Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [0] Un secret et une nouvelle amie [Lily & Rémus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Sam 13 Juil - 15:41

Encore une fête ... Ce soir, une fête avait de nouveau lieu dans la salle commune de Gryffondor. Tout le monde allait être présent. Tout le monde sauf moi.

Pendant que James, Sirius et les autres comparaient la couleur de leur cravate avec celle de leur chemise pour savoir qui serait le plus séduisant de la soirée, je regardais par la fenêtre avec angoisse. Je n'aimais pas spécialement les soirées alcoolisées mais je pensais que ma présence aurait été utile pour calmer les ardeurs de mes meilleurs amis ... Et pour ne pas éveiller les soupçons des autres élèves.
Il était 18h et la soirée commençait à 19h30, après le repas. Il fallait que j'attende qu'ils soient tous occupés pour que je puisse m’éclipser en toute discrétion ...

L'appétit vient en mangeant dit-on, mais ce soir, j'avais envie de tout sauf de manger. La gelée a la citrouille au menu ne me tentait vraiment pas et il en était de même pour le pouding proposé en dessert ...
Le faux plafond montrait en direct l'évolution de la météo, et heureusement pour moi, car de cette façon je pouvais voir que le soleil ne se couchait pas encore. C'était tout de même plus "pratique" l'été que l'hiver car l'hiver je devais m'éloigner de mes camarades beaucoup plus tôt.

Alors que j'attendais que mes camarades finissent d'engloutir leur dessert, je sentis un regard se poser sur moi. C'était notre bienveillant directeur qui me regardait, m'interrogeant du regard pour savoir si j'allais bien ce soir. Je lui signifiais que tout irait bien pour moi, une fois encore. Je commençais à avoir l'habitude au bout de ... 10 ans, non, 11 ans de pleine lune, 12 fois par an.

De notre chambre, on pouvait entendre la sono se mettre en marche. Et voilà, 19h30, la soirée allait pouvoir commencer. La salle commune commençait à se remplir, de garçons uniquement. Eh oui, les filles étaient bien plus longues à se préparer, ou du moins, elles mettaient un poing d'honneur à se faire attendre. C'est ce qui faisait leur charme, il parait. Mais personnellement, je n'avais pas la tête à ça ce soir.

Du haut de la rambarde je les regardais s'afférer, tel des petites fourmis prêtent à aller travailler. Un vertige me prit d'un coup et je m'affalais sur la porte de la chambre des filles. Il était temps de partir ... Je repris mes esprits et descendis les escaliers direction la sortie.
Je connaissais le chemin par coeur, descendre dans le hall du château, ouvrir les grandes portes, traverser le parc, passer près du lac et enfin les grands arbres apparaissent ... La forêt interdite. En hiver j'allais me cacher dans une maison abandonnée à près-au-lard en passant par nos raccourcis secrets mais en été, je préférais m'enfoncer dans la forêt. Au moins, personne ne m'entendait à cet endroit.

Après 5 minutes de marche en direction du milieu de la forêt, je m'arrêtais. Ce soir, je resterais ici. Le soleil avait déjà plongé la forêt dans le noir presque complet. Le craquement d'une branche se fit entendre derrière moi. Je me retournais vivement et vis un peu plus loin une silhouette ...

- Qui est là ? Vous n'avez rien à faire ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lily Evans !

Mais des fois on m'appelle
    Miss Rouquine

avatar



√ Mes messages : 176


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Jeu 18 Juil - 18:32

Une nouvelle soirée chez les Gryffondor allait avoir lieu et Lily n’avait pas spécialement envie d’y participer. Non, pas ce soir. Depuis qu’elle avait trouvé ce livre, elle n’arrivait pas à s’en défaire, du coup, elle avait averti ses amies que cette fête se déroulerait sans elle. Ou alors, elle les rejoindrait un peu plus tard, quand son cerveau aura fait une overdose d’information. Ce qui ne risquait pas d’arriver avant très tard dans la nuit. Néanmoins, elle avait accepté de rester après le dîner avec ses compagnes de dortoirs uniquement pour leur donner son opinion à propos de ce qu’elles portaient. Elle ne voyait pas vraiment en quoi leur avis aurait pu leur être utile puisqu’elle était aussi fille qu’elles autres. C’était l’avis d’un garçon qu’il aurait fallu, sauf que les garçons ne pouvaient pas aller dans le dortoir des filles, sinon, ils risquaient tous de se retrouver en bas des escaliers beaucoup plus rapidement que prévu.

Pendant le repas, elle avait déjà écouté les plans de ses amies quant à ce qu’elles allaient porter. Bien souvent, c’était le mot « robe » qui sortait le plus souvent et chacune conseillait la parure des autres qui iraient parfaitement avec leurs idées de tenues. Lily participait quand on lui demandait son avis mais on ne pouvait pas dire qu’elle était réellement la plus intéressée de toutes. La jeune femme savait se faire jolie quand il le fallait, mais mis à part ça, elle ne se passionnait pas spécialement pour les nouvelles collections. Elle avait une autre vision des choses qui la faisait parfois passer pour un être venu d’ailleurs, mais elle avait l’habitude. Aussi, lorsqu’elle se retrouva assise sur son lit entrain de regarder ses amies faire un défilé de mode devant elle, elle ne dit pas grand-chose d’autres que « magnifique » ou « tu es superbe ». Que pouvait-elle dire d’autre ? Ses amies étaient très jolies dans leurs tenues.

La musique se fit entendre vers 19h30, ce qui signifiait que la soirée commençait. Lily regarda ses amies se dépêcher de se préparer afin d’éviter d’être trop en retard. En attendant, la jolie rouquine s’était assise en tailleurs son lit et avait rouvert son livre pour se plonger à nouveau dedans, ne relevant la tête que lorsqu’on lui demandait son avis à nouveau. Finalement, quand elles furent prêtes, elles se précipitèrent toutes vers les escaliers pour se rendre dans la salle commune. Lily se retrouva donc seule en tête à tête avec son livre qui regorgeait de savoir encore inconnu pour elle. Il ne s’était pas vraiment passé beaucoup de temps quand elle entendit un bruit venant de la porte de son dortoir. Fronçant légèrement les sourcils, la demoiselle se leva et alla ouvrir. Elle s’attendait à trouver quelqu’un juste derrière mais en fait, non. Il n’y avait que Remus qui s’éloignait légèrement.

Cependant, la demoiselle remarqua qu’il avait une démarche légèrement hésitante, même si ce n’était pas particulièrement flagrant à première vue. Légèrement intriguée, Lily fit une chose qu’elle ne fit jamais auparavant, elle se mit à la suivre. En temps normal, Remus ne semblait pas respirer la bonne santé avec son air fatigué. Il donnait toujours l’impression de porter le poids du monde entier sur ses épaules. Mais malgré ça, la jolie rouquine appréciait le jeune homme. Il n’avait absolument rien à voir avec le reste de sa petite bande. D’ailleurs, elle se demandait souvent comme il faisait pour être ami avec James Potter et Sirius Black. Pour ce qui était de Peter, Lily ne le connaissait pas plus que ça. Il était toujours dans l’ombre des deux autres, souvent effacé, il ne disait jamais grand-chose et quand il l’ouvrait, bien souvent, on lui disait de se taire.

La demoiselle essaya de ne pas le perdre de vue quand soudain on se dressa face à elle. En levant la tête, elle remarqua que Potter était encore entrain de lui barrer la route. Celui-ci s’étonna qu’elle soit encore en uniforme et non ‘magnifiquement’ habillée. Au départ, si elle ne voulait rien dire et faire comme s’il n’existait pas, ce fut rater quand il lui fit remarquer qu’il n’était pas encore trop tard et qu’elle pouvait encore aller s’habiller de façon à ce qu’ils soient pleinement assortis, elle et lui. Comme à chaque fois, elle répliqua qu’elle préférait avoir affaire au calamar géant du lac plutôt que de lui être assortie. Sauf qu’elle ne pouvait pas vraiment espérer s’en aller comme ça puisque comme à son habitude, Potter insista jusqu’à se prendre une gifle monumentale et Lily put enfin s’en aller la tête haute.

Ce qui l’embêta fut qu’à cause de cet imbécile prétentieux, elle avait perdu la trace de Remus. Aussi, elle mit du temps avant de le voir franchir les grandes portes du château pour aller dehors. La jolie rouquine fronça un peu plus les sourcils. Pourquoi ne se rendait-il pas à l’infirmerie ? Pourquoi sortait-il dehors à une heure pareille ? Le couvre feu était déjà passé depuis un bon moment pourtant. Ne se dégonflant pas, elle descendit les escaliers et franchit à son tour les portes. Au loin, elle le voyait avancer et elle continua donc de le suivre. Le clair de lune éclairait légèrement les environ. Elle ralentit légèrement le pas en voyant Remus franchir la lisière de la forêt alors que c’était interdit par le règlement. De plus en plus de question traversaient son esprit, mais elle n’avait aucune réponse à se fournir à chaque fois… Elle continua tout de même sa marche et à son tour, elle franchit la lisière.

Jamais encore elle n’était venue ici. C’était la première fois qu’elle désobéissait à cette règle. Elle qui était devenue préfète en chef, elle risquait vraiment gros en entrant ici. Mais elle ne pouvait pas laisser Remus seul. Pas dans l’état dans lequel il se trouvait. A force de marcher, elle y voyait de moins en moins et dût réprimer l’envie de sortir sa baguette pour pouvoir éclairer les environs. Si elle faisait ça, Remus allait savoir qu’elle le suivait, or elle voulait savoir pourquoi est-ce qu’il s’aventurait seul dans la forêt interdite. Y voir Potter et Black dans la journée, ça ne l’aurait pas surpris, mais lui et en pleine nuit. Il y avait de quoi se poser des questions. A cause du manque de visibilité, elle marcha sur un morceau de branche qui céda sous son poids. Instinctivement, elle se raidit et vit Remus se retourner vers là. Elle eut une moue légèrement boudeuse à cause de son manque d’attention, mais en même temps, elle ne pouvait pas voir grand-chose…

- Ce n’est que moi… Lily.

Elle s’avança vers lui. Après tout, il venait de la surprendre donc ce n’était plus la peine de conserver toute cette distance.

- Je ne voulais pas te suivre, mais je t’ai vu aux dortoirs et tu ne semblais pas aller bien, du coup, je t’ai suivi parce que je ne voulais pas que tu fasses un malaise ou je ne sais quoi. Je pensais que tu allais à l’infirmerie mais quand je t’ai vu sortir puis rentrer dans la forêt… D’ailleurs, qu’est-ce que tu fais là ? C’est interdit de venir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Lun 22 Juil - 14:13

- Qui est là ? Vous n'avez rien à faire ici !
Ce n’est que moi… Lily.

Lily ? Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire ici ? M'avait-elle suivit depuis le dortoir ? Eh mince ... Je n'avais pas été assez discret ! Comment allais-je bien pouvoir me sortir de ce pétrin ? Qu'inventer comme excuse ? Il n'y a aucune excuse possible pour s'aventurer à la tomber de la nuit dans la forêt interdite...

Je ne voulais pas te suivre, mais je t’ai vu aux dortoirs et tu ne semblais pas aller bien, du coup, je t’ai suivi parce que je ne voulais pas que tu fasses un malaise ou je ne sais quoi. Je pensais que tu allais à l’infirmerie mais quand je t’ai vu sortir puis rentrer dans la forêt… D’ailleurs, qu’est-ce que tu fais là ? C’est interdit de venir ici.



Et oui, pas discret du tout.


- Je sais que c'est interdit, mais j'ai mes raisons pour venir ici. Le directeur le sait et il est d'accord. Par contre toi, tu n'as rien à faire ici, tu n'as pas l'autorisation et en plus, tu es préfète en chef non ? Tu ne devrais pas montrer l'exemple ? 


Je m'étais emballé, et le regrettais déjà. Ce n'était pas mon genre de parler comme ça aux gens ...


- Excuse moi Lily, je ne voulais pas être désagréable mais ... tu ne devrais pas rester là, la forêt est dangereuse pour une jeune fille. Tu n'es pas en sécurité ici ... Surtout pas maintenant.


Je ne pouvais pas lui révéler mon secret mais son visage montrait clairement qu'elle était inquiète. C'était étrange car on ne s'était jamais parlé avant. Je savais que James l'adorait et passait son temps à la harceler et je la plaignais un peu pour ça. James était vraiment COLLANT quand il s'y mettait et visiblement, Lily lui avait vraiment frappé dans l'oeil - Au sens propre comme au sens figuré-


- C'est gentil de ta part de t'inquiéter pour moi, mais tu devrais rentrer au château et aller t'amuser avec les autres... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lily Evans !

Mais des fois on m'appelle
    Miss Rouquine

avatar



√ Mes messages : 176


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Lun 29 Juil - 18:12

En suivant Remus comme elle l’avait fait, Lily avait été très loin de se douter qu’il l’emmènerait jusqu’à la forêt interdite. Qu’y faisait-il ? C’était une question dont la jeune femme ne possédait pas la réponse. Elle savait que le jeune homme était l’un des plus discrets de la bande des quatre, mais jamais elle n’aurait cru qu’il était assez fou pour venir se promener seul dans la forêt interdite. La demoiselle le trouvait vraiment intelligent donc elle ne s’expliquait pas cet élan de folie. Etait-ce encore un pari lancé par ces imbéciles de Potter et Black et qui ne lui laissait pas le choix ? Un peu plus et elle en mettrait sa main à couper étant donné les idées de géni de ces deux-là. D’ailleurs, elle ne comprenait pas pourquoi le directeur avait fait de Potter un préfet-en-chef. Mis à part faire et dire des bêtises plus grosses que lui, il ne faisait pas grand-chose.

La forêt interdite fichait vraiment la trouille à la jolie rouquine, mais à aucun moment elle n’avait hésité à le suivre. L’idée de faire demi-tour lui était tout simplement impossible car s’il arrivait quelque chose à Remus, tout en sachant qu’elle était au courant, elle n’en dormirait plus et s’en voudrait surement toute sa vie. Donc elle avait continué à l’épier, tel James Bond dans le film Le monde ne suffit pas. Sauf qu’elle n’y voyait pas grand-chose et elle avait fini par se faire repérer en marchant bêtement sur une branche qui avait craqué sous son poids. Du coup, elle n’avait pas eu d’autres choix que de se manifester. S’avançant vers son camarade de maison, Lily lui expliqua la raison de sa présence. Elle se sentit légèrement honteuse quand elle avoua qu’elle l’avait suivi, mais aussitôt, elle précisa que cela partait d’une réelle bonne attention et non un élan de curiosité.

Elle fut particulièrement intriguée quand Remus lui annonça qu’il avait le droit de venir dans la forêt interdite et surtout que le directeur était au courant et d’accord. Y avait-il un épisode qu’elle avait loupé ? Comment cela se faisait qu’elle n’était pas au courant ? Généralement, elle connaissait toutes les permissions qui avaient été accordées et aucune ne concernait Remus Lupin. Elle réfléchit à tout allure et il n’y avait aucun doute : elle n’était pas au courant. Elle s’apprêta à répondre quelque chose quand il la rembarra en lui faisant comprendre que c’était elle qui n’avait rien à faire ici et qu’elle devrait montrer l’exemple. Aussitôt, elle s’empourpra. Heureusement qu’il faisait assez nuit noire pour cacher ses rougeurs. Ayant la peau très claire, Lily devenait facilement rouge quand elle s’empourprait, ce qui n’aidait pas beaucoup quand on voulait rester impassible à cent pour cent.

Néanmoins, elle prit tout de même assez mal la remarque de Remus. Certes, elle devait montrer l’exemple, mais c’était aussi de son devoir de veiller sur les autres, surtout quand ils avaient la tête de ceux qui s’apprêtaient à faire un malaise dans les secondes qui allaient venir. Surtout que n’étant pas au courant de l’autorisation du jeune homme pour se rendre dans la forêt interdite, elle avait appliquée à la règle le règlement et on ne pouvait pas le lui reprocher. Contrairement à d’habitude, elle ne répliqua rien et c’était peut-être son silence qui poussa le jeune homme à s’excuser de la façon dont il venait de lui parler. Certes, elle n’était pas en sécurité, mais était-ce une raison pour le laisser tout seul derrière elle ? Et s’il lui arrivait quelque chose ? Lily s’en mordrait les doigts et s’en voudrait éternellement.

- Ca va, c’est pas grave. Mais j’étais inquiète moi.

Certes, c’était gentil de sa part de s’inquiéter, mais même si elle ne connaissait pas Remus plus que ça, la jolie rouquine l’appréciait plus que les trois autres qui étaient ses amis. Pettigrow, on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle ne l’aimait pas parce que c’était faux. C’était juste le gars qui était muet comme une carpe et qui quand il disait quelque chose, on s’étonnait presque qu’il soit doué de parole. Quant à Potter et Black, Lily ne les supportait pas ; Potter parce qu’il était toujours entrain de venir l’embêter et Black parce qu’il était tellement imbu de sa personne qu’il se lançait des fleurs à la moindre occasion sans se rendre compte qu’il pouvait paraître ridicule. Lupin était le seul avec qui Lily était susceptible de bien s’entendre parce qu’au moins, lui, il était normal.

Quand il évoqua la fête qu’elle était entrain de louper, la demoiselle haussa les épaules en signe d’indifférence. Ce n’était pas comme si elle loupait grand-chose puisque les fêtes chez les Gryffondors étaient souvent pareilles. On ne pouvait pas dire qu’elle s’en lassait puisque c’était faux. C’était toujours cool de voir de l’ambiance, mais ce soir, Lily n’avait pas spécialement envie de passer sa soirée à manger et boire de la Bierreaubeure tout en écoutant Potter raconter des âneries et essayer encore une fois de danser avec elle ou pire de l’embrasser. Et même si c’était sa dernière année à Poudlard, l’année ne faisait que commencer alors elle aurait bien le temps de se rattraper et d’assister à d’autres soirées, non ?

- Je n’avais pas prévu d’y aller, de toute façon. Que je sois dans mon dortoir ou ailleurs, ça ne fera pas de grandes différences. Et puis maintenant que je suis là, je ne peux pas vraiment me résoudre à te laisser ici tout seul. Imagines qu’il t’arrive quelque chose ? J’aurais l’air de quoi, moi, après si on vient à apprendre que je t’ai laissé tout seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 14 Aoû - 17:15

Ca va, c’est pas grave. Mais j’étais inquiète moi.

Tout commençait à tourner en rond dans ma tête, j'avais terriblement peur que la lune arrive et que ma transformation commence et que j'en viennes à blesser Lily. Elle débordait de gentillesse et d'inquiétude à mon égard. En réalité, Lily débordait de gentillesse envers tout le monde. Elle était une très bonne préfète en chef et personne ne pouvait lui retirer ça. Certes, elle n'aurait pas dû me suivre et ça ne m'arrangeait pas du tout qu'elle l'ait fait, mais c'était tout à son honneur. J'avais surement l'air encore plus malade que d'habitude et elle ne voulait que s'assurer qu'il ne m'arrive rien. Il faudra que je pense à la remercier un jour, si je ne la tue pas cette nuit.

Je n’avais pas prévu d’y aller, de toute façon. Que je sois dans mon dortoir ou ailleurs, ça ne fera pas de grandes différences. Et puis maintenant que je suis là, je ne peux pas vraiment me résoudre à te laisser ici tout seul. Imagines qu’il t’arrive quelque chose ? J’aurais l’air de quoi, moi, après si on vient à apprendre que je t’ai laissé tout seul ?

Elle était décidément très très gentille. Elle risquait sa vie en venant dans la forêt interdite mais son sens du devoir était plus fort que tout. Je me pu laisser échapper mon esprit, commençant à imaginer si elle restait à côté de moi, comme elle le souhaitait.
La lune arrive, les nuages envahissent le ciel noir comme un voile de coton. Je sens déjà mon corps se transformer, mes griffes qui poussent, les poils, les oreilles pointues, les crocs acérées avides de sang. La douleur de cette féroce créature prenant le contrôle de mon corps me fait me contracter, j'entends à nouveau le bruit de mes os qui craquent dans le silence de la nuit.

Lorsque je repris conscience, j'étais assis sur le sol, recroquevillé, les bras autour des jambes, tremblant.
Je pris une grande inspiration, me décidant à sauver la vie de Lily. Je sortis ma baguette et donnant un petit coup vers le sol, une ligne lumineuse apparue entre les arbres.

Ecoute Lily, je vais te raconter quelque chose. C'est un secret, mais c'est le seul moyen pour qu'il ne t'arrive rien. Tu vois ce chemin lumineux ? Il mène en dehors de la forêt. Lorsque je j'aurai fini de te raconter, ou si je me met à crier, il faudra que tu cours. Que tu cours le plus vite possible en suivant le chemin. La lumière s'éteindra derrière toi pour que je ne te retrouve pas.

J'attendis quelques secondes que Lily acquiesce avant de commencer mon récit.

Pour faire vite, lorsque j'étais enfant, Fenrir Greyback, un loup garou, tomba sur mon père et moi alors qu'on était dans la forêt. Il fonça sur moi et me mordit l'épaule. Mon père, voulant me sauver, lui sauta dessus et Greyback le tua, devant moi, et s'enfuit ensuite. Il pensait surement que ma blessure me tuerait, et je l'espérais aussi ... Mais ce ne fût pas le cas. Un homme qui nous avait entendu crier arriva et m'emmena à l'hôpital. Au bout de 3 semaines d'hospitalisation, je retournais chez moi, mais mon calvaire était loin d'être finit. La semaine suivante, je vécu la pire nuit de mon existence ...  C'était une nuit de pleine lune et je souffrais le martyre. Je mis longtemps à comprendre l’apparence de mes mains et de mes pieds et cette envie irrésistible de viande. Greyback m'avait contaminé, et depuis ce jour, tous les mois, à chaque pleine lune, je me transforme ... Dumbledore le sait et c'est pour cela que j'ai l'autorisation de venir dans la forêt interdite. En loup, je suis incapable de pénétrer dans le parc du château, mais je ne contrôle pas ce que je fais. Si tu es toujours dans la forêt je risque de te faire du mal ... Si tu es dans le parc, je ne pourrai rien faire. C'est pour cela que tu dois partir ... Je n'ai pas envie de te faire du mal ... Mais c'est ce qui arrivera si tu restes là ...

Un gros silence s'installa. J'avais brisé mon secret, elle était au courant désormais ... Et j'espérais de tout cœur qu'elle le garderait pour elle et surtout, qu'elle parte vite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lily Evans !

Mais des fois on m'appelle
    Miss Rouquine

avatar



√ Mes messages : 176


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 21 Aoû - 10:05

Lily était plus que sincère quand elle affirmait s’inquiéter pour Remus. A force, elle s’était faite à son visage aux traits malades. Un Remus au visage rayonnant et en pleine forme aurait été un choc pour tout le monde. Mais ce soir, quand elle l’avait vu vaciller, elle n’avait pas pu s’empêcher d’être inquiète et de le suivre jusqu’à la forêt. Son devoir aurait peut-être été celui de prévenir un professeur, mais comme il le lui avait annoncé, les professeurs étaient au courant et le directeur était entièrement d’accord. Ce qui revenait à se demander pourquoi est-ce qu’elle n’était pas au courant alors qu’elle était préfète en chef. Potter le savait-il lui ? Cela aurait été le cas que cela n’aurait nullement surpris la jeune femme. Même les trucs qu’il valait mieux ne pas savoir, lui, il les savait.

Bien qu’il lui assura que tout irait bien pour lui, Lily n’arrivait pas à se résoudre à le laisser seul quand même. En plus de ça, ce n’était pas comme si quelqu’un l’attendait. Elle n’avait pas prévu d’aller à la fête qui se déroulait dans sa salle commune. Elle avait simplement dit à ses amies qu’elle passerait PEUT-ÊTRE mais pas que c’était sur et certain. Même si elle n’arrivait pas à se convaincre que tout irait bien pour Remus, la forêt lui faisait peur. Elle s’attendait à voir surgir une créature quelconque d’un instant à l’autre et là, s’en serait peut-être fini d’eux deux. Mais tout semblait plutôt calme. C’était limite à penser que la forêt, c’était simplement beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Tout le monde craignait ces lieux, et c’était compréhensible puisqu’il faisait quasiment nuit tout le temps là-dedans, mais c’était calme. Trop calme.

Remus semblait de plus en plus bizarre. Lily n’aurait su dire si c’était à cause de l’obscurité, quoi que la lune venait d’apparaître et éclairait un peu plus les lieux, mais il sembla à la jolie rouquine que quelque chose avait changé qu’elle ne sache exactement quoi. Elle ouvrit la bouche pour lui demander si ça allait, mais quand elle entendit divers craquements effroyables, elle se pétrifia, comme si on lui avait lancé un Petreficus Totalus. Etait-elle entrain de rêver ou bien c’était le corps de Remus qui craquait de cette façon ?! Ecarquillant légèrement les yeux, elle porta une main à sa bouche tellement sa stupeur était grande puis soudainement, le jeune homme s’affaissa sur le sol.

- Remus ! s’exclama-t-elle en se précipitant vers lui.

Elle avait soudain retrouvé toute sa mobilité et s’agenouilla à ses côtés. Elle le tourna légèrement vers elle et fut un peu soulagée de voir qu’il n’était pas totalement inconscient. D’ailleurs, il bougeait encore. Un millier de question se bousculaient dans la tête de Lily qui ne savait pas comment expliquer ce phénomène. Pourquoi la forêt au lieu de l’infirmerie ? Il serait tellement mieux là-bas qu’ici caché de tous. Surtout que personne ne pouvait savoir ce qui allait lui arriver s’il restait là. Finalement, au bout de quelques minutes, Remus finit par reprendre conscience. La jolie rouquine se trouvait toujours à ses côtés, agenouillée sur le sol, ne faisant pas vraiment attention aux brindilles et morceaux de bois qui lui écorchaient légèrement les genoux. Machinalement, elle passa une main sur le front de son camarade qui était brulant.

La jolie rouquine aurait aimé lui demander s’il pouvait se lever pour qu’elle l’accompagne à l’infirmerie. Ca lui semblait tellement nécessaire qu’elle n’arrivait pas à se le retirer de la tête. Mais elle ne dit rien, préférant garder le silence. Il semblait aller légèrement mieux malgré son front brulant. Elle le regarda sortir sa baguette et des lignes apparurent sur le sol vers la direction de laquelle ils étaient arrivés. Elle arqua un sourcil, ne comprenant pas vraiment ce que Remus voulait faire avec ces lignes, elle reporta son attention sur lui quand il lui annonça qu’il allait lui raconter un secret. Lily resta silencieuse pendant qu’il lui expliquait à quoi servaient ces lignes et l’importance du fait qu’elle devait s’enfuir le plus rapidement que possible. Pour le coup, Remus avait réussi à lui faire peur.

- Euh… D’accord, répondit-elle d’une petite voix.

Ce qui allait suivre, elle ne s’y attendait pas car elle avait pensé qu’il lui dirait qu’il souffrait d’une quelconque maladie incurable qui dégénérait de temps à autre et qu’il était la recherche d’une quelconque plante médicinale qui pourrait soulager ça, mais à la place de quoi, elle apprit que Remus n’était pas aussi normal qu’il avait l’air car il s’agissait en fait d’un loup-garou. Lily en eut le souffle coupé quand il lui annonça qu’il avait été mordu. Elle découvrait ainsi le terrible secret de Remus Lupin. Du coup, l’éventualité que Potter savait pourquoi un de ses meilleurs amis se trouvait là se fit plus qu’affirmative. Quand il eut terminé son récit, Lily resta silencieuse pendant quelques secondes, histoire de bien digérer l’information et le fait qu’elle se tenait juste à côté d’un loup-garou en devenir. Ses yeux ne lui avaient pas joué des tours, précédemment, maintenant, elle en était certaine. Cependant, elle n’arrivait pas à avoir peur de ça.

- Est-ce que… Je suppose que tu sais qu’il existe la potion tue-loup ? hasarda-t-elle tout en se doutant que sa question était légèrement inutile. Enfin, si ça peut te rassurer, je ne raconterai ça à personne. Ton secret est bien gardé avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 8 Sep - 19:52

Euh… D’accord, répondit-elle d’une petite voix.


J’avais réussis à l’effrayer. D’un côté j’étais content, car ça voulait dire qu’elle n’allait pas tarder à partir et qu’elle serait enfin en sécurité et d’un autre, c’était horrible pour moi de penser qu’elle allait désormais me considérer comme un monstre. Enfin, elle aurait raison, car c’était bien ce que j’étais, un monstre. Un terrible monstre, moche et dangereux pour moi et pour les autres.
Je compris que j’avais plus ou moins tord lorsqu’elle reprit la parole, pas si appeurée et ne semblant toujours pas vouloir partir en courant.


Est-ce que… Je suppose que tu sais qu’il existe la potion tue-loup ? Enfin, si ça peut te rassurer, je ne raconterai ça à personne. Ton secret est bien gardé avec moi.
- Euh, oui. J’ai déjà essayé. Lorsque j’étais petit j’utilisais ça quelques fois, ça permettais de contrôler mes pulsions mais j’ai du finir par développer une résistance à ce médicament et dormais, il ne fait plus rien. Je suis condamné à vivre ça chaque mois, tout au long de ma vie. Merci, ça me rassure. Tu sais, tu es la seule à être au courant. Je n’ais pas encore osé le dire à James et Sirius … J’ai peur qu’ils me rejettent.


Ils avaient beau être mes amis, je voulais les protéger du danger que je représente et les connaissant, je savais qu’ils voudraient m’aider. Mais il n’y a rien à faire pour m’aider et ils risqueraient de se mettre en danger pour moi. Et c’était inconcevable pour moi. Et puis, je devais avouerr qu’il y avait une petite part de moi, environ 0.001%, qui pensait qu’ils pourraient me rejeter. On ne peut jamais prévoir totalement la réaction des gens, même s’il s’agit d’amis.


- Je peux te poser une question, Lily ? Pourquoi n’as-tu pas peur de moi ? Pourquoi ne t’es-tu pas enfuie comme je pensais que tu le ferais ? Tu sais, en quelques secondes je pourrais commencer ma transformation et il sera trop tard pour courir …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lily Evans !

Mais des fois on m'appelle
    Miss Rouquine

avatar



√ Mes messages : 176


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 11 Sep - 21:41

En acceptant d’écouter l’histoire de Remus, Lily ne s’attendait pas du tout à entendre ça. Mais celle-ci expliquait vraiment beaucoup de choses, notamment l’air malade qu’il avait toujours. Du coup, cela voulait dire qu’il était en excellente santé et non pas sur le point de tomber dans les pommes à chaque seconde qui passait. Suite à cette explication, la jolie rouquine venait de comprendre le mystère qui entourait le jeune homme. Si elle avait dû avoir peur, ce n’était pas le cas. Remus ne l’effrayait pas le moins du monde. Elle n’affirmerait pas pour autant que si elle se retrouvait face au Remus poilu, elle n’aurait pas peur. Au contraire, n’importe qui craindrait pour sa vie. C’était humain.

La première question de Lily concernait la potion tue-loup. Jusqu’à présent, elle était le moyen le plus sur de garder le contrôle sur sa bête. Elle fut d’ailleurs particulièrement surprise d’entendre qu’elle n’avait plus aucun effet sur lui. C’était étrange ça, puisque c’était le seul « remède » fiable qui existait. Cette incrédulité put se voir sur le visage de la demoiselle lorsqu’elle fronça les sourcils. Pour le coup, elle était vraiment intriguée. Depuis quand cette potion ne fonctionnait pas ? C’était impossible ! Mais la plus grande surprise fut quand il lui annonça qu’aucun de ses meilleurs amis n’était au courant. Là, c’était vraiment le truc le plus incroyable qu’elle ait entendu de la soirée.

- Mais… Je croyais que vous vous disiez absolument tout… Ils ne se sont jamais posé la question ?

C’était vraiment de plus en plus bizarre cette histoire. Qu’il ne dise rien à Potter et Black était vraiment étrange, mais ce qui la sidérait le plus pour l’instant, c’était cette histoire de potion inopérante. C’était impossible dans la tête de Lily. Il y avait forcément quelque chose qui avait raté !

- Pour la potion… Peut-être que la personne ne savaient pas la préparer ? Une potion mal dosée n’a aucun effet ou bien elle a un effet extrêmement négatif. D’ailleurs, tu as de la chance d’être encore vivant. Beaucoup seraient déjà morts si c’est bien ça. Oh ! J’ai une idée ! Laisses-moi essayer ! Pour le mois prochain, je t’en prépare une. De toute façon, tu ne risques rien si elle ne fait aucun effet. Et si c’est bien le cas, je pourrais toujours essayer de doubler les doses ?

Lily était excellente en potion. Elle ne s’en ventait pas spécialement. D’ailleurs, elle ne s’en ventait jamais même si elle savait très bien qu’elle était la meilleure de la classe. Du coup, peut-être qu’elle réussirait à faire en sorte que cette potion fonctionne. Il ne restait plus qu’à ce que Remus donne son assentiment. Et elle espérait qu’il dirait oui. Quand il lui demanda s’il pouvait lui poser une question, elle hocha la tête en guise d’assentiment. Les questions que Remus se posait étaient logiques.

- Pourquoi j’aurais peur de toi ? Ce n’est pas l’animal que j’ai en face de moi. Et puis, je suis capable de me défendre.

Certes, elle aurait très peu de chance face à un loup-garou mais cela ne voulait pas dire qu’elle avait peur. Pour l’instant, elle avait encore affaire au jeune homme. Elle verrait bien après, quand ce serait le moment de faire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 18 Sep - 19:34

LA tête que fit Lily en entendant ma réponse à propos de la potion me laissait pantois. Elle ne semblait pas convaincue par mon explication et pourtant, je disais la vérité. Le directeur lui même m'avait expliqué que c'était la seule explication possible au fait que la potion ne me faisait plus rien, et personnellement, je trouvais cela plutôt logique. J'avais entendu parlé que la même chose se produisait chez les moldus lorsqu'ils utilisaient trop un médicament. Je n'avais aucune idée de si les potions et les médicaments étaient comparables, mais je m'étais fait à cette idée et je devais avouer que ça me convenait et que je n'avais jamais cherché d'autres explications.
Lily fut encore plus surprise lorsque je lui avouais que James et Sirius n'étaient pas au courant de ma situation.

Mais… Je croyais que vous vous disiez absolument tout… Ils ne se sont jamais posé la question ?

- Ça  je n'en ais aucune idée. Je suppose qu'ils se sont souvent demandé pourquoi je disparaissais, mais je suppose également qu'ils ont trop de respect pour moi pour me poser des questions ... Ils se disent surement que tant que je n'en parle pas, ce n'est pas à eux de le faire. Je sais qu'ils font tout de même attention à moi et qu'ils sont toujours soulagé lorsque je reviens vers eux. Et puis, cela arrive toujours une fois par mois, tous les mois, toujours au même moment. Il est fort probable qu'ils aient fait le rapprochement .. Mais ils n'en disent rien. 

Pour la potion… Peut-être que la personne ne savaient pas la préparer ? Une potion mal dosée n’a aucun effet ou bien elle a un effet extrêmement négatif. D’ailleurs, tu as de la chance d’être encore vivant. Beaucoup seraient déjà morts si c’est bien ça. Oh ! J’ai une idée ! Laisses-moi essayer ! Pour le mois prochain, je t’en prépare une. De toute façon, tu ne risques rien si elle ne fait aucun effet. Et si c’est bien le cas, je pourrais toujours essayer de doubler les doses ?
- Eh bien, tu sembles vraiment avoir envie de m'aider alors je suis d'accord. Et puis, je n'ais rien à perdre ! Tu pourras tenter de faire une potion, je te fais confiance, je sais que tu es très douée en potion. C'est très gentil de ta part de vouloir m'aider autant ... 

J'étais continuellement étonné par l'attention que Lily me portait ... Elle semblait vraiment sincère et prête à tout pour m'aider. Nous n'étions même pas vraiment amis, mais je sentais qu'un lien se tissait entre nous. Un lien constitué d'une très forte confiance l'un en l'autre et d'une réelle envie de se soutenir. 

Pourquoi j’aurais peur de toi ? Ce n’est pas l’animal que j’ai en face de moi. Et puis, je suis capable de me défendre.

Elle n'avait donc vraiment pas peur de moi ? 
Pourtant, je me connaissais et je me savais vraiment très dangereux. Je m'étais déjà réveillé au matin, entouré d'animaux morts. Cela avait été le pire réveil de toute ma vie ... Et aujourd'hui, j'avais extrêmement peur de découvrir à mon réveil le corps déchiqueté de Lily ... Je frissonnais à cette idée.

- Hm, Lily ? Te crois-tu capable de me jeter un sort de pétrifiction suffisamment  puissant pour me tenir à l'écart de toi pendant plusieurs heures ? Tu devrais peut être te camoufler si tu compte rester à côté de moi cette nuit ... 

Et voilà, j'avais cédé. Il me semblait désormais impossible que Lily s'en aille, donc il était temps qu'on trouve une solution pour la protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lily Evans !

Mais des fois on m'appelle
    Miss Rouquine

avatar



√ Mes messages : 176


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 2 Oct - 14:06

Que Remus ne dise pas à ses meilleurs amis qu’il était un loup-garou, Lily voulait bien le comprendre car c’était tout de même un sujet assez délicat et tout le monde n’avait pas le courage d’avouer qu’ils avaient des soucis lunaires. Elle était surprise d’être la première élève à l’apprendre car techniquement parlant, les deux adolescents n’avaient jamais réellement discuté l’un avec l’autre. Mais de sa petite bande, Remus était sans aucun doute celui que la jolie rouquine appréciait le plus, même s’ils n’avaient jamais rien échangé de plus que quelques politesses. Pour en revenir à l’instant présent, elle voulait savoir si le reste de sa bande ne se posait pas de question sur les mystérieuses disparitions de leur ami. Surtout que ces disparitions devaient être assez redondantes puisque c’était tout le temps pendant les pleines lunes. N’importe qui aurait fait le rapprochement. Lily l’aurait surement fait si Remus et elle avaient été plus proches, peut-être aurait-elle déjà deviné qu’il y avait anguille sous roche.

- Pourquoi ne pas essayer de leur en parler ? Je suis sure qu’ils comprendraient. Peut-être même qu’ils t’aideraient ?

Elle ne voyait pas vraiment comment ils pourraient l’aider, mais à ce moment-là, on pouvait aussi se demander comment est-ce qu’elle comptait l’aider, à son tour. Ca, elle ne tarda pas à trouver comment car elle n’arrêtait pas de songer que le coup de la potion tue-loup ne pouvait pas être possible. C’était impossible qu’elle ne fonctionne plus. C’était le remède le plus sur pour les loups-garous de toute l’histoire alors pourquoi Remus serait un cas différent ? Avec beaucoup de passion, elle lui annonça qu’elle se portait volontaire pour être la nouvelle préparatrice de ses potions. Il n’avait strictement rien à perdre à essayer de nouveau et puis, elle voulait absolument résoudre le mystère de cette potion inopérante. Du coup, elle fut extrêmement contente d’entendre Remus l’autoriser à essayer si bien qu’elle trépigna légèrement sur place. Un sourire se dessina sur ses lèvres quand il la complimenta sur ses capacités en potion.

- C’est normal de s’entre-aider, non ? demanda-t-elle. Et puis, dans ce genre de situation, on a toujours besoin d’un ami. On ne peut pas toujours tout affronter tout seul.

Pour le coup, la jeune femme avait parlé un peu trop rapidement car ce fut après avoir prononcé ses paroles qu’elle s’était rendue compte qu’elle venait de faire allusion à l’amitié. Remus et elle n’étaient pas amis. Ils se connaissaient dans le cadre des salles de cours, mais ils ne passaient jamais de temps ensemble. Du coup, elle se demandait si elle avait bien fait de formuler cela de cette façon. Cependant, il était évident que seul un ami pouvait aider quelqu’un de la façon dont elle voulait le faire. Donc, quelque part, elle lui proposait qu’ils soient amis, elle et lui. Il n’y avait rien de mal à vouloir une amitié avec quelqu’un, n’est-ce pas ? Pour appuyer ses propos, il y avait aussi le fait qu’elle ne s’était pas enfuie en courant quand il lui avait annoncé ce qu’il était et la raison pour laquelle elle devait s’en aller au plus vite. Et comme elle le disait si bien, elle était tout à fait capable de se défendre avant qu’il ne la mange.

- Pétrification ? Plusieurs heures, peut-être pas, mais assez pour me donner le temps d’aller me cacher. J’ignore si les sorts ont le même effet sur les humains que sur les créatures surnaturelles. Il faudrait que j’étudies la question la prochaine fois que je me rendrais à la Bibliothèque pour trouver un livre à lire le soir. Comment veux-tu que je me camoufle ? Ne compte pas sur moi pour me rouler dans la boue pour masquer mon odeur, répondit-elle en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 10 Jan - 15:31

Pourquoi ne pas essayer de leur en parler ? Je suis sure qu’ils comprendraient. Peut-être même qu’ils t’aideraient ?

- Oui, je suis sur aussi qu'ils comprendront ... mais ils ne pourront rien faire pour moi, alors à quoi bon ? Ca leur ferait surement plus de mal qu'autre chose de se sentir impuissant face à mon problème.


C'était même certain. Il est toujours plus difficile de regarder un ami souffrir plutôt que de ne pas savoir qu'il souffre. 

C’est normal de s’entre-aider, non ? demanda-t-elle. Et puis, dans ce genre de situation, on a toujours besoin d’un ami. On ne peut pas toujours tout affronter tout seul.

Je me mis à sourire intérieurement à l'idée que Lily et moi soyons amis. Au fond, je devais avouer que me confier comme ça à quelqu'un que je connaissais si peu était vraiment étonnant, mais pour moi, ce qu'on fait a toujours un sens qu'on le sache ou non. Et si je me sentais assez bien avec elle pour me confier, c'était que je devais la considérer comme une amie.


- Tu as tout à fait raison Lily, les amis sont là pour ça. Et tu sais, ça peut paraître étrange, mais je crois que je te vois un peu comme une amie. En fait, je ne pensais pas me confier à quelqu'un d'autre que le directeur à mon sujet, et si je l'ai fais, c'est que je te fais confiance. 

Peut être avais-je entièrement tord de lui faire confiance, mais tout ce que je connaissais d'elle me laissait penser qu'elle était une fille très gentille, et surtout, quelqu'un de sincère et de confiance. 
Je lui proposais alors de tenter un sort de pétrification pour se protéger de moi lorsque je me transformerai. 

Pétrification ? Plusieurs heures, peut-être pas, mais assez pour me donner le temps d’aller me cacher. J’ignore si les sorts ont le même effet sur les humains que sur les créatures surnaturelles. Il faudrait que j’étudies la question la prochaine fois que je me rendrais à la Bibliothèque pour trouver un livre à lire le soir. Comment veux-tu que je me camoufle ? Ne compte pas sur moi pour me rouler dans la boue pour masquer mon odeur, répondit-elle en riant.



Je me mis à rire également. 
- Dans la boue ? Non non, rassure toi, je pensais plutôt à une sorte de sort d'invisibilité, quelque chose qui te permettrait de passer inaperçu à travers les arbres de la forêt. Ou alors, tu peux toujours faire apparaître un animal vivant devant moi, je serai trop occupé avec lui pour faire attention à toi, et tu pourra partir te cacher. 


J'étais sur qu'on allait pouvoir trouver une solution pour protéger Lily. Tout à coup, je sentis des frissons me parcourir tout le long de mon dos, et une chaleur m'envahir de l'intérieur. 


- J'espère que tu es prête ... dis-je, tremblotant. 


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Lily Evans !

Mais des fois on m'appelle
    Miss Rouquine

avatar



√ Mes messages : 176


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 17 Jan - 21:54

Lily cherchait un moyen de venir en aide à Remus et peut-être que le fait d’en parler à ses meilleurs amis l’aiderait réellement avec sa seconde nature. Bien sur, ce n’était que des suppositions, elle n’en était pas sure à 100%. Être un loup-garou était vraiment délicat. Les gens n’étaient pas assez ouverts d’esprit pour accepter une telle chose. Néanmoins, elle était confiante en ce qui concernait Potter et Black. Ils étaient ce qu’ils étaient, mais niveau amitié, ils étaient assez solidaires. Donc s’ils avaient accepté Remus comme étant leur ami, ils accepteraient sans aucun doute la deuxième moitié de sa personnalité. D’ailleurs, la demoiselle se demandait comment il avait réussi à faire pour cacher ça ces six dernières années sans que les autres ne se posent de question. Elle, en le voyant vaciller comme ça, elle s’était tout de suite demandé s’il allait bien et l’avait suivi. On pouvait dire qu’elle avait découvert sa véritable nature en une fois.

- T’apporter du soutien ? hasarda-t-elle. Je ne pense pas que ça leur fera du mal, si tu penses ça, c’est que tu ne les connais pas aussi bien.

Le défaitisme, ce n’était pas du tout dans la nature de la jolie rouquine. Alors elle refusait que quelqu’un en fasse preuve juste en face d’elle. Lily était beaucoup trop réceptive comme personne alors elle ne voulait pas qu’on lui mine le moral. Néanmoins, elle était persuadée d’avoir raison en ce qui concernait ce secret qui pesait sur les épaules de Remus : il avait grandement besoin d’un ami. La demoiselle lui offrait cela. Jusqu’à présent, ils n’avaient jamais réellement discuté. En même temps, il était souvent en compagnie de Black et Potter et du coup, ça ne donnait pas vraiment envie à Lily de s’approcher. Qui pouvait l’en blâmer ? Après tout, Potter faisait absolument tout pour la faire fuir et éviter sa bande de copains. Mais Remus n’était pas comme eux, ça, elle le savait déjà depuis le début. Sauf que ce soir était la seule occasion pour elle de faire réellement la connaissance de ce jeune homme.

- Alors si tu me fais confiance, oui, ça veut dire que nous sommes amis. Enfin, en quelque sorte, fit-elle. Disons que nous serons réellement amis après deux ou trois sorties etc… enfin les trucs que font les amis quoi, tu vois le genre ?

C’était une explication assez houleuse, mais il n’existait pas de manuel qui expliquait comment se formait une amitié. Il y avait tellement de façon de se faire des amis. Celle qui se naissait entre Remus et Lily était assez unique en son genre. Elle l’écoutait attentivement lorsqu’il lui conseilla un sort de pétrification. C’était bien la première fois qu’on lui disait de faire ça face à une telle situation. Ce sort ne permettra pas à la demoiselle d’être en sécurité pendant des heures, mais seulement quelques minutes pour aller se cacher. Préférant plaisanter, elle lui assura qu’il était hors de question qu’elle masque son odeur d’une quelconque façon et encore moins en se roulant dans la boue. Lily n’était pas une maniaque de la propreté mais il y avait tout de même des limites. Cette plaisanterie avait eu le don de faire rire Remus et le sourire de la demoiselle s’élargit.

- C’est noté ! Je ferais ce que je pourrais le moment venu.

Après tout, personne ne pouvait réellement prévoir comment une personne allait réagit face à certaines situations. Ca se faisait sur le moment, à l’instinct. Enfin, leur conversation n’allait pas réellement plus loin car d’un coup, l’état de Remus empira, ce qui alerta Lily qui le regarda d’un air inquiet. Ce n’était pas pour elle qu’elle se faisait du souci, mais pour le jeune homme assis à côté de lui. Elle hocha la tête quand il lui demanda si elle était prête et elle se mit debout, s’éloignant. Elle n’avait jamais vu de transformation en loup-garou. Elle aurait adoré regarder parce que ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait voir une telle chose, mais si elle regardait trop longtemps, il serait trop tard pour reculer et il lui ferait du mal, involontairement.

[…]

La nuit avait été particulièrement longue, aussi bien pour Lily que pour Remus. Elle avait trouvé refuge tout en haut d’un arbre vers le milieu de la nuit. Remus avait rodé en bas pendant de longues minutes jusqu’à ce qu’une troupe de centaures ne le fasse fuir. Mais elle n’avait pas bougé du haut de son arbre, au cas où il reviendrait beaucoup plus vite que prévu. Quand l’aube commença à poindre et que le ciel commença à éclaircir, la jeune femme quitta son arbre et se lança à la recherche du jeune homme qui pouvait être vraiment n’importe où. Baguette en main, elle avançait prudemment. Après tout, si la forêt s’appelait forêt interdite, ça voulait bien dire ce que ça voulait dire. Au bout de dix minutes, elle le trouva, allongé sur le dos. Elle s’avança prudemment sur le sol, mais il était inconscient. Non, en fait,  il semblait dormir. Elle retira sa robe de sorcier et la déposa sur lui avant de s’asseoir juste à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Rémus Lupin !

Mais des fois on m'appelle
avatar



√ Mes messages : 48


Qui es-tu ?
Sang:
Patronus:
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 9 Fév - 21:38


C’est noté ! Je ferais ce que je pourrais le moment venu.

A cet instant, j'étais vraiment très touché par ce que j'avais Lily pour moi. Je n'étais qu'un garçon parmi tant d'autres, j'étais un loup garou, un monstre et elle, elle avait foi en moi, suffisamment pour se mettre en danger pour moi.

Ma vision commençait à devenir floue, mais je pouvais la voir s'éloigner peu à peu. Je savais qu'elle aurait aimé voir ma transformation, mais c'était trop dangereux. En plus, de mon point de vue en tout cas, les griffes, les poils, tout ce qui allait changer chez moi était sale, dégoûtant, affreux.
Des craquements horribles retentirent dans mes oreilles. Je savais que c'était mon dos, mes os qui se brisaient et qui me courbaient. Mes mains me brûlaient et je pouvais déjà sentir les griffes arracher ma peau pour prendre place au bout de mes doigts. Mes chaussures s'éclataient pour laisser place à de grands pieds poilus 2 fois plus grands que mes pieds normaux. Mon visage, je ne le sentais plus, je savais qu'un long museau était apparu au milieu de mon visage et je savais que les poils avaient déjà recouverts la totalité de mon corps. Cette transformation, je la connaissais par coeur. Cela faisait tellement longtemps que je la vivais que je savais exactement ce qu'il se passait sans avoir à ouvrir les yeux. J'étais d'ailleurs incapable de les ouvrir, malgré l'habitude, la douleur était toujours aussi forte, et si je voulais ne pas hurler, je me devais de rester concentré au maximum jusqu'à ce que je perde totalement conscience de mes actes.

Ce moment ne tarda d'ailleurs pas à arriver. La seule chose dont je me souviens à chaque transformation, c'est d'entendre ce loup, quelque part, hurler à travers le silence de la nuit.
[...]
Un sentiment me sorti de ma torpeur. Je sentais le sol froid sur mon dos et d'un coup, quelque chose de chaud me recouvrit. J'avais réussis à entrouvrir les yeux pendant deux brèves secondes pour apercevoir le visage de Lily, assise à côté de moi. Serein et exténué, je m'endormis cette fois pour une longue sieste.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

[0] Un secret et une nouvelle amie [Lily & Rémus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle amie de nouvelle aventure [Privé : Petit Emeraude :) ]
» OBLIGATION LÉGALE AVANT LA MISE EN PLACE DE L'ARMÉE D'HAÏTI.
» Ho ! Bas sa alors ! Une nouvelle amie. {PV Thalia Grace}
» Yeah une nouvelle amie pour jouer
» Lily Potter • Chaque jour est une nouvelle aventure.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-