Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Rencontre [David]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 13 Déc - 18:33

Je venais de passer une journée épuisante, pour ne pas changer et j'étais très fatiguée. J'entrais dans la salle commune de Poufsouffle et m'assis sur le canapé en regardant le feu dans la cheminée, ne vous inquiétez pas je ne suis pas une pyromane mais j'aime regarder le feu crépité. Je sortis mes livres de cours et me mis au travail, hé oui, il faut bien un peu quand même. Après une heure de galère dans mes livres, malgrès que je sois une bonne élève, j'étais enfin prête pour me détendre. J'allas voir la bibliothèque et parcourus du bout de mes doigts les rainures des livres, parfois très abîmés, puis je trouvas ce que je chercher, même si je ne cherchais rien. Je pris le livre, m'assis sur le canapé et commenças ma lecture. Ce livre était très passionnant et je ne vis pas le temps passé. Quand je me "réveillas" ou du moins sortis de ma lecture dévorante, je regardais autour puis passas à l'examination de l'horloge. J'écarquillas les yeux en voyant le temps qui était passé depuis que je mettais mise à lire. Puis, quelques secondes plus tard, je vis la porte s'ouvrir sur un jeune homme. Il était plutôt beau, musclé enfin ce qui me plaisait assez quoi. Enfin bon, il ne faut pas que je laisse déborder ma libido. Je le regardas et lui souris, sourire qui me montait jusqu'aux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 13 Déc - 19:07

Sacrée journée encore aujourd’hui ! Je sens que c’est de plus en plus dur et que les examens approchent à grand pas, plus qu’un an pour le préparer mais peu d’importance ! Au vu de mes résultats, je ne pense pas qu’il soit possible que je les loupes ! En tout cas j’espère ! Aujourd’hui, le cours de défense contre les forces du mal c’est plus que bien passé ! Et pour cause ! Grande réussite pour moi ! Un sans faute si l’on peut dire ! En même temps on nous apprend des sortilèges que j’ai eu la chance d’avoir déjà travaillé, parfait pour moi quoi ! En revanche, le cours de potions, je ne sais pas si je vais tenir le rythme encore longtemps ! Impressionnant comme ça deviens de plus en plus dur ce cours ! Disons que les examens ne sont pas encore la et que j’ai encore un peu de temps pour m’améliorer, enfin j’espère ! Après cette journée, direction la salle commune ! Mais un évènement non prévus se passais, je me dirigeais donc vers la bibliothèque bien décidé à me renseigner sur des petits trucs personnel plus qu’important !

Asses vite me voilas à destination, je fouillais les étagères les unes après les autres ! Croisant des Poufsouffle, des Serdaigle, même des Gryffondor mais comme d’habitude, aucune vert et argent ! Je continuais mon parcours quand je tombais sur mon livre ! Un livre traitant sur les différentes familles de sorcier que le monde est connu ! Quand on sait ce que vaux ce genre de livre on sait que l’on trouvera des réponses la dedans ! Je pouvais donc de nouveau tout redescendre direction la salle commune ! Le meilleur endroit pour regarder mon livre tranquillement !

Je regardais une nouvelle fois mon bouquin, puis pour une raison comme une autre feuilletais l’index jusqu’à trouver ce que je cherchais, la famille Vasili ! Avec de la chance, je trouverais des choses importante voir mieux, je découvrirai des personnes capables d’être comme moi ! Je n’y crois pas trop mais l’on ne sait jamais ! J’entrai donc tranquillement dans la salle commune et la surprise ! Il n’y avait personne ! Je n’avais jamais vu cela en 6 ans d’études à Poudlard ! Seul une jeune fille étais assise sur le canapé en face du feu ! Elle avait un livre dans les mains, apparemment une jeune fille travailleuse ! Elle avait les cheveux plus ou moins châtains, plutôt fine et malgré qu’elle soit assise je pense pouvoir dire qu’elle est plutôt grande ! Seule chose de sur elle avait un sourire qui lui remontais jusqu’aux oreilles et qu’elle était vraiment très charmante ! Je m’approchais puis plongeais mon regard dans ses yeux marron !

"Je peux m’installer ?"

Pourquoi le canapé alors qu’il y a des chaises ? C’est vrai ça ! Mais j’aime être au pied du feu, pour lire rien de mieux ! Puis cette jeune fille, je ne lui avais encore jamais parlé ! Franchement, j’aurais pu faire mieux vous ne croyez pas ! Ne pas parler à une telle demoiselle ! Je lui adressais un léger sourire

"Je suis David, David Vasili ! 6ème année !"

Imbécile, elle s’en contre fiche de ce que tu lui racontes ! Comme ci elle avait envie d’être embêter ! Elle est en pleine révision et moi je viens l’ennuyer ! Irrécupérable !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 13 Déc - 19:59

Il plongea son regard dans le mien. Ses yeux étaient d'une couleur chocolat un peu en amande. Il me demanda si il pouvait s'installé à côté de moi, puis s'ensuivit, chez lui, un conflit intérieur enfin je crois. Pour le "rassuré", je lui répondis en souriant :

- Oui bien sûr !

Puis je me décalas un peu, hé oui, je prenais quand même un peu de place. Il était d'une musculature assez étonnante pour son âge quand même. Intriguée, je voulais lui demander ce qu'il faisait comme sport, mais je lui demanderais plus tard, on ne s'était même pas présentés. Au moment de cette réflexion, comme si il lisait dans mes pensées, il se présentation sous le nom de David Vasili et me dit qu'il était en 6ème année. Pourtant, je ne pense pas l'avoir déjà vu. Comme il venait de se présenté, je pense qu'il était normal que j'en fasse de même. Je le fis donc à la suite de cette pensée :

- Enchantée David. Moi je m'appelle Serena, Serena Olympe Downley et je suis aussi en 6ème année. Oui je sais, mon nom est long !

Je mis un pied sur le canapé et me tournas légèrement vers lui pour le voir d'en face enfin pour le regarder. Je lui souris.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 13 Déc - 21:45

Très aimable comme fille en tout cas ! Elle se décalait me laissant ainsi la place de m’installer ! Si je donc si gros que cela ? Je devrais peut-être pensé au régime ! Quoi que mon balai n’est pas forcement du même avis ? Rauh c’est la poisse tout de même ! STOP ! Il fallait arrêter ces petits tracas inutiles qui, à part nous prendre la tête ne servent pas vraiment à grand choses ! Je m’installais donc tranquillement aux côtés de la jeune fille qui, à son tour se présentais ! Serena Olympe Downley. Je l’appellerai Serena, c’est beaucoup moi long ! Surtout que je ne pense pas qu’elle apprécie être appelé par son nom, cela dépend des personne en même temps ! A médité !

"La longueur d’un nom n’a que peu d’importance ! Serena est un bien joli prénom, tu me permets de t’appeler ainsi ?"

Elle se tournait vers moi, la conversation serais plus simple, on ne parlera pas au dos de l’un ou de l’autre de cette façon au moins ! Il y a bien longtemps que je n’avais pas vu un tel regard en tout cas ! Puis le pire dans tout cela ? Elle est en 6ème année comme moi, et je ne me rappelle pas l’avoir déjà vu ! N’est-il pas grave tout de même ! Je n’ai pas l’air fin moi comme ça tiens ! Je baissais la tête vers son livre avant de la fixer de nouveau !

"C’est quoi que tu nous lis ? Si ce n’est pas trop indiscret bien entendu !"

J’avais moi-même un livre dans les mains, mais en rebaissant la tête pour comparer le miens et le siens, il ne se ressemblait nullement, donc son livre étais différent ! Simple comme déduction tout de même ! On peut le dire, je ne me suis pas vraiment foulé ! Puis je ne sais pas vraiment ce qu’il se passait en ce moment même dans ma tête, c’est comme ci deux bonhomme qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre c’étais associé je qui fit que, plus rapide que l’éclair, cette petite phrase sortis sans même que je ne puisse la retenir !

"Tu t’intéresses un peu au Quidditch ?"

Un petit oups d’excuse pouvais maintenant se faire entendre mais bon, le mal est fais et le retour en arrière je ne sais malheureusement pas le faire ! Tant pis, après tout ce n’est qu’un sport, avec un peu de chance elle suit un petit peu ! Chose qui ne me feraient pas forcement passé pour un fou en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 13 Déc - 22:48

Il était très gentil et "doux". Enfin, par doux je ne sais pas vraiment ce que j'entend. Pffff, je ne sers à rien même quand je réfléchis. Mieux vaudrait que j'arrête de penser parce que là ... Puis il me dis que la longueur de mon nom, d'un nom, n'avait pas d'importance, que Serena était un joli prénom et il me demanda si il pouvait m'appelée ainsi. Je fût désolée moi-même de la réflexion que j'allais faire mais franchement, pourquoi ne pourrait-il pas m'appelée ainsi ? C'était mon prénom après tout voyons. Enfin, je ne lui dis pas cela comme ça pour ne pas le vexé. Je lui dis plutôt :

- Oui c'est vrai, j'aime bien, j'aime bien aussi mon second prénom. Heureusement que je ne m'appelle pas autrement, j'aime bien comme cela. Et aussi, pourquoi ne pourrait-tu pas m'appelée Serena ? C'est mon prénom, bien sûr que tu as le droit de m'appelée comme ça.

Puis il me demanda ce que je lisais. Après cette question, je remarquas que je n'en avais pas la moindre idée. Je l'aimais bien ce livre mais je ne savais même pas ce que c'était. Je l'avais pris car il m'attirait. Je lui dis :

- Hum en faite, pour être franche, je n'en ai pas la moindre idée. Je l'ai vu et il m'a attirait, je ne sais même pas pour quelles raisons, alors je l'ai pris et me suis installée pour le lire. Et toi alors, tu lis quoi ?

Puis il me demanda si je m'intéressée au Quidditch.

- Oui, j'aime bien, je vais à tout les matchs pour encouragé. Je crie toujours comme une folle des gradins. J'encourage tout les Poufsouffle ! Et toi alors tu aimes ?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 14 Déc - 17:03

Apparemment, elle ne voyait pas vraiment l’intérêt de ma question ! Personnellement, je la comprends bien étant donné que moi-même je ne sais pas pourquoi je lui ai dis cela ! Vous savez, des fois il vaut mieux pour tout le monde de ne pas chercher ! Quand elle eu fini sa phrase j’acquiesçai un petit sourire. En même temps, je venais de comprendre un peu plus la grandeur de ma bêtise !

"Je ne sais pas, tu aurais pu préférer être appelé Olympe !"

Comment tourner une situation à son avantage ! Surtout que sur le coup, je n’y avais pas pensé à cela ! Au moins, j’aurais moins l’air d’un abrutit pour ce coup là ! Puis on passait sur les livres ! Elle lit un livre mais elle ne sait pas ce que c’est ? Drôle de personne tout de même ! Je n’avais encore jamais entendu cela ! Je lis un livre mais je ne sais pas quoi ! Bizarre tout de même. Puis elle me renvoyait la question !

"Ben écoute, moi il n’a guère grande importance. C’est plutôt un livre documentaire concernant certaines familles de sorcier de ces dernières années. Je m’instruis un peu si l’on veut."

Je ne me voyais pas trop lui dire que je cherchais des informations sur ma propre famille, je passerais pour un fou dans ce cas là ! Surtout si elle apprend ce que je cherche sur ma famille ! Il vaut mieux qu’elle ne l’apprenne pas ! Surtout si elle compte marcher avec certains écorché, ça me couterais cher, très cher ! Puis, l’écoutant, je lui adressais un nouveau sourire ! Elle s’intéresse donc au quidditch ! Apparemment pas qu’un peu d’ailleurs ! Si elle assiste à tous les matchs ce n’est pas le petit fan du bac à sable ou de canapé.

"C’est bien d’avoir des fans comme toi dans les gradins pour encourager l’équipe du mieux possible ! Moi aussi j’aime bien le quidditch d’ailleurs je joue dans l’équipe des Poufsouffle cette année !"
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 14 Déc - 17:53

Il me dit que j'aurais pu préférée être appelé Olympe, ce qui n'était vraiment pas bête. Si il essayait de se rattraper, il avait réussis et en beauté d'ailleurs. C'est vrai que j'aimais bien aussi qu'on m'appelle Olympe, franchement, j'avais de la chance avec mes prénoms parce que je l'ai aime beaucoup. Je n'avais pas vraiment envie de relevé. Autant clore ce sujet car, entre nous, il ne servait vraiment à rien.

Il devait me trouvé bizarre, j'en étais même presque sûre. Je prend un livre sans même savoir ce que c'est. Enfin, je savais de quoi il parlait, encore heureux mais je ne connaissais pas son titre. Ce n'est pas commun ! Je suis bête quand même ! Il me dit que le sien était un livre documentaire concernant certaines familles de sorcier de ces dernières années. Serait-ce déplacer que je lui demande pourquoi ? Je pense oui mais est-ce que je pouvais aller au-delà de ma nature. Je suis tellement curieuse. Je me mordis un peu les lèvres pour ne pas lui demander mais céder, un peu trop facilement je dois dire, à la "tentation" je lui dis donc un peu gênée :


- Euh excuse-moi, je sais que c'est déplacer sûrement ce que je vais demander mais je ne peux m'en empêchée, je suis tellement curieuse : Pourquoi as-tu ce livre ? Tu recherche quelque chose ou quelqu'un en particulier ?

Et voilà, c'était poser mais vraiment déplacer. Mais pourquoi fallait-il que je sois aussi curieuse ? Quelle nature de crotte des fois ! Si ça se trouve, j'allais fiche en l'air notre "début d'amitié" ! Pffff, la blonde ! Puis il me dit que c'était bien d'avoir des fans comme moi dans les gradins pour encourager les joueurs. Il me dit que lui aussi aimé le quidditch et qu'il y jouait depuis cette année. Encore une fois je me dis que je ne l'avais jamais vu. La Terre n'est-elle pas censée être assez petite pour qu'on se se connaisse tous ? Et encore plus dans un école comme Poudlard ? C'est bizarre, vraiment bizarre ! Je lui dis alors :

- C'est vraiment bizarre, on n'est censé s'être déjà vu mais non ! Dans la même maison, amoureux du Quidditch, on aurait dû s'être déjà vu, une fois au moins !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 19 Déc - 18:49

Au moins, ma réaction avec plus ou moins l’air de lui satisfaire puisqu’elle ne répondit rien à cela. Voila qui m’arrangeaient bien en tout cas. Pourquoi ? Ben on aurait plus à débattre sur ce sujet au moins maintenant.

Une chose par contre qui me marquera surement à vie, c’est son livre. Prendre un livre sans même savoir que quoi il s’agit, étrange quand même vous ne trouvez pas ? Pour ma part je trouve cela étrange mais comme disais ma mère, il ne faut jamais se fier aux apparences. Elle disait ça à l’époque ou elle espérait me faire devenir mangemorts comme elle mais bien vite elle a échoué et je n’en fus que plus fier ! Puis elle changea littéralement de sujet en parlant de mon livre. Pourquoi je l’avais pris, si je cherchais quelque chose de particulier et cætera. Quoi répondre ? Si je lui dis que je ne sais pas je passe clairement pour un grand fou mais si je lui dis la réalité des choses elle risque de me poser des questions supplémentaires. Je ne veux pas que l’on apprenne ce que sont mes parents car c’est à moi seul de les affronter, mais que dire à la place de la vérité ? Arg., pas de chance quand même sur ce coup. Je me grattais vaguement la tête avant d’ajouter un peu gêné.

"Je fais des recherches sur ma propre famille en fait ! C’est asses bizarre je le conçois mais j’aime bien tout savoir sur mon nom, mes ancêtres, leurs exploits comme leurs erreurs."

Je pense que j’en ai dis suffisamment pour ne pas avoir de question gênante qui ne me ferait guère plaisir ! On verra bien mais je pense qu’elle à pu comprendre que je ne voulais pas forcement parler de ma famille, en tout cas, j’espère qu’elle l’a compris. Puis hop le quidditch, parfait pour passer au dessus de ma famille et l’oublier pour un bon petit moment.

"Ça c’est bien vrai, même année, même maison, même passion et nous ne sommes pas capable de nous croiser la moindre fois, il doit vraiment y avoir un souci quelque part ! Il va nous falloir élucider ce mystère quand même !"

Quand on y pense c’est vrai que cela est réellement bizarre. Tant de points commun et pourtant on ne sait jamais croiser. Si je l’aurais croisé ne cerais-ce qu’une fois je m’en rappellerai, on n’oublie pas de tel visage après tout !

"Après, on peut toujours rattraper le temps, il n’est jamais trop tard pour faire de belle rencontre tu ne crois pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 19 Déc - 19:58

Il devait vraiment me trouvée bizarre pour cette histoire de livre. Mais bon, ne relevons pas, c'est déjà assez gênant comme cela ! Je le regardais et j'aurais jurer qu'il faisait face à un conflit dans sa tête. Je me doutais donc qu'il ne voudrait pas trop en dire sur la question. Il me répondit qu'il faisait des recherches sur sa famille. Il aime tout savoir sur son nom, ses ancêtres, leurs exploits et leurs erreurs. Avec cette réponse je peux me faire beaucoup de film. Si ça se trouve, lui aussi ses parents n'étaient pas très nettes. Enfin, pas très, disons plutôt que pour ma part, les miens ne l'était pas du tout. Mon père mangemort viole et tue ma mère et ma mère était aussi une mangemort mais elle, elle a moins à se reprocher que cet enfoiré qui est mon père. Si jamais je le retrouve celui-là, il passera un mauvais, très mauvais, quart d'heure. Sur cela il faut y compter, il regrettera le jour où sa mère l'a mis au monde et celui où il a violé ma mère. Je sentais que ma tension commençais à montée. J'étais entrain de m'énervée toute seule. J'espérais qu'il ne le verrait pas ou sinon il me prendrait définitivement pour une cinglée. Puis il me dit que c'était vraiment bizarre qu'on ne se soit jamais vu alors que nous avions tellement de points communs. C'est vrai, très bizarre, trop bizarre.

- Oui c'est vrai, on a beaucoup en commun mais nous comme jamais vu. Je suis d'accord, il va vraiment falloir élucidé ce mystère. Attention, détectives David et Serena sont dans la places, lui dis-je en souriant

Puis il me dit qu'on pouvait toujours rattrapé le temps perdu, qu'il n'était jamais trop tard pour une belle rencontre et me demanda mon avis. Oui c'est vrai, il n'est jamais trop tard pour une belle rencontre, mais ça voulait dire que pour lui j'étais une belle rencontre ?! Je lui dis donc :

- Oui c'est sûr il n'est jamais trop tard. Tu pense vraiment que je suis une belle rencontre ?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 20 Déc - 15:52

Ni vu ni connu, je poussais un soupire presque inaudible. Soupir de soulagement d’ailleurs et pour cause, elle n’a pas tenté d’en apprendre plus sur le pourquoi du comment exactement comme je l’avais souhaité ! Puis en la regardant de plus près, elle m’avait l’air perdu dans ses pensées. A en voir sa réaction on pouvait même croire qu’intérieurement elle se faisait un mal fou. Ses membres avaient comme une espèce de crispation à croire qu’elle s’énervait ou je ne sais comment le définir. Reflexe à dis franc, je posais ma main sur la sienne et plongea mon regard dans le sien.

"Il ne faut pas se faire autant de mal, puis de ne pas rester tranquille ne te conviens pas vraiment !"

Phrase bidon j’en suis conscient mais quoi de mieux qu’une telle phrase pour donner le sourire à quelqu’un ? J’ôtais par la suite ma main et nous pouvions reprendre notre petite discutions en toute tranquillité. Détective ? Je n’y avais jamais pensé à celle-ci. Quand elle dit ça j’arborai un petit sourire. Puis dans sa réponse je me perdis un peu, je lui parle de belle rencontre mais elle n’a pas vraiment l’air d’y croire. Voila qui risque de réellement compliqué les choses là. Elle soit curieuse soit pas du tout sure d’elle, d’en un cas comme dans l’autre, il va falloir faire quelque chose, on ne peut pas laisser comme cela.

"Si je te le dis ! On m’a toujours appris à ne pas raconter de salade, que le mensonge doit être puni ! Puis où serais l’intérêt de te dire des choses qui n’ont pas de sens ?"

C’est vrai après tout, si je ne le pense pas, je ne le dis pas, logique. Pas pour tout le monde mais pour moi oui en tout cas ! Attendons de voir comment elle va réagir et on en saura plus après !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 20 Déc - 16:12

Alors que j'étais entrain de m'énervée seule, il posa sa main sur la mienne. Je relevais alors les yeux vers lui et c'est alors qu'il plongea son regard dans le mien. Cela me calmas presque aussitôt. Il me dis qu'il ne fallait pas me faire autant de mal et que de ne pas rester tranquille ne me convenait pas vraiment. Mais est-ce qu'il savait pourquoi j'étais dans cet état ? Fallait-il que je lui explique ? Ce n'était pas mon genre de garder les choses pour moi, surtout les plus douloureuses. Je lui dis alors :

- Tu veux savoir pourquoi je m'énerve seule ? Tu veux connaître mon histoire ?

Pourquoi est-ce que je lui demandais alors que de toute manière je lui dirais et puis, ce n'était pas vraiment une question. J'entrepris de lui raconter mon histoire :

- Tout à commencer alors que ma mère était chez les anciens mangemorts, les déchus. Et oui, ma mère était une mangemort et mon père aussi, ce salop !

Je respiras un bon coup, je me sentais repartir dans l'énervement. Je continuas mon récit :

- Un jour, mon père, entre nous je ne vois pas pourquoi je l'appelle comme ça parce que ce ne l'ai pas, c'est juste un salop, enfin toujours est-il qu'il a tout simplement violé ma mère qui est tombée enceinte de moi. Quand cette dernière a appris qu'elle attendait un bébé, pour me protégée, elle a décidait de s'enfuir et y a réussis. Les mangemorts, ainsi que mon père, partirent à sa recherche, ils voulaient la tuée car elle en savait trop. Ils réussirent à nous retrouvées. Ah je n'ai pas dit que pendant ce temps ma mère avait accouchée de moi. Ma mère s'interposa entre eux et moi et elle mourut pour me sauver. Elle me confia à Margarette, une vieille amie de la famille, et les mangemorts n'essayèrent pas de me retrouvé vu que je ne avais rien. Voilà, tu sais tout, tu comprend peut-être mieux pourquoi en y repensant je m'énerve seule.

Il enleva sa main de la mienne et me dit qu'on l'avait bien éduqué dans la vérité, qu'il ne disait pas de salades, que le mensonge doit être puni puis il me demanda où serait l'intérêt de mentir. Je pense qu'il n'avait pas compris ma question, enfin aussi faut dire que je me suis mal exprimée. Je pensais dans le sens, en gros si il m'aimait bien quoi. Je lui répondis :

- Oui, je pense qu'il n'y aurait pas d'intérêt dans tout ça. Mais ce n'est pas ce que je voulais dire. En faite, c'est un peu gênant de demander comme cela, mais en gros, je voulais savoir si tu m'aimais bien, comment tu me trouvais enfin voilà quoi ...

Pffff, quelle conne ! Il va croire que je m'intéresse à lui, enfin il n'aurait peut-être pas tord, je ne sais pas, on verra comment tourneront les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 21 Déc - 9:18

Pourquoi j’ai fais ça moi ? Je la sentais encore plus perturbé maintenant. Ou peut-être que je me fais des idées, qui sais. Puis elle me demandait si je voulais connaitre les raisons de son énervement, connaitre son histoire même. Oui et non là est le problème. J’aurais bien dis oui pour en apprendre plus sur elle mais le mystère est aussi quelque chose que j’aime bien donc que faire ? Mon temps de réflexion a du être plutôt long puisqu’elle ne me laissait pas répondre qu’elle entreprit déjà de me raconter son histoire. Quelle histoire d’ailleurs. Moi qui me plains de la mienne, celle-ci est surement tout ce qu’il y a de pire. Comment un homme peut prétendre aimer une femme alors qu’il se permet de la violer et pire encore, il se permet de la tuer derrière. Comment de telle trahison peuvent elles exister ? Cet homme mériterait de mourir avec une souffrance intense. Les raisons de son énervement, bien sur que je les comprends mieux !

"Quelle triste histoire ! Je ne pensais pas que de tels actes existent encore ! Tu sais, si tu as besoin de parler ou quoi que ce sois, je suis disponible, et ne crois pas que je te prenne en pitié car ce n’est pas le cas !"

Je préfère lui préciser cela car elle risque de mal le prendre sinon. Je n’ai jamais ressenti de pitié pour qui que ce soit donc ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer ! Puis elle me posait la question de la bonne rencontre à laquelle je répondis complètement a cote de la plaque, j’avais l’air malin sur ce coup tiens. Puis quand elle reprit, je me sentis d’autant plus bête que je n’avais pas vu les choses sous cet angle.

"Ben écoute, on vient à peine de se rencontrer et pourtant on parle bien ensemble, cela veux dire qu’au plus profond de moi je suis persuadé que tu es une fille bien. Après le temps me le confirmera ou mieux, me montrera que tu es plus qu’une bien, peut-être es tu une de ces rares filles exceptionnelles si tu vois ce que je veux dire."

Non non je n’irai pas plus loin, elle est certes charmante, mais j’ai une étique. Je viens tout juste de la rencontrer en même temps et je ne suis pas ce genre de garçon qui saute sur tout ce qui bouge. Le temps nous réservera peut-être des surprises qui sais!

"Dis moi, tu vas au bal de noël cette année ?"

La question qui n’a absolument rien à voir j’en suis conscient mais c’est un peu fait exprès, je n’aime pas trop aborder ce genre de sujet moi en même temps !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 21 Déc - 11:29

Il commenta mon histoire en me disant qu'elle était triste, qu'il ne pensait pas que de tels actes pouvaient encore existés, qu'il était là si je voulais parler et qu'il ne me prenait pas en pitié. Certes il ne me prenait pas en pitié mais je l'embêtais sûrement à lui raconter ma vie. Je devais lui dire :

- Oui, merci c'est gentil d'être là mais je ne veux pas t'embêter plus que ce que je suis entrain de faire. Je crois que je vais y aller.

Puis il me dit qu'on venait à peine de se rencontrer et qu'on parle bien ensemble, que cela voulait dire qu’au plus profond de lui il était persuadé que j'étais une fille bien qu'après le temps lui confirmera ou mieux, qu'il lui montrera que j'étais plus qu’une bien, peut-être que j'étais une de ces rares filles exceptionnelles. J'avoue que je me sentais bête, mais alors vraiment bête, pourquoi je lui avais poser cette question ? Pourquoi je me conduis aussi mal depuis qu'il est là ? Je dois passée pour une vraie dingue, déjà avec l'histoire du livre, avec mon histoire et maintenant ça ! Il va me prendre pour une allumeuse ou pire encore ! Je ferais VRAIMENT mieux de partir tout de suite avant de raconter une autre bêtise ! Je voulais être son amie mais depuis tout à l'heure je ne dis que des bêtises !

- Je suis vraiment désolée, je ne voulais pas dire ça, en faite, je ne sais pas ce que je voulais dire ! Je veux juste être ton amie, tu as l'air d'être vraiment sympa mais depuis que je te parle je ne raconte que des bêtises ! Tu dois me prendre pour une vraie folle !

Puis il me demanda si j'allais au bal. Je lui répondis :

- Oui, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 21 Déc - 23:02

Y aller ? Aller ou ? Partir déjà ? Qu’est ce que j’ai dis ou même fais qui ne lui plaise pas ? Alors la c’est vraiment bizarre, il y a même de quoi ce sentir nul pour ce coup là. Il va vite falloir rattraper les choses, je ne vais quand même pas la laisser filer comme ça.

"Tu sais, tu ne m’embête pas le moins du monde au contraire. Puis ton histoire je la comprends bien puisque ma famille est aussi plus ou moins étrange. Je n’ai pas eu autant de malheur que toi c’est sur mais voila quoi ! Et surtout, ne par pas aussi vite, on a à peine eu le temps de discuter !"

Pourquoi je lui avais dis ça alors que c’est une partie de ma vie que je désire garder au secret ? Je suis vraiment étrange par moment moi. Puis je l’écoutais attentivement, elle dire uniquement des bêtises ? Et le en plus elle prétend que c’est ma faute à moi ? Je n’y comprends vraiment rien là, étrange ! Puis pour changer elle m’affirmait aller au bal.

"Ecoutes moi, je ne te prends aucunement pour une folle, cela ne m’a pas même traversé l’esprit donc ne crois pas de telle chose. Je pense que tu n’as pas suffisamment confiance en toi et surement que le problème ce trouve ici. Tu sais, je ne te jugerai jamais moi, je ne suis pas comme ça ! Et pour le bal, j’y vais aussi par chance."

Certes j’y allais mais je n’avais pas le droit à l’erreur, j’y allais avec Charlotte, et avec un pas de travers et je risque de le regretter amèrement, mais c’est bien ce qui fais son charme après tout non ? Faut vraiment que je cesse de me prendre la tête avec Charlotte, je veux tellement que tout sois parfait que je vais finir par faire des bêtises ! Je me mis soudain une petite tape dans le front pour reprendre mes esprits et revenir là ou je m’étais arrêter avec Serena.

"Avec un peu de chance on pourra se recroiser là-bas ! Crois moi, je ne compte pas te laisser tranquille, je vais tout faire pour t’embêter !"

Bien sur, je plaisantais et c’est pour cette raison que j’ai laissé échapper un petit rire innocent à la fin de ma phrase
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 21 Déc - 23:26

Il me dit que je ne l'embêtais pas le moins du monde. Ah oui, carrément les grands mots : Pas le moins du monde ! Bon bah écoute, si il le dit, je n'ai plus qu'à le croire ! Il me dit qu'il comprenait mon histoire puisque sa famille était elle aussi étrange mais que ce n'était pas aussi malheureux que moi. Je ne souhaite mon histoire à personne, croyait moi ! Je lui dis :

- Ah ok ! Bon bah si tu le dis, je te crois, je ne t'embête pas ! Et pour ton histoire, si tu veux en parler, te confier, je pense que je suis bien placée pour comprendre. Je n'aurais pas de problème à t'écouter, après tout, toi aussi tu m'as dit que tu étais là, je te rend la pareille !

Puis il me dit qu'il ne me prenait pas du tout pour une folle, que ça ne lui avait pas traversé l'esprit, que je n'avais pas suffisamment confiance en moi, pas faux ça, qu'il ne me jugerait jamais, qu'il n'était pas comme ça. Je le regardais, lui pris la main et lui dit :

- Tu es vraiment un mec génial tu sais ! Tu sais parfaitement remonter le moral et faire sourire ! Si jamais je ne vais pas bien, je viendrais te voir, pour que tu me console, enfin sauf si ça t'embête !

Puis je lui fis un bisou sur la joue et lui lâchas la main. Il me dit qu'avec un peu de chance on se croisera au bal, qu'il ne compte pas me laisser tranquille, qu'il va tout faire pour m'embêter. Je lui répondis :

- Génial, comme ça tu vas m'occupée ! J'y vais seule donc je vais sûrement m'ennuyée et ne pas restée longtemps. Tu y vas avec qui toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 28 Déc - 23:07

Si je le dis elle me croit ? Ça veux dire quoi ça ? Qu’elle n’est pas sure à 100% de se que je viens de lui affirmer alors qu’il n’y a pas plus sérieux que moi ? J’ai jamais dis des choses que je ne pensais pas donc elle n’a aucune raison de ne pas croire à ce que je viens de lui dire la ! Des fois il vaut mieux ne pas chercher à comprendre dans la profondeur de la chose et passer à autre chose d’ailleurs. Chose que je pu faire dès qu’elle m’annonçait que si j’avais un besoin quelconque de parler de mon histoire, elle serait la pour m’écouter et qu’elle serait surement apte à la comprendre. Je n’en doute pas vraiment au vue de la sienne mais ne me prendrait-elle pas pour un fou d’aller contre la volonté de mes parents ? Puis franchement dois-je réellement lui en parler ? Elle m’a parlé de la sienne ce qui fais pencher la balance en sa faveur d’ailleurs. Je me grattais brièvement la tête avant de lui adresser un petit sourire.

"Ben écoute, tu m’as révélé ton histoire, autant que je te révèle la mienne. Le livre que je tiens me la servira en réalité à faire des recherches sur ma propre famille. Je sais que cela n’est pas très commun mais tu va vite comprendre. Dans ma famille, famille de sang pur, chaque sorcier a immédiatement été envoyé à Serpentard pour leur lâcheté, méchanceté, fourberie et tout ce qui va avec excepté moi envoyé à Poufsouffle. Et oui je suis bien différent d’eux. Ma mère eu du mal à l’accepté au début mais elle a fini par se faire à l’idée et a tenter tant bien que mal de me rallier à sa cause. A noté que chaque Vasili est mangemorts. Certain mort durant leurs dernière sortit avec celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom pour d’autres à Azkaban et enfin les derniers en liberté dont mes parents font partis. Mais à Poudlard, je me suis lié d’amitié avec des né(e)s moldus et j’ai décidé de les aidés face aux dernières personnes ne les acceptant pas comme sorcier à part entière. Depuis ce jour, mes parents ont juré de me tuer de leurs mains. Voila pourquoi je cherche les moindres petits détails et pourquoi j’excelle en défense contre les forces du mal. A l’issue du combat final, ce sera eux ou moi."

Je contemplai une nouvelle fois mon livre puis fermais les yeux avant de les ré-ouvrir et de tourner mon regard vers Serena.

"Voila, tu sais tout de l’histoire d’un pauvre fou qui a osé défier ses deux parents et qui est menacé d’une mort certaine. Tu vas peut-être partir en courant d’ailleurs maintenant et je ne pourrais te retenir mais sache une chose, jamais je ne finirai comme eux !"

C’est bien pour cela que je me suis tourné du côté des révolutionnaires d’ailleurs ! Puis je lui confirmais ne pas la prendre pour une folle à la suite de quoi elle me prit la main puis me dis que j’étais le genre de type que l’on vient voir quand on va mal puisque je suis très fort pour remonter le moral. J’eu un petit rire amical à se moment la d’ailleurs.

"Pas de souci ! Sache que tu ne m’embêteras pas, quoi que tu me demande !"

Elle me lâchait la main et m’adressais un léger bisou sur la joue qui eu tendance à me donné une petite rougeur d’ailleurs. Et mince ! Puis elle m’annonçait qu’elle y allait seule.

"Tu sais, ce n’est pas parce que tu y va seule que tu va forcement t’ennuyer. Au contraire, en y allant seule tu pourras faire plus de choses. Tu ne dépends de personne, puis tu pourras t’éclater à embêter les uns et les autres. Personnellement j’y vais avec Charlotte Williams, une élève de septième année chez les Gryffondor, tu la connais surement !"

En même temps qui peux prétendre ne pas la connaitre ? Charlotte est du genre à ne pas passer inaperçu donc forcement ça aide, mais passons ce genre de détails, n’ajoutons rien et attendons de savoir ce qu’il va se passer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mer 29 Déc - 0:07

Il me raconta son histoire. Ah oui en effet ! Je pense que la sienne est pire que la mienne finalement ! Parce que moi, ok ma mère est morte et mon père je veux le tuer mais lui ce sont ses parents qui veulent le tuer ! Je veux l'aider ! Je l'aiderais quoi qu'il arrive je pense ! Je ne peux pas le laisser dépérir ! Il faut que je fasse quelque chose. Mais pour le moment, je vais me contenté d'essayer de le réconforté. Je lui dis :

-Mais c'est ignoble ! Tes parents sont vraiment cruels ! Je peux t'aider si tu veux ! Je veux t'aider même, je ne peux pas te laisser dépérir, pas comme ça, pas pour ça !

Il me regarda et me dis que j'allais sûrement le prendre pour un fou, que j'allais peut-être partir en courant et qu'il ne finirait jamais comme ses parents. Quoi ? Pourquoi je partirais ? Pourquoi je le trouverais fou ? Je ne vois vraiment pas là ! Je le trouve tout sauf fou ! Je le trouve vraiment courageux même ! Je lui pris une nouvelle fois la main, oui bon fallait pas que ça devienne une habitude quand même ! Mais là il fallait que je le réconforte, je ne pouvais pas le laisser comme ça, pas lui !

- Quoi ? Franchement tu peux me dire pourquoi je te prendrais pour un fou ? Je ne ressens pas du tout cela ! Ça se voit que tu ne me connais pas encore ! Je t'admire, te soutiens, te trouve courageux, j'ai envie de te serrer dans mes bras, de t'aider, de combattre tes parents à tes côtés mais aucunement envie de partir ! Ton histoire est bien pire que la mienne je trouve enfin, disons qu'on a tout les deux notre part de souffrance. Je pense qu'on l'a notre place ici, on se ressemble bien plus qu'on ne le pense, je pense ! Moi je veux tuer mon père et toi tu vas devoir combattre tes parents. Deux mangemorts contre un jeune homme ce n'est pas équitable enfin bon, pour moi un mangemort contre une jeune fille ça ne l'ai pas plus mais je peux compter sur l'effet de surprise et puis il faut que je sache qui s'est avant. Je t'assure que je suis prête à me battre à tes côtés, ça peut paraître stupide, fantasque et écervelé, surtout que je ne connais que depuis quelques heures mais, je ne sais pas, je suis prête déjà à des trucs pour toi.

Il rit d'un rire amical avant de me dire que je ne l'embêterais pas quoi que je lui demande. Comment avions-nous pu arriver à une telle complicité, une sorte de grande amitié en si peu de temps ? Nous étions peut-être fais pour être amis, ou plus qui sait mais pas pour le moment. Quand je lui fis un bisous sur la joue, j'eus l'impression qu'il rougit un peu, sûrement qu'une impression ! Il me dit qu'il y allait avec Charlotte Williams, en septième année, que je devais la connaître. Hé bien, pour tout dire, non je ne la connaissais pas. Je lui dis :

- Euh, oui embêter mais tu sais, je ne suis pas comme ça. Enfin bon, on verra, on ne sait jamais comment ça peut se finir. Et non, je ne la connais pas ta cavalière, désolée !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mer 26 Jan - 23:50

Pour le coup, on peut dire que Serena m’a prise de cours. Que voulez vous que je réponde à cela ? On se connaît à peine et la voila déjà qui veux m’aider, sois elle ne sait pas à quoi je suis confronté sois elle est complètement inconsciente, l’un dans l’autre ça se vaut de toute façon !

"Je suis désolé, mais je ne peux pas te laisser courir le moindre risque, en tout cas pas à cause de mes histoires ! Il s’agit la de ma famille, tu ne sais pas de quoi ils sont capables, ne crois pas que le jour ou je suis confronté à l’un de mes parents je te permette de m’accompagner, je ne veux pas qu’il t’arrive quoi que ce sois et je suis sur que tu comprends très bien ce que je veux dire !"

Puis soudainement elle me reprit la main avant de prendre longuement la parole. Je l’écoutais attentivement, décidemment elle est vraiment inconsciente mais elle est tellement adorable ! D’ailleurs dans un élan de folie je la pris dans mes bras puis la relâchais asses vite. Je ne sais pas réellement ce qu’il m’a pris, peut-être un besoin de me rassurer ou je ne sais quoi d’autre de bizarre.

"Désolé j’aurais mieux fait de m’abstenir ! Que ce sois un contre un ou deux contre un le combat n’est pas des plus équitable. En tout cas pour ma part, mes deux parents ont fréquenté la maison Serpentard, ils y ont donc appris tout les coups les plus fourbes, la surprise ne marcherait pas de mon côté. Mais je ne te laisserais prendre aucun risque pour moi et ça je te l’ai déjà dis, sois en sure. Jamais tu ne te mettras en danger pour moi. Il faut vraiment que tu comprennes ma position, mes parents sont des personnes malsaines prêtes à tout pour réussir ce qu’ils veulent. Si ils estiment bon de te tuer uniquement pour me blesser ils le feront donc non, hors de question que tu m’aides, je te remercie malgré tout de ta proposition."

En effet, je ne voulais pas qu’elle prenne le moindre risque. Je la connais à peine il est vrai pour certain j’aurais dis oui pourquoi pas mais pas elle, je ne sait pas pourquoi, c’est étrange même, mais elle il est hors de question qu’il lui arrive quoi que ce soit et pire si je devais en être le responsable. Au fond, je suis sur qu’elle comprend mon point de vue maintenant, de la à le respecter, je ne sais pas trop, je ne la connais pas asses pour l’affirmer malheureusement. Puis vint le sujet du bal, sujet qui avait plutôt tendance à m’agacer il faut dire.

"Si tu veux on n’est pas obliger d’en parler. Je ne sais même pas pourquoi j’ai lancé ce sujet alors que rien que le fait d’y penser ne m’enchante pas. Je n’ai jamais aimé les bals donc ce n’est pas celui-ci qui fera exception."

J’avais annoncé cette dernière phrase avec un petit sourire annonçant beaucoup de décontraction chez moi. En même temps, il n’y avait pas de raison pour que ce sois le contraire. Puis je plongeai mon regard dans celui de la jeune fille.

"Sinon toi tu viens d’où, enfin, tu étais où avant d’arriver à Poudlard ?"

Tout le monde vient bien de quelque part, plus éloigner les uns que les autres, tous d’horizon différents, voila qui est intéressant. Enfin c’est intéressant de savoir pour les personnes que nous trouvons intéressantes !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 1 Fév - 13:23

Il me dit qu'il ne pouvait pas me faire courir le moindre risque, pfffff comme si je courrais jamais de risques, je veux bien tuer mon père, c'est pas plus une partie de plaisir que lui avec ses parents ! Il me dit que je ne sais pas de quoi ils sont capable, qu'il ne permettrait pas que je l'accompagne le jour venu, il ne veut pas que j'encours le moindre risque, qu'il est sûr que je comprend ... Bien sûr que je comprend mais je pense que je pourrais me jeter sous un camion là tout de suite pour lui sauver la vie. Je ne sais pas, c'est ... bizarre ! J'ai l'impression qu'un lien fort, invisible et bizarre nous unis déjà, ce n'est peut-être qu'une impression ... A cette réflexion, il me prit dans ses bras, wouh ! C'est bizarre comme je me sentis bien dans ses bras, sa chaleur de son corps me rassura, me fit être calme. C'était bizarre.

Je ne disais toujours rien puis il repartit dans un discours, disant à peu près la même chose qu'avant. Il s'excusa d'abord de m'avoir prit dans ses bras. Pas besoin de s'excuser, ça ne me dérange pas du tout ! Faut pas croire que je vais m'enfuir en courant à cause d'un simple enlacement, petit en plus. Il me dit que contre un ou deux de ses parents se serait toujours un combat inégal, qu'ils connaissent faire des coups en fourbe, que la surprise ne marchera pas de son côté, que jamais je ne courrais de risques pour lui, qu'il faut que je comprenne, que ses parents sont des personnes malsaines, qu'ils pourraient me tuer juste pour le blesser, ... Ses mots me touchèrent et, sans réfléchir ni comprendre ce que je faisais, je m'approchas de lui et lui déposas un baiser doux sur ses lèvres. Pourquoi j'avais fait ça ?! C'était venu tout seul, il fallait que je m'excuse :

- Oh euh ... euh ... pardonne moi ! Je suis désolée, je ne voulais pas. Mes émotions ont pris le dessus, je n'aurais jamais dû faire ça ! Pardon ... Et puis, tu sais, je comprend, c'est comme tu veux mais sache que je suis prête à t'aider donc réfléchis-y ! Et n'ai pas peur pour moi, je sais me défendre, je ne suis pas une petite fille et puis dis toi que je veux moi aussi tué mon père donc je pourrais me défendre. J'ai une idée : Si on s'entraînait ensemble ? Tu veux tué tes parents, je veux tué mon père, tous des mangemorts, on pourrait s'entraider ! Et si ça se trouve, nos parents se connaissent ! Enfin bref, arrêtons de parler de nos parents.

Il me dit qu'on était pas obligés de parler du bal, qu'il ne sait pas pourquoi il a lancé ce sujet, que cela ne l'enchante pas, qu'il n'a jamais aimé les bals et que celui-ci ne fera pas exception. Je souris. Lui non plus n'aimé pas trop les bals ?! On était deux comme ça. Bien que je sache danser, ce n'était pas là le problème, je n'aimais pas me retrouvé entre pleins de gens qui danser, s'embrasser alors que moi j'étais seule. J'étais plutôt du genre solitaire mais j'aimais être avec des gens, bizarre je sais.

- Et pourquoi tu n'aime pas si ce n'est pas indiscret ? Je suis sûre que tu danse très bien, j'aimerais bien que tu me montre tient.

Il me demanda d'où je venais. Je souris et lui dis :

- Je viens de Londres et toi ?

J'avais beau avoir répondu à sa question, je voulais savoir si il dansait bien, je le saurais qu'il le veuille ou non. Je me leva, lui prit la main et lui dit en attendant sa réponse :

- Accepterez-vous cette danse Monsieur Vasili ?

Je souriais mais essayais de garder mon sérieux pour l'aspect théâtrale de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mer 2 Fév - 23:11

Alors là, je ne savais plus vraiment ou donner de la tête, et pour cause. Je lui parle de mes parents, elle veut m’aider à les affronter, bien sur je refuse, mais le pire dans l’histoire c’est qu’elle insiste ! Puis pour je ne sais qu’elle raison, je la pris dans mes bras, mon dieu qu’elle erreur. Je devais m’excuser mais à la suite, je lui dis une phrase à laquelle je pensais sincèrement mais elle, pour je ne sais quelle raison, elle s’approcha de moi afin de me déposer un baiser à hauteur des lèvres. Waouh, que dire ? Que faire ? Moi qui n’avais pas l’habitude de ne pas savoir quoi dire la je ne savais même plus ou me mettre, quelle drôle d’impression tout de même. Puis, alors que je me battais avec moi-même, la jeune fille reprit sagement la parole. Dans ses mots, Serena s’excusait de ce qu’elle venait de faire, à vrai dire, je ne lui en voulais pas sauf qu’en temps normal c’est moi qui doit faire ça mais passons au dessus de cela. Non je ne ferais pas ce que vous pensez en lui en rendant un, je vais être plus intelligent et trouver un moment plus approprié et dieu seul sais qu’il risque de vite arriver. Puis elle me confirmait être en état de se battre, je n’en doute guère mais je ne veux pas prendre ce risque puis elle me proposa faire un genre d’entrainement ensemble pas mauvaise comme idée d’ailleurs, elle est à prendre en considération.

"Ce n’est pas grave, tu n’es pas obligé de t’excuser pour si peu de chose. En ce qui concerne le fait de m’aider je ne sais pas si c’est réellement une bonne idée, il me faudra vraiment y réfléchir car je ne veux pas que tu prennes de risque inconsidéré pour moi. En ce qui concerne ton idée d’entrainement commun, voila une idée particulièrement intelligente, de plus il y a la salle sur demande qui pourrait nous y aider, qu’en penses-tu ?"

Puis, me voila à parler du bal, quelle mouche m’a piqué franchement ? Moi qui ai horreur des bals. Par chance, après qu’elle m’ai demandé pourquoi, j’ai vite dévié sur sa provenance, Londres très belle ville d’ailleurs, pas étonnant que je dise cela puisque moi-même viens de là.

"Coïncidence, moi aussi proviens de Londres, comme beaucoup d’ici à mon avis, chose à confirmer d’après moi."

Après cette petite phrase, je lui adressais un petit sourire lui faisant comprendre qu’il s’agissait là d’une petite plaisanterie, je n’allais tout de même pas m’amuser à questionner chaque élève de Poudlard afin de savoir qui viens de Londres et qui viens d’ailleurs, ce serais une belle perte de temps tout de même ! Puis rapidement elle revint au sujet que je venais d’essayer tant bien que mal d’éviter, la danse ! Elle se leva et me pris la main me proposant une danse. Je la regardais avec des yeux gros comme des oranges avant de me lever

"Je te préviens, je ne sais pas danser, voila pourquoi je n’aime pas les bals !"

Je me plaçais donc devant elle mais la, un élan de chaleur se mit à parcourir mon corps, impressionnant comme on peut avoir chaud en si peu de temps. Je me collais un peu contre Serena puis je ne sais pas se qui se passa à ce même moment dans mon esprit, mais mon âme a comme abandonnée mon corps puis pour je ne sais quelle raison je déposais mes lèvres sur celle de Serena puis les retirais délicatement.

"Tu sais, je ne sais pas vraiment si c’est une bonne idée la danse."

C’est grave d’avoir une telle gêne en face d’elle. A croire que Serena est capable à elle seule de me faire perdre tout mes moyens en seulement peu de temps. A mon avis il est conseillé de lui dire clairement la chose, pour se faire je lui pris immédiatement les deux mains

"Bon écoute, je ne sais pas vraiment comment c’est possible, mais il se passe réellement quelque chose de bizarre aujourd’hui. Nous nous connaissons à peine et pourtant j’ai l’impression de te connaitre depuis plusieurs années. Et avec je me sens plutôt bien."

Je l’accorde, c’est asses vaste et pourtant c’est réel, cela m’enlèvera peut-être un poids qui sais ?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mer 2 Fév - 23:43

Il me dit que je n'étais pas obligée de m'excuser pour si peu de chose. Ce n'était pas rien quand même, je ne sais pas ce qu'il m'avait prit à ce moment là, peut-être une envie que je ne voulais pas m'avouée, qui sait ?! Il me dit que ce n'était pas réellement une bonne idée que je l'aide, qu'il ne veut pas que je prenne des risques inconsidérés pour lui, ce n'était pas vraiment inconsidéré. Puis il me dit que mon idée d'entraînement était très bonne, qu'on aurait pu aller dans la salle sur demande. Il me demanda ensuite mon avis sur la question. Bien sûr que j'étais d'accord. Surtout que ce n'était pas que pour lui que je voulais m'entraîner et que s'il le voulait ou non, je me battrais mais pas contre ses parents.

- Tu sais, que tu le veuille ou non j'aurais quand même un combat. Ok, je lâche le morceau pour tes parents mais il faut quand même que je m'entraîne, contre mon père. Il faut que je le tue, je ne renoncerais jamais crois moi ! Rien que d'y penser ça m'énerve donc ne partons pas sur ce sujet là. Mais en tout cas, sache que moi aussi j'aurais mon combat et que je suis quand même assez forte en duel.

Il me dit que lui aussi venait de Londres comme beaucoup d'autres de Poudlard. Je compris que c'était une blague et souris, sans pour autant rire. Quand je lui pris la main pour danser, il me regarda avec de gros yeux écarquillés. Je pensais comprendre que la danse n'était vraiment pas sa tasse de thé, enfin qu'il n'aimait pas ça. Il me dit qu'il ne savait pas danser. Vous me direz, moi non plus enfin disont que je me débrouille comme je peux mais d'après des amis, je me débrouille pas mal quand même.

- Oh tu sais, moi non plus je ne suis pas si douée, même si certaines personnes me disent que je danse bien, je n'en suis pas vraiment sûre moi. Je trouve qu'on dirait un singe qui se déhanche et encore, peut-être que lui le fait mieux que moi ! Tout ça pour dire que je ne vais pas me moquée, pas moi !

Quand il se plaça devant moi, je sentis qu'il avait chaud. Pas qu'à la température de son corps mais aussi au petites gouttes qui luisaient sur son front. C'était mignon je trouve mais il ne fallait pas qu'il stresse, ce n'est que moi, je ne vais pas me moqué de lui, surtout sachant que je ne suis pas beaucoup mieux que lui. Quand il se colla à moi, je n'ai pas eu le temps de comprendre ce qui se passer car il m'embrassa et se retira délicatement. Wouah ! Décidément, qu'est-ce qu'il nous prenait aujourd'hui ? Non pas que ça me dérange qu'il m'embrasse, au contraire mais quand même, on ne se connaissait pas depuis longtemps. Il me dit qu'il ne savait pas vraiment si la danse était une bonne idée.

- Pourquoi la danse n'est pas une bonne idée ? Je trouve que oui au contraire. Ah et euh, j'ai une question bête : Pourquoi est-ce que tu m'as embrassée ?

C'était une question vraiment bête mais bon, il fallait que je le sache. Il me prit les mains et me dit qu'il ne savait pas comment cela était possible mais qu'il se passait quelque chose de bizarre aujourd'hui, qu'on se connait à peine et qu'il a l'impression de me connaître depuis longtemps, peut-être à cause de tout nos points communs, enfin pas à cause plutôt grâce. Et qu'il se sentait plutôt bien. Je supposas que c'était avec moi qu'il se sentait plutôt bien.

- A vrai dire, moi aussi ça me fait ça. J'ai l'impression qu'on se connait depuis toujours, on est déjà proche alors qu'on vient juste de se rencontrer. Sûrement grâce à tout nos points communs. En quelques heures, c'est comme si des années c'était écoulées, comme si je te connaissais déjà par coeur. C'est assez bizarre. Moi aussi je me sens bien avec toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Jeu 3 Fév - 18:01

Elle est asses forte en duel ? Que veux dire cela ? Elle est douée, pas du tout ou elle se défend plus ou moins bien ? Bref, je ne vais pas entrer dans ce sujet, j’en jugerai par moi-même surtout que moi je suis un des meilleurs élèves en cours de défense contre les forces du mal, que pouvais-je espérer de mieux ? Pas grand-chose c’est vrai mais passons. En tout cas une bonne nouvelle, elle lâche le morceau pour mes parents par contre, un point que j’avais oublié, elle veut s’occuper de son père, comment ai-je bien pu sauter ce détail qui a toute son importance ?

"Tu sais, nous sommes encore jeunes, je ne pense pas qu’il faille que tu t’en prennes à lui tout de suite. Lui ne veux pas te tuer, cela te laisses donc un peu plus de temps pour t’améliorer en sortilège tu ne crois pas ? On en profitera pour s’entraider quand on ira dans la salle sur demande mais toi, tu dois profiter de ton répit !"

Et hop la revoilà partie sur son sujet danse. Ainsi donc je ne l’éviterai pas ? Elle me dit ne pas être très douée malgré ce que les personnes l’entourant lui disent. Si nombreuses sont les personnes à le lui dire, pourquoi ne les écoutent-elle pas ? Hop, encore une question sans réponses, ainsi elle va être pleine de mystère d’ici la fin de la journée.

"Un singe qui se déhanche ? Même si tu danses de cette manière, je te promets que tu danses mieux que moi. La seule chose que je sais c’est que je n’écrase pas les pieds, en faite je fais super attention à se point. Suffit de suivre et ne pas écraser les pieds et tu crois danser mais si cela n’est pas vrai. Je suis une catastrophe ambulante quoi ! Mais tu sais, si tu veux te moquer tu peux car il y aurait vraiment de quoi, je te le promets."

Puis elle me demandait finalement pourquoi la danse ne serait pas une bonne idée et pourquoi l’avoir embrassé. L’un va avec l’autre. Éviter la danse, ainsi nous éviterons le reste. Logique non ? En tout cas je fis clairement l’impasse l’écoutant de nouveau parler afin de me répondre à mon affirmation précédente. En tout cas sa phrase n’avait pas de quoi me mettre à l’aise. Je sentais bien qu’il se passait quelque chose et au fond de moi cela m’effrayait. Pas que je ne veuille rien ressentir pour elle loin de la, mais ma peur se fais en rapport au monde extérieur. Il ne nous reste que deux ans à vivre à Poudlard, et après ce sera comment ? Elle veut retrouver son père, mes parents me retrouveront. Je sais qu’ils s’en prendront à elle, tant de chose se passent en ce moment même dans ma tête, si j’étais un robot on pourrait voir de la fumée sortir de ma tête à cause d’une surchauffe, je suis sur de cela ! Puis je me secouais légèrement la tête afin de revenir à la réalité des choses, je tournais ma tête vers elle et plongeais mon regard dans le sien

"Je n’aurais peut-être pas du, je suis désolé, je ne sais pas ce qu’il m’a pris. Je n’ai pas vraiment su me retenir, peut-être même que je ne voulais pas me retenir ! Je pense que je ferais mieux de partir avant que tu ne me prennes pour un fou !"

En même temps elle a de quoi me prendre pour un fou. On se connaît à peine et rien qu’à la regarder je sais qu’il se passe quelque chose que je ne peux expliquer. Si quelqu’un comprend qu’il me le dise clairement au moins je saurais peut-être un peu plus de chose qu’à l’actuel. Peut-être qu’en réalité c’est la vérité qui m’effraie, à voir …
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Jeu 3 Fév - 21:39

Il me dit que nous étions encore jeunes et qu'il ne pensait pas qu'il faille que je m'en prenne un mon père maintenant. Oui c'est vrai, mais bon, il fallait déjà que je le retrouve pour pouvoir m'en prendre à lui. Mais que ce soit clair, jamais je ne lâcherais le morceau, je suis une dure à cuire moi, je ne lâche jamais quand j'ai une idée en tête. Il me dit que vu que lui ne voulait pas me tué j'avais encore du temps pour m'améliorée en sortilèges, oui ça c'est sûr mais il faut quand même que je me tienne prête. Qu'on profitera de s'aider quand on sera dans la salle sur demande mais qu'il fallait que je profite de mon répit.

- Oui, tu as raison. Mais tu sais, quand j'ai une idée en tête je ne la laisse jamais, je l'ai en tête jusqu'à ce que j'ai ce que je veux. On peut me prendre pour une capricieuse mais ce n'est pas ça disons que je suis très très tenace comme fille.

Il me dit que si je dansais comme un singe, ce ne sera pas pire que lui. Mais pourquoi disait-il cela ? Si ça se trouve il dansait bien mais ne le pensait pas. Il me dit qu'il faisait attention à une seule chose quand il dansait : Les pieds. Ça me fit sourire. Il me dit que si on écrasait pas les pieds, on croyait danser même si ce n'était pas le cas. Il me dit que c'était une catastrophe ambulante et que je pourrais me moquer de lui vu que ce serait un peu comique. Je souris avant de dire :

- Cool, et bien alors je vais bien rigoler ! Et puis tu sais, franchement, je me fiche de comment tu danse, j'aime m'amuser avec mes amis et vu que tu en ai un, on va bien rire !

Il me dit qu'il n'aurait pas dû m'embrassée, qu'il ne savait pas ce qui lui avait prit, qu'il n'a vraiment pas su se retenir ou voulu, qu'il pense qu'il faudrait mieux qu'il parte avant que je ne le prenne pour un fou. Hein ? Quoi ? Pourquoi je le prendrais pour un fou ? Je suis bien plus une folle que lui n'est fou ! Croyez moi ! Que faire pour qu'il sache que je ne le prend pas pour un fou ? L'embrasser ? Éventuellement mais peut-être avait-il simplement peur de s'engager. Je ne sais pas quoi faire là ! En tout cas, je ne peux pas le laisser partir ! Je lui dis simplement que je ne le prend pas pour un fou ou je l'embrasse ? Ralala, comme c'est dur ! Je peux faire les deux en même temps. Si je l'embrasse cette fois il faudra que ce soit un beau baiser, pas un petit comme les deux qui avait précédés. Que faire ? C'est peut-être à lui de faire le pas ! Peut-être qu'il ne veut pas que je l'embrasse, je ne sais pas comment il va réagir. Pendant que je débattais, il restait immobile en face de moi, il attendait ma réponse.

Il me tenait toujours par la taille et nous étions debout près à danser. Je ne sais pas la tête que j'avais là, à cause de mon conflit mais il devait se demander ce que j'allais faire. Il attendrait encore un peu car moi-même je ne le savais pas. Je n'avais pas peur d’entamé une éventuelle histoire, pas peur avec lui. Bon, je me lance ou pas ? Qu'est-ce que je fais ? Bon, j'ai déjà assez réfléchis comme ça, il faut que je laisse parler mon coeur. Bon aller je me lance. Je mis mes mains sur sa nuque est m'approchas de plus en plus de lui. Je le regardas puis posa délicatement mes lèvres sur les siennes. Notre baiser fût tendre et dura plus longtemps que les autres. Puis je me retiras de ses lèvres et lui dis :

- Ne pars pas, s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 7 Fév - 22:38

Une fille très tenace ? Voila qui est intéressant, au moins je sais qu’elle sait ce qu’elle veut, ce n’est pas plus mal une demoiselle comme cela. Je ne lui répondis rien, je ne fis que lui adresser un sourire afin de lui montrer que j’aime complètement ce qu’elle vient de me dire. Ainsi donc elle ne veut pas me voir me défiler sur cette danse, elle n’a pas du tout peur de me voir danser comme un abrutit. Elle est même d’accord pour se moquer avec moi, pas de problème pour moi puisque je lui ai dit que c’est ce qu’elle ferait sans trop de soucis pour moi.

"Dans ce cas je vais pouvoir te laisser rire tranquillement, car c’est tout à fait ce qu’il va se passer, mais ne sois pas trop sévère avec moi quand même car je risque de ne pas trop aimer tu sais, voir même mal le prendre car moi aussi je te vois comme une amie et cela serait bête de tout gâché à cause d’une moquerie quand même."

Puis le baiser, pourquoi ? Pourquoi avoir fait cela ? N’importe quoi quand même. Voila comment on fait pour tout gâché. Je la tenais toujours par la taille, mon regard aspirer par le sien, je n’avais même plus l’impression de contrôler mon propre corps, j’étais comme prisonnier dans une espèce de spirale infernal, rien de bien excellent pour moi en complète dérision. J’avais l’impression de ne même plus pouvoir bouger. Ses yeux magnifiques desquels les miens ne pouvais ce détaché, ses hanches dessinées à la perfection sur lesquelles mes mains n’arrivaient guère à se défaire et ses lèvres si douces et bien dessiné auxquels mes propres lèvres n’arrivaient guère à résister, que pouvait-il bien m’arriver en ce moment même ? Je ne comprends plus rien, je suis comme perdu, en conflit avec moi-même, je cherche des réponses mais impossible de les trouver, que faire ? Partir ? Je n’y arrive même pas puisque mes pieds refusent catégoriquement de faire marche arrière, ils sont comme coller sur le sol, que faire ? A la suite, elle passait ses mains douces et délicate sur ma nuques avant de s’approcher de moi et de me déposer un baiser sur les lèvres, plus long et plus délicats que les autres avant de me demander de ne pas partir.

"Pourquoi tu fais cela ? C’était asses dur jusqu’ici, pas besoin d’en ajouter. Mes yeux ne peuvent se détachés des tiens, mes mains ne peuvent se séparer de tes hanches, mes lèvres ne demandent qu’à entrer en contact avec les tiennes, mes pieds et mes jambes refusent de partir, je n’ai plus le moindre contrôle de mon corps et tu continues d’ajouter de telle choses. Je ne pense pas te voir réellement comme une amie en réalité, peut-être bien plus que cela, je ne sais pas. Je ne sais plus, je ne pense même plus en ce moment même."

J’avais clairement l’impression de ne plus être moi et pourtant j’étais bel et bien toujours là, que pouvais-je bien faire ? Rien bien entendu, en fait je pense que la question est plutôt qu’est ce qu’elle allait faire elle ? Partir, rester ? Surprise, pour moi qui n’aime pas les surprises je suis servi aujourd’hui, qu’elle poisse quand même vous ne trouvez pas ? On verra bien comment cela finira après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 7 Fév - 23:17

Il me dit qu'il allait pouvoir me laisser rire tranquillement, car c'est ce que j'allais faire, mais qu'il ne fallait pas que je sois trop sévère, car il risquait de ne pas trop aimer, qu'il allait peut-être même le prendre mal, que pour lui aussi j'étais une amie et que ce serait bête de tout gâcher. Oui, ce serait vraiment bête et je ne le veux pas donc je ne rigolerais pas et puis même ce n'était pas ce que je comptais faire, je ne suis pas du genre à me moquer de mes amis. Encore moins de ceux qui compte beaucoup, même si ça ne fait pas longtemps.

- Ne t'inquiète pas David, je ne comptais pas me moquer de toi, enfin je ne suis pas méchante quand même et puis moi non plus c'est pas ça qui est ça ! Ne t'inquiète pas, tu peux avoir confiance.

La chose qui suivit me fit presque perdre pied. Il me demanda pourquoi je lui faisais cela, que c'était déjà assez dur, qu'il ne fallait pas que j'en rajoute, qu'il ne pouvait plus détaché ses yeux des miens, ses mains de mes hanches et que ses pieds ne pouvait plus partir, qu'il n'a plus le contrôle sur son corps et que je continue d'ajouter des choses. Il ne pense pas réellement me voir comme une amie, peut-être qu'il me voyait plus que cela, qu'il ne savait plus, qu'il ne réfléchissait plus à ce moment. Wouah ! Rien d'autre à dire ! Je pense que danser n'est pas une bonne idée, qu'il vaut mieux ne pas se touchés. Il ne fallait pas tout gâché tout de suite, pas maintenant, plus tard éventuellement mais maintenant il fallait rester amis, ne plus s'embrasser. Je ne savais pas vraiment quoi faire, il avait l'air de vraiment souffrir.

- Oh ! David. Je ... je ... je suis vraiment désolée ! Je ferais peut-être mieux de partir, de te laisser. Que nous restions amis. Je suis vraiment désolée ! Je pense aussi que danser n'est pas une bonne idée. Je vais, je sais pas ce que je vais faire ! Je partage les mêmes sentiments que toi. Alors c'est simple, ce n'est pas un dilemme mais juste un choix, que je sache à quoi m'en tenir.

Sur ses paroles, sans lui expliquer, Je pris ses mains, en mis une sur ma joue deux secondes à peine en m'y frottant un peu car c'était peut-être la dernière fois que je le pouvais. Puis je coupas notre lien au niveau des yeux et commenças à partir, en m'éloignant jusqu'à l'entrée de l'escalier.

- Maintenant c'est simple, tu n'as qu'une chose à faire pour que je reste, je pense que je n'ai pas besoin de te dire ce que c'est. Si tu le fais, sache que ça voudra dire que tu n'as pas peur et qu'éventuellement on sort ensemble, mais si tu ne fais rien, ça voudra dire qu'on reste juste amis. A toi de voir ce que tu veux vraiment, je ne peux pas choisir pour toi.

Je commençais à monter les escaliers en, je l'avoue, espérant qu'il me retiendrait. C'était assez bizarre ... Je pense que le coup de foudre existe, après ça comment en doutait ? Nous ressentions tous les deux la même chose alors que nous ne nous connaissions seulement depuis quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre [David]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» David Lanero {OK}
» Haitian Activist David Josue's Brazil Tour to Demand Troops Out of Haiti
» David Villa Icon
» David Otunga & Wade Barret & Chris Benoit Vs Justin Gabriel & Cody Rhodes & John cena
» Déclaration suprenante de David Krejci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-