Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Normalement seule...[PV Marvolo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Kathleen Brent !

Mais des fois on m'appelle
    La Noire

Kathleen Brent



√ Mes messages : 184


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Roussette d’Égypte (chauve-souris)
What\'s in your pocket ?: Un étrange potion...
Une chouette royale

Posté le Sam 4 Déc - 22:11

Etre Mangemort... C'était cela qui allait me permettre de me venger des Sangs Impurs, des Moldus... Et me permettre de démontrer ma puissance à mes parents. Mais pour le moment, il fallait que je fasse mes preuves, que je monte doucement, mais surement dans l'estime de tout mes "alliés". Je n'aimais pas beaucoup ce mot, mais je ne voyais pas comment dire autrement. Pour l'instant, j'enchaînais les missions de second ordre, et me préoccupais de l'éducation de mon Taipan. Cet arme secrete était encore trop timide pour être utiliser, mais ses progrès se démontraient de jours en jours. Ah et bien sur, il y avait mon travail en tant que Psycologue pour Sorciers. Cela me procurait un plaisir énorme d'entendre le malheur des autres et bien souvent, les gens demandaient juste à parler. Et de plus, cela me permettait de récolter parfois des informations qui m'étaient utiles, sur le moment ou bien après. Informations précieusement gardée dans une pensive ou deux même. Tout était calme, parfois même trop, ce qui me rendait quelque peu agressive. Enfin, plus que d'habitude...

Ce jour-là, on m'avait conviée pour la première fois a aller dans le Q.G. des Mangemorts, la crypte des âmes. Le but était simple, bien désigné par un messages qui s'était brulé juste après sa lecture : "Rendez-vous au Q.G. Crypte des Ames. Il n'y aura normalement personne. Déposez la preuve de la réussite de votre dernière mission." Rien de plus, mais cela me convenait parfaitement. Ma dernièer missions était d'aller chercher dans un magasin de l'allé des Embrumes, un objet étrange empaquetté. Bien sur, j'aurais pu regarder ce qu'il y avait à l'intérieur, mais cela m'avait été vivement conseillé. Et je n'étais pas de taille à lutté si je désobéissais. Inutile de gâcher ma vengeance avec une erreure comme celle-ci. Après lecture de ce message, je me rendis donc immédiatement à l'endroit dit. Vétue d'une longue cape noire, passant inaperçue car je le voulais, j'arrivais très vite à mon but, et sans aucune embuche. Je rentrais sans hésitation dans l'endroit certes lugubre. Ce lieu était les ténèbres et le sience incarné. Ne me préoccupant pas du tout de la poussière, je m'y sentais parfaitement bien. Respirant un grand coup, j'imaginais mille et une scènes où les Mangemorts arrivaient à leur fin avec des tortures... "Endorolis" Ce mot resonnait dans mon esprit comme une berceuse. Sortant enfin de ma petite rêverie, je continuais mon chemin.

J'arrivais enfin là où je devais déposer le paquet. C'était une sorte de disque, doré, parfaitement plat. Il aurait semblé pour le commun des mortels totalement normal, alors qu'il ne l'était pas. A peine poser, l'objet disparus, sans laisser la moindre trace. Il avait surement rejoind le Seigneur. Cela faisait bien longtemps que la magie ne m'étonnait plus alors je n'y prêta pas beaucoup attention. Je fis donc demi-tour, prête à repartir immédiatemment à mes habitudes. Mais il semblait que ma journée n'était pas destinée à se terminer ainsi. Alors que je faisai un pas vers le centre de l'endroit où je me trouvais, une autre ombre s'avança. Je freinai aussiôt, me reculant un peu. C'était à tout les coups un Mangemort. Que je ne connaissais pas bien entendu, car je n'en connaissais aucun. Effaçant toute expression de mon visage, j'avançais de nouveau. Tête haute, démarche sure, je soutins quelque seconde le regard de l'homme, puis continua ma route...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Posté le Sam 4 Déc - 23:20

Aujourd'hui, journée mission pour tout le monde ! Abbadus, lui, restait à ses appartements, il s'occupait de ses affaires. Moi, j'avais rapidement finit ma mission, il y avait un moldu qui commençait à s'approcher un peu trop près de la crypte, apparement, il était tombé sur un livre de magie et il s'amusait à jouer avec.
Evidemment, il s'amusait, il ne prenait pas du tout la magie au sérieux, et ça, c'était une attitude tipiquement moldue qui m'énervait à un point, c'était insoutenable. Abbadus le savait, et c'est pourquoi il m'a envoyé moi, pour m'occuper de ce moldu. J'avais d'abord jouer son jeu, lui faisant parler de la magie. Lui, il s'amusait bien, il inventait tout et n'importe quoi, et je faisais comme si j'étais passionné.
Arriva le moment que j'attendais plus que tout, le moment où je lui montrais ce qu'était la vraie magie, et plus précisément, ce magnifique sort qu'était le Doloris. Je rigolais alors qu'il se tordait sur le sol, sale ver de terre répugniant. Ils étaient tous les même dans ces moments là, des larves, des loques qui se tordent sur le sol, chouinant, pleurant, criant, hurlant la pitié. Sauf que moi, je n'avais pas de pitié pour eux, choses impures, infamies. Venait ensuite le moment le moins drôle pour moi, celui de leur délivrance. Un sort imprononcé, une lueur verte, et un corps raide, ensanglanté souvent, sale.
Quelques fois même, je m'amusais à leur scarifier la joue, c'était en quelques sortes ma signature, je le faisais quand j'étais vraiment énervé, et cette fois si, c'était le cas.

Une fois ma mission terminée, donc, je retournais à la crypte, plus détendu que quand j'en étais partit. J'allais directement voir Abbadus, pour le prévenir mais quand je me dirigeais vers ses appartements secrets, -evidemment, j'étais l'un des rares à savoir où ils se situaient-, je croisais une femme. Mangemort certes, mais je ne la reconnus pas.
C'était étrange car je connaissais tout le monde, mais elle, elle ne me disait rien.
Elle soutint mon regard lorsque l'on se croisa, mais elle ne s'arrêta pas. Je n'aimais pas beaucoup ça, tout le monde savait qui j'étais, et tous me saluaient respectueusement. Et elle, elle ne l'avait pas fait.

Je m'arrêtais, et me retournais. Après un raclement de gorge tout ce qu'il y a de pas discret, je dis d'une fois forte et ferme

- Qui es-tu pour m'ignorer ainsi, étrangère ?

Elle s'arrêta, et pivota avant de faire quelques pas vers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Kathleen Brent !

Mais des fois on m'appelle
    La Noire

Kathleen Brent



√ Mes messages : 184


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Roussette d’Égypte (chauve-souris)
What\'s in your pocket ?: Un étrange potion...
Une chouette royale

Posté le Sam 4 Déc - 23:43

La réaction de l'homme ne se fit pas attendre. Rares sont les Mangemorts qui se fiche d'être ignorés. Un raclement de gogre, et je m'arrêtais délicatement, presque sensuellement. Le but de ma position n'était pas la séduction bien sur, mais la provocation. Et aussi montré que je n'étais pas faible. Faible... Rien que ce mot me faisait craché de dégout. L'homme parla et je prêtais oreille :

- Qui es-tu pour m'ignorer ainsi, étrangère ?


Je souris de plaisir. Le ton de sa voix, légèrement atteint dans sa fierté, était ce que j'attendais. Je pivotais, mais pas trop vite, comme pour me faire attendre. Après avoir été quelque secondes immobile, je m'avançais vers l'inconnu. M'arrêtant à un distance raisonable, je pus le voir dans les détails. Des cheveux un peu longs, noirs et des yeux de la même couleur. La couleur quelque part parfaite pour un mangemort. Le trouvais-je mignon ? Je ne me posa même pas la question, vu que rares étaient les fois où j'éméttais ce genre de jugement. Après avoir finit de le détailler ainsi, je répondis à sa question. Ma voix était alors sur d'elle, avec une petit ironie dans le fond. Bien sur, ce n'était pas vraiment très prudent de jouer ainsi sur les tons et les mots, car il était peut-être quelqu'un d'important. Mais cela ne me nuirait en rien, normalement. Je le tutoyais, car c'était ce qu'il avait fait pour moi :

" Mon nom ne te dirait rien. Je suis quelque part nouvelle, dirais-je. Cela te préoccupe ?"

Je riais presque sur la fin de ma phrase. Et dire que cette journée ennuyante allait peut-être se transformer en une rencontre interressante. Pour le moment, je soutennais son regard sans faiblir, gardant mon sourire légèrement hautain sans trop l'être non plus. Et surtout, mon assurance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 5 Déc - 1:56

- Qui es-tu pour m'ignorer ainsi, étrangère ?


En s'approchant de moi, j'eus le temps de la détailler un peu plus. Elle était d'une taille moyenne, et elle semblait mince. En tout cas, elle avait une démarche légère, presque féline, sensuelle en tout cas. Mais là n'était pas la question. Ca façon d'être transpirait le défi, elle ne savait pas qui j'étais, et ça se voyait, si elle avait su, elle aurait été en train de s'écraser. A une distance raisonnable de moi, elle se décida enfin à parler. Une voix sûre d'elle, une pointe d'ironie et presque même de prétention. Une belle voix, certes, mais je n'aimais pas le ton employé.

- Mon nom ne te dirait rien. Je suis quelque part nouvelle, dirais-je. Cela te préoccupe ?

Effectivement, j'avais raison de ne pas aimer son ton. Elle me tutoyait et ça façon de m'envoyer promener me plaisait encore moins.
Malheureusement, ce n'était pas encore suffisant pour que je puisse faire quoique ce soit contre elle, Abbadus aurait trouvé exagéré l'utilisation d'un Doloris, ça n'aurait pas été par pur méchanceté, mais plutôt pour lui remettre les idées en place, qu'elle comprenne que je n'étais pas un simple mangemort, et encore moins un petit nouveau comme elle.

- Cela me préocupe en effet, et si je te demande ton nom, cela veut dire que je le veux. Peut importe qu'il me dise quelque chose ou non, tu dois me le donner.

Ma voix était rèche, comme d'habitude, peut être même avec une pointe de menace, vraiment, je n'appréciais pas son attitude.

- De plus, nouvelle comme tu es, tu ne dois pas savoir qui je suis, et comme je suis poli, moi, je vais te dire qui je suis. Je suis Marvolo Black, le frère et le bras droit du Lord. C'est à dire, le 2eme plus puissant de tous les mangemorts. Alors, je te conseillerai d'arrêter de me tutoyer comme tu viens de le faire et de retourner à ta place; Alors j'attends, ton nom et la raison de ta présence ici.

Après ça, elle allait bien me le dire son foutu nom... Non mais oh, on ne défi pas, même du regard, un Black, le dernier qui plus est, le frère et bras droit du grand Abbadus Lestrange, nouveau mage noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Kathleen Brent !

Mais des fois on m'appelle
    La Noire

Kathleen Brent



√ Mes messages : 184


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Roussette d’Égypte (chauve-souris)
What\'s in your pocket ?: Un étrange potion...
Une chouette royale

Posté le Dim 5 Déc - 10:59

A la manière dont il me regardait, je l'avais surement fortement agacé. Ce qui me fit très plaisir, car c'était quelque part le but de ma démarche. Quand ils s'énervent, ou qu'ils sont simplement agacés, les gens ont tendance à plus parler, pour arriver plus vite à leur fin. Mais cela m'aidait en général autant voire plus qu'eux, car c'était dans ces moments là qu'ils vous apportaient le plus d'informations sur eux. Et en parlant d'informations, j'allais être servie.

- Cela me préocupe en effet, et si je te demande ton nom, cela veut dire que je le veux. Peut importe qu'il me dise quelque chose ou non, tu dois me le donner.


Voix rêche, pointe de menace... Oui, je l'avais bien agacé. Je retins de justesse mon petit sourire de victoire, car je n'avais pas gagné, je ne savais pas sur quel terrain je m'étais engagé. Mais j'allais être renseignée car l'homme enchaîna un petit monologue qui me renseigna beaucoup plus que je ne l'aurais espéré.

- De plus, nouvelle comme tu es, tu ne dois pas savoir qui je suis, et comme je suis poli, moi, je vais te dire qui je suis. Je suis Marvolo Black, le frère et le bras droit du Lord. C'est à dire, le 2eme plus puissant de tous les mangemorts. Alors, je te conseillerai d'arrêter de me tutoyer comme tu viens de le faire et de retourner à ta place; Alors j'attends, ton nom et la raison de ta présence ici.

Derrière mon masque qui resta le même, je me dis plusieurs chose. Déjà, un léger "aïe". Évidemment, il fallait que je tombe sur THE bras droits pour ma première rencontre. Bien sur, je ne regrettait aucunement mon comportement. Il s'appelait Black... Une partie de moi, la moins prudente, aurait voulu continuer mon petit manège encore quelques minutes. Mais je savais que je l'avais déjà assez énervé, surtout pour une première rencontre. Repartir à ma place... Ok. Cette décision changea l'expression de mon visage. Sans se baisser, il perdit ce défi et tout sourire s'effaça. Il était maintenant sérieux, impassible. Comme pour matérialiser mieux ce changement, je reculais un peu plus dans les ténèbres de l'endroit. M'inclinant à peine, fermant les yeux quelques secondes, je finis quand même par lui répondre. Non pas que je sois longue a la détente, ou que comme avant, je me fasse désirée, mais je détestait répondre rapidement. Je préférais mesurer mes paroles et ne pas en dire plus qu'il ne fallait.

"Veuillez accepter mes excuses. Je suis Aurore Delabelle. Et je viens de finir une mission et d'en apporter la preuve. "

Je m'inclinais légèrement de nouveau et reculai encore un peu. A la distance où j'étais maintenant, il ne devait distinguer plus qu'une silhouette de moi. Je grognais intérieurement, je détestais être soumise et c'était vraiment dure lorsque j'y étais obligée... Comme maintenant. Presque pressée de mettre fin à cette situation délicate, j'attendais la réaction de Marvolo. J'espérais qu'il me lâche vite. Quoique à sa place, dans cette position de supériorité, j'en aurais un peu profiter. J'espérais qu'il ne soit pas comme moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Marvolo Black !

Mais des fois on m'appelle
    Le dernier des Black

Marvolo Black



√ Mes messages : 134


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Tapir
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 5 Déc - 22:53

- De plus, nouvelle comme tu es, tu ne dois pas savoir qui je suis, et comme je suis poli, moi, je vais te dire qui je suis. Je suis Marvolo Black, le frère et le bras droit du Lord. C'est à dire, le 2eme plus puissant de tous les mangemorts. Alors, je te conseillerai d'arrêter de me tutoyer comme tu viens de le faire et de retourner à ta place; Alors j'attends, ton nom et la raison de ta présence ici.

J'attendais sa réaction et heureusement pour elle, je n'eu pas longtemps à attendre. Son petit sourire s'effaça pour laisser place à un visage totalement impassible. Elle recula un peu tout en s'inclinant légèrement.
Je préférais ça effectivement ! Si cette attitude ne reflettait pas la peur, elle reflettait au moins le respect.
Après un petit temps, elle recula encore et je me demandais si elle allait traverser toute la pièce comme ça. Ca aurait été drôle au fond, si elle l'avait fait ... Elle me coupa dans mes réflexions en me répondant enfin.

- Veuillez accepter mes excuses.

Encore mieux ! Le vouvoiment et les excuses d'un coup, elle se rattrapait bien. Au moins, elle avait suivit mon conseil de retourner à sa place.

-Je suis Aurore Delabelle. Et je viens de finir une mission et d'en apporter la preuve.

Aurore Delabelle, effectivement, je ne connaissais pas. Elle était bien nouvelle.
Et en plus, elle était sérieuse vu qu'elle avait fini sa mission à peu près en même temps que moi. C'était un bon point pour elle.

Petit à petit, elle reculait encore en s'inclinant. Oui bon, trop de respect, tue le respect vous trouvez pas ?

- Relève toi.

Ma voix était simple, pas forcément menaçante, mais elle était ferme. En même temps, pour donner un ordre, il vallait mieux qu'elle le soit.
La jeune femme se redressa et vu qu'elle n'avançait pas, c'est moi qui m'approcha d'elle.

- Alors Delabelle, comme ça tu es nouvelle chez nous. Tu m'as l'air sérieuse vu que tu as terminé ta mission, et tu as réussis à rattraper ton erreur vis à vis de moi. Comme tu es nouvelle et que tu ne savais pas, je ne dirais rien pour cette fois. Mais attention, je t'ai à l'oeil, si tu fais le moindre pas de travers, je le saurai, et je m'occuperai de toi.

Sans être violente, ma voix montrait bien que j'étais sérieux. Je laissais passer pour cette fois parce qu'elle m'avait bien fait rigoler avec sa façon de reculer, mais je ne pouvais tolérer plusieurs fois un manque de respect. J'espérais -ou non- pour elle qu'elle avait comprit le message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Kathleen Brent !

Mais des fois on m'appelle
    La Noire

Kathleen Brent



√ Mes messages : 184


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Roussette d’Égypte (chauve-souris)
What\'s in your pocket ?: Un étrange potion...
Une chouette royale

Posté le Ven 10 Déc - 22:04

J'étais en arrière, et ne bougeait presque plus, bloquer dans un position inclinée, de respect, bien que je ne pensais qu'à moitié ce que je montrait. La voix de Marvolo lança un ordre, ferme, celui de me relever. Mon âme naturellement sauvage ne put s'empêcher de grogner un peu, et cela se vit. En effet, je commençais à me redresser, marqua un temps d'arrêt avant de totalement me redresser et reprendre toute ma droiture. Une manière pour moi de dire * Je t'obéis, mais que parce que je n'ai pas le choix.* Je pestais, et j'étais heureuse que les ténèbres de l'endroit m'entoure. Ainsi, l'homme, qui était mon supérieur, ne pouvait voir mon regard de feu.. Quand il s'avança vers moi, je dus tout de même reprendre un air impassible.

- Alors Delabelle, comme ça tu es nouvelle chez nous. Tu m'as l'air sérieuse vu que tu as terminé ta mission, et tu as réussis à rattraper ton erreur vis à vis de moi. Comme tu es nouvelle et que tu ne savais pas, je ne dirais rien pour cette fois. Mais attention, je t'ai à l'œil, si tu fais le moindre pas de travers, je le saurai, et je m'occuperai de toi.

Blablabla... Voila ce que je pensais, même si je ne le laissais pas voir. Une envie énorme me chatouillait, celle de justement faire un pas de travers pour voir ce qu'il ferait. En vérité, j'en mourrais d'envie. Je me redressais légèrement, relevant le menton, lorsque le souvenir de mes parents revint. Je voulais leur faire payer ce qu'il m'avait fait, et de la plus horrible des façons. Et pour cela, j'avais besoin de faire partie des Mangemorts. Et ainsi je pourrais aussi en faire baver aux Moldus et autres sangs Impurs. Je ne devais en aucun cas faire tout capoter maintenant. Je rebaissais donc ma tête, regardant par terre. Mes poings se serrèrent forts, pour se relâcher plus difficilement. Quelle horreur de devoir subir cela... Car avant, avec les mangemorts qui m'avaient contactée, nous n'avions pas eu ce genre de situation. C'était la première fois que je me retrouvais en position de soumission depuis longtemps. Cette colère ne devant pas me dépasser, je ferma les yeux une petite seconde. Quand je les relevais, mon expression était de nouveau impassible, et je regardais le Mangemort avec un regard profond, mais sans émotion. J'attendais... c'était tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Normalement seule...[PV Marvolo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Retour de Alastor Marvolo
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "
» " La Seule Compagnie Dans tes Nuits de Pleurs sont les Etoiles, Elle brillent en toi et pour toi."
» moi j'préfère rester toute seule ~ lys&lloyd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-