du tout puisque James semblait encore un peu ailleurs. Avec Remus, on se contentait un peu de suivre le mouvement quoi, mais franchement, j’espérais que ça n’allait pas trop durer parce que sérieux, le voir à moitié amorphe, c’était pas trop plaisant ! Direction le dortoir maintenant. J’étais vraiment tenté de lui proposer un petit match de Quidditch illégale, en espérant que ça allait le remettre un peu d’aplomb, mais je n’en eus pas le temps car un gamin surgit de notre dortoir et heurta James.

Merci Merlin d’avoir réveillé mon meilleur ami ! Ca aurait été plus cool un truc sur la tête, mais c’était mieux que rien ! Ouais parce qu’au moins, James avait retrouvé l’usage de la parole. Je détaillais un peu l’élève qui venait de sortir de la chambre. Qu’est-ce qu’il y faisait d’abord ? Ca aurait été un premier année qui se serait trompé, j’aurais compris, mais il avait rien d’un gamin de onze ans, celui-là. Je levais les yeux au ciel quand il demanda si nous étions de Gryffondor. Nan, on est à Serpentard, mais on a le mot de passe de la Grosse Dame, pourquoi ? Par contre, le reste de ses paroles étaient un peu intrigantes. Comment ça, il ne nous avait jamais vu ? Qui ne nous connaissait pas à Poudlard ? Il sortait d’où ? Mais ! Quand James utilisa à nouveau la moquerie, je sus immédiatement qu’il était revenu dans son corps. Merlin soit loué !

- Jamais non plus ! Puis moi et les têtes…

Tout le monde savait que ça faisait 36 ! Je ne voyais pas trop pourquoi on continuait à me poser la question. Mais en bon gars poli, je répondis quand même. Je dévisageais légèrement Remus quand il fit la comparaison avec un certain Arthur Wea-quelque chose. Comment il faisait, lui, pour connaître tout le monde ? Sérieux, on était trop nombreux dans cette école, c’était impossible de se souvenir de toutes les têtes et des prénoms qui allaient avec quoi ! Moi si je connaissais toute ma classe, c’était déjà pas mal. Les autres… Il fallait vraiment qu’ils se fassent connaître pour que je me souvienne d’eux. D’ailleurs, il y en avait qu’un que j’avais tout de suite imprimé : Servilus ! Alors lui, ça serait dur de l’oublier. D’ailleurs, en y repensant, ça faisait une paye qu’on ne l’avait pas embêté !

- Sont p’t’être cousins ou frères ? C’est quoi ton p’tit nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lorcan Scamander !

Mais des fois on m'appelle
    Hug' : Rêveur Déluré

avatar



√ Mes messages : 6784


Qui es-tu ?
Sang: Sang Mêlé
Patronus: Loup Blanc
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 14 Aoû - 16:19

« Dis donc petit, on pourrait te retourner la question. Depuis sept ans que nous sommes là, je n'ai jamais vu ta bouille dans le coin. C'est quoi ton excuse pour ne même pas reconnaître ton préfet en chef, quand tu le croise ? » Dis-il d'un ton moqueur.

Ma petite taille m'avait toujours complexé et j'appréciais mal l'expression "petit" mais je ne disais rien, j'étais intrigué par ces garçons alors j'écoutais calmement en attendant qu'ils se décident sur mon identité.

« Vous l'avez déjà vu, vous ? »
Non, jamais vu. Dis le jeune homme un peu débraillé et les cheveux plaqués sur le crâne. Il ne semblait pas en très grande forme ... Quoi que, tu as un air à quelqu'un que je connais ... Vous trouvez pas qu'il ressemble au petit Arthur ? C'est quoi son nom déjà à lui ... Wea je sais plus quoi ...



 Le petit Arthur Wea ? Mon grand père s'appelle Arthur Weasley, c'était assez bizarre comme sensation. Plus ça allait, plus j'avais l'impression de ne pas être à ma place... 


Sont p’t’être cousins ou frères ? C’est quoi ton p’tit nom ? Dis le dernier des 3 garçons.

- Moi, c'est Hugo Weasley. Et Arthur, c'est le prénom de mon grand père. Je vais vous demander quelque chose qui va surement vous paraître bizarre mais ... On est en quelle année là ? Parce que, les décorations de la salle commune ... 


Je regardais autour de moi, les tentures au mur, les tableaux, le bazzar sur la grande table du salon, la cheminée allumée, tout me paraissait ... vieux.


- Tout me semble étrange. Et, sans offenses, vos coupes de cheveux ... Enfin, on est en quelle année ? 
Je grimaçais, redoutant la réponse que je recevrais  Et si j'avais raison, et si j'avais vraiment changé d'époque ? Comment allais-je revenir chez moi ? Que vais-je faire ici ? Est-ce que le temps continue de passer à mon époque ? Est-ce qu'Alessa a remarqué mon absence ? Est-ce que ma sœur s'inquiète pour moi ?

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂


code RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
James Potter !

Mais des fois on m'appelle
    Cornedrue ๑ Le leader

avatar



√ Mes messages : 83


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Cerf
What\'s in your pocket ?: La carte des Maraudeurs

Posté le Dim 25 Aoû - 17:49

Sans me tracasser, j'écoute les réponses de mes amis. Comme prévu, Remus se montre très précis et semble même lui trouver une ressemblance avec un mioche de notre maison. Certainement le petit Arthur Weasley, un peu étrange et toujours isolé dans son coin. Même si je connais le nom du gamin, je fais comme si je n'en savais rien. Après tout, c'est pas tellement mon problème, si ? Maintenant qu'il en parle, c'est vrai qu'y a comme un petit air de famille, l'air ingrat et la taille de nain sont en commun. La réponse de Sirius quand à elle est désespéramment comme je l'attendais : évasive et coooomplètement désintéressée. Si parfois cela a le don de m'énerver, là je ne peux retenir un sourire amusé lorsqu'il propose un lien fraternel ou bien une cousinade. Comme je le pensais, le jeune gryffondor se renfrogne un peu et se lance dans une présentation de lui-même.

« Moi, c'est Hugo Weasley. Et Arthur, c'est le prénom de mon grand père. Je vais vous demander quelque chose qui va surement vous paraître bizarre mais... On est en quelle année là ? Parce que, les décorations de la salle commune... » dit-il avant de s'interrompre.

Je fronce les sourcils et prend mon air sérieux et autoritaire de préfet en chef. Ses remarques sont déplacées et sa question relève de la stupidité enfantine. Comment peut on ignorer en quelle année on évolue ? Un doute se forge dans mon esprit et y croît lorsque je fais le lien entre le petit Arthur et le terme de " grand père ". Serait-il possible que nous ayons affaire avec un voyageur temporel perdu ? Et dans ce cas, que sait il de nous et de ce qui va advenir du futur ?

« Tout me semble étrange. Et, sans offenses, vos coupes de cheveux... Enfin, on est en quelle année ? » Poursuivit-il, l'air un peu angoissé.

Je soupire et jette un coup d'oeil derrière nous. Ce n'est pas l'endroit pour discuter de cela. J'un mouvement rapide mais délicat, je pousse le jeune garçon dans la chambre et referme la porte derrière Remus et Sirius qui sont rentrés après moi. Je me laisse tomber assis sur mon lit et passe ma main dans mes cheveux. C'est un tic nerveux qui est si habituel chez moi que mes cheveux sont toujours dans un état lamentable.

« Nous sommes en 1977. Je m'appelle James Potter et voici mes deux meilleurs amis : Remus Lupin et Sirius Black. Tu es ici en compagnie de personnes de confiance même si ce n'est pas l'idée que l'on donne de nous. Tu sembles arriver d'assez loin dans le futur, pas vrai ? » Dis-je calmement.

Mon attitude posée et réfléchie doit assez perturber mes camarades de chambre qui n'ont pas l'habitude de me voir sans mon masque de crétin prétentieux. Je pense que le risque en vaut la chandelle, puisque j'ai face à moi un véritable représentant du futur lointain. Si ce garçon est le petit-fils d'Arthur Weasley, il doit bien vivre à une quarantaine d'années d'ici ! Je glisse un regard curieux vers Remus mais préfère ne rien dire. De la réponse de Hugo peut dépendre beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 18 Sep - 19:16

« Tout me semble étrange. Et, sans offenses, vos coupes de cheveux... Enfin, on est en quelle année ? » Expliqua le jeune garçon.


Il semblait totalement troublé, et je devais avouer que je commençais sérieusement à me poser des questions concernant ce garçon. Venait-il du passé ou du futur ? Plutôt du futur vu qu'il avait l'air de dire que le petit Arthur Weasley était son grand père. Mais comment avait-il pu voyager dans le temps ? La magie permettait effectivement de voyager dans l'espace, même avec des très grandes distances, mais jamais personne n'avait traversé l'espace temps ... 
Et puis, cela me semblait immensément dangereux ! Même le plus minime des actes, la moindre parole, pourraient avoir des conséquences insoupçonnables ... et modifier tout le futur qui est le notre. Peut être même que le simple fait que cet, Hugo, ait voyagé dans le temps et nous ait rencontré, fasse qu'il n'existera pas dans le futur. Le plus important pour moi en cet instant était de cacher le jeune garçon et surtout, qu'il ne rencontre pas son grand père ! Son comportement futur pourrait être différent et modifier le futur. 



Lorsque je sortis de mes pensées, je compris que James avaient les mêmes doutes que moi car il nous avait poussé à l'intérieur de la chambre et avait déjà fermé la porte. Un peu d'intimité ne nous ferait pas de mal.  James se laissa tomber sur son lit avec son inimitable air nonchalant et se passa la main dans les cheveux. Comment pouvait-il penser à sa coiffure dans un moment pareil ? Peut importe, il reprit la parole.

« Nous sommes en 1977. Je m'appelle James Potter et voici mes deux meilleurs amis : Remus Lupin et Sirius Black. Tu es ici en compagnie de personnes de confiance même si ce n'est pas l'idée que l'on donne de nous. Tu sembles arriver d'assez loin dans le futur, pas vrai ? » Dit-il calmement.



James me paraissait tout d'un coup on ne peut plus sérieux. Il était rare qu'il le soit autant, mais cela me rassurait. Je regardais Sirius et vu qu'il était, comme James et moi, préoccupé par la situation délicate que nous étions en train de vivre. 


- Hugo ? C'est bien cela ? Je suis Rémus Lupin et je peux t'assurer que tu peux nous faire confiance. D'après ce que tu nous as dit, je suppose que tu viens d'environ 30 ans en avant. Si le petit Arthur est réellement ton grand père, il semblerait que le plus important est que tu ne le rencontre pas. Ton arrivée ici peut se révéler très dangereuse ... Et puis, pourquoi es-tu venu jusqu'à notre époque ? Et comment es-tu venu ?


J'enchainais les questions sans qu'il ne puisse répondre à aucune d'entre elles, tout se bousculait dans ma tête et j'avais peur de me laisser emporter. Je comptais un peu sur mes deux amis pour calmer les choses. J'étais discret, mais ils me connaissaient, et lorsque je me laisser envahir par mes émotions et mes réflexions, je pouvais vite devenir fou ... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Sirius Black !

Mais des fois on m'appelle
    Maraudeur ๑ Patmol

avatar



√ Mes messages : 101


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 22 Sep - 23:08

Franchement, je ne voyais pas trop pourquoi ils apportaient de l’importance à ce gamin. Après tout, c’était un petit garçon comme tous les autres non ? Et ce n’était pas parce qu’il posait des questions bizarres qu’il fallait absolument essayer d’en savoir plus. Peut-être qu’il était bon à être enfermé à Saint Mangouste, hein ?! On ne savait jamais ! Mais non, James et Remus semblaient plutôt bien partis pour essayer d’en savoir plus, en essayant de lui trouver une parenté avec quelqu’un de Poudlard. Apparemment, il y en avait avec un certain Arthur. Ouais, c’était possible. Personnellement, je voyais pas du tout à quoi il ressemblait le p’tit Arthur Wea-quelque chose, mais je suggérais un lien de parenté, comme ça, au pif, avant de demander comment il s’appelait. Ah ouais ! Wea-quelque chose et Weasley ça commençait pareil !

Sauf qu’il commençait à dire des trucs pas logique du genre « c’est mon grand-père ». Okay ! Personne pouvait être aussi bien conservé ! Il avait peut-être fait l’acquisition de la pierre philosophale ce Arthur ! Puis après, il demanda l’année. Wow, il se moquait de qui celui-là ?! C’est quoi ces questions, d’abord ? Il avait vraiment besoin d’être interné à Saint Mangouste ! Il faisait des miracles au service de psychiatrie ! A c’qui parait hein ! Moi, j’avais pas besoin d’aller y faire un tour. James fut le premier à réagir en faisant rentré le p’tit Hugo dans notre dortoir. J’allais m’affaler sur mon lit, qui était le plus près de la porte. Bah quoi ? Ce gamin avait sérieusement besoin d’être interné. Pas de quoi en faire un drame. Il suffirait de l’emmener à l’infirmerie. Mais non, James lui répondait et jouait son jeu.

- Allons-bon, le futur ! Hé, pourquoi pas le passé tant que tu y es ! On peut pas revenir dans le passé, tu te souviens ? Tout du moins, pas aussi loin. On peut seulement revenir une journée en arrière, pas plus.

Et puis Remus qui s’y mettait. Alors là, c’était le pompon ! On n’était vraiment pas aidé ! Ils le prenaient tous les deux au sérieux. Mon dieu, mais ils étaient tous tombés sur le crâne ou quoi ? Ils avaient reçu un cognard en pleine tête au dernier entrainement de Quidditch ? Bref, je laissais Remus poser ses questions, mais personnellement, j’étais septique. Peut-être qu’il disait la vérité, peut-être pas. Qui pouvait savoir ?

- Hé doucement Remus avec tes explications, tu vas lui retourner le cerveau à ce pauvre gosse. Sérieux, y’a que moi qui trouve ce truc trop bizarre ou pas ? Ce serait pas la première fois qu’un élève d’une autre maison essaie de rentrer chez les Gryffondor juste pour voir la salle commune. Celui-là à peut-être réussi son coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lorcan Scamander !

Mais des fois on m'appelle
    Hug' : Rêveur Déluré

avatar



√ Mes messages : 6784


Qui es-tu ?
Sang: Sang Mêlé
Patronus: Loup Blanc
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mar 15 Oct - 20:16

Allons-bon, le futur ! Hé, pourquoi pas le passé tant que tu y es ! On peut pas revenir dans le passé, tu te souviens ? Tout du moins, pas aussi loin. On peut seulement revenir une journée en arrière, pas plus.

Les trois garçons posaient des questions et y allaient tous de leurs suppositions. Certes je n'avais aucune preuve, mais désormais, j'étais sur de moi, j'étais remonté dans le temps, et ça personne n'aurait pu me convaincre du contraire. Cependant je commençais à me demander comment j'allais pouvoir revenir chez moi ...

Hé doucement Remus avec tes explications, tu vas lui retourner le cerveau à ce pauvre gosse. Sérieux, y’a que moi qui trouve ce truc trop bizarre ou pas ? Ce serait pas la première fois qu’un élève d’une autre maison essaie de rentrer chez les Gryffondor juste pour voir la salle commune. Celui-là à peut-être réussi son coup.


- Rémus, c'est bien ça ? Eh bien, j'ai été farfouiller dans la salle sur demande, je suis sur que vous la connaissez. Et j'ai trouvé un collier. C'était une boule avec des anneaux autour, un peu comme saturne et les anneaux, ils bougeaient  Alors j'ai voulu voir ce que ça faisait, j'ai donné un coup dans les anneaux et j'ai vu une sorte de spirale tout autour de moi et je me suis retrouvé ici, dans la salle commune, mais des années auparavant. A votre époque. 


Mis à part le fameux Sirius qui semblait toujours aussi perplexe et décidé à me faire interner car oui, j'avais vraiment l'impression de passer pour un fou à ses yeux, les deux autres étaient super motivés a résoudre ce mystère.


- Eh puis, si vous ne me croyez pas, et que vous pensez qu'il s'agit d'une blague, je vais vous avouer quelque chose ... James, je ne t'ai jamais connu mais ton fils parle très souvent de toi, c'est mon oncle, enfin, le mari de ma tante ... enfin, c'est pas très important de savoir ça, mais si ton nom est bien James Potter, c'est que je suis réellement remonté dans le passé. Et puis euh, aussi, je vais peut être vous paraître bizarre, mais je ne crois pas au hasard. Si je suis là aujourd'hui, je suis sur qu'il y a une raison et je crois savoir de quoi il s'agit mais ... Je ne sais pas si c'est une bonne idée de vous le dire ...


Je pensais leur parler de Voldemort, je crois me souvenir qu'ils étaient à l'école presque à la même époque. Ca veut dire que s'il n'est pas encore au pouvoir, ça ne devrait pas tarder à arriver et qu'il est de mon devoir, destin même, de faire quelque chose ...

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂


code RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lily Evans !

Mais des fois on m'appelle
    Miss Rouquine

avatar



√ Mes messages : 176


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 29 Déc - 14:42

Son tour de ronde venait de se terminer depuis quelques minutes lorsque Lily prit la direction qui la mènerait à la tour Gryffondor. Contrairement aux autres fois, elle n’avait surpris absolument aucun fait qui méritait une quelconque sanction. Certains premières années avaient essayé d’ensorceler une des armures, mais quand ils avaient remarqué qu’elle l’était déjà, ils avaient pris la poudre d’escampette. La demoiselle n’avait même pas eu besoin d’intervenir pour les arrêter. Elle se trouvait au troisième étage lorsqu’elle croisa le professeur Dippet qui l’interpella. Ce dernier souhaitait voir James Potter pour une raison qu’il n’évoqua pas. Néanmoins, cela intrigua la jeune Lily. D’habitude, quand Potter était demandé, elle l’était également puisqu’ils étaient tous les deux préfets, mais cette fois-ci, elle ne l’était pas. Bien évidemment, elle ne s’en offusqua pas et se rendit dans la salle commune, comme il était prévu qu’elle le fasse avant de croiser le directeur.

Elle grimpa jusqu’au septième étage avant de prendre la direction de la tour Gryffondor. Il n’y avait pas beaucoup de personnes de présentes, mais pas de Potter en vue ni aucun de ses trois acolytes. Lily fit une espèce d’annonce pour savoir si l’un d’entre eux avaient vu la personne qu’elle recherchait et eut une réponse positive de la part d’un troisième année qui affirmait les avoir vu monter dans leurs dortoirs. Lily le remercia assez rapidement pour grimper les escaliers du dortoir. Ce qu’il y avait de bien, c’était que le dortoir des garçons était accessible aux filles alors que celui des filles étaient interdis aux garçons. Enfin peu importait. Quand elle arriva devant le dortoir de Potter et de sa bande de joyeux lurons, Lily frappa à la porte avant d’entrer brusquement dans la chambre. Elle venait de trouver celui quelle cherchait ainsi que toute sa petite troupe. Bien sur, toutes les têtes se tournèrent vers elle.

- Potter, le professeur Dippet te cherche, ça avait l’air urgent, annonça-t-elle.

Potter s’excusa auprès des autres et quitta le dortoir. Elle n’avait plus vraiment grand-chose à faire non plus ici et s’apprêta à partir quand ses yeux se posèrent sur un élève qu’elle n’avait absolument jamais vu auparavant. Elle fronça les sourcils et ouvrit la bouche :

- Tiens, t’es nouveau ? demanda-t-elle le plus simplement du monde.

Le cas de nouveaux élèves n’était encore jamais arrivé à Poudlard, mais après tout, ça pouvait bien arriver, non ? Un élève de Beaubâton ou de Durmstrang qui déménage en Angleterre et vient faire ses études à Poudlard, ça n’avait pas l’air surréaliste. Sauf que les trois écoles n’avaient pas vraiment le même programme. Techniquement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 5 Jan - 1:20

J'étais resté bouche bée au discours du jeune garçon, me demandant si finalement, je n'étais pas totalement en train de rêver. Peut être que dans quelques minutes, le réveil sonnerait et je me lèverais, comme tous les matins, et j'irais me laver et me préparer pour aller en cours. C'était fort probable, et d'ailleurs, surement beaucoup plus que cette histoire de garçon venu du futur.

L'ouverture assez brusque de la porte du dortoir me sorti de mes pensées et je vis Lily pénétrer dans la chambre. Ah, j'avais encore oublié que les filles avaient accès à nos chambres. Elle annonça à James qu'il était attendu par le professeur Dippet. James regarda le garçon, puis Sirius et moi, et tourna les talons vers la sortie en prenant soin de bien refermer la porte derrière lui.

Tiens, t’es nouveau ? demanda alors Lily en se tournant vers Hugo.

Je regardais Sirius. Oh oh, ça devait rester secret cette histoire. Moins de gens seraient au courant, mieux ça serait pour le petit Hugo. A mon avis, si ça dégénérait, le futur pourrait en être tellement modifié que ça pourrait devenir très dangereux.

- Il s'appelle Hugo. Répondis-je à Lily. C'est une histoire un peu compliquée et un peu longue à raconter. Disons simplement qu'il vient de loin ... Et que ... euh... Personne ne doit le voir.

Je jetais un oeil de nouveau vers Sirius, espérant qu'il pourrait me donner un petit coup de main
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 6 Jan - 21:32


    Cher journal. Je n'ai pas pour habitude de me livrer ni de parler de moi et pourtant il y a un début à tout. Et c'est donc aujourd'hui que j'ai décidé de le faire. Je me prénomme Hermione Jean Granger mais appelez moi Hermy ou mione. J'ai 38 ans. Eh oui je sais je ne fais pas vraiment mon âge. Je suis né à Londres, mes deux parents sont des moldus. Et moi je suis une sorcière. Eh oui avec une baguette, un balais et tout et tout. J'ai fais ma scolarité à l'école Poudlard. J'aimes beaucoup apprendre et surtout avoir une longueur d'avance sur les cours. Je trouvais cela passionnant. C'est à Poudlard que je fis la rencontre de mes deux meilleurs amis. Harry Potter et Ron Weasley. Oui vous avez bien entendus Harry Potter. Notre amitié est toujorus là et je dirais même plus. Avec Ron nous formons un couple. Après Poudlard nous nous sommes mis ensemble. Pour le reste c'est une autre histoire. J'ai oublié de parler de Lord Voldemort. Ne faites pas la grimace il ne faut jamais avoir peur d'un nom car cela accentue encore plus cette peur. Avec Harry nous avons combattus le mage noir. Harry est celui qui l'a détruit. Le monde magique était redevenus paisible. Mais il existe un vieu proverbe disant qu'il ne faut jamais se fier aux apparence non jamais. Après Poudlard j'ai suivis une formation de médicomage. J'ai travaillé à St Mangouste et récemment j'assume certaines permanence à Poudlard mais bien sur personne n'est encore au courant car c'est nouveau, je viens de l'apprendre par une lettre avec dedans un espèce de bracelet. C'est pour cette raison que je viens de passer la porte de l'école. Mais j'ai une sensation étrange au fond de la gorge. Je ne peux pas l'expliquer mais tout semble étrange. Je dois allez voir le directeur mais forcément je n'ai pas le mot de passe. Pourquoi je me suis dirigé vers la tour de Gryffondor? Je ne sais. Après avoir répété le mot de passe que j'ai entendu par un élève me voilà dans la salle commune. Il y a un petit groupe. Peut être qu'ils pourront me donner le mot de passe. En m'approchant je dis

    "Bonjour excusez moi je dois parler avec le professeur Mcgonagall aurait vous le mot de..."

    Mon regard se braque sur un jeune homme. Ce regard. Non se n'est pas possible. ça ne peux pas... Je bégaille

    "Non d'une chouette...ce regard...Lupin..Oubliez ce que je viens de dire. Qui etes vous exactement?"
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Sirius Black !

Mais des fois on m'appelle
    Maraudeur ๑ Patmol

avatar



√ Mes messages : 101


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Lun 13 Jan - 21:35

Sérieusement, on nageait en plein délire ! Apparemment, le gamin avait fait un bon dans le passé. Ouais, puis moi je venais de la préhistoire ! Bien sur ! Mais le pire dans cette histoire, c’était que mes deux meilleurs amis semblaient croire ce gamin. Ils lui filaient même des explications sur l’époque où il se trouvait. N’y avait-il que moi qui avais d’autres explications plus logiques sur la présence de ce gamin de 13 ans dans notre dortoir ? Après tout, qui ne nous disait pas qu’il avait des soucis de pertes de mémoire ou d’identité ? La schizophrénie existait aussi chez les sorciers ! Enfin, je laissais le gamin s’expliquer et apparemment il était tombé sur un collier. Quand il fit la description, je farfouillais deux secondes dans ma mémoire avant de lâcher :

- Ton collier magique, là, c’est pas le retourneur de temps ?

Je ne voyais que ça, pour le coup. Je ne connaissais que ce moyen pour retourner le temps, mais n’empêche que son explication avait quand même une faille :

- Si c’est le cas, le retourneur de temps ne peut revenir que vingt-quatre heures en arrière. Tout le monde le sait !

Mais le gamin ne se décourageait pas, il ne lâchait pas le morceau. Maintenant, il racontait que son oncle n’était nul autre que le fils de James. Je regardais mon meilleur ami d’un air blasé, genre : tu ne vas quand même pas croire un truc pareil ! Mais il affichait une tête totalement captivée. Mon dieu… Un cognard avait dû lui frapper fort la tête à un de ses entrainements…

- Hé Corny, si son oncle c’est bien ton fils, je doute qu’il ait du sang Evans dans les veines ton futur gamin ! lançais-je pour plaisanter.

Tout le monde savait que le sujet Lily était un sujet sensible pour James parce qu’elle s’évertuait à l’envoyer bouler à chaque fois qu’il tentait une approche. A chaque fois qu’on la croisait, je lui disais qu’il y avait sa copine, mais Remus agrémentait avec un « c’est pas sa copine, mais celle qui lui met des baffes ». C’était exactement ça ! N’empêche que je ne pouvais jamais m’empêcher de me marrer quand mon meilleur ami se trouvait à proximité de l’élue de son cœur. Sérieusement, je me demandais encore pourquoi il perdait son temps à lui courir après, à chaque fois, elle avait l’art et la manière de l’envoyer paitre. D’ailleurs, quand on parlait du loup, Evans apparut dans notre dortoir comme si elle était chez elle. Elle n’avait même pas attendu un « entrez » pour ouvrir la porte.

Je tournais la tête vers James, m’attendant à ce qu’il lui sorte une de ses phrases favorites d’accroche qui ne fonctionnaient jamais, mais Evans ne lui laissa pas le temps en annonçant que le directeur souhaitait le voir. Corny quitta le dortoir après s’être excusé, et sans la moindre tentative de drague envers la rouquine. Et beh… Y’avait du progrès ! Dans la logique des choses, notre préfète en chef aurait dû quitter les lieux, mais elle aussi avait remarqué le gamin répondant au prénom d’Hugo. Je faillis m’exclamer « vous voyez ! » quand elle demanda s’il était nouveau. C’était une autre explication logique ! Mais non… Enfin bon… Remus répondit à la place du p’tit. Histoire compliquée ? Ah bon ?

- Il prétend venir du futur, lâchais-je en guise d’information. Dis-moi Evans, toi qui a réponse à tout, ne l’prend pas mal, hein ? et bah c’est possible que le retourneur de temps face des bons en arrière de… Pfiou 50 ans au moins ?

Puis là, une autre personne inconnue au bataillon débarqua. Je lâchais un soupire. Bon, pas trop fort parce que c’était quand même une adulte. Mais pareil, je ne l’avais jamais vu de ma vie !

- Le professeur McGo-quoi ?! demandais-je.

Gonagall ? Jamais entendu de ma vie ! Apparemment elle ne savait pas qui on était, mais elle avait reconnu Remus.

- Si vous nous dites que vous venez du futur, vous aussi, je me rends illico à Sainte Mangouste ! Me tournant vers Remus, j’ajoutai : tu m’apporteras des gâteaux quand tu me rendras visite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lorcan Scamander !

Mais des fois on m'appelle
    Hug' : Rêveur Déluré

avatar



√ Mes messages : 6784


Qui es-tu ?
Sang: Sang Mêlé
Patronus: Loup Blanc
What\'s in your pocket ?:

Posté le Sam 8 Fév - 16:19

Ton collier magique, là, c’est pas le retourneur de temps ? Si c’est le cas, le retourneur de temps ne peut revenir que vingt-quatre heures en arrière. Tout le monde le sait !

Il semblait vraiment sur de lui et je n'étais pas capable de donner d'explication plus cohérente que celle que j'avais déjà donné. Je disais la vérité, la seule vérité que je connaissais et pourtant, elle me semblait dingue à moi aussi. Je ne pouvais pas leur reprocher de ne croire fou...

Hé Corny, si son oncle c’est bien ton fils, je doute qu’il ait du sang Evans dans les veines ton futur gamin ! dit-il en rigolant.

Je jugeais déplacé de répondre à ça, car je savais très bien que leur relation avait eu beaucoup de mal à débuter. Voir les photos que Tonton Harry m'avait montré, ce jeune couple heureux, si mignons et si amoureux, ce bonheur avorté bien trop tôt, je n'avais pas envie de leur gâcher moi même leur futur. Au fond, c'était tout de même marrant d'être face à eux, connaissant leur futur mieux qu'ils ne pourraient l'imaginer eux même. Et puis, je savais qu'en allant dans le passé, j'avais d'énorme responsabilités et je me devais de faire attention à ce que je pouvais dire. 

Il prétend venir du futur, repris alors Sirius. Dis-moi Evans, toi qui a réponse à tout, ne l’prend pas mal, hein ? et bah c’est possible que le retourneur de temps face des bons en arrière de… Pfiou 50 ans au moins ?

Et là, J’écarquillais les yeux, Maman ?! Oula, il valait mieux faire très attention, il ne fallait pas qu'elle sache qui je suis ... enfin, je crois ... 

-Ma... Je m’interrompis très vite, espérant que personne ne m'avait entendu. 
Heureusement, Sirius parla de nouveau, me donnant quelques instants pour reprendre mes esprits.

Le professeur McGo-quoi ?! 

Si vous nous dites que vous venez du futur, vous aussi, je me rends illico à Sainte Mangouste ! Tu m’apporteras des gâteaux quand tu me rendras visite ?


- Eumm ... Moi je connais McGonagall. Et Désolé de te dire ça Sirius, mais oui, elle vient également du futur, mais moins loin que moi. Hermione, je sais que tu ne me connais pas, mais moi je te connais... Et oui, tu as bien reconnu Rémus ... Nous sommes dans le passé. Comment est-ce possible, je ne sais pas, mais en tout cas c'est arrivé. 

Je connaissais ma mère, et je savais qu'elle serait choquée de tant d'informations. Je savais qu'elle avait déjà utilisé le retourneur de temps, mais jamais aussi loin et surtout, je savais qu'elle allait être terrifiée au risque de modifier le futur.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂


code RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lily Evans !

Mais des fois on m'appelle
    Miss Rouquine

avatar



√ Mes messages : 176


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Jeu 12 Juin - 19:10

En pénétrant ainsi dans le dortoir des garçons, et plus particulièrement dans celui de James Potter et de sa petite troupe, Lily ne s’attendait pas à trouver un autre garçon qui jusqu’à présent, ne lui disait absolument rien. En tant que préfète-en-chef, la jolie rouquine se faisait un devoir de connaître au moins de noms les élèves de la maison Gryffondor, mais celui-là, il semblerait qu’il ait échappé à sa vigilance. Voilà pourquoi, tout naturellement, elle lui demanda s’il était nouveau. C’était la seule raison valable qui était venue en tête de la demoiselle pour expliquer ce fait. Quoi que personne ne lui avait dit qu’un nouvel élève arriverait. De plus, jamais de sa vie elle n’avait vu d’élève débarquer au beau milieu de l’année. Mais qui sait ? Peut-être était-ce possible.

En tout cas, elle ne s’attendait pas du tout à ce que Remus lui réponde que le fameux Hugo venait de loin. Lily fronça les sourcils. Elle ne comprenait vraiment pas du tout ce qu’il entendait par « venait de loin ». Et encore moins le « personne ne doit le voir ». Allons bon ! Ce n’était tout de même pas un échappé d’Azkaban, ça se saurait sinon qu’il y avait eu une évasion, non ? Ce fut Sirius qui lui révéla exactement le sens de tout cela, et Lily ouvrit de grands yeux ronds. Comment ça, « venir du futur » ?! Depuis quand est-ce que quelqu’un pouvait venir du futur. Elle observa le garçon sans trop savoir quoi penser quand Black l’interpella. Elle plaça ses mains sur ses hanches quand il se mit à prétendre qu’elle avait réponse à tout, mais il ne lui laissa pas le temps de balancer une remarque pour remettre le jeune homme à sa place.

Néanmoins, Black soulevait un point assez important. Est-ce qu’un retourneur permettait de retourner en arrière de 50 ans, au moins ? Comme à son habitude lorsqu’elle réfléchissait, Lily pencha la tête sur le côté. Elle cogita quelques secondes avant de répondre :

- Oui, si on considère qu’un tour équivaut à une heure, alors il faudrait tourner le médaillon approximativement 438 291 fois. Mais c’est très dangereux et je doute que quelqu’un ait la patience tourner autant de tour…

A peine eut-elle répondu cela qu’une autre fille inconnue s’approcha d’eux pour leur demander un renseignement. Elle cita le nom d’un professeur que personne n’avait un jour entendu à Poudlard. Lily trouvait la situation de plus en plus étrange alors que Sirius semblait de plus en plus perdu. En même temps, la jolie rouquine voulait bien comprendre qu’il en soit à ce stade là. N’importe qui deviendrait dingue en essayant de comprendre tout ce charabia. En parlant de folie, Black souhaitait se rendre à Ste Mangouste si jamais cette fille inconnue venait aussi du futur. Lily avait remarqué que le petit Hugo avait semblé réagir à l’arrivée de cette inconnue. Se connaissaient-ils ?

En tout cas, elle semblait connaître Remus. Alors automatiquement, la jolie rouquine regarda son ami pour constater qu’il ne la connaissait pas, en revanche. Les choses se dégradaient et elles devenaient dangereuses. Il y avait à présent beaucoup trop de monde dans le dortoir des garçons. Trop pour que cela paraisse naturel ! Hugo connaissait le dit professeur McGonagall. Un prénom fut associé à la nouvelle venue : Hermione. Un prénom assez étrange. Hugo et elle se connaissaient, mais pas tout à fait. Lily lâcha un soupire. Elle commençait à sentir le mal de tête arriver d’une seconde à l’autre.

- Bon, récapitulons, vous venez tous les deux du futur, d’accord, mais comment est-ce que cela est possible ? Comme je l’ai dit, pour toi, Hugo, il faudrait que tu ais retourné le médaillon 438 291 fois, hors je doute que tu te sois amusé à faire ça, je me trompe ? Combien de fois es-tu retourné en arrière ?

La jolie rouquine voulait comprendre, mais c’était compliqué. A son bon souvenir, jamais une telle chose ne s’était produite auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

[0][1][2] Retour vers le passé - 1ere intrigue [Hugo/James/Sirius/Rémus/Hermione] et Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour vers son coeur.
» Le retour vers le bercail.
» Retour vers le passé !!
» Jour 4 : 12 novembre 1955 - Retour vers le passé
» [WHAT IF] Retour vers le futur ! Ah non le passé... [GINA]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-