Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Aucun remords(pv:mangemorts)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Mar 22 Juin - 22:54

Une grande salle noire... tellement noire que personne ne pouvait y voir clair, mais une seule personne y voyait clair. Une seule était bien dans cette obscurité lugubre qui glaçait le sang. Lord Apocalypse, voilà qui était cette personne. Il était installé sur une sorte de trône noir nuancé de vert qui se situait à environ 5 mètres du sol. De grandes marches blanches qui brillaient même dans le noir le plus total reliait le plancher au trône de ce nouveau Seigneur des Ténèbres. Celui-ci était habillé d'une longue robe noir, le capuchon rabbattu sur la tête, ses yeux étaient cachés, bien sûr. Il était en colère, très en colère, tellement que l'énergie qu'il déployait faisait trembler son trône.
- Amenez-le! dit le Seigneur d'une voix grave, mais emplie de colère.

Trois personnes ouvrirent une gigantesque porte à l'autre bout de la pièce, deux étaient encapuchonés, un masque recouvrait leurs visage, c'était une tête de mort très longue avec une langue qui était en fait un serpent qui lui sortait de la bouche. L'homme au milieu était épuisé, il s'efforçait de suivre les deux autres qui l'encadrait. Puis ils s'arrêtèrent à quelques mètres des escaliers, le Seigneur des Ténèbres se leva descendit les quelques marches, puis lança:
- Alors, monsieur Cosgrove, vous m'avez l'air en bien piètre état.
Les deux mangemorts eurent un petit rire, mais ils s'arrêtèrent lorsque le Seigneur des Ténèbres tourna la tête vers eux. Le détenu dit alors:
- Que me voulez-vous?
- Cesse ses questions inoncentes que l'on retrouve que dans les mauvais livres. Tu sais très bien ce que je veux...
- Je ne l'ai pas, je l'ai perdu!
- ENDOLORIS! Ne me cache pas la vérité, Cosgrove. Nous l'avons repérés et les piètres sortilège que vous avez mis aux alentours pour la protéger n'a fait que me faire rire!
- Alors pourquoi avez-vous besoins de moi, dans ce cas, dit le détenu dans un souffle.
- Parce que c'est un faux et le tombeau est quelque part d'autre! Où est-il?
- Je n'en sais rien, moi!
- ENDOLORIS! Tu vois bien, je peux te faire souffrir durant des années, je peux te rendre fou. Alors dit-moi où il est et je laisse ta fille unique et ta femme en vie.
- Non, s'il vous plait! Pas ma fille! Je vais vous le dire. Il est en Albanie, dans une forêt lointaine.
- Je vois bien que tu mens, Cosgrove, ne me fais pas perdre mon temps!
- D'accord, d'accord, mais promettez-moi de ne pas toucher à ma fille.
- Je le promet, Cosgrove, maintenant PARLE!
- Ils l'ont placés dans une grotte proche de la mer, elle est à côté d'une ville du nom de Samarento, en Espagne. S'il vous plait, tuez-moi. Pas ma fille...
- À tes souhaits! Forte Corpus! une lueur obscur s'échappa du corp de Cosgrove pour entrer dans celui de Lord Apocalypse. Puis Cosgrove s'effondra, il continuait à respirer, je viens d'aspirer tes dernières forces vitales, Cosgrave. Maintenant il est temps d'assoupir tes souffrances... Avada Kedavra!

Les dernières traces de vie qu'avaient Cosgrove s'effacèrent sous le rire amusé du Lord qui retourna sur son trône. Les deux mangemorts retournèrent d'où ils venaient en refermant la gigantesque porte derrière eux. Mais juste avant qu'elle ne ferme le Seigneur des Ténèbres leurs dit:
- Vous savez ce que vous devez faire... ne me décevez pas!
Une voix s'élevait dans la tête de Abbadus, c'était Cosgrove. Le Seigneur des Ténèbres lui dit de ne pas s'en faire pour sa fille, elle n'allait pas mourir avant que l'empire des moldus tombe, puis l'homme encapuchonné éclata de rire. L'âme de Cosgrove allait rester accroché à celle d'Abbadus jusqu'à ce que celui-ci crève. Le Lord avait une trentaine de voix qui résonait dans sa tête, le sort qu'il avait lancé à Cosgrove, qui aspirait toute ses forces vitales, il l'avait appris en Amérique, il avait rencontré un mage discret qui l'avait découvert lui-même. Ce dernier lui apprit pour ensuite se faire tuer par le sort qu'il avait lui-même découvert. Lord Apocalypse était maintenant l'un des plus puissants sorciers sur terre. Sans faiblesses. Ou presque sans faiblesses...
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Mer 23 Juin - 14:17

Aujourd'hui, Abbadus va encore tuer. Je le sais, je le sens.
Je me tiens dans l'ombre de la pièce, près du trône, la capuche sur la tête, cachant mes yeux uniquement. Ma peau si pâle ressort un peu dans l'ombre, ainsi que mes lèvres fines, closes, plissées en un rictus naturel chez moi depuis bien longtemps.
Abbadus fait entrer un homme, pour lui soutirer des informations sur un objet caché dans un tombeau. On en avait trouvé un, mais c'était un faux et ça avait mit Abbadus dans une rage folle, même si quelques minutes avant, il riait, à cause des sorts de protection minables qui avaient été mis.
Mais il était de nouveau "content" lorsqu'on avait retrouvé l'homme.

Maintenant, il est à genoux sur le sol, devant lui, impuissant. Il a peur pour sa femme, mais surtout pour sa fille. Je sens la peur des gens, c'est mon instinct animal, je suis animagi depuis que je suis sortis de Poudlard. Un grand loup noir au pelage luisant. C'est moi qui reste avec Henry pendant les pleines lunes, car je suis le seul à pouvoir le calmer un minimum.
Au bout de deux Doloris, l'homme cède et revèle la place du tombeau. C'était bien trop simple. Abbadus a du s'ennuyé, deux Doloris, et il a à peine crier. Ce n'est pas assez drôle.

Il lui prend ses dernières forces, prenant une nouvelle voix dans sa tête avant de le tuer. Je ne sais pas comment il fait pour suporter toutes ces voix qu'il dit entendre continuellement. Je suis bien moi, tout seul dans ma tête.
Deux Mangemorts quittent la salle, ayant pour mission de chercher le tombeau. Je m'avance jusqu'à Abbadus qui s'est r'assit sur son trône.
- C'était bien rapide comme aveux.
- Effectivement. Ils sont de moins en moins robustes je trouve.
- Tu veux que je m'occupe de la fille et de la mère ?


Je suis aussi le seul à pouvoir le tutoyer. L'avantage d'être son frère peut on dire. Et les autres me respectent pour ça aussi. J'aime ça.
Je lui propose de le faire car il n'aime pas les cibles faciles, et même s'il lui a dit qu'il ne la tuerai pas, on ne sait jamais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Mer 23 Juin - 16:53

- Effectivement, ils sont de moins en moins robustes, je trouve.
- Tu veux que je m'occupe de la fille et de la mère ?

Abbadus s'appuya sur le dossier, balança la tête en arrière. Combien de fois devait-il le répéter, cette foutu ligne de conduite! Il dit à son jeune frère:
- Tu oublie le code, Marv'. Je suis las de toujours répéter les mêmes instructions. J'ai dit que je ne les tuerais pas avant un certains temps. La fille, bien sûr. La mère pourtant est une moldu, donc elle est destinée a être au-dessous de nous. Tu t'occuperas de la mère, mais ne touche pas à la fille, la mort de sa mère va la détruire, à l'intérieur. Nous n'avons pas besoins de lui enlever son âme... pas pour l'instant. Seulement l'abîmé un peu. Mais dans l'immédiat, je veux te parler, mon frère. Une menace plane à Poudlard. Les révolutionnaires sont entrain de malmener nos petits guerriers. Il est temps que l'on fasse un grand coup, mon frère. Tuons, détruisons, telles sont les voeux de Lord Apocalypse!

Il aimait bien parler de lui-même à la troisième personne. Il regarda encore une fois son frère, puis il se leva. Descendit les marches, tourna à droite, dans l'obscurité, où personnes ne pouvait voir, lui voyait très bien dans un coin, un adulte, enfermé dans sa tête, il se parlait tout seul en se balançant.
- Je crois que son esprit est assez faible, maintenant. Je peux lui aspirer sa force vitale. Forte Corpus!

Le corps de l'homme se souleva pour qu'une minuscule aura noire s'échappe de son torse pour entrer dans celui du Lord qui affichait un rictus de dégoût. Il lança:
- Sale moldu! Solution sursaturé. Maintenant, aujourd'hui, ils se rendent comptent que nous les avons protégés durant plusieurs siècles! Ils se rendent maintenant compte que le monde des sorciers est en marches! Tu va voir, mon frère, un jour nous peuplerons la terre, nous règnerons sur tout! La terre sera un havre de paix et tous seront heureux et extrêment reconnaissant de les avoirs libérés de ces ermites! Je suis fier de toi mon frère.
Puis, sans avertissement, une immense colère envahit l'homme en noir. Il était si en colère que les murs se mirent à trembler. Il retourna d'un pas décidé vers son trône, puis il s'assit, il se passa une main dans le visage. Il cria:
- Aller! Qu'est-ce que t'attend! TA FOUTU MISSION, qu'est-ce que t'en fait!

Puis il se calma, les murs s'essairent de trembler, il regarda son frère pour lui dire.
- Laisse faire. Comment vas-tu mon frère?

De plus en plus, Abbadus se rendait compte qu'il devenait fou, tellement fou qu'il pètait un cable sans avertissement. Ces foutus voix...
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Mer 23 Juin - 18:32

Les murs se mirent à trembler alors qu'Abbadus se mettait à hurler.
Je le regardais, sans pourtant être effrayé, ça lui arrivait depuis un moment, mais c'était de plus en plus souvent ... Et je savais que même pendant une crise, il ne me ferait rien.


- Laisse faire. Comment vas-tu mon frère?
- Oh, moi, bien. Enfin, normal. Et toi ?
- Oh bien, très bien.
- Tu es sûr ? Enfin, je veux dire, pas que tu ailles mal, mais tu ne pourrai pas enlever certaines de ces voix ?
- Non.

Réponse sèche, égale arrête de parler de ça. Alors je décidais de changer de sujet.
- Qu'est-ce que nous pouvons faire pour aider les jeunes à Poudlard ?
- Je ne sais pas encore, mais il faudra faire fort. Nous en parlerons avec les autres.
- Bien. Je vais aller tuer la mère ...
- D'accord, vas mon frère.

Je fis un signe de la tête et disparut dans le noir.

J'arrivais devant cette petite maison, très simple. Cette odeur insupportable me monta au nez directement, l'odeur des moldus. Je plissa le nez en couvrant mieux mon visage avec ma capuche et j'entrais dans la bâtisse. La porte céda avec un simple coup de pied dedans. Hors de question que je touche quoi que ce soit avec les mains. Même gantées.
La mère était bien là, avec la filette sur ses genoux. Elle pleurait mais le plancher craqua sous mes pieds, elle sursauta et se leva, protégeant sa fille avec ses bras.
- Qui êtes-vous ?? Que faites-vous là ? Que voulez-vous ??
- Votre mari nous a posé la même question.
- Mon mari ?! C'est vous ? Qu'est-ce vous lui avez fait ?!
- Il a eu ce qu'il méritait. Et ce que vous méritez tous, saletées.
- Quoi ?! Vous ...
- Avada Kedavra !


L'éclair vert la touche en pleine poitrine alors que la filette tomba sur le fauteuil.
Oops ... Si je l'avais touchée, Abbadus aurait été en pétard ... Mais j'aime les couper en plein milieu d'une phrase, c'est drôle dans un sens.
La petit se mit à pleurer en se couchant contre sa mère.
- Laisse tomber. Tu ne pourra plus rien pour elle.

Je lançais alors un sort de découpe pour ouvrir le thorax de la mère. Ca serait moins drôle si le sang ne coulait pas du tout.
Je laissais échapper un rire en tournant les talons, laissant la petite les mains couvertes du sang de sa mère. Ca pour être tromatisée, elle le sera. Pauvre enfant. Je riais du cynisme de ma propre phrase quand je sentis cette douleur légère dans ma poitrine.
Douleur signifiant "ramène toi maintenant au QG, j'ai une annonce à faire" petit message venant d'Abbadus.

Je transplanais donc de nouveau à la Crypte, où bon nombres de mangemorts étaient arrivés. Abbadus était sur son trône, j'alla me poser à côté de lui. Je lui soufflais
- Elle est morte, et la petite pleure dans son sang.
- Bien.
Dit-il avec un petit sourire avant de lancer à l'assemblée. Ecoutez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Mer 23 Juin - 19:22

Quelques minutes après que son frère soit partis, Abbadus reçut un signal des deux hommes qu'il avait envoyé pour le tombeau. C'était deux morceaux de peau, où le poignet. La Marque des Ténèbres y était inscrite. Abbadus le su tout de suite, ses deux mangemorts l'avait trahi. Mais il était plus difficile que cela pour se débarrasser de la marque, Lord Apocalypse avait ajouté quelques sortilèges pour améliorer la recette assez puéril de l'ancien Maître des Ténèbres. Abbadus transplana immédiatement en Espagne où il les retraça aisément. Il transplana jusqu'en Sibérie où il les trouva, tapis dans une grotte, protégé par de ridicules sortilèges. Il se débarrassa des sortilèges pour ensuite entrer dans l'abris en les prenant au dépourvu. Deux sorts furent suffisants pour les enchaînés et les enfermés dans leurs tête. Abbadus prit ce qui lui était du, puis les transporta au QG. Il les fit mettre invisible aux yeux de tous, et ensuite il contacta son jeune frère qui arriva dans les minutes suivantes...

- Elle est morte, et la petite pleure dans son sang.
- Bien. ÉCOUTEZ-MOI!

Le silence ce fit dans la salle alors qu'Abbadus était maintenant levé, bras en l'air. Il regarda alors tout ces mangemorts, tout ceux qui n'étaient pas partis en mission, bien sûr. Il était assez calme, trop calme, il faut se le dire. Tous les mangemorts étaient assis sur une chaise, en rond. Mais la table n'était pas là. Le Lord lança un sort, et une gigantesque table apparrut devant les quelques mangemorts qui étaient présents. Ceux-ci sursautèrent, à l'exception de son frère. Puis, Abbadus se mit à tourner autour de la table. Tous regardaient le centre de la table, bien qu'il n'y avait rien, personnes n'osaient défier le regard cruel du Seigneur des Ténèbres. Puis, le Lord parla enfin, brisant le silence incomfortable de la salle:

- Mes chers amis, aujourd'hui j'ai reçu en provenance d'un être de confiance, qu'il y avait deux espions dans nos rangs. Deux espions qui ont prêtés allégeance à nos ennemis, à l'Ordre Du Phénix. Ces espions ont étés démasqués, ils étaient partis en mission pour mon compte afin de me ramener ce que contenait le tombeau. Mais ils n'ont rien fait, ils sont partis avec se que contenait se fameux trésors et ils nous ont abandonnés, ils vous ont abandonnés, mes amis. Vous savez quelle sort nous réservons aux traîtres, non? La peine de mort, LA PEINE DE MORT!

À cet instant, deux hommes dénudés, sexe à l'air et enchaînés apparurent au centre de la table, ils étaient agenouillés et avaient l'air plutot mal en point.

- Voilà ce qu'il advient des traîtres à leurs sangs! dit le Seigneur Noir, il ne m'a pas été difficile de les trouvés, ils s'enfuiaient dans le comptés du Yorkshire. Deux sorts et ils étaient à ma merci! DEUX SORTS! Cela servira d'avertissement aux autres. Ceux qui me trahis tombe à ma merci, est-ce bien clair?

Abbadus sortit sa baguette, il l'admira quelques temps, puis il murmura:

-Forte Corpus.

Les deux corps se soulevèrent et une lueur noire sortit du torse du premier et ensuite de celui du deuxième. Les deux lueur se rejoignirent avant d'entrer dans le torse du Seigneur des Ténèbres. Puis, il lança le sort de la mort pour les anéantirs complètement. Les Mangemorts, bien que masqués, ne pouvaient cachés leurs peur. C'était dure de voir l'un de vos amis mourir sous vos yeux alors qu'il vous a trahi lui-même. Cependant, tous devaient affichés une mine fière, car ils devaient se montrer forts. Quatre jeunes garçons arrivèrent, les quatre extrêments effrayés, ils prirent les corps sur la table et les traînèrent en dehors sous les remerciements du Lord Noir. Il était si fier de ces quatre jeunes qui deviendront très prochainement la relève. Ils n'allaient pas encore à l'école, car ils étaient trop jeune, mais l'an prochain ils allaient être prêt à faire leurs entrer dans le monde des grands. Abbadus continua son discour:

- Bien, maintenant une chose de règler. Les Écorchés ont besoins d'aide, les Révolutionnaires sont plus puissant que prévus, alors il faut faire vite. Quelqu'un a-t-il une idée de ce que l'on pourrait faire pour étouffer la rebellion, sans la tuer, car elle est dans mes plans pour l'avenir, surtout les jeunes Potter!
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Mer 23 Juin - 20:36

Abbadus exécuta les deux traitres qui furent emmenés par quatre jeunes recrues. Ils étaient vraiment jeunes, et vraiment terrifiés aussi. Mais il fallait les prendre jeunes avant qu'ils ne puissent connaitre les idées opposées.

- Bien, maintenant une chose de réglée. Les
Écorchés ont besoins d'aide, les Révolutionnaires sont plus puissant
que prévus, alors il faut faire vite. Quelqu'un a-t-il une idée de ce
que l'on pourrait faire pour étouffer la rebellion, sans la tuer, car
elle est dans mes plans pour l'avenir, surtout les jeunes Potter!


Tous les mangemorts se regardaient entre eux mais personne ne répondait.
- Je pense qu'il faut qu'on gagne d'abord du terrain. Dis-je.
- Comment ça ? Demanda Abbadus
- Il y a encore beaucoup d'enfants neutres dans l'école, ceux trop jeunes pour se rendre compte, et ceux qui s'en moquent. Qui préfèrent faire leur vie simplement sans se préoccuper de la guerre. Eh bien, je pense que ceux là sont ceux qu'il faut recruter. Il faut que les écorchés arrivent à grossir leurs rangs, en convainquant ceux qui peuvent comprendre et ceux qui ne peuvent pas ... Il faut leur faire peur pour qu'ils suivent.
- Mais la plupart des neutres ne sont pas des sangs purs, loin de là.
Ajouta un homme au fond.
- Justement. Il faut les avoir avec nous d'abord, pour s'en servir. Si on les a, on sera plus nombreux que l'Ordre et les révolutionnaires. Et on pourra les battres, on enverra les faibles se battrent en premier histoire de fatiguer l'ennemi puis nous irons, pour les achever.

Abbadus me regardait, bien concentré, attentif. Ca avait l'air de lui plaire pour l'instant, alors je continuais.
- On les envoie se faire massacrer. Ils ne seront que des outils, on les prends pour s'en servir, et si certain survivent, on les tuera nous même. Pour finir le netoyage. C'est pourquoi il faut que les écorchés les recrutent, discrêtement sinon les révolutionnaires feront pareil de leur côté et ils risquent d'être plus rapides que nous. Quitte à les prendre par la peur, il faut qu'ils aient peur de nous. Et seulement après avoir grossit les rangs. Nous pourrons nous occuper de l'Ordre et de leurs minipouces.

Alors que je terminais mon monologue, un silence reignait sur la salle. Je tournais la tête vers Abbadus qui me regardait avec un très très très léger sourire, surement fier. Utiliser la vermine pour notre avantage et s'en débarasser aurait très bien pu être son idée, et je sais qu'il aime ce genre d'idées ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Ven 25 Juin - 1:40

- On les envoie se faire massacrer. Ils ne seront que des outils, on les prends pour s'en servir, et si certain survivent, on les tuera nous même. Pour finir le netoyage. C'est pourquoi il faut que les écorchés les recrutent, discrêtement sinon les révolutionnaires feront pareil de leur côté et ils risquent d'être plus rapides que nous. Quitte à les prendre par la peur, il faut qu'ils aient peur de nous. Et seulement après avoir grossit les rangs. Nous pourrons nous occuper de l'Ordre et de leurs minipouces.

Abbadus laissa un sourire lui échappé, il se ravisa très vite. Il commençait à se douter que son attachement avec son frère pourras peut-être bien le détruire un jour, c'est pour ça qu'il allait devenir beaucoup plus dur avec son frère, pour ne montrer aucunes faiblesses. Et si il n'en était pas capable, il allait devoir s'en débarrasser, comme il l'a fait auparavant... avec le bébé... son bébé. Abbadus s'extirpa de ses pensés, il revint à la réalité, le souvenir du petit corps inofensif tenant très bien dans le creux de sa main venait de refaire surface et il se retenait pour ne pas laisser entrevoir une faille dans ses défenses qu'il s'était efforcés de solidifié durant si longtemps.

- J'aime ton idée, Marv'. Nous te serions reconnaissant de bien vouloir organisés tout cela, moi j'ai autres choses en tête...
- Je peux le faire, maître!
- Était-ce l'idée de Fabula ou celle de Marvolo de se servir de chairs à canons bon marchés? Alors, LA FERME FABULA! ENDOLORIS!

Le corps du mangemort à l'autre bout de la pièce se mit à faire des convulsions, un liquide blanchâtre sortait de sa bouche et de son nez, puis, plus rien. Seulement le bruit de la respiration haletante de Fabula qui peinait à se remettre sur pied.

- La séance est levé! Frère reste ici et fait moi part de tes plans plus en détails.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Ven 25 Juin - 11:59

- J'aime ton idée, Marv'. Nous te serions reconnaissant de bien vouloir organisés tout cela, moi j'ai autres choses en tête...
- Je peux le faire, maître!

- Était-ce l'idée de Fabula ou celle de Marvolo de se servir de chairs à canons bon marchés? Alors, LA FERME FABULA! ENDOLORIS!

Je sursauta au cri de mon frère et en voyant le corps secoué de spasme, je me dis qu'Abbadus ne devait plus trop être de bonne humeur et que je ferai mieux de me tenir à carreaux.

- La séance est levé! Frère reste ici et fait moi part de tes plans plus en détails.

Je le suivis près de son trône alors que tous les autres Mangemorts quittaient la salle, dont deux qui soutenaient Fabula pour l'aider à marcher.
Quand ils furent tous sortis, Abbadus se racla la gorge en me regardant alors je tourna de nouveau la tête vers lui.

- Eh ben, je pense qu'il faudrai d'abord que l'on réunissent les jeunes écorchés pour leur donner les directives. C'est à dire, chercher des volontaires dans les plus jeunes de Serpentard, ce qui ne devrait pas être trop difficiles sachant que chaque Serpentard obéit toujours à son ainé et faire peur aux Pouffsouffle, ce qui ne devrait pas être trop dur non plus. Ca pourrait déjà faire 2 maisons sur 4, pour les autres, si on se contente des jeunes sans opinion, il faut utiliser des moyens de pressions, et aussi la terreur bien sûr.
- Bien, et ensuite ?
- Ensuite comme je l'ai dis, on sera plus nombreux qu'eux, et plus forts aussi, on pourra attaquer le château, sachant que l'Ordre se ramènera forcément pour les défendre, on enverra les jeunes et les sangs de bourbes se faire massacrer, mais on les commendera avec des impero sinon, ils risquent de retourner avec les autres au dernier moment et on serait prit de cours.

Il me regardait toujours attentivement alors je me suis dit qu'il faudrait que je continue
- Je pense aussi que les gentils petits défenceur de la paix n'oseront pas trop attaquer les petits, alors ils seront attaqués, sans pouvoir riposter correctement, c'est encore un gros aventage pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Ven 25 Juin - 19:00

- Je pense aussi que les gentils petits défenceur de la paix n'oseront pas trop attaquer les petits, alors ils seront attaqués, sans pouvoir riposter correctement, c'est encore un gros aventage pour nous.
- Bonne idée. Nous allons dresser une liste de chaque Serpentard et de chaque Poufsouffle pouvant être facilement manipuler, comme si l'on capture ses parents. Ils nous jure allégeance par le serment inviolable, car je n'aime pas beaucoup l'impero sur des jeunes, car ils développent trop rapidement une sorte d'anticorps à se sortilège, après tout ils ne savent aucunement ce qu'est un serment inviolable, ensuite ils seront obligé de nous obéirent à doigts et à l'oeil. C'est bien jeune frère, idée très inspirante, brouillonne, mais inspirante. J'ai bien fait de te garder à mes côtés, père et mère seraient fiers de toi...

Sur ces mots, Abbadus se racla à nouveaux la gorge, puis il s'assit plus comfortablement, s'enfouissant au plus profond de lui, ses pensés. Il repensait à tout les plans de son frère, essayant d'y trouver une faille. Il revoyait les paroles de son frère en continu dans sa tête, jusqu'à ce que de minuscules voix se firent entendrent, plus Abbadus leurs prêtaient attention, plus elles étaient claires et nettes, elles lui chuchotaient que faire du mal à des enfants n'étaient pas lui, qu'il était devenu un monstre... un monstre...

- FERMEZ-LA! Vous ne me connaissez pas... vous ne me connaissez pas!
- Ça va, mon frère, dit Marvolo en s'approchant.
- TOI AUSSI FERME-LA! Ne me cherche pas!

Abbadus n'était plus simplement fâché contre les voix, il était en furie après le monde, l'injustice du monde, tout simplement. Il voulait tout détruire, tout briser, tout tuer jusqu'aux derniers! Il était le sorcier le plus puissant n'ayant jamais foulé cette terre, il devait être craint et respecté, comme un dieu! C'était ce à quoi il était destinée. Il ne prit pas la peine de sortir sa baguette, d'un simple coup de main, une boule argenté fusa sur le mur du fond, ce qui fit exploser la porte. Les mangemorts qui parlaient derrière celle-ci eurent un sursaut. En les voyant ainsi, la colère d'Abbadus grandit encore plus.

- Qu'est-ce que vous foutez là? Vous vous prenez pour qui, merde! Bande d'insolents, je vous donne à chacun une mission et vous voilà derrière cette foutu porte entrain de bavarder, comme de sale mégère! Au boulot, bande de fainéants, vous déshonorez Lord Voldemort, vous déhonoré Lord Apocalypse et vous vous croyez plus puissant que moi?
- Non, maître nous faisions que...
- Oui, oui, oui, parle tant que tu le peux, tu veux connaître le même sort que Fabula? Alors tais-toi! Et réparez-moi cette foutu porte! Marvolo, toi, répare-moi cette porte, montre à ses fainéants ce qu'est la magie! Ils ne savent même pas encore comment faire l'éviter une simple plume alors tu imagine de réparer une porte!

Abbadus sortit de la salle alla frapper un mangemort au visage, puis il dit:
[i]- Je veux la liste de tout les Poufsouffles et Serpentards susceptible d'entrer dans le camp des Écorchés, est-ce clair?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Ven 25 Juin - 20:24

J'étais simplement sous le choc, il ne s'énervait jamais autant, surtout sur moi ... Je me mordis la lèvre, avançant vers la porte.
- Reparo ! Dis-je en visant les morceaux de bois étalés par terre.

Ils se collèrent tous ensemble formant la porte, allongée sur le sol. Je fis un mouvement de baguette en disant
- Wingardium leviosa

Et la porte alla se fixer de nouveau sur ses gonds. J'interpelais un des deux mangemorts.

- Toi, essaye de trouver la liste des élèves de ces deux maisons qui sont inscrits à l'école, demande aux autres s'ils en connaissent d'autre, on fera ensuite le tri de ceux qui sont déjà avec nous et de ceux qui sont avec l'Ordre.
- Bien Black, j'y vais de suite.

J'hochais la tête et me mis à réfléchir à ceux que je connaissais déjà. Un nom me sauta dans la tête directement.
- Malfoy.
- Quoi ? Intervint Abbadus.
- Lucius Malfoy était un fidèle mangemort pour Lord Voldemort mais déjà son fils avait été quelque peu rétissant, il avait rejoind les rangs mais il n'avait pas su répondre totalement aux attentes du Lord. Son fils est en 5eme année, Scorpius, mais je n'ai pas entendu qu'il voulait nous rejoindre, son père n'a pas fait apparition non plus d'ailleurs. Les Malfoys, ce n'est plus ce que c'était ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Dim 27 Juin - 21:18

- Lucius Malfoy était un fidèle mangemort pour Lord Voldemort mais déjà son fils avait été quelque peu rétissant, il avait rejoind les rangs mais il n'avait pas su répondre totalement aux attentes du Lord. Son fils est en 5eme année, Scorpius, mais je n'ai pas entendu qu'il voulait nous rejoindre, son père n'a pas fait apparition non plus d'ailleurs. Les Malfoys, ce n'est plus ce que c'était ...
- Les Malefoy... Malefoy. Le fils serait je pense un très bon atout, la dernière fois que je l'ai vu, il m'a semblé fragile, tout comme son père. S'il est aussi faible que son père, il pourra nous faire entrer dans l'école, je dois aller faire un tour à mon ancien école. Très bien, Marv'. Nous allons faire un tour au Manoir Malefoy, Drago devrait être content de nous voir! Mais pour l'immédiat, transmettez mes ordres à la jeune Capryce Flint.

Abbadus pensa alors rapidement... Les reliques... Les Fabuleuses Relique de la mort. Potter était possesseur de deux de ses reliques, soit la cape et la baguette. La baguette, une arme redoutable dont Abbadus n'avait aucunement besoin. La cape, celle-ci n'aurait jamais du être laissé de côté, pour Abbadus elle était aussi importante que la baguette, ce qui veut dire, pratiquement inutile. Mais il y avait la Pierre de Résurrection, celle-ci allait le rendre invincible, il allait pouvoir vaincre la mort. La seule chose qu'il voulait faire avec cette pierre, c'était de la placé sur une bague, ce l'enfiler au doigt, car elle constituait un bouclier d'une très grande puissance. Abbadus l'avait lu dans un livre d'un bibliothèque de sorcier dans le coin du Mexique. La pierre permettait de rester en vie indéfiniment, ce qui signifiait qu'Abbadus allait être à l'abris d'une mort naturelle, mais pas à l'abri d'une baguette magique. Il allait devenir le maître incontesté de la mort, simplement avec une pierre. L'ancien Seigneur des Ténèbres allait devenir une minorité aux yeux du monde, lorsqu'Abbadus montera sur le trône. Un sourire apparut sur le visage pâle du Seigneur Noire qui se réjouissait de son idée. Il se leva, puis dit à son frère:

- Garde le QG. Je dois aller faire quelque chose, que personne me suive, je dois y aller seul! Je reviens dans quelques heures.

Puis, le Seigneur des Ténèbres transplana. Il se retrouva à un endroit en plein désert. L'Égypte, réputé pour ses hautes pyramides et ses sphynx, mais ce que tous avaient oubliés, c'est qu'une étage inférieur existait dans le célèbre Sphynx, une bibliothèque, tout les livres d'Alexandrie concernant les sorciers. Abbadus était tombé sur un document parlant de cette bibliotèque dernièrement, et jamais il n'avait été autant excité de visiter un endroit. Il entra dans un petit tunnel étroit qui se trouvait sous la patte gauche, un tunnel que seul les sorciers avaient accès. À la sortie du tunnel, un jeune garçon d'environ 16 ans l'y attendait, Abbadus le regarda longuement ce qui mit le jeune garçon mal à l'aise, puis le Seigneur Noir lui sauta à la gorge. Il l'étrangla à main nu, juste assez pour lui faire perdre connaissance, le sort Forte Corpus s'exerça alors sur le jeune Égyptien qui se fit tuer par la suite. Soupirant, le Lord était un peu déçu de tout ses meurtres un peu trop facile, il avait besoin d'un défi plus important. Mais pour l'instant il devait se concentrer sur ce qu'il avait à faire. Il continua sur quelques centaines de mètres jusqu'à arriver à une peinture d'un gigantesque monstre. Le seigneur Noir, sortit un couteau de sa poche en rageant, puis à l'aide de sa baguette, fit l'éviter le corp du jeune homme jusqu'à lui. Il coupa la veine jigulaire au jeune homme, puis recueillit son sang pour aller essuyer la couteau sur la toile du monstre. Sur sa bouche pour être exact. La toile se déchira alors, puis Abbadus entra dans une sorte d'escalier en colimaçon qui apparraissait être sans fin. Une par une, le prochain Seigneur de la Mort descendait les marches, il les descendait avec une allure quelque peu royale. Puis, alors qu'il était proche de son but, il entendit de petits sifflements, de tout petits sifflements qui étaient suraigu. Le Seigneur reconnu aussitôt cette langue, c'était celle des reptiliens, une sorte de reptiles qui, contrairement aux croyances humaines, n'étaient pas capable de se transformés en ce qu'ils voulaient, en fait leurs nombres étaient maintenant inférieur à 10! Et Abbadus croyait bien avoir trouver leurs nouvelles cachettes. Il descendit les marches, pointa sa baguette sur la porte qui explosa, une gigantesque pièce, ayant une hauteur d'au moins 20 mètres et un périmètre d'au moins 10 000 mètres faisait face au Seigneur Noir. Au centre, était assis en cercle 8 reptiliens, ceux-ci le regardaient incrédule. Ils voulurent prendre la fuite une fois l'avoir reconnu, mais ils se sont vite rendus compte qu'ils étaient dans une cage invisible. Le Seigneur entra lui-même dans la cage, puis il pointa sa baguette vers le reptilien le plus proche, une éclair verte sorti de sa baguette pour aller terrasser le reptilien qui émettait de petits sifflements sur-aigus. Le Seigneur noir répéta son opération sur les 7 autres, puis il put enfin lever le sortilège de la cage. Il était maintenant au centre de la pièce, puis il pointa sa baguette sur le côté sud. Il tourna sur lui-même et touts les livres se mirent à briller. Le Seigneur Noir transplana alors jusqu'à son QG, les livres avec lui. Lorsqu'il atterit au QG, devant son frère, les livres étaient déjà dans la bibliothèque. Il dit à son frère:

- Viens à la bibliothèque, nous avons des recherches à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Lun 28 Juin - 10:59

- Garde le QG. Je dois aller faire quelque chose, que personne me suive, je dois y aller seul! Je reviens dans quelques heures.

Je hochais la tête alors qu'il transplana. Il fallait que j'envoie les Ordres aux jeunes Capryce et Justin.

J'allais m'installer sur la table, fit apparaitre un parchemin une plume et de l'encre


" Vous, chefs des jeunes écorchés, avez une mission.
Le Lord veut que vous recrutiez les plus jeunes, les indécis. Pour ceux qui se laissent facilement convaincre, convainquez les de nous rejoindre et pour ceux qui oppose plus de rébellion, utilisez la force, faites leurs peur. Ils DOIVENT nous rejoindre.
Même les sangs impurs, ils nous serviront, vous devez nous les ramener et ils feront un serment inviolable de nous servir.
Motivez les en disant que personne ne sera au courant, que c'est un secret, et s'il le faut, flattez les en disant qu'ils sont exceptionnels et qu'on les veut dans nos rangs pour leur force, leur puissant etc, mais ça, en bon Serpentards, vous savez déjà comment faire.
Faites au plus vite, le Lord s'impatiente.

Black
. "

Je lance un sortilège sur le papier de façon à ce que seuls ceux portant la marque puissent le lire ainsi que d'autres sortilèges de protection, on ne sait jamais ...
Je pliais le parchemin et inscrit dessus
"Capryce Flint & Justin Nott, salle commune de Serpentard, Poudlard "

Je sifflais un hibou qui vint se poser sur la table. J'attachais le parchemin à sa patte et lui lança un sort pour qu'il ne laisse personne d'autre que les concernés lui prendre la lettre puis il parti par la fenetre.

Quelques temps plus tard, Abbadus revint au QG et me lanca


- Viens à la bibliothèque, nous avons des recherches à faire.

Je le suivis jusqu'à la bibliothèque qui avait presque doublée de volume.
- Wow Abbadus, c'est quoi tous ces livres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Lun 28 Juin - 19:15

- Wow Abbadus, c'est quoi tous ces livres ?
- Ça, jeune frère, c'est ce qui va me rendre puissant, le plus puissant de tout les sorciers. Toi et moi, les frères Apocalypse et... Black, allons devenir les rois du monde. Les moldus seront à nos pieds, nous aurons la gloire, mon frère, nous libérerons ce monde de tout les sangs impurs, et ensemble nous révolutionnerons le monde de la magie. Mais pour ce faire, nous aurons besoin de ses livres, mon frère. Ces livres sont précieux, ses pour ça que seul toi et moi pouvons les lires, est-ce clair. J'ai décidé de t'enseigner mes savoirs, si jamais je failli à ma mission, ce qui est assez impropable, je te laisserais les rênes du pouvoir absolu, ensemble nous vaincrerons la mort, mon frère!

L'esprit du Seigneur Noir était en feu, il allait faire de son frère un puissant sorcier. Certe il allait lui cacher certaines choses, car son frère avait beaucoup de potentiel, mais Abbadus allait lui faire part de tout ses sorts les plus complexes, ce qui est un présent hors du commun. Abbadus prit alors le premier roman qui lui tomba sous la main, il le flatta avec sa main droite, puis il l'ouvrit. Il commença à lire, puis après quelques pages de lectures, il se tourna vers son frère qui le regardait incrédule. En même, le Lord le comprenait, il n'avait pas dit à son frère ce qu'il devait chercher. Donc, Abbadus lui lança:

- Prend toi un livre, mon frère, et cherche tout ce qui a rapport aux reliques de la mort.

Ils recherchèrent de l'information durant plusieurs heures, Abbadus notait tout ce qui avait rapport aux reliques, Marvolo faisait de même, ils avaient au moins une dizaines de pages pleines de notes avec de minuscules écriture, puis Abbadus entendit son frère dire:

- Abbadus... vient voir ça...


HJ: Si tu veux, tu peux trouver quelque chose qui n'a pas rapport au relique, soit créatif! Very Happy Cela peut être une arme, ou des horcruxes, ou simplement quelque chose que l'on peut prendre qui nous empêche de mourir, fais ce que tu veux. Ou tu peux aussi rien trouver du tout, à toi de voir!
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Lun 28 Juin - 20:23

Au fur et à mesure qu'Abbadus parlait de ce qu'on allait faire, lui et moi, un sourire grandissait sur mon visage.
Je n'aurai jamais penser qu'il me révèlerai ses secrets, son pouvoir et qu'il me le laisserai s'il lui arrivait quelque chose ...

C'était un grand jour pour moi, un TRES grand jour.
On se mit donc à chercher, pendant plusieurs heures on lisait et on notait l'important.
Les reliques de la morts, j'en avais vaguement entendu parler par les autres mangemorts, on disait que c'était pour avoir cette baguette, la baguette de sureau que Voldemort était mort, il avait fait une simple erreur de calcul.

Il avait cru que Severus Snape était le possesseur de cette baguette, mais en faite, c'était le fils Malfoy, il avait crut qu'en tuant Snape, la baguette lui appartiendrai, mais à cause de cette erreur, c'est Potter qui avait eu le baguette en attanquant Malfoy, et il avait pu le battre.
Au final, c'est Potter qui a la baguette, et il a aussi la cape d'invisibilité, le 2eme des trois reliques.
Je me doutais bien que ce n'était aucun de ces deux là qui interressait Abbadus, alors je cherchais des informations sur la 3eme relique, une pierre qui permettait de faire revenir des gens de la mort, et qui le rendrait ... Qui nous rendrait Immortelles.

J'étais beaucoup plus motivé et je trouvais enfin quelque chose de vraiment interressant. J'appelais donc mon frère

- Abbadus ... Viens voir ça ...

Il s'approcha de moi et je lui expliquais ce que je venais de lire
- Là où tu as été cherché les livres, il a avait des sortes de créatures qui les gardaient non ?
- Oui. Des Reptiliens.
- Et tu sais qu'ils sont rares, tu sais pourquoi ?
- Tu vas me le dire ?

- Oui.

Je souris et enchainais
- Ces créatures sont spéciales car elles sont très peu, et elles sont toutes reliées entre elles. Je veux dire que si l'une d'elle meurt, son énergie, sa puissance va à celles qui restent, c'est à dire que moins il y en a, plus elles sont puissantes.

Il me regardait, je reconnaissais dans ses yeux cette lueur qui montrait qu'il voyait où je voulais en venir.
- J'en ai tué 8, s'il n'en restait qu'une disaine, il doit en rester plus que 2 maintenant.
- Exactement, deux mais pas deux reptiliens normaux, deux reptiliens très très puissants. Et ce sont des bêtes qui n'obéissent pas à l'Homme, sauf, si on arrive à les battre dans un combat qui passe à la limite de la mort. Il faut qu'on les trouve, et qu'on les batte sans les tuer. Ils nous obéiront, et avec eux, il sera impossible pour l'Ordre de nous approcher, car un reptilien qui a son maitre, le protége jusqu'à la mort. Et vu la force qu'ils doivent avoir, ils ne doivent pas être faciles à tuer. Mais nous on peut le faire.

Je pris un temps de pose puis terminais

- Enfin, pour l'instant, il n'y a que toi qui puisse les battres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Lun 28 Juin - 20:43

- Enfin, pour l'instant, il n'y a que toi qui puisse les battres ...
- La pire erreur que l'on peut faire, c'est de sous-estimé son ennemi, c'est ce que le Seigneur des Ténèbres a fait, avec Dumbledore et ensuite avec Harry Potter. N'oublie pas, si on prend la peine d'étudier ce qui unis l'Ordre du Phénix à ce point, on peut devenir beaucoup plus puissant qu'eux. Alors, les reptiliens se transmettent leurs forces à leurs morts... Mais oui, je viens d'avoir une idée mon frère. Je les battraient en duel, et ensuite, seulement ensuite, j'aspirais leurs forces vitales. Je n'aime pas les reptiliens, et les acceptés dans nos rangs serait sûrement une nuisance, car leurs religion passe en premier, et ensuite c'est nous. Leurs foutu religion gruge le trois quart de leurs vie, et un mangemort passe toute sa vie sur le terrain. C'est bien, mon frère, nous faisons un pas de plus vers l'immortalitée.

Abbadus voulu donner une tape sur l'épaule de son frère, comme au bon vieux temps, mais il se retint. Après tout, il ne devait pas le traité comme un égal, sinon il rendrait son frère plus faible et lui aussi. Il alla voir quelques documents supplémentaires, puis il lança à son frère:
- Ça va pas être de la tarte. Nous devrons les trouvés, ce qui ne seras pas facile du tout. On le feras plus tard, maintenant, as-tu contacter les deux jeunes Écorchés?
- Oui, frère.
- Très bien. Prends-toi un parchemin et suis moi jusqu'à la salle du trône, ton entraînement commence maintenant! Moi, je vais aller voir les rapports des mangemorts, attends moi à la salle du trône.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Lun 28 Juin - 21:30

- Très bien. Prends-toi un parchemin et suis moi
jusqu'à la salle du trône, ton entraînement commence maintenant! Moi,
je vais aller voir les rapports des mangemorts, attends moi à la salle
du trône.


Bon eh bien, l'idée que j'avais eu est tombée à l'eau ... On ne pourra pas les garder, tant pis ...
Je repose le livre que j'avais dans les mains dans les étagères et vais à la salle du trône.

En l'attendant j'ai les idées qui partent en vrille, j'ai quelque fois ce genre d'absences, où je me met à penser ...
Cette fois, je pense à la pierre et à ce qu'on pourra faire avec ... Je pense à tous ceux qui sont morts ...

La première personne à qui je pense ? Ma mère. J'étais tellement jeune quand elle est morte, après sa mort, je n'ai plus vraiment eu d'affection ... Il n'y avait qu'elle qui me montrait qu'elle m'aimait ... Et depuis ... C'est comme un vide intérieur que même la magie noire ne peut combler ...

Abbadus revient et me tire de mes pensées, je le regarde sans bouger. Il m'envoie un regarde septique ...

- Ab' ?

Ça faisait longtemps que je ne l'avais pas appeler comme ça ...
- Oui ?
- Si on trouve la pierre ... On pourra ramener Maman ?


Je vois au regard qu'il me lance que je n'aurai pas du dire ça ... Mais je le savais.
- Écoute, je sais qu'un Mangemort n'a pas de sentiments, et encore moins l'amour ... Mais là je voudrai parler à mon frère, mon grand frère, pas mon Lord ... On a tous besoin de parler de temps en temps, et là, c'est mon moment ... Elle me manque tu sais ... Je crois que je ne me suis jamais vraiment remis de sa mort ... Tu crois qu'on pourrait la faire revenir ... ?

J'en avais pas pour longtemps, je voulais juste qu'on en parle un petit peu, avant de nous remettre à être méchants, et qu'il m'apprenne de nouvelles choses ... Juste un petit peu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Lun 28 Juin - 21:56

- Écoute, je sais qu'un Mangemort n'a pas de sentiments, et encore moins l'amour ... Mais là je voudrai parler à mon frère, mon grand frère, pas mon Lord ... On a tous besoin de parler de temps en temps, et là, c'est mon moment ... Elle me manque tu sais ... Je crois que je ne me suis jamais vraiment remis de sa mort ... Tu crois qu'on pourrait la faire revenir ... ?
*Non mais pour qui il se prend! Parler? Parler? De quel droit se pense-t-il posséder pour pouvoir parler au Seigneur des Ténèbres comme un égal?* pensa alors Abbadus qui se mit à trembler de colère, après tout, on restait mangemort à la vie à la mort, en tout temps, sans relâche. Une larme faillit s'échapper des yeux emplis de colère du Lord qui ne voyait plus son frère comme un frère, mais plutot comme un simple mangemort, une crapule, pourquoi se donner à enseigner les forces du mal à quelqu'un si elle n'était pas assez forte émotionnellement pour encaisser le moindre petit décès.

- Comment ose-tu? Comment m'as-tu appeler? Je ne suis plus ton frère, Black! Tu ne dois pas ressentir une once de sentiment pour apprendre ce que je vais t'apprendre! Tu me déçois énormément, mère t'aurais trouver si faible! Mais moi, j'ai vu des choses, j'ai fait des choses qui dépasse ton entendement, et à voir comment tu réagis, tu n'est manifestement pas apte à apprendre ce que j'allais t'apprendre! ENDOLORIS!

Le sort partit tout seul, mes Abbadus ne fit rien pour l'empêcher d'opérer, il voyait son frère se trémousser, essayant de retenir ses cris, mais cela ne faisait qu'augmenter la colère du Lord qui se défoulait sur son frère. Cela lui faisait mal, terriblement mal, comment un être humain pouvait-il faire cela à son propre frère? Mais Abbadus n'était plus humain, il n'avait plus aucun sentiments dans ses yeux, seulement de la colère, une colère noire, irraciable, qui lui bouffait les tripes. Le Seigneur des Ténèbres continuait à se défouler sur son frère qui avait maintenant peine à refouler ses cris. Abbadus déferla alors toute sa puissance en projetant son frère vers le mur Sud...
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Lun 28 Juin - 22:31

Au fil que je parlais, je le regardais, je savais que j'allais prendre cher mais il fallait que je vide mon sac. Bordel, j'avais que 3 ans ! QUE 3 ANS ! Qu'est-ce qu'un petit de 3 ans peut faire pour réagir face à la mort de sa mère ? Rien, il ne peut rien faire !

Et je crois que c'était ça qui me faisait le plus mal, encore plus mal que lorsque mon corps s'écrasa sur le sol sous la violence du sort de mon frère. Une autre souffrance s'y ajouta, pas encore physique, mais la douleur de savoir ce que pense mon propre frère sur le moment. Je sais qu'un sort a la puissance de l'émotion de celui qui l'envoie, et vu la force de ce Doloris, il doit vraiment me haïr.

C'est vraiment ça qui fait le plus mal, le fait que je l'ai déçu, qu'il a honte de moi, qu'il me renit en temps que frère, le seul qui me reliait à un semblant de famille ne veut plus de moi pour frère ... ça fait un mal de chien bien au fond des entrailles.

Je me tord de douleur sur le sol, on dirait une larve, la douleur physique commence à arriver à mon cerveau, des gémissements de douleurs arrivent à s'échapper de la gorge malgré le fait que j'essaye de les retenir. Des larmes coulent sur mes joues.

Les cris que je retenais s'échappent d'un coup alors que je me sens propulsé contre le mur, la tête frappant violemment les pierres froides et dures.
Je retombe sans force sur le sol, tremblant, sentant le sang couler de mon crâne sur mon visage pâle, encore plus pâle. Même mes lèvres ont perdues leur couleur, je lâche faiblement avec le peu de force qu'il me reste

- Désolé ... de ... t'avoir ... déçu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Lun 28 Juin - 23:14

Voyant son frère agonisé, dégoulinant de sang sur le plancher froid et dur de la salle du trône, Abbadus ne put se retenir. Il alla d'un pas fier vers son frère, pointa son doigt vers la blessure de son frère qui guérit aussitôt. Abbadus se pencha, prit la tête de son frère qui était mi-conscient entre ses mains, il colla son front au siens tout en le regardant droit dans les yeux d'un regard qu'il voulait dur, mais qui laissait entrevoir une touche de profond remord. Comment avait-il pu faire ça à Marv'? Il ne le savait même pas lui-même. Il lâcha la tête de son frère, puis il pointa sa baguette vers ce dernier. Marv' eut un mouvement de recul, croyant qu'Abbadus allait recommencer, mais...

- Transmetta Forte! Je ne m'excuserai pas, petit frère, tu l'as cherché. Mais je suis déçu, pas seulement de toi, mais aussi de moi, il faut croire que l'on aurait dû vider nos sacs plus tôt, car maintenant c'est impossible petit frère. Nous sommes les combattants, les guerriers de la libertés des sorciers, des sangs-purs. Mère ne serait pas déçu de toi, bien au contraire, elle serait fière de ce que tu as accomplis jusqu'à maintenant, mais n'oublie pas, regarde en avant, jamais derrière, car cela t'empêche d'avancer. Mère est morte, elle n'est plus de ce monde, j'ai déjà vu la mort d'assez près pour te dire qu'elle est partis vers un monde difficile à vivre avec toute cette clarté, mais elle doit s'y faire. Maintenant que je t'ai redonner des forces, relève-toi et regarde ton frère dans les yeux!

Marvolo se releva avec assez de faciliter, car Abbadus lui avait transmis un peu de sa force vitale, ce qui était vraiment rare chez lui, inhabituelle. Il retourna à son trône, fit apparaître un bureau d'école en face de lui où Marvolo allait s'assoir, puis, une fois que Marvolo était assis, prit la parole:

[i]- Alors, Marv'. Que sait-tu sur la magie noire?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le Mar 29 Juin - 17:01

Alors que je sentais les forces revenir en moi, j'écoutais attentivement mon frère. Il ne s'excusera pas, normal, il ne l'a jamais fait, mais il s'en veut, sinon il m'aurait laisse agoniser, et surtout, il ne m'aurait pas donner de sa propre force à lui. Finalement, j'étais toujours son petit frère ... Je me sentais mieux physiquement, mais aussi mentalement maintenant.

J'étais surtout prêt à apprendre. J'allais l'écouter, et faire ce qu'il me dira, je vais apprendre et devenir peut être aussi fort que lui. Mon frère.


- Alors, Marv'. Que sait-tu sur la magie noire?

Je réfléchis a ce qu'on m'avait appris toute ma jeunesse.
- Je sais que la plupart des sorts de magie noire de sont pas accessibles à tous, pour beaucoup, il faut avoir la rage, la haine qui coule dans notre sang pour les utiliser, notamment les 3 impardonnables. Ensuite, je sais qu'elle est plus ancienne encore que la magie blanche, car la base de notre nature est celle de réduire à néant ce qui ne va pas, et pas de faire des jolies petites étincelles au bout de la baguette comme le font ses idiots. Les sortilèges les plus vieux encore en activités aujourd'hui sont de magie noire pour la raison précédente.

Je fis une pause pour chercher encore ce que je savais ...
- Je sais aussi qu'il y a plus de sorts de magie noire qu'on peut utiliser sans baguette que de sorts de magie blanche, on peut presque tous les faire, avec un peu d'entrainement. Bien évidemment, les plus puissants et les plus dangereux sont de la magie noire c'est bien pour ça que nous les utilisons, faire la vaisselle avec la magie c'est du gâchis et simplement bon pour les cracmoles.

Je grimaçais rien que de penser a ces êtres immondes ...
Je m'arrêtais de parler, je pense que c'était le plus important de ce que je savais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Aucun remords(pv:mangemorts) Empty
Aucun remords(pv:mangemorts) EmptyPosté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Aucun remords(pv:mangemorts)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Liste des Mangemorts
» Les Mangemorts observent... *pv Ellasandra*
» "Harry Potter ça n'a aucun sens"
» "Je ne cherche aucun ennui. Généralement, ce sont les ennuis qui me trouvent." . #Harry
» [Jour II] Certes le « petit noyau » n’avait aucun rapport avec la société où fréquentait Swann ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-