Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Oh my f*cking God! {Esteban}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 12 Déc - 19:44

&


Je riais aux éclats comme une idiote. Je dansais avec... avec qui? Aucune importance, tout ce que je voulais c'était bouger au rythme des pulsation de la musique déversée à plein volume dans la salle commune. Encore une fois j'étais fourrée chez les gryffondors. James m'avait fait rentré et depuis j'avais enchaîné les Bièraubeurre et autres choses plus ou moins légales. Et oui! Même chez les rouges, si droits et courageux, tournaient quelques joins bourrés à la résine de mandragore. Tout ça pour dire que je n'étais pas clean. Et ça ce voyait.
Nous n'étions plus très nombreux, étant déjà une heure bien avancée de la nuit, a plupart des élèves étaient partis se coucher. Mon cavalier me fit signe qu'il n'en pouvait plus et me raccompagna gentiment au trou dans le mur. Toujours un sourire béat aux lèvres, je le remerciais et dit au revoir en agitant la main. Je franchis l'ouverture et le tableau se referma derrière moi.

- Et c'est à cette heure là que vous rentrez? C'est d'une indécence, surtout pour une jeune fille! pesta d'une voix endormie la grosse dame.

Sans faire plus attention à elle je me mis à déambuler dans les couloirs, en équilibre précaire sur mes talons. Au bout de cinq minutes, vaincue, je les retirais en m'appuyant à un mur pour les tenir dans une main. Je repartis toujours en titubant. A chaque fois que je contemplais un tableau j'étais à deux doigts d'hurler de rire, alors qu'ils représentaient la plupart du temps des personnages en train de dormir. Mais ce qu'ils étaient comiques ces bonshommes...

Je me rendis compte que j'avais pris la direction opposée à ma salle commune pour me retrouver presque aux cachots. En pouffant de rire je pris un autre couloir espérant que, peut-être?, il me conduirait jusqu'à la haute tour des serdaigles. Par contre, je n'avais absolument pas prévu de me cogner à quelque chose au tournant... Ou plutôt quelqu'un? Surprise et pris totalement au dépourvue, je foncais à toute vitesse (enfin celle de quelqu'un qui a la tête à l'envers) dans la personne venant du sens inverse et nous nous retrouvâmes tous les deux... étalés par terre. J'écarquillais de grands yeux, ne voyant absolument rien parce que j'avais laissé tombé ma baguette. Puis je m'affalais sur celui (pas de poitrine donc c'était bien "celui") sur qui j'étais en éclatant d'un rire cristallin.
Je sais, il y a mieux comme première impression, surtout que j'étais loin de me douter dans qui je venais de rentrer...
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Esteban Phantomhive !

Mais des fois on m'appelle
    le diable au corps

avatar



√ Mes messages : 70


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Cobra Royal
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 19 Déc - 11:07

Ahh les soirs de rondes. Ils faisaient partie de mon quotidien, et je m'étonnais toujours que les profs me demandent pourquoi les lendemains, je n'étais pas au premier cours. Vu l'heure qu'il était, pas loin des 3h du matin, il n'y avait aucun risque pour que je me lève au petit matin pour aller, tout guilleret, en cours.
De toute façon, je n'allais jamais tout guilleret en cours, mais tout de même.

En bref, j'avais déjà fait le tour du chateau et il ne me restait maintenant plus qu'à retourner à ma chambre. J'avais beaucoup trainé dans la tour Gryffondor, espérant secrètement -ou non- de tomber sur un petit lion pour lui retirer un maximum de points. Cependant, ce soir, la chasse avait été peu concluante. Juste un ou deux petits Serdaigle sortant de la salle commun des Gryffys.

Décevant, vraiment. Je retournais donc en direction des cachots, d'un pas calme, pas ne résonnant qu'à peine sur le sol froid.
Je commençais a entendre des pas au loin, des pas plutôt rapides. Oulalaaaa, ça sentait l'élève en faute ça ! En espérant que ce n'était pas un Serpentard, j'accelerais le pas en direction des bruits.
Je tournais à un angle de couloir et ... BAAAAAM !

Je me retrouvais au sol, d'abord sur le cul, puis totalement allongé avec une masse sur moi. Tout ce que je pouvais voir était qu'il s'agissait d'une fille, d'une blonde. Elle était aussi, et surtout, morte de rire sur moi, m'écrasant un peu plus. Je ne connaissais pas ce rire, alors je me mis à sourire, elle n'était pas de ma maison alors je pouvais lui retirer alégrement des points !

- 20 points de moins pour ...

Merde, je ne connaissais pas sa maison. Le fait d'avoir parler dû la réveiller car elle releva la tête vers moi. Elle était vraiment proche et il était vrai que notre position n'avait rien de ... correct. Je la voyais en gros plan et je voyais dans ses yeux qu'elle n'avait pas passé la soirée à jouer aux cartes en buvant du jus de citrouille. Bien au contraire, elle était bourrée et un peu déchirée aussi.
Je fis un sourire sadique, je pouvais l'aligner TOTALEMENT pour non respect du couvre feu, pour avoir consommé de l'alcool et en plus de la drogue.
Enfin, j'aurai pu le faire, mais la position dans laquelle on était me donnait d'autres idées, d'autres envies.

Elle était bourrée et j'étais sûr que demain, elle ne se rappellerait de rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 19 Déc - 16:05

J'étais en train de sombrer à moitié dans un dos comas, me laissant bercer par l'impression que le monde entier tanguait. Une voix masculine (ah! donc je ne m'étais pas trompée!) me ramena sur terre. Ce qui était le cas de la dire.

- 20 points de moins pour ...

Pouffant de rire à l'idée que moi, préfète en chef, puisse être punie pour être dans un état lamentable, affalée sur un garçon que je ne connaissais absolument pas, m'apparus comme une chose extrêmement comique.
Les yeux pétillants de malice, et sûrement d'autre chose, je relevais la tête pour fixer mon interlocuteur dans les yeux. Le brouillard qui m'emplissait la tête se dissipa un court instant le temps que je mette un nom sur le visage que je scrutais. Esteban Phantomhive. Un Ecorché et un c*nnard notoire.
Dans mon esprit une alarme se mit à hurler "Danger!", mais mon état ne me permettait pas d'y faire plus attention que ça. Péniblement je me redressais de façon à pouvoir m'asseoir sur le sol froid du couloir. Une fois "stabilisée", je me tournais vers le serpentard afin de... de quoi? Je n'en avais aucune idée, les mots sortirent tous seuls de ma bouche, comme si elle était indépendante du reste de mon corps.

- Excuse-moi, je ne...regardais pas vraiment où j'allais, lui fis-je d'une voix hésitante.

Il y eut un instant de silence, durant lequel je cru m'endormir. Puis j'eus une idée.

- Est-ce que, euh... tu pourrais me raccompagner à ma salle commune? J'avoue ne pas être vraiment dans mon état normal.

J'avais balancer cette vérité inutile ne me souciant pas de l'usage que le jeune homme aurait pu en faire s'il l'avait voulu. Un sourire aux lèvres, je me disais simplement que lui aussi devait faire la fête de temps en temps.
Je le fixais, essayant de le détailler tant bien que mal dans la pénombre simplement trouée d'une ou deux torches qui produisaient une faible luminosité. Il n'était ni beau ni moche, mais le sourire mutin qu'il arborait et son regard pénétrant lui donnait du charme.
Me fichant éperdument des conséquences je me penchais vers lui, toujours par terre, et l'embrassais passionnément provoquant des murmures d'indignation dans les tableaux à proximité. Au bout d'un long moment je m'écartais, un grand sourire sur les lèvres et essayais maladroitement de me relever. Je du prendre appuis sur le mur avant d'y arriver (après plusieurs tentatives). Puis je m'adressais à nouveau au vert comme si rien ne c'était passé :

- Bon, on y va?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Esteban Phantomhive !

Mais des fois on m'appelle
    le diable au corps

avatar



√ Mes messages : 70


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Cobra Royal
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mer 26 Jan - 15:33

Elle me fixait, toujours affalée sur moi, et son regard brouillé par les substances qu'elle avait ingéré refletait maintenant autre chose. De l'envie, surement la même que celle qui devait se trouver dans mon regard.

- Excuse-moi, je ne...regardais pas vraiment où j'allais.

Sa voix semblait hésitante, mais elle avait une plutôt belle voix. Elle s'était redressée et s'était adossée contre le mur, me permettant de me relever sur les coudes. Je ne répondais pas, cherchant à distinguer son visage dans l'obscurité, laissant durer un peu plus le silence du couloir.

- Est-ce que, euh... tu pourrais me raccompagner à ma salle commune? J'avoue ne pas être vraiment dans mon état normal.

Je levais un sourcil. Il était rare que les élèves que je choppais pendant mes rondes m'avouent directement qu'ils n'étaient pas totalement nets, alors je restais presque bouche bée. De plus, son aveux confirmait mon idée précédent qui était que je pouvais faire d'elle ce que je voulais, elle n'allait plus s'en rappeler le lendemain.
Je sentais son regard qui me fixait dans la pénombre, me détaillant intensément puis, sans que je ne puisse me rendre compte, elle s'était avancée vers moi et s'était mise à m'embrasser passionnément. Je ne la repoussais pas, il aurait fallu être totalement con pour le faire et j'approfondissais même le baiser. Autour de nous, on pouvait entendre les différents portraits qui grognaient d'indignation face à une attitude si déplacée, selon leurs mots. Après un petit instant, elle mit fin au baiser, et heureusement, sinon je sentais que j'allais m'emporter ... Enfin, je me rendais même compte qu'il était déjà trop tard, j'étais excité ...

Elle se redressa et, avec l'aide du mur, elle se remit debout. Je fis de même, rapidement.

- Bon, on y va?

Je ne répondais pas mais je m'approchais d'elle et, la plaquant contre le mur, je repris ses lèvres avec force et insistance. Rapidement, je dépassais la barrière de ses lèvres avec ma langue, voulant, réclamant plus.
Je collais mon corps au sien, lui faisant aisément comprendre ma volonté ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh my f*cking God! {Esteban}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce qui est à toi, est à moi. Ce qui est à moi est à moi. [PV Esteban]
» Esteban W. Shand
» Un problème ? [Lùllaby]
» Haiti-Cuba-Brezil Vont Travailler Ensemble sur la Sante Publique
» [Esteban] Il fait chaud dans le cagibi de Lily !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-