Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Tout était calme [Libre !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Tout était calme [Libre !] Empty
Tout était calme [Libre !] EmptyPosté le Mer 8 Déc - 10:05

Tout était calme.

Les hautes fenêtres laissaient passer par l'entrelacs de leur vitraux les rayons d'un soleil blafard, perdu dans le bleu délavé d'un ciel hivernal. La pièce, que la lumière du jour n'aurait suffit à éclairer, était réchauffée et illuminée par un jeu de torches et deux cheminées généreusement garnies de buches. De hautes étagères et bibliothèques couvraient ses murs et le parquet de chêne massif était occupé par un véritable régiment de tables de travail, couvertes de parchemins, de fioles, de livres ouvert ou remplit de marques-pages. Un bon tiers de la pièce était occupé par des cages de toutes tailles, plus ou moins ordonnée, où des créatures - allant de la simple chauve-souris jusqu'aux épouvantards en passant par les pitiponks et les lutins de cornouaille - étaient entreposés.

Ces créatures avaient été choisies pour servir de modèle de transformation pour les élève - ou comme sujet d'étude dans le cas des épouvantards dont la capacité demétamorphose dépassait celle de bien des sorcier. Toute cette ménagerie était perdue dans un profond sommeil, les cages étant probablement enchantées pour avoir un effet soporifique sur ce qu'elles contenaient.

Oui, tout était calme.
Enfin... presque.

Un livre. Délicat assemblage de fines feuilles de vélin cousues ensemble sur une reliure de cuir rigide, sans doute cartonnée, la peau, tannée avec soin, était douce au toucher, sa couleur rouge s'éclaira un instant quand l'ouvrage, sans doute rare et coûteux, passa dans les rayons obliques d'un soleil hivernal. Avec une lenteur infinie, il descendit devant le jeu magnifique des vitraux, tandis que la lumière de soleil était lentement remplacée par les flamboiements mouvant d'un feu de cheminée.

Puis, soudain, le temps reprit son cours, le livre accéléra, ne devenant qu'un point rouge qui foncevers l'âtre puis, dans un craquement de buche qui explose, il atterrit, une gerbe d'étincelle jaillit de la cheminée, rapidement suivit par un épais nuage de fumée.
Les fine particule de cendre couvrirent les objets les plus proches, teintant les parchemins et les livres d'un gris anthracite tandis que les tables et le sol se couvraient d'une épaisse couche de poussière sombre.

Un grelot teinta.
Un rire résonna.
Un second livre s'envola.
Peeves était là !

Soudain, tout se mit en branle, alors qu'une seconde plus tôt, il n'était qu'une silhouette flottant dansles air le long d'une rangée de livre, il fut soudain une tornade rouge et noire. Les livres partirent dans tous les sens, faisant exploser les formes fragiles des alambics et des cornues, renversant divers objets, écrasant les parchemins ou bien frappant d'autres livres pour les entraîner dans leur chute. Puis les mains agiles atteignirent une série de bocaux, alors qu'ils explosaient contre le premier obstacle, leurs contenus - souvent gluants et salissants - se répandaient sur les livres, les tables et le sol en larges taches colorées. Suivant le choc sourd des livres, le bris du verre se fitplus perçant, plus audible... bientôt, on accourrait pour savoir ce qui faisait autant de bruit dans le département de métamorphose.

Cessant soudain son chaos, Peeves s'accrocha à un lourd lustre de fer, quelques bougies cédèrent sous le choc - si le vent de la chute éteignit leur flamme, les cylindres de cire explosèrent tout de même en gerbes blanche sur le parquet ciré. Se balançant sur son perchoir à en faire craquer la chaîne qui le retenait au plafond, l'esprit tout aussi frappeur que frappé hurlait à tue tête.

« AU VIOL ! AU VIOL ! »
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Tout était calme [Libre !] Empty
Tout était calme [Libre !] EmptyPosté le Lun 13 Déc - 18:42

Personne répond? Parce que dans ce cas là je suis preneuse ;D
Revenir en haut Aller en bas
 

Tout était calme [Libre !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [PM] Lorsque je débarque ... tout s'effrondre ♣ libre
» Un passé & un avenir, tout ce joue ici. [Libre]
» Un braquage......tout a fait normal (libre)
» Tout était dit
» Les vipères ayant sifflé tout l'été, ne se retrouvèrent pas fort dépourvues lorsque la bise fut venue {Meg & Becky}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-