Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Moi ? Encore perdue, pour changer ... (Josh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Melody Underwood !

Mais des fois on m'appelle
    Le plus bel endroit est celui des songes

avatar



√ Mes messages : 117


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Chat
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 20 Avr - 12:33

Le chemin de traverse était vraiment très impressionnant quand on était aussi petite que moi en taille. J’avais beau avoir 12 ans, on ne pouvait pas dire que je faisais partie des filles les plus grandes. Je faisais partie de celles qui avaient la hauteur d’une fille de 10 ans. Ce n’était pas très avantageux pour moi, malheureusement, car je me perdais rapidement et facilement en plus. Il suffisait parfois que je me fasse entrainer par la foule et POUF, je me retrouvais au milieu de nulle part avec aucune idée de la direction prendre.
Enfin, il fallait que je prenne sur moi, pour une fois dans ma vie. Je n’allais pas toujours dépendre des gens que je pouvais croiser. D’ailleurs, ma timidité, qui commençait à disparaitre progressivement, ne me permettait pas d’aller voir les autres pour demander mon chemin. Je préférais tourner pendant trois heures plutôt que d’aller demander à des gens mon chemin. J’avais tellement peur de me faire jeter ou envoyer bouler que ça me bloquait. Stupide hein ? Je vous ne le fais pas dire.

Si j’étais là, c’était parce que j’avais absolument besoin de fournitures scolaires, et je profitais des vacances de pâques pour le faire. Mes grands-parents n’avaient pas pu m’accompagner car ils avaient un rendez-vous important. J’avais donc déclaré que j’irais seule et ça avait fait flipper mes grands parents car ils connaissaient ma débrouillardise par cœur. Je ne pouvais pas leur en vouloir, mais il allait bien falloir que je m’en sorte un jour où l’autre, non ? Sauf que… je venais de me perdre encore une fois… Ca commençait à devenir habituel.
Je regardais partout autour de moi sans trouver le chemin de retour. Comment avais-je bien pu faire pour tourner dans cette rue qui ne menait nulle part ? Enfin, voyons le bon côté des choses : je n’étais pas dans l’allée des embrumes. Bon point pour moi, non ? Ouais bon, pas de quoi être fière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mer 20 Avr - 13:45

Un parchemin dans une main, remontant mon sac à dos que je portais que par une bretelle sur mon épaule de l’autre, je regardais les enseignes suspendues contres les façades des maisons alentours à la recherche de celle indiquée sur la liste de matériel que je devais encore acheter avant de commencer les cours dans ma nouvelle école. J’avais déjà la plupart du matériel que j’avais dû acheter en Australie mais les livres scolaires n’étaient malheureusement pas les mêmes.

Ma mère, anglaise avant de s’être exilée au pays des kangourous, était censée m’accompagner mais les déménageurs ne posant pas les affaires exactement là où elle le voulait, comme s’ils pouvaient le deviner les pauvres, elle m’avait finalement refilée un papier avec des instructions sur comment me rendre au Chemin de Traverse depuis notre nouveau chez nous, de la monnaie pour le métro puis m’a souhaitée en bonne balade. Voila pourquoi, une heure plus tard, je me retrouvais seul au milieu de la rue principale qui grouillait de sorciers à chercher la fameuse libraire, le nez en l’air comme un touriste se baladant dans un lieu inconnu, ce qui n’était d’ailleurs pas totalement faux en fait, tandis que les autres sorciers n’esquivait tout en continuant leur route comme si j’avais été un lampadaire malencontreusement planté au milieu de la route.

Finalement, quand après un moment je fini par réaliser que j’étais pas prêt de m’en sortir comme ça, je me mis en tête de quand même demander mon chemin. Sauf que les adultes, la plupart semblant vraiment pressé, ne ralentissaient même pas quand je tentais de les interpeller et je ne savais pas trop si cela étais à cause de mon accent, Australiennement épouvantable pour citer mon grand-père So British, mon look composé de vêtements en laine et en coton colorés et/ou décoré d’imprimé de genre aborigène ou Indien suivant les jours, ou tout simplement parce que les anglais n’étaient après tout reconnu pour ne pas être particulièrement chaleureux et démonstratif. Quoi qu’il en soit, j’avais de plus en plus l’impression d’être invisible.

C’est alors que je vis une fille avançant elle aussi seule au milieu de la petite foule de la rue marchande. A première vue, elle devait être à peu près en âge d’étudier à Poudlard, la fameuse école que je devais intégrer dès la rentrée, et donc, avec un peu de chance, serait capable de me renseigner.

Aussitôt, je me dirigeais vers elle tout en serrant le parchemin dans ma main et, une fois à sa hauteur, je fis mon possible pour atténuer un minimum mon accent, et améliorer ma prononciation surtout, histoire de ne pas lui faire peur avec mon accent trop rugueux pour les oreilles Anglaise à en croire le côté maternel de ma famille.

Salut ! Excuses-moi tu peux me filer un coup de main ? Je cherche la librairie…, là je marquais rapidement une petite pause le temps d’en relire le nom avant de terminer, Fleury & Bott. Tu peux me dire dans quelle direction c’est ?



[hrp : vu que tu dis dans ton rp c'est les vacances je pense que le mieux c'est de dire que je n'ai pas encore commencé les cours à Poudlard si ça te va]


Dernière édition par Josh Harper le Sam 23 Avr - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Melody Underwood !

Mais des fois on m'appelle
    Le plus bel endroit est celui des songes

avatar



√ Mes messages : 117


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Chat
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 20 Avr - 19:33

Je sursautais légèrement en entendant la voix d’un garçon qui visiblement s’adressait à moi. Je me tournais vers lui et fus obligée de lever les yeux pour le regarder. Ce jeune homme me demandant si je pouvais l’aider à trouver le magasin Fleury & Bott.

« Je… Bah… Oui, je pense pouvoir t’aider » répondis-je en devenant toute rouge.

Il fallait que ça recommence. J’en avais assez de cette fichue timidité et tout ça. Papa disait souvent que les Salvatore étaient bourrés de courage. Bah moi, je cherchais encore. Je n’en avais pas vraiment, sinon, j’aurais été envoyée à Gryffondor et non pas à Poufsouffle, bien que ma maison me plaisait amplement.
Je regardais à nouveau le jeune homme qui venait de placer en moi ses espoirs de trouver la librairie. Sauf que…

« Je… Je veux bien t’aider mais… mais je… enfin je ne sais pas sortir de cette rue là alors… enfin si tu te souviens par où est l’avenue centrale, je serais en mesure de t’aider. »

Je devais paraitre idiote à ses yeux et je ne pouvais pas lui en vouloir. Après tout, je n’étais qu’une gamine de douze ans qui n’avait aucun sens de l’orientation tant qu’elle n’aurait pas fait plusieurs fois le trajet. Néanmoins, j’espérais aussi que le garçon se souvenait du chemin pour l’avenue centrale, ainsi je serais vraiment en mesure de l’aider.
Mon regard fut attiré par le morceau de parchemin qu’il tenait dans sa main. Je penchais légèrement la tête et vis qu’il s’agissait d’une lettre similaire à celle que le professeur McGonagall nous envoyait pour la rentrée en Septembre. Je regardais de nouveau le garçon.

« Tu es nouveau ? »

Maintenant que je demandais ça, il ne m’était même pas venu à l’esprit que c’était bizarre qu’un garçon entre 16 et 17 ans me demande où se trouvait Fleury & Bott. Décidemment… trop naïve moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mer 20 Avr - 20:02

Quand je vis la fille sursauter, j’eu aussitôt un petit sourire contrit. Je n’avais pas voulu lui faire peur.

Quand elle leva les yeux pour me regarder, je ne pu m’empêcher de sourire une nouvelle fois. Même si je l’a dépassais, je savais que trop bien ce que c’était qu’être pas grand. Après tout, moi-même j’étais en dessous de la taille moyenne des types de mon âge.

Désolé de t’avoir fais peur.

La voir rougir me fit à nouveau sourire. Je n’avais pas vraiment l’habitude de faire rougir les filles, même les plus jeunes, étant du genre plutôt banal donc j’en déduisis que ma pauvre guide improvisée devait être de nature particulièrement timide.

Quoi que en l’appelant guide, j’avais peut-être parlé un peu trop vite. Visiblement, elle n’avait pas l’air d’être du coin et d’être aussi perdue que moi. C’était bien ma veine. Pourtant, à son accent, elle avait l’air Anglaise.

En temps normal, j’aurais répondu que ce n’était pas grave et je serais parti demander ailleurs mais la fille devant moi semblait avoir encore plus besoin de moi de quelqu’un pour l’aider à se retrouver dans le coin. Elle me faisait penser au bébé koala abandonné et fragile que j’avais recueilli quelques années plus tôt.

On va chercher l’avenue ensemble alors. On finira bien par trouver.

Sauf que je n’étais plus trop sûr de part où exactement j’étais arrivé depuis la fameuse allée centrale. Mais bon, j’étais capable de retrouver mon chemin dans le désert australien et au cœur de Sydney, je devais bien pouvoir m’en sortir au Chemin de Traverse.

Sa question me prit alors au dépourvu. Généralement, quand on croisait dans une rue un type perdu parlant avec un accent clairement étranger, on lui demandait s’il était touriste, pas s’il était nouveau. C’est alors que je vis qu’elle regardait ma fameuse lettre et j’en déduisis qu’elle devait faire référence à Poudlard.

Oh oui. J’entre à Poudlard dès la fin des vacances. J’ai encore les bouquins à acheter justement. Tu es élève là-bas ?

Question totalement stupide, j’en convenais. Il n’y avait pas 15 écoles de Sorcellerie en Grande-Bretagne et si elle était au Chemin de Traverse, c’était qu’elle était une sorcière donc oui, en toute logique, elle devait être élève là-bas. Mais bon… Cela m’apprendrais à ne pas réfléchir avant de l’ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Melody Underwood !

Mais des fois on m'appelle
    Le plus bel endroit est celui des songes

avatar



√ Mes messages : 117


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Chat
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 22 Avr - 21:33

Je ne lui en voulais pas de m’avoir fait peur. Après tout, ce n’était pas de sa faute car ce n’était pas intentionnel, je le savais. Sinon il m’aurait fait un truc du genre : « BOUH ! ». Oui bon, ce n’était pas très recherché, mais parfois les gens ne cherchaient pas très loin pour faire peur aux gens.

Il semblerait que le garçon ne soit pas particulièrement dérangé par le fait que je ne savais pas comment sortir de cette rue. D’ailleurs, lui non plus ne savait pas par où aller. Et bien avec ça, on était bien. Enfin, il allait falloir se débrouiller comme on le pouvait. Et puis à deux, il était peut-être plus facile de s’y retrouver ? Je l’espérais en tout cas !
Je hochais la tête quand le garçon me confirma ce que je venais de supposer. Il était nouveau et rentrerais à Poudlard à la rentrée des vacances de Pâques.

« Oui, je suis à Poufsouffle, une des quatre maisons de l’école. Je ne sais pas si tu connais le fonctionnement de Poudlard, donc si tu as la moindre question, je peux te répondre. Je ne suis qu’en deuxième année, mais ce qu’il y a à savoir, je peux te l’apprendre. Enfin, façon de parler hein ? »

Tout en parlant, nous nous étions mis à marcher vers je ne sais où en vérité. Je regardais autour de nous pour voir si je reconnaissais quelque chose, mais ce n’était pas facile. Ma timidité s’était volatilisée pendant quelques secondes, mais il avait suffi à ce que je le remarque pour que je me remette à devenir silencieuse. Alessa, ce n’est pas le moment de penser à cela.

« Oh… Au fait ! Je m’appelle Alessandra Eugénie Salvatore. Plus communément appelé Alessa » fis-je.

J’avais complètement oublié de me présenter. Pourtant, c’était la première chose que je faisais d’habitude. Je manquais à tous mes devoirs. Ce n’était pas sérieux ! Enfin bon, mieux valait tard que jamais.
Je souris au garçon, dont j’ignorais encore le nom mais ça n’allait pas tarder, je le savais. Après tout, c’était la moindre des corrections.

« Tu sais, je sais ce que c’est de débarquer dans un nouveau pays. Je suis italienne et je suis arrivée ici quand j’avais neuf ans. Mais on s’y adapte plutôt rapidement. Si jamais tu as le mal du pays, va chez Honeyducks, à Pré-Au-Lard, c’est le magasin des friandises. C’est plutôt efficace ! »

Je venais de remarquer que c’était facile de parler à ce garçon. Ma timidité avait été mise de côté pour un moment et c’était tant mieux. Je détestais cette partie de moi. Avec Hugo, j’avais réussi à la combattre et je m’étais un peu plus ouverte aux autres, mais quand arrivait quelqu’un que je ne connaissais pas, POUF ça revenait comme par enchantement. J’étais contente de constater que ça n’avait pas duré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Sam 23 Avr - 12:36

Bon visiblement on s’en sortait aussi bien l’un que l’autre dans ce Chemin de Traverse. Mais au moins ça me rassurais, je n’étais pas le seul à me perdre dans le rues de cette partie cachée de Londres. Et puis à deux on aurait peut-être plus de chance de s’en sortir avant la tombée de la nuit. Il y avait intérêt en tout cas parce que sinon j’entendais déjà d’ici les railleries de mon père mon retour. Ma tendance à mes perdre dans les endroits où généralement les gens se repéraient le mieux l’avait toujours fais mourir de rire.

En tout cas, la fille était bien plus sympathique que tout ceux qui m’avaient magistralement ignoré dans cette fichue rue et je lui en était reconnaissant.

J’étais déjà dans une école de sorciers en Australie, ça doit pas être très différent je pense. Après tout une école ça reste une école.

A ce moment-là, j’ignorais encore à quel point je me trompais. J’allais le découvrir lors de la rentrée. En effet, encore complètement dépassé par les évènements des derniers jours, je n’avais pas vraiment réalisé ce qu’elle m’avait dit au sujet d’une certaine maison. Sur le coup, je cru qu’elle me parlais simplement d’une espèce de club scolaire.

Au moins comme ça je connaîtrais déjà une personne en arrivant. Moi je suis en 5ème.

Ne sachant absolument pas dans quel direction aller, je me contentais de suivre mon guide, enfin si on pouvait l’appeler comme ça vu qu’elle était aussi perdue que moi, en regardant les enseignes alentours pour tenter de m’y retrouver. Et aussi part intérêt touristique. En effet, cet endroit ne ressemblait en rien aux lieux que je connaissais. J’avais l’impression d’avoir atterris dans les images d’un film aux allures de clicher avec les rues anglaises humides, froides et pittoresques. J’avais obtenu l’autorisation de mes parents de retourner au Ranch pour les vacances d’été et j’avoue que vu la météo locale, je commençais à craindre de mourir d’une pneumonie avant. Et encore, on était au printemps. L’idée de voir arriver l’hiver et la neige, chose que je n’avais encore jamais vu !, ne me réjouissais pas autrement.

La fille me sortis soudainement de mes pensées en se présentant. C’était vrai qu’avec tout ça, je ne savais même pas qui elle était. Son nom à rallonge me fit sourire, personnellement, je n’avais pas de second prénom, mais cela me fis remarquer mon erreur. Vu son nom, ma nouvelle future camarade n’était pas anglaise en réalité.

Enchanté, Moi c’est Josh Harper. Enfin, officiellement c’est Joshua mais jamais personne ne m’a plus rappelé comme ça depuis le jour de ma naissance.

D’ailleurs, durant des années j’avais cru que mon prénom était Josh. Ce ne fut qu’en grandissant que je compris que non mais heureusement que j’avais mon passeport pour me le rappeler de temps à autres. D’ailleurs, même à l’école j’avais été inscris sous le nom de Josh et non de Joshua.

Je ne pu que sourire quand elle m’expliqua comprendre ce que c’était d’arriver dans un pays étranger. En fait, ce fut surtout quand elle m’affirma qu’on s’y adaptait facilement. Je ne demandais qu’à la croire.

Même au climat on s’y adapte facilement ? Parce que là je t’avouerai que j’ai des doutes…

Je n’avais pas encore a proprement parlé le mal du pays. Après tout, je n’étais en Angleterre que depuis quelques jours et en période de vacances. C’était un peu comme si j’étais juste parti en voyage pour le moment. Mais quelque chose me disais que ça allait ce compliquer d’ici quelques semaines lorsque mes potes commenceraient à me manquer.

C’est quoi Pré-au-Lard ?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Melody Underwood !

Mais des fois on m'appelle
    Le plus bel endroit est celui des songes

avatar



√ Mes messages : 117


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Chat
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mar 26 Avr - 20:03

Josh m’apprit qu’il venait d’Australie. Wow, en effet, il venait de loin. Je n’étais jamais allée au pays des kangourous, mais on m’avait toujours dis que c’était sympa à voir, bien qu’il n’y ait pas grand-chose. Mes parents disaient que ça se résumait à Sydney, mais ce n’était pas pour autant qu’ils m’avaient coupé l’envie d’y aller. J’adorais voyagé et découvrir de nouveaux horizons. Pour l’instant, je voulais aller au Mexique et mes parents m’avaient dit que si je réussissais mes examens de fin d’année, ils y songeraient avec sérieux. C’était une bonne motivation.

Toujours en regardant autour de nous, j’essayais de nous trouver une sortie qui nous mènerait là où nous voulions aller. Tous les chemins mènent à Rome. C’était ce qu’on disait en tout cas, et il fallait espérer que c’était le cas pour nous. Je n’avais pas envie de tourner pendant des heures, surtout que j’avais promis à Josh de l’aider.
Je ne pus m’empêcher de rire lorsqu’il demanda si on s’habituait réellement au climat. Je levais la tête vers lui avant de lui répondre :

« C’est difficile, surtout quand on vient d’un endroit où il fait beau une grande partie de l’année. Moi je me suis accommodée. C’est moi qui aie demandé à venir ici, en fait. »

Je n’avais donc pas eu d’autre choix. Quand on décidait de vivre dans un pays à la place d’un autre, il fallait assumer, et je n’étais pas mécontente de mon choix.
Quand Josh me demanda ce qu’était Pré-Au-Lard, je le fixais avec des yeux ronds avant de me reprendre. Qu’est-ce que je pouvais être idiote ! Il venait d’arriver donc il ne pouvait pas savoir. Alessa, ma grande, il faut toujours remettre les choses dans leur contexte.

« Et bien c’est une ville qu’il y a près de Poudlard. On a le droit d’y aller à partir de la troisième année. Moi, je n’ai pas encore le droit, mais c’est pour bientôt. Je ne la connais pas encore, mais tout ce que je peux dire, c’est que c’est le seul contact avec le monde sorcier qu’un élève peut avoir pendant l’année scolaire. On m’en dit du plus grand bien. Je suppose que tu auras l’occasion d’y aller bien avant moi. Et puis, il parait qu’il y a la cabane hurlante qu’il faut visiter. Mais c’est pour les courageux ! J’en ai tellement entendu parler, que le jour où je serais face à elle, je prendrais surement mon courage à deux mains pour entrer dedans. Les autres disent qu’elle est hantée ! »

Je n’étais pas une fan incontestable de tout ce qui était horreur, mais j’avais lu tellement de livre à ce propos que je n’étais même plus certaine que ça me donnerait des frissons. Mais la réalité et les livres, c’était autre chose. Aussi, je ne pouvais pas trop m’avancer à ce sujet là.

Il y avait de plus en plus de monde autour de nous et quand je vis où nous étions, je m’écriais :

« Ca y est, je sais où on est ! Viens ! »

J’attrapais la main de Josh et l’entrainais dans la foule, me faufilant tant bien que mal entre les sorciers. L’avantage quand on était petit, c’était qu’on pouvait se mettre n’importe où. Ce qui ne devait pas être le cas pour le garçon à qui je tenais toujours la main et que je tirais.
Nous débouchâmes finalement dans la Grande Avenue et un large sourire vint se dessiner sur mes lèvres.

« Voila ! On y est ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 26 Avr - 20:43

Comment pouvait-on demander à venir vivre en Angleterre de son plein gré ? De mon côté, j’avais passé des jours a supplier mes parents de me laisser vivre en Australie avec mon frère et mes grands-parents mais avec ma manie de m’attirer des ennuis, ils avaient préféré me prendre avec eux en europe. De plus, d’après ma mère, si la bonne éducation Anglaise pouvait déteindre un peu sur moi, cela ne me ferait pas de mal.

Moi j’ai vraiment pas demandé à venir ici. Mais mes parents ne voulaient pas me savoir de l’autre côté du globe sans eux alors… Pourquoi tu as voulue venir ici ?

Quand Alessa me parla de Pré-au-Lard, je l’écoutais avec attention. L’endroit avait l’air sympa. On avait aussi un endroit du genre près de mon ancienne école mais c’était plus un petit village qui avait poussé là suite à l’ouverture de l’école qu’une ville. Mais au moins cela nous permettait de pouvoir un peu nous changer les idées durant les week-end. Sauf qu’en Australie, on avait le droit d’y aller dès la 1ère année. Il n’y avait que l’heure du couvre-feu qui changeait selon les années scolaires.

Cela dit, une chose surtout de ce qu’avait dit Alessa réveilla ma curiosité. Une maison hantée ? Voila des choses qu’il ne fallait pas me dire à moi. Maintenant, je n’avais plus qu’une hâte, c’était d’aller l’explorer. J’avais tendances à toujours aller tout explorer, même les endroits les plus dangereux. Surtout les endroits les plus dangereux en fait. Ce qui me valait de réguliers passages chez les médicomages au grand désespoir de mes parents. Raison pour laquelle ils m’avaient tirés ici avec eux donc.

Je fus sortis de mes pensées par le petit cri de triomphe d’Alessa qui m’attrapait aussitôt la main pour me tirer à sa suite entre les passants. Certes, tout comme Alessa, je n’étais vraiment pas grand pour mon âge, j’étais même, à mon grand désespoir, au dessous de la courbe moyenne mais j’avais tout de même moins de facilité qu’elle à me faufiler. Alors, sans lâcher sa main pour être sûr de pas perdre cet espèce de petit lutin au milieu de la foule, je slalomais tant bien que mal en me contorsionnant.

Finalement, quand elle s’arrêta, je reconnu la grande rue d’où je m’étais perdu.

Hey Bien joué ! Et maintenant c’est par où la librairie ?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Melody Underwood !

Mais des fois on m'appelle
    Le plus bel endroit est celui des songes

avatar



√ Mes messages : 117


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Chat
What\'s in your pocket ?:

Posté le Jeu 28 Avr - 16:24

J’étais fière de moi. J’avais réussi à retrouver notre chemin. De plus, Josh avait réussi à me suivre dans la foule. En même temps, il n’avait pas eu le choix, étant donné que je lui tenais la main. Quand il me demanda où se trouvait la libraire, je lui fis signe de me suivre. Fleury & Bott n’était pas très loin de là où nous étions, mais j’en profitais pour répondre à sa question que j’avais mise de côté sans le vouloir en réalité.

« Je viens d’une grande famille de sorciers d’Italie », avouais-je. « Et comme toutes grandes familles, la mienne ne fait pas exception quand il s’agit de dîners mondains et tout le tralala. Depuis toute petite, je déteste cette vie là et idéalisais la vie simple de mes grands-parents qui habitent à Londres. »

Je n’avais jamais parlé de ça à qui que ce soit. Sauf à Hugo, mais lui, il ne s’était pas attardé sur ces détails. Je savais déjà que ça pouvait choquer du monde d’apprendre qu’une petite Poufsouffle timide soit une riche héritière italienne. Pour eux, j’étais Alessa, juste Alessa, et ça me convenait parfaitement.
J’adressais un léger sourire à Josh. Il était décidemment trop facile de parler avec lui, mais je doutais fort que cela me perdrait, bien que je ne connaisse pas vraiment le garçon. D’ailleurs, je me demandais dans quelle maison il pourrait être envoyé… Pas à Serpentard, ça c’était clair. Il n’en avait pas le tempérament.

« Voila, tu sais tout » fis-je.

Pendant que je lui avais raconté ma petite vie de famille, nous étions arrivés face à la librairie que cherchait Josh. J’entrais avec lui, mais à partir de là, je ne savais pas où aller. C’était à lui de trouver ses livres étant donné que je n’avais pas les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 1 Mai - 11:55

Quand Alessa me parla de souper mondain, il me vînt immédiatement en mémoire les repas guindé interminable à manger des plats aux allures inquiétantes, en mon sens en tout cas, en tenue habillée avec le côté Anglais de ma famille. Rien que cela s’apparentait déjà au premier cercle de l’Enfer pour moi alors que ma famille n’avait pourtant rien de noble, ils étaient juste très fortuné malheureusement, et très Anglais. Alors d’imaginer la même chose avec la démesure latine. Ouais on je préférais pas imaginer. L’ironie voulait qu’Alessa préférait la vie Londonienne que moi-même je voulais fuir.

Chez moi c’est l’inverse. On avait une vie simple en Australie. On mangeait plus souvent des barbecues que des vrais repas. C’est depuis que je suis ici que je dois endurer tous les soirs des repas guindé avec mes oncles et tantes qui ont l’art de débarquer très régulièrement pour surveiller l’état de santé et de compte en banque de mon grand-père.

Des vrais rapaces, voila à quoi ils me faisaient penser. Il s’agissait du frère et de la sœur de ma mère. Je les connaissais à peine. Ayant grandit à l’autre bout du globe, mais le peu que je connaissais d’eux me suffisais amplement. Mais le côté très comique dans l’histoire était que mon grand-père, très loin d’être dupe, s’en jouait en permanence. Et ces deux idiots ne comprenaient même pas qu’il se foutait de leur tête. Mon grand-père était décidemment mon idole.

Arrivés à la librairie, je lâchais enfin la main de mon guide tout en cherchant du regard le rayon qui m’intéressait. Ceci dit, me souvenant d’à quel point elle avait eue l’air perdue quand nous nous sommes rencontrés, je n’avais pas trop envie de la laisser seule.

Tu as quelqu’un à retrouver dans le coin ? Je voudrais pas que tu te reperde toute seule dans une ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Melody Underwood !

Mais des fois on m'appelle
    Le plus bel endroit est celui des songes

avatar



√ Mes messages : 117


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Chat
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mar 3 Mai - 20:08

Les diners mondains etc ne semblèrent pas étrangers à Josh. Je l’écoutais avec beaucoup d’intention. J’aimais bien en savoir plus sur les gens qui m’entouraient. Je ne savais pas si j’allais être amené à revoir le jeune homme comme aujourd’hui, mais j’étais contente de l’avoir rencontré. Allez savoir pourquoi je ressentais ça ! Quand on analysait bien, il y avait certaine personne dont on se serait bien passé de rencontré et bien ce n’était pas le cas pour Josh.

« Mais ils sont méchants ! » fis-je en entendant l’allusion qu’il venait de faire à propos de son grand-père.

Je ne comprenais pas comment on pouvait être aussi ignoble ! La famille était beaucoup plus importante que de l’argent, alors pourquoi certain réagissait de cette façon ? Je ne trouvais pas ça normal. J’étais peut-être trop gentille sur les bords et je pouvais peut-être paraitre naïve, mais savoir que certain se préoccupait des personnes âgées juste pour prendre soin du porte monnaie…
Je secouais la tête machinalement comme pour m’enlever ces pensées. Ces gens là ne méritaient même pas qu’on s’intéresse à eux. Et je ne parlais pas seulement de la famille de Josh.

La librairie n’était pas bondée de monde pour une fois. Je me souvenais du jour où Hugo m’avait aidé à retrouver mes grands-parents qui étaient dans cette boutique, au beau milieu de la foule. Je lui étais redevable pour m’avoir aidé. Il avait un sens de l’orientation beaucoup plus aiguisé que le mien, c’était indéniable.
Je ne pus m’empêcher d’adresser un grand sourire à Josh quand il manifesta son inquiétude quant au fait qu’il ne souhaitait pas que je me perde de nouveau.

« Non, je n’ai personne à retrouver » fis-je. « En fait, je suis venue ici pour racheter quelques affaires scolaires qu’il me manque, comme les plumes et les parchemins. Si tu veux, je peux t’accompagner dans chaque boutique qu’il y a à faire, comme ça, dès qu’on ira dans celles qui m’intéresse, et bien je pourrais acheter ce qu’il me faut. »

Maintenant, Josh n’était pas du tout obligé d’accepter qu’on fasse la route ensemble. Après tout, il n’avait demandé mes services que pour que je le mène chez Fleury & Bott, chose que j’avais faite assez bien d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Moi ? Encore perdue, pour changer ... (Josh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Pour être heureux, il faudrait se persuader qu'on vît quand on rêve, qu'on rêve quand on vît. (Réouverture par Camelle)..
» Formulaire pour changer de rang
» Que faire pour changer Haiti ?
» Match #1 - POUFSOUFFLE vs SERPENTARD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-