Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ballade hivernale [Zoé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 30 Nov - 18:07

En cette fin de journée, je me sentais d'humeur assez joviale. Désirant me distraire un peu et diversifier mon entourage, j'avais entrepris d'errer dans les rues pavées de Pré-au-Lard. J'avais revêtit ma belle écharpe de Serdaigle que j'avais conservé depuis le temps. Oui, la même que lorsque je n'avais pas encore l'âge de transplaner ! J'en avais pris grand soin et la portais de temps en temps, notamment en début d'hiver où les souvenirs de ma scolarité me revenaient le plus souvent. Je me voyais encore m'amuser dans la neige avec mes anciens camarades, et même marcher sur le lac gelé un jour où la température avait coupé toute chaleur à la nature. Cela m'avait valu une sanction de la part de MacGonagall, vous auriez dû voir sa mine dépitée ! Et c'était compréhensible : j'étais son élève préféré, de ce fait, elle me surprotégeait. Finalement, je ne pourrais jamais lui en vouloir d'avoir veillé sur moi, me portant d'autant plus d'attention dès lors qu'elle apprit que je ne recevais que l'attention de ma mère, mon père ayant quitté le foyer pour lutter contre les Mangemorts. C'était comme un deuxième parent qui m'avait reconnu à Poudlard. Sacrée Minerva ! D'ailleurs, en y repensant, je ne peux pas m'empêcher de sourire. Maintenant c'est moi qui occupais son poste, et peut-être que moi aussi je trouverais un jeune élève à protéger au fil des années.
Le vent glacé de l'hiver embrassait mon visage. Étrangement, cela ne me parut pas désagréable, il semblait que la fraîcheur fasse du bien à mon corps. Trop de pression m'envahissait en ce moment, surtout à cause des fêtes de fin d'année qui approchaient. Non seulement j'angoissais de savoir avec quelle personne je danserai le soir du bal de Noël (oui, de ce côté-la, je suis encore resté un adolescent ! Et puis je n'ai pas envie de me retrouver dans les bras d'Ivan, bien qu'il soit une personne très intéressante) mais aussi je me demandais si mon père prendrait le soin de donner un signe de vie à ma mère et à moi, le jour où j'irai voir celle-ci pour lui souhaiter mes meilleurs vœux. Ainsi, ce stress naissant s'étouffait avec le froid apaisant que m'offrait l'hiver. Il faisait beau ce jour-là, et le soleil ne tarderait pas à prendre repos. C'est pour quoi je profitai de ses derniers rayons qui coiffaient le village avant d'entrer dans une quelconque boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Jeu 2 Déc - 16:55

    La journée se terminait à peine ! Entre les cours, les recherches à la bibliothèque et les petits idiots qui s’amusent à insulter tout le monde je commence à avoir la tête énorme et lourde ! Il m’est presque trop difficile de la porter la ! Il me fallait donc un petit moment de détente ! Et d’ailleurs, quoi de mieux qui ballade hors de Poudlard pour se changer les idées ? Surement rien ! Vêtue de ma robe de sorcier comme tout les jours, je mis mon écharpe aux couleurs de la maison Pouffsoufle et me dirigeai désormais vers Hogsmade, le fameux village habité uniquement par des sorciers, l’endroit rêvé pour être tranquille au milieu de toutes ces personnes identiques à vous et qui ne vous regarde pas comme si vous étiez fou à faire des choses irréelles ! Puis là-bas, je sais pertinemment que je croiserais des gens comme moi, des personnes née moldus ! Ça ne cours pas les rues certes, mais je suis persuadée que j’en croiserais au moins un(e).

    Me voila donc armée de ma superbe écharpe ! Quoi ? Dites qu’elles ne sont pas belles nos couleurs de Pouffsoufle ! Quoi que vous n’oserez surement pas l’admettre ! Donc je me dirigeais désormais vers ce fameux village ! La vérité est que je n’y avais toujours pas mis les pieds, j’en ai entendu parler plus d’une fois mais je ne l’ai pas encore visitée ! Pourquoi ? Très bonne question ! Même moi je n’avais pas la réponse à cela ! Mais bon, il n’est pas trop tard pour changer les choses ! La preuve puisque je vais aller en visite de ce village aujourd’hui même ! En suivant les panneaux et les indications des passants, il ne m’était guère difficile de me retrouver dans le village ! En fait, c’étais même plus facile que je ne le pensais ! Le plus dur, éviter les petits idiots qui se livraient bataille dans les rues ! Mais bon, on fait avec ! Quand on à Poudlard en cette époque, il n’y a guère de problème à passer à côté des accrochages !

    En arrivant, qu’elle ne fut pas ma surprise quand je me rendis compte que ce village n’avait rien de spécial ! Nombreux sont les personnes qui en parle, mais la réalité des choses est qu’il n’a rien de différent avec mon village natale ! J’étais il faut dire, pour le moins déçu de ce que je voyais actuellement ! Peu importe, maintenant que je m’y trouvais, autant finir la visite ! Mais bien vite je m’arrêtais ! Devant une boutique mais pas n’importe laquelle ! Une boutique de livre, le genre que je visite sans m’attarder une seule seconde ! C’est d’ailleurs ce que je fis ! Rapidement, je poussais la porte et entrais à l’intérieur cherchant un livre qui pourrait m’attirer ! Dis comme ça on pourrait croire que je choisi un livre comme un garçon, ce n’est pas entièrement faux ! Il lui fallait un beau titre, une belle couverture, un bon et beau contexte ! Il me fallait un livre parfait quoi ! Quand soudain, je ne trouvais pas le livre parfait mais le livre intriguant ! Un livre parlant de « secret » de métamorphose ! Ce livre ne ressemblait décidément à rien, mais son contenu m’intriguait énormément ! Surtout pour moi qui est quelques difficultés en Métamorphose ! Je m’approchais donc désormais de la dame qui tenait la caisse afin de l’acheter puis au moment de sortir, surprise !

    Drôle de surprise d’ailleurs ! Qui est ce qui entrait dans le magasin ? Ce fameux professeur de métamorphose ! Je n’avais pas l’air bête tiens avec mon livre dans la main ! Surtout que l’on ne peut pas dire que je sois mauvaise en métamorphose mais non, il me faut être la meilleure quoi qu’il arrive ! Puis ce que je remarque fut son écharpe ! En même temps, comment ne pas voir ses couleurs de la maison Serdaigle !

    "Bonjour monsieur !"

    Simple et pourtant si efficace ! Enfin normalement ! Suffit qu’il me regarde d’un air : Qu’est ce qu’elle me veut cette folle ? Et j’aurais bien l’air maline !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Ven 3 Déc - 19:59

Les mains dans les poches, je m'avançai vers une petite librairie dans laquelle j'avais pris l'habitude de flâner. Serein, je m'apprêtai à ouvrir la porte d'entrée quand je vis une jeune fille me faire face. A ma plus grande surprise, elle me lança :

"Bonjour monsieur !"

Sur le coup, je demeurai immobile. Je dévisageai la jeune brune qui se tenait devant moi, le sourire aux lèvres et l'enthousiasme se lisant sur son visage. En réfléchissant un instant, je me rappelai qu'il s'agissait d'une de mes élèves. Elle s'appelait Zoé et appartenait à la maison Poufsouffle. Celle-ci arborait les couleurs de sa maison, tout comme moi. Allez Julian, la nostalgie, ça suffit pour ce soir ! J'adressai donc un sourire à la demoiselle, avant de lui répondre :

« Bonsoir Zoé. Comment vas-tu ? »

Je remarquai alors le livre qu'elle tenait dans la main. Un classique pur et dur de la métamorphose ! Je l'avais moi-même utilisé à l'époque où j'étais encore élève à Poudlard - décidément, même quand j'essaie d'écarter les bons souvenirs, ceux-ci veulent à tout prix me revenir ! - et j'imagine que si l'objet était encore là aujourd'hui, il devait avoir subi bien des dégradations, ce qui fut confirmé quand je vis la tranche du livre partiellement abimée et les couleurs ternies par les années. Je me souvins qu'il était en fait ma propriété et que j'avais exigé le remboursement sous prétexte qu'il ne m'avait pas apporté satisfaction. Au contraire, j'avais acquis si vite les connaissances qu'il offrait au lecteur que j'avais jugé inutile d'avoir dépensé de l'argent pour un item qui m'avait occupé seulement le temps d'un week-end. En effet, à l'époque, j'étais un radin et sautais sur toute occasion d'économiser de l'argent. Le libraire de l'époque n'avait pas accepté de me le reprendre, c'est pour quoi j'avais attendu une brève absence de celui-ci pour récupérer des mornilles dans son tiroir avant de déposer le livre sur l'étagère la moins remarquable de la boutique. Mais à mes souvenirs, Zoé était loin d'être une mauvaise élève. Je me demandai alors pourquoi avait-elle besoin de se procurer un tel livre.

« Le livre que tu tiens entre tes mains n'est autre que le mien ! Après, comment s'est-il retrouvé ici, c'est une longue anecdote... Mais au fait, pourquoi l'as-tu acheté ? Tu n'es pas si mauvaise que ça lors de mes cours... »

Je fis un nouveau petit sourire à Zoé, restant tout de même un peu perplexe. D'un petit signe de la tête, je l'invitai à déambuler dans les rues avec moi. Après tout, ce n'est pas parce que je suis un professeur que je n'ai pas le droit de passer mon temps libre en compagnie de mes élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Sam 4 Déc - 0:24

    En tout cas, notre cher professeur de métamorphose était dans un bon jour aujourd’hui ! Il avait le sourire aux lèvres, seul bémol, il eu du mal à mettre un nom sur mon visage ! Mais bon, après plusieurs minutes de réflexion, le voila se rappelant finalement de moi pour mon plus grand plaisir !

    "Oui je vais bien merci et vous ?"

    Ben quoi ? Un professeur ça se vouvoyé ! Reste poli quand même ! Puis pour je ne sais qu’elle raison, le professeur Meery me semblait plus ou moins intrigué par mon livre ! Peut-être l’état du bouquin qui devait lui faire pitié ! En même temps, quand on le regarde on se rend compte que la reliure est sur le point de craquer ! Que la couverture à presque envie de dire stop et de s’enfuir de ce bouquin ! Rare pour moi d’avoir de tel livre et pourtant, je l’avais bel et bien en ma possession ! Puis quoi qu’il arrive, je n’étais vraiment pas décidé à le rendre ! Je sais, enfin je pense que ce livre me sera d’un grande aide pour comblé mes rares lacunes et obtenir de très bons résultats pendant les tests à venir ! Mais mes pensées ont bien vite été descendues ! En effet, il me dit que ce livre lui avait appartenu à une époque ! Je n’aurais réellement jamais imaginé cela ! Surtout qu’à en voir la couverture, je n’aurais jamais pensé que lui aurais eu besoin d’un tel livre ! Mais si lui l’avais alors je sais qu’il risque de me servir ! En tout cas il se rappel de mes bons résultats ! En même temps, rien de compliqué puisque j’obtiens de bons résultats dans tout les domaines !

    "Ce livre vous a appartenu ? Waouh, si je m’attendais à ça ! Moi j’ai du temps, je voudrais bien l’entendre un jour cette petite histoire ! Je suis un peu curieuse je sais ! Ce livre m’intéressait de par son contenu ! Je ne suis pas mauvaise en cours mais mes moins bons résultats sont en métamorphose et j’aimerais bien changer cela ! Je ne sais pas réellement si ce livre m’aideras mais comme on le dit si souvent, qui ne tente rien n’a rien !"

    J’espère qu’il n’allait pas me prendre pour une folle, quoi qu’il y ait de quoi ! Être meilleure que l’actuel malgré d’obtenir déjà de très bon résultats, chercher l’intérêt ! Moi je ne crois pas qu’il y en ai ! Mais c’est surement ma façon bien à moi de m’isoler ! Il m’adressai un nouveau petit sourire auquel je repondis bien entendu puis d’un signe de tête il m’invitais à me joindre à lui pour marcher dans les rues de la ville ! Quelle bonne idée ! Cela me permettra de visiter un peu pour ma grande première ! J’acceptais donc sans trop d’insisstance puis nous commencions donc notre petite bellade hivernale !

    "Vous vous balladez souvent dans ce village ?"

    Histoire de faire la conversation puis pourquoi d’en savoir un peu sur le village ! Non non je ne suis pas curieuse du tout moi ! Mais j’aime bien me cultiver ! Il parait que l’un avec l’autre mais je préfère penser que non ! La curiosité dérange les gens ! La soif d’apprendre pas forcement ! Puis dans mon cas ou on ne connaît rien, cela ne peut-être qu’enrichissant ! A voir si le professeur pourras tenir une ballade avec moi ou si il craquera avant, personnellement j’espère que la première sera la bonne !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 5 Déc - 15:36

Zoé n'avait pas besoin de répondre pour que je devine son humeur. Si elle m'aurait annoncé que son moral était au plus bas, j'en aurais été très étonné car son visage rayonnant démontrait tout le contraire.

« Je vais très bien aussi. N'est-ce pas une belle journée pour errer par ici ? »

Après lui avoir annoncé que le livre qu'elle venait d'acquérir se trouvait en ma possession des dizaines d'années auparavant, celle-ci avait pris un air étonné et avait clairement exprimé son envie de connaître la petite histoire qui expliquait pourquoi l'objet se retrouvait de nouveau dans sa boutique d'origine, après tant de temps. Ensuite, Zoé m'annonça fièrement qu'elle cherchait à améliorer ses résultats déjà très satisfaisants.

« Eh bien, je me ferai un plaisir de te raconter le vécu de ce livre. Un peu plus tard, parce que je pense qu'on va avoir une discussion assez intéressante. De toute évidence, tu as raison de chercher la perfection. Il ne faut pas se contenter de l'actualité mais au contraire, se surpasser constamment. D'ailleurs, si après la lecture du livre tu as besoin de cours particuliers en vue d'optimiser tes résultats, tu peux toujours me demander de l'aide. J'aime bien tuer mon temps libre à soutenir mes élèves. »

Je ne pus m'empêcher d'adresser un petit clin d'œil à la jeune fille. MacGonagall m'épaulait tout le temps, à l'époque, et faisait tout pour faire de moi le meilleur élève de Poudlard. Il était temps pour moi d'en faire de même, ainsi peut-être que Zoé prendra ma place et... Non ! Je veux encore enseigner ici, moi ! Bon, alors je lui donnerai les meilleurs cours possibles sans trop en dévoiler sur mon savoir en matière de métamorphose, et je n'aurais plus qu'à espérer que la brunette devienne Auror, ou quelque chose comme ça. Voilà bien une ambition étrange et incertaine, Julian ! Petit instant de conflit intérieur. Il fallait que je me reprenne, sinon l'élève pensera que mes propos ne sont pas sincères.
Nous entamâmes notre ballade hivernale. Le soleil était sur le point de s'en aller et le paysage qu'il nous offrait était magnifique, de quoi révéler le poète qui est en moi. Trêve de sottises, je jouerais à l'homme littéraire en compagnie d'une personne de mon âge, il serait mal vu de me voir adresser un tel discours à une jeune fille telle que Zoé. De toute façon, il n'est pas dans mon habitude d'imaginer une quelconque relation sentimentale vis à vis d'une élève. J'aime les femmes, les vraies ! Je crois que je me prends trop la tête, ce soir. Heureusement, Zoé me posa une question qui effaça ces tensions qui trottinaient dans ma tête.

« Oui, il m'arrive souvent de venir me dégourdir les jambes ici, après les cours. Ça me détend, et puis, on voit d'autres gens. Parfois, je m'arrête boire une bieraubeurre aux Trois Balais. Dans d'autres occasions, je descends un bon Whisky pur Feu. Bien sûr, ne suis pas cet exemple ! »

Et puis zut, je suis un adulte qui s'affirme et qui a le droit de boire toute boisson alcoolisée. Par contre, il ne fallait pas que mon comportement déteigne sur mes disciples, bien que l'envie de me réchauffer grâce au petit verre sacré se fasse ressentir en moi.

« Et toi, Zoé, tu as l'habitude de te promener dans le coin ? »

Je lui retournai la question en continuant notre marche qui symbolisait de toute évidence une complicité naissante entre une demoiselle sympathique et un professeur charismatique.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 6 Déc - 20:20

    Le professeur Meery qui allait bien ? Voila qui ne m’étonnait même pas ! Lui qui avais toujours cette joie de vivre à chaque cour et qui parvenais à vous la transmettre et ainsi en quelque sorte vous aidais à mieux travailler ! Si tout les profs avais ce petit truc ce serais parfait ! Oula, faut que je me calme, on va finir par croire qu’il pourrait être mon professeur préféré alors qu’il en est rien, mais bon que voulez vous !

    "Oh oui, plus qu’une bonne journée même ! Parfait pour une petite détente et une marche à l’air frais !"

    Le livre, ce fameux livre ! J’aurais pu imaginer tout les scenarios possible et inimaginable, jamais je n’aurais pensé me retrouver face à face avec son ancien propriétaire ! D’autant plus qu’il n’est pas n’importe qui mais mon professeur de métamorphose ! J’éprouvais à la fois de la gêne et le bonheur d’avoir l’espoir d’être aussi forte que lui !

    "Très bien, je me ferais patiente concernant l’histoire de ce fameux livre ! Pour ce qui est des cours, si j’attends la fin de ma lecture, cela devrait me prendre 1 voir 2 jours, quand je commence à m’intéresser à un livre je ne m’arrête plus ! Donc vous risquez de vite me voir dans votre bureau pour les cours particulier !"

    S’il voulait m’aider à accrocher la perfection, alors j’irais volontiers ! Je ferais tout ce que je peux pour obtenir les meilleurs résultats possible et imaginer la réaction qu’aurais pu avoir mes parents à la fin de ma scolarité à Poudlard ! Puis je le regardais, il m’avait l’air plus ou moins perturbé pour le coup, comme si il se livrait un conflit intérieur comme je le fais moi habituellement ! Mais ma phrase du le sortir de ses pensées malheureusement, j’espère juste qu’il ne m’en voudra pas ! Puis à l’écouter j’eu un petit sourire ! C’est comme ci un enfant se justifiait auprès de sa mère ! Moi c’est l’effet que ça m’a fait quand il me parlait de ses envies de détente autour d’un bon verre ! Puis il fini bel et bien par me retourner la question, en même temps, je pense que j’aurais pu m’y attendre à cela ! C’était tellement évident ! On pose une question, plus fort que vous, vous la retournez, normal non ? On continuait notre marche tranquillement et comme à mon habitude, je faisais durer le suspense regardant autour de moi je que je pouvais voir d’intéressant pour moi puis je me décidais de ne pas le faire attendre plus longtemps !

    "C’est la première fois que je viens ici ! Habituellement je préfère me concentrée sur des recherches bien ciblée dans la bibliothèque d’ailleurs je dois certainement la connaitre par cœur depuis le temps ! Mais aujourd’hui, je voulais prendre l’air, visitée autre chose que les quatre murs de la bibliothèque donc je suis venu ici, en terre inconnue ! Au moins je découvre de belle chose !"

    Il va certainement me prendre pour une folle, tout le monde connais se coin la ! Tout le monde excepté moi ! Même les premières années connaissent certainement plus que moi ! Mais je suis sure que moi je connais des choses que personnes ne connais ici ! De par mon origine ! Quand on nait moldus, on vit bien loin de tout ce qui touche à la magie et donc de ce genre d’endroit ! Mais les découvrir me fais toujours autant plaisir !

    "Vous avez l’air de bien connaitre, vous connaitriez des endroits sympathiques dans le coin ? Excepté la librairie, je n’ai guère eu le temps de visité le reste ! Donc je me pose certaine question forcement ! Sur les bâtiments, les personnes, le lieu, vous devez me prendre pour une folle non ?"

    Vous ne devez pas vous rendre compte de ce qu’est la nouveauté ! Pour le coup, voila une bien belle nouveauté ! Je ne me serais jamais attendu à voir de tel village ! J’ai été bien bête de ne pas venir le visiter plus tôt d’ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 7 Déc - 17:30

La jeune fille avait tout dit : la journée était parfaite pour se balader dans le village. Cependant, il se faisait tard et la nuit ne tarderait pas à tomber, il faudrait alors rentrer. Je ne savais pas encore ce qui pourrait occuper le reste de ma soirée. En ce moment, je n'avais pas trop de travail à fournir en dehors des cours et étant de nature trop sympathique, je ne perdais pas mon temps à surveiller des élèves en retenue pour la simple et bonne raison qu'il était très rare de me voir punir un élève. Au pire, j'ajoutais des devoirs supplémentaire mais les retenues n'étaient pas ma tasse de thé car elles avaient en plus la fâcheuse conséquence de me faire perdre du temps.
Zoé avait l'air ravie de pouvoir compter sur moi pour l'aider dans son ascension scolaire. Cependant, je ne m'attendais pas à ce qu'elle m'annonce être capable de terminer le livre en une pincée de jours, chose que j'avais moi même faite étant jeune. En quelque sorte, elle était en train de fausser mes plans qui consistaient à me garantir la place de professeur à Poudlard pendant vingt ans au moins. Je ne veux pas qu'elle me surpasse ! Mais bon, était-ce vraiment dans ma personnalité de refuser de transmettre mon savoir à une demoiselle charmante et désireuse d'apprendre ? Non, certainement pas.

« Très bien. Tu sais, à l'époque où c'était moi qui tenait ce livre dans mes mains, j'avais mis autant de temps à le lire. Il est très complet, tu verras, mais aussi très simple à comprendre. Reviens me voir la semaine prochaine dans mon bureau si ton désir d'apprendre se manifeste toujours. »

J'accompagnai ces mots d'un sourire qui se voulait amical. Je n'aimais pas l'idée de considérer mes élèves comme des personnes différentes dans le sens ou je ne pouvais pas concevoir d'entretenir une conversation intéressante avec eux. Cela n'était qu'un préjugé faux et je trouvais malheureux que certains professeurs aient gravé cette mentalité au plus profond d'eux.
Je fus étonné lorsque Zoé m'annonça qu'elle ne s'était jamais aventurée par ici. La plupart des élèves de Poudlard n'attendaient que leur troisième année pour pouvoir s'échapper un peu du château mais elle, qui détenait le droit depuis plusieurs années déjà, n'avait pas ressenti l'envie de l'exploiter.

« Tiens, c'est bizarre, à ton âge j'étais toujours planté ici ! Et c'est toujours le cas, comme tu peux le constater... Mais étudier est une bonne chose aussi, fais seulement attention à ne pas trop rester enfermée, c'est pas bon pour le teint. »

J'ai toujours aimé cet endroit, bien qu'à force d'y passer mon temps, je le connaissais par cœur. Enfin, Zoé me demanda de lui faire découvrir les coins sympathiques du village. Sur le moment, j'avais déjà ma petite idée à propos du lieu où j'allais l'emmener, mais je jugeais cela peu raisonnable.

« Eh bien non, je ne te prends pas du tout pour une folle. Si tu veux me prendre comme guide, il faudra juste me donner cents gallions. Après ça, je t'emmène où tu veux. »

Voyant l'air stupéfait de Zoé, j'ajoutais immédiatement :

« C'est une blague, tu saisis ? Bref, je t'ai parlé des Trois Balais tout à l'heure. Si tu veux, on se pose là-bas et on discute autour d'un bon verre. Tu me parleras un peu de toi comme ça, et puis on sera au chaud. »

Je n'avais pas spécialement froid mais la fraîcheur qui s'installait n'invitait pas tellement à discutailler dehors. Finalement, je l'aurais, mon whisky !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Sam 11 Déc - 16:41

    Et bien, il avait mis autant de temps que je mettrais pour le lire ? Waouh ! Je ne pensais pas que lui-même étais aussi doué que cela ! En tout cas cela me faisait plaisir qu’il veuille bien m’aidé ! Puis de toute façon, il peut être sur d’une chose, jamais je ne lui prendrais sa place, la métamorphose est loin d’être la matière que je préfère ! Puis il me dit que si je le voulais toujours, je pouvais passer dans la semaine qui suivrait pour prendre des cours ! Je ne risquais pas de ne plus le vouloir, c’est la seule chose que je pouvais faire pour atteindre mon but de presque perfection ! Donc je n’allais pas lâcher l’affaire ça c’est sur !

    "Il vous avait aidé vous-même ce livre ? En ce qui concerne la semaine prochaine, compté sur moi pour venir ! Je compte bien réussir à frôlé la perfection dans chacune des matières y compris la métamorphose ! D’autant plus que d’après McGonagall il est conseillé d’avoir d’excellent résultat dans certains A.S.P.I.C.S. dont la métamorphose pour devenir auror !"

    Ben oui, auror c’est mon but ! Faire la justice, faire ce qu’il semble être juste ! Protéger les personnes afin qu’il ne leur arrive pas ce qu’il m’est arrivé ! Puis vint le sujet du lieu ! Il m’avait l’air plutôt étonné, et il y a de quoi ! Tout le monde vient ici sauf moi et il ne se fit pas prier pour me le dire !

    "J’en suis consciente ! Tout le monde connaît sauf moi ! Mais j’ai mes priorités si je puis dire ! J’ai des choses qui passent en priorités et j’en oublie de me promener dans le coin !"

    Puis il me dit qu’il voudrait volonté être mon guide contre 100 gallions ! Quoi ?! Il est fou ! Il ne va pas très bien ! Je pense que je me débrouillerai par moi-même ! Puis il reprit avec une nouvelle phrase ! Il a surement du voir que je faisais une drôle de tête donc forcement …

    "Une blague ? Ce n’est pas très aimable de faire ce genre de blague ! Sinon pour le trois balais pourquoi pas ! Ça peut s’avérer être une bonne idée !"

    Je me mis donc à lui emboiter le pas ! La route ne fut pas bien longue quand on arrivait finalement dans ce fameux bar des trois balais ! Je repère rapidement une table vide et proposais donc au professeur de s’y asseoir, non, je ne lui laissais pas vraiment le temps en fait ! J’allais prendre quoi moi ? Très bonne question !

    "Vous me conseilleriez quoi vous ?"

    Il avait l’air de vouloir venir ici, donc il connaît, donc il peut me conseiller, logique non ?
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 12 Déc - 0:12

Pour devenir Auror ? Mais tout s'arrangeait ! Personne ne prendra ma place à Poudlard et je lutterai jusqu'au bout ! Ma tension s'était apaisée, aussi futile fusse t-elle. Je n'avais plus rien à craindre de ce côté-là et reprenais alors un air encore plus ravi qu'auparavant. Zoé confirma que son envie de progresser dans ma matière serait toujours d'actualité la semaine qui suivrait.

« Sans être trop prétentieux, disons que j'avais déjà acquis ce qu'il contenait avant de l'avoir lu. Ce qui explique en partie pourquoi c'est toi qui l'a entre tes mains aujourd'hui... »

Je lui fis un petit clin d'œil, montrant le livre de l'index, avant de poursuivre mon discours.

« Voilà une belle ambition ! Et Minerva a raison, les domaines complexes de la métamorphose, des potions, des sortilèges et des défenses contre les forces du mal sont plus qu'importants ! Je te conseille de bien étudier la botanique également, cela peut s'avérer pratique. J'avais pensé être Auror, moi aussi. Sauf que je me suis vite rendu compte que seule la métamorphose me plaisait, du coup je n'excellais pas vraiment dans les autres matières. Et finalement, je suis bien content de l'enseigner aujourd'hui, c'est plus qu'une passion que je veux transmettre à mes élèves. »

J'étais persuadé que Zoé irait très loin dans son projet, elle avait tout pour réussir. En même temps, j'étais curieux de savoir si quelque chose de marquant dans sa vie avait déclenché cette envie d'être Auror. C'est ce qui se passe en général, un événement survenu dans la jeunesse entraîne le profond dégout des mages noirs chez le spectateur. Quoique, cela n'a pas fait émaner de la haine en moi, bien que mon oncle fusse tué par un Mangemort lorsque j'étais un bambin et de ce fait, je n'ai jamais eu l'occasion de partager des moments intimes avec mon paternel, celui-ci étant parti à la chasse aux silhouettes encapuchonnées.
Zoé n'avais jamais visité Pré-au-Lard parce qu'elle était trop studieuse et avait trop de priorités. Je me demandai si ces priorités n'étaient que d'ordre pédagogique. Je veux surtout dire que peut-être avait-elle des obligations sentimentales. Remarquez, je ne l'avais jamais croisée avec un garçon, et si son efficacité au travail empiétait sur l'existence de toute relation amoureuse, il serait temps pour elle de changer cela et comprendre à quel point notre humeur peut être plus radieuse encore. En même temps, on peut soulager ses pulsions, et ça, c'est pratique, parfois ! Ouais, enfin bon... Je m'éloigne et deviens pervers en me rappelant les bons moments passés dans la salle sur demande, à l'époque.
Reprenons la conversation avec plus de sérieux. Zoé n'avait pas aimé ma blague ? Pourtant, elle m'amusait, moi ! Tant pis, ce n'était pas comme si j'avais fait une blague salace.

« Allez, je plaisante ! Si tu veux des cours particuliers, il va falloir t'adapter à mon sens de l'humour, ma chère ! »

Je lui fis une tape dans le dos, en même temps qu'un sourire radieux.

« C'est parti, allons aux Trois Balais ! »

Nous nous avançâmes alors vers une construction vieillotte qui arborait l'enseigne des Trois Balais. Zoé me suivis, et je poussai la porte une fois devant. La chaleur que le bar procurait était agréable après cette petite ballade à l'air frais. Je desserrai mon écharpe et ouvris mon manteau, de sorte à ne pas ressentir un choc énorme lorsque je ressortirai des Trois Balais. Malgré le monde, Zoé trouva rapidement une table libre, à laquelle elle me pressa de m'y installer. Je me mis en face d'elle. La demoiselle me demanda conseil quant à la boisson qu'il fallait choisir. La question ne se posait pas pour moi.

« Eh bien, les bierraubeurres sont très bonnes, et le jus de citrouille proposé ici a un je ne sais quoi qui le distingue de tous ceux que j'ai goûté ailleurs. Ou peut-être que tu veux un petit remontant, ça réchauffe les entrailles ! Cela étant dit, je ne crois pas qu'il soit bon pour toi de consommer ce genre de choses... »
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 12 Déc - 21:01

    S’il maitrisait tout le bouquin, deux solutions étaient donc possibles ! Sois il était vraiment très bon ! Dans quel cas il m’apprendra, j’en suis sure, plus que beaucoup de choses ! Sois le livre est plutôt basique, dans quel cas il ne me sera peut-être d’aucune utilité ! D’ailleurs à la suite de son discours, il m’adressa un nouveau petit clin d’œil ! Sois c’étais un tic, sois il ne s’en rend pas compte, sois il adore faire cela car depuis tout à l’heure il n’arrête pas ! Mais moi j’aime bien ! C’est rare de voir un professeur parler à son élève avec tant de décontraction ! En tout cas, ça réponse suivante étais plus que satisfaisante pour moi ! Il ne fit que confirmer les dires de McGonagall ! D’ailleurs j’arborais désormais un petit sourire histoire de montrer je j’étais heureuse de le voir confirmer qu’il fallait exceller dans les matières ou j’étais la meilleure ! Excepté la métamorphose bien sur qui n’est pas la matière dans laquelle je suis la meilleure ! Loin de la même ! Mais une chose me chiffonne ! Il voulait devenir auror ? En général chacun à une raison pour cela !

    "Vous vouliez être auror ? Pourquoi cela ? En général on a une raison non ?"

    Ma curiosité qui reprend le dessus, je suis décidemment pas sortable ! Je le regardais donc une nouvelle fois avec un petit sourire avant d’ajouter sans même lui laisser le temps de répondre !

    "Veuillez m’excuser, ma curiosité me fait dire des choses bien déplacées !"

    Depuis mes recherches, j’ai trouvé de bien belle chose qui m’a convaincu qu’auror était la place qu’il me fallait occuper ! Puis les fameux tests, je me sens prête à les passé ! Donc dès ma sortie de Poudlard à la fin de l’année j’irais me présenter pour la passer, cela ne fais aucun doute ! Les 3 années qui vont suivre, je dois les réussir ! En même temps, je n’ai guère d’autre choix ! Puis vint sa blague ! Certes il aurait pu faire pire ! Mais sur le coup il m’avait réellement laissé sur le postérieur ! 100 gallions le guide ? N’importe quoi ! Mais si c’est son humour, je m’y adapterai à coup sur !

    "Pas d’inquiétude, je m’y ferais ! Il me faudra un petit temps d’adaptation car ce genre d’humour je n’y avais pas encore l’habitude, mais je m’y ferais ! Pas d’inquiétude la dessus !"

    A la suite, il me fit une petite tape dans le dos accompagné d’un charmant sourire ! Direction les trois balais ! On s’asseyait rapidement à la table ! Le professeur Meery s’étais déjà dévêtu en entrant alors que moi il me fallu m’asseoir avant d’enlever mon manteau et mon écharpe ! Décidément, tout le monde n’agit pas de la même manière ! Tant mieux d’un côté ! Si tout le monde agissait de la même manière, on s’en lasserait à la longue ! Un remontant ? Pas bon pour moi ? Soit, on essaiera d’éviter cela dans ce cas ! En même temps, je n’ai jamais rien fais qui aille de travers donc pourquoi commencer aujourd’hui ? Un jus de citrouille ? Jamais gouté ! Moi qui suis habitué au jus de fruit que ma mère me préparais ! Dommage qu’il n’en fasse pas dans ce coin ! Je sens que le monde des « moldus » ça va me manqué !

    "Je pense que je vais tester le jus de citrouille ! Si vous dites qu’il est si bon que cela ! Pourquoi ne pas essayer !"

    Je lui adressais un petit sourire tranquille ! Le calme avant la tempête comme on dit ! Je lui laissais un peu de temps pour souffler car quand je commence à parler il parait que je ne m’arrête plus ! On verra bien selon le temps ou mon humeur ! S’il en a marre il me le dira après tout non ? Je ne pense pas me tromper le dessus ! Je regardais un peu partout autour de moi ! Le bar m’avait l’air d’un bien vieux bâtiment ! Pour cause, des grosses poutrelles de bois plus ou moins foncé arboraient le toit ! Un parquet plus ou moins poussiéreux, mais ça on n’y est pour rien !

    "Je suppose que lorsque vous étiez élève à Poudlard, c’est McGonagall qui vous enseignait la métamorphose ? J’ai lu dans bon nombre de livre qu’elle était de loin le meilleur professeur de métamorphose qu’il était possible de trouver ! En tout cas je suis sure que vous ferez mieux qu’elle !"

    Et voila que je me lance dans un discours élogieux ! Je n’ai pas mieux à faire que ce genre d’ânerie ? En tout cas, tout cela peut s’avérer marrant, en fait non, juste sa réaction qui va être marrante ! Sois il se sentira gêné ! Sois il aura les chevilles qui enflent et va confirmer ce que je viens de dire ! Dans tout les cas il va avoir une réaction qui me feras rire, c’est sur ! Puis un homme passait à notre table tranquillement avant de nous regarder bizarrement !

    "Monsieur, Madame, je vous sers quelque chose peut-être ?"

    Je le regardais, une salle dégaine si l’on peut dire ! Habillé vieillement, comme ci il n’avait pas changé sa tenue depuis dix années ! Une carrure de vieil homme fatigué par le travail ! Une calvitie naissante ! Bref, tout pour déplaire !

    "Mademoiselle je vous prie ! Pour moi ce sera un jus de citrouille, il parait que celui que vous servez est merveilleux !"
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Sam 18 Déc - 21:52

Mince, Zoé venait tout juste de me demander pourquoi j'avais envisagé d'être Auror. On avait tous une raison de vouloir le devenir et je voulais connaître celle de Zoé. Bien que cela ne me blesse pas, je n'avais pas spécialement envie de déblatérer à ce sujet. Mais bon, cette fille était quelqu'un de bien et je doute qu'elle se serve de mes paroles pour les répéter à toute l'école. J'avais commencé à parler de mes ambitions antérieures, il fallait donc terminer.

« Je suppose que tu le garderas pour toi. Avant de venir ici, j'habitais aux États Unis avec mes parents, jusqu'à ce que mon oncle, qui vivait déjà en Angleterre, soit décimé par les Mangemorts. Mon père, détruit par la rage, a jugé bon de déménager dans le coin, pensant ainsi être plus près des Mangemorts que jamais. Il n'est pas un Auror reconnu puisqu'il est parti dans une chasse effrontée seul. En fait, je ne l'ai pas revu depuis des années car il semble préférer sa vengeance égoïste à sa famille qui l'a toujours aimé. Je ne sais même pas s'il est encore vivant mais je garde tout de même l'espoir de le revoir un jour... »

Voilà, j'avais tout craché. Quelque part, cela me faisait du bien d'en parler à Zoé, d'une autre, cela faisait émerger une sorte de regret en moi, celui de ne pas avoir eu de moments de complicité avec mon père. Oui, j'avais du tout faire moi même, tout en aidant ma mère qui se crevait à rester en vie pour s'occuper de moi. MacGonagall avait fait le reste. Zoé avait pris la peine de s'excuser à propos de sa curiosité avant même que je n'ouvre la bouche pour lui raconter mon histoire.

« Ne t'en fais pas pour si peu, chacun d'entre nous possède une part de curiosité au fond de soi. Par contre, on échange les rôles maintenant ! Pourquoi désires-tu être un Auror ? »

J'avais esquissé un petit sourire qui se voulait rassurant, histoire de ne pas montrer une quelconque peine après tant de sourires et clins d'œil échangés depuis le début de notre marche. Il était vrai que cela était devenu une sorte de manie chez moi d'adresser des clins d'œil à ceux qui m'intéressaient et m'amusaient. Zoé était une fille pétillante et charismatique et je me plaisais à parler avec elle, voilà pourquoi mon tic ressurgissait ainsi.

« Tu n'as pas besoin d'adaptation, car essayer Julian, c'est l'adopter ! »

Un grand sourire se dessina sur mes lèvres et mon œil... cligna encore ! Décidément, c'était plus fort que moi. J'aimerais bien vous y voir, vous, à essayer de se démunir d'une manie trop répétitive ! En même temps, il valait mieux faire des clins d'œil amicaux que de bouger une partie du visage un peu trop bizarrement. Mon tic, je l'aimais bien, et j'avais appris à vivre avec. Il permettait à mon entourage de connaître mon humeur.

« Tout à fait, c'est elle qui m'a enseigné la matière qui me passionne aujourd'hui. Ah..., soupirai-je, Minerva n'a pas fait que m'enseigner la métamorphose, elle m'a aussi appris à vivre. Elle a joué un rôle très important pour moi durant toute ma scolarité. Je lui en suis encore reconnaissante. Oh, puis merci du compliment ! Mais tu sais, Minerva est une sorcière extrêmement douée, je doute de pouvoir la surpasser un jour ! »

J'avais tellement envie de faire un nouveau clin d'œil...que je réussis à me retenir pour cette fois. Bien que difficile à éradiquer, il fallait tout de même canaliser ce geste qui pouvait s'avérer inquiétant à la longue.
Je ne pus m'empêcher d'étouffer un rire lorsque le vieux serveur rabougri s'approcha de nous et appela Zoé Madame. Elle était la jeunesse incarnée, comment était-il possible de la prendre pour une mégère ? Sans doute le serveur avait les yeux troublés par son vieil âge, mais cela n'était pas une raison. N'empêche qu'il avait été bien drôle sur ce coup-là. Zoé commanda le jus de citrouille que je lui avais recommandé, à ma plus grande surprise : la plupart des jeunes auxquels j'enseignais n'aurait pas craché sur un verre d'alcool. Zoé était l'exemple à suivre, de toute évidence.

« Un whisky Pur Feu pour moi. C'est mademoiselle qui règle l'addition. »

J'avais fait exprès d'accentuer le mot. En même temps que j'avais prononcé cela, je jetais un regard amusé à Zoé, qui avait encore fait les frais de mes blagues intempestives.

« Non, je plaisante. Je suis un bon gentleman, apportez-moi la note. »
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 19 Déc - 13:54

    Apparemment, le professeur Meery se moquait bien de mes excuses pour ma curiosité puisqu’il me répondit gentiment à ma question sans tourner autour du pot. Intéressant. Les mangemorts tuent son oncle et son père les traque aujourd’hui. Histoire pour le moins tragique la aussi. Impressionnant le nombre de personnes voulant devenir auror pour plus ou moins se manger d’un malheur causé par un ou plusieurs mangemorts. Personne dont je fais partie d’ailleurs. Puis il finit par me retourner la question. En même temps, j’aurais quand même bien pu m’y attendre, lui poser ce genre de question finirais bien par m’être renvoyé au bout d’un moment. Le problème ? Il m’a répondu sincèrement donc il me fallait en faire de même. Je levais les yeux au ciel avant d’ouvrir la bouche pour laisser échapper le moindre mot.

    "Je le garderais pour moi pas de soucis, j’espère que vous pourrez bientôt revoir votre père sain et sauf ! Je pense que tout comme moi, vous garderez ceci pour vous. Moi j’ai perdu mon père à l’âge de cinq ans, à l’époque je ne sais pas qui se trouvais la puisque je ne suis pas vu son visage ni la réalité des choses qu’il avait fait étant donné que je ne connaissais pas la magie, mes parents ne la pratiquant pas. Puis lors de ma quatrième année de Poudlard se fut ma mère tuée de la même manière, un sortilège impardonnable. La personne qui as fais ça est le mari de ma tante mais je l’ai appris bien trop tard, homme rangé du côté des mangemorts malheureusement. Moi je ne me lance pas dans une vengeance aveugle, mais à coup sur je le lui ferais payer un jour !"

    Il est la première personne à qui je disais cela, même ma tante ne sais pas que c’est son mari qui a tuer mes parents, c’est grave ? Je ne sais pas, on verra bien avec le temps. D’un côté, c’est bien que cela sorte, mais d’un autre c’est asses compliquer d’en parler, il faut me comprendre en même temps, qui aime parler de la mort de ses parents ? Surtout quand on voit cela en direct. Puis il eu cette petite phrase, essayer c’est l’adopter ! Je ne répondis rien mais laissais apparaitre un petit rire en revanche. En même temps il y a de quoi vous ne croyez pas ? Puis on abordait le sujet McGonagall. J’étais bien contente d’avoir vu juste. En tout cas si elle lui a laissé sa place c’est que notre professeur de métamorphose est un excellent professeur ! Elle n’aurait pas laissé sa place à n’importe qui, j’en suis sure.

    "Ma mère me disait toujours : Quand on veut quelque chose on peut ! Si vous cherchez réellement à vouloir être meilleur qu’elle je suis sure que vous y parviendrez puis elle en serait certainement très fière en plus de cela !"

    Bizarre, pas de clin d’œil pour ce coup là ! Preuve qu’il sait se retenir au moins. Puis le serveur un peu pompette je pense, madame qu’il me dit, en tout cas mon acolyte du moment avait l’air de prendre cela à la rigolade ! Puis il demandait quand à lui un whisky en proposant au serveur de me laisser l’addition. Quoi !? Il se moque de moi en plus ! Je n’ai pas ouvert la bouche qu’aussitôt il en replassait une en annonçant que c’étais encore une de ses fameuses blagues. Décidemment, il a vraiment un humour propre à lui !

    "On ne me l’avait jamais faite celle là ! Vous avez réellement un humour particulier ! Il va réellement falloir que je m’y habitue !"

    Le serveur ne m’y que peu de temps avant de revenir avec ce que l’on avait demandé. Il me donnait mon jus de citrouille que je m’empressais de sentir, oui je sais, bien mauvaise habitude que ma mère ma donné avant d’en prendre une petite gorgée.

    "Effectivement, vous aviez raison, ce jus de citrouille est vraiment très bon !"

    Il faut dire ce qui est vrai ! Si ce n’est pas bon on le dit donc quand c’est bon on le dit aussi, c’est logique pour moi ! Je regardais les lieux comme ci c’étais phénoménale détaillant les moindres petits détails de la pièce dans laquelle nous nous trouvions ! Incroyable, c’est un bâtiment qui m’a l’air plus ou moins vieux ! Mais pourtant il tient bien. Bravo aux bâtisseurs. Puis mon regard se fixait une nouvelle fois sur le professeur qui se tenait face à moi. Son histoire me revenais en tête, sacré histoire d’ailleurs, surement aussi triste que la mien si ce n’est plus ! Il aurait pu devenir un bon auror et a opté pour la voix du professeur de métamorphose qu’il fait très bien d’ailleurs ! Tant de chose qui se passaient dans ma tête en ce moment ! Les écorchés, les mangemorts, les révolutionnaire, les batailles qui risquait d’y avoir, le quidditch. Le quidditch ? J’ai intérêt de vite programmer un entrainement moi d’ailleurs ! Les pauvres vont finir par se rouiller à force non ? Me voila donc me mettant une petite tape sur le front. J’arrête pas de dire qu’il faut que je le fasse et je n’ai toujours rien fais, je suis vraiment une tête en l’air. Je sorti un bout de parchemin qui trainais dans ma poche cherchant une petite place dessus puis regardais le professeur.

    "Dites moi, vous n’auriez pas une plume qui trainerais dans une de vos poches ? A moins que le serveur n’est est une qui traine quelque part sur son comptoir !"
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 20 Déc - 14:02

Je vis la jeune fille lever les yeux au ciel et compris la nature de ce geste une fois son récit terminé. Son histoire était assez horrible et je n'aurais jamais pensé qu'une trahison de la sorte puisse avoir lieu au sein d'une même famille. Zoé était donc orpheline, chose que j'ignorais jusqu'ici. A cet instant, je me jurai de toujours être à son écoute et à sa disposition. Je savais à quel point perdre un parent était difficile – et encore, je ne savais pas si j'avais réellement perdu mon père -, perdre les deux devait donc être atroce et le soutien de son entourage en était le seul remède.

« Merci Zoé, j'espère également le retrouver bientôt. Ce que je vais te dire peut te paraître étrange mais sache que si tu as besoin de parler de tout ça, ou même si tu as besoin de penser à autre chose, tu sais où me trouver. Je suis vraiment navré de ce qui est arrivé à ta famille et te garantis mon soutien. »

Oui, je l'avais bien dit, cela pouvait vraiment sembler bizarre aux yeux d'une adolescente : se faire aider par un professeur ! Ben quoi, je n'étais pas comme les autres moi, je me démarquais par le contact naturel que j'établissais avec mes élèves et comptais bien en faire profiter à une demoiselle en besoin. Heureusement que ma blague – carrément puérile – lui avait décroché un petit rire, cela avait permis de détendre de nouveau l'atmosphère. Zoé m'avoua avoir de l'espoir pour moi, et je fus ravi de voir quelqu'un croire en moi.

« C'est très gentil ce que tu dis là ! Eh bien je suivrai le dicton de ta tendre mère. »

Et là devinez quoi ? Double combo sourire resplendissant-clin d'œil. Je ne l'avais pas retenu celui-là. Il fallait vraiment que je trouve un moyen de réduire la pertinence de ce tic avant de ressembler à un pervers. Sans doute Zoé s'était-elle déjà habituée à cette manie.

« Tu t'y feras aussi vite que tu t'es accommodée à mon œil rebelle. »

J'avais dit ça sur le ton de la plaisanterie en pointant du doigt mon œil gauche.

L'air déconcerté de la fille à l'écoute de ma dernière mauvaise blague ne fit que m'amuser. Elle était trop mignonne avec ses petites mimiques. Le serveur arriva peu de temps après avec mon verre de whisky et le jus de citrouille que j'avais recommandé à Zoé, et faisait léviter le tout à l'aide d'un simple sortilège. D'ailleurs, la note arriva dans la poche de mon blouson, comme portée par le vent. Je payai discrètement les douze Gallions requis et rangeai la monnaie.
Zoé entama son jus de citrouille et fut ravie quant à son goût. La réputation du breuvage servi ici n'était plus à faire. Je pris mon verre et lançai :

« Content qu'il te plaise. A la tienne ! »

Puis je descendis le contenant d'un trait. La sensation était comme prévue : petit picotement dans la gorge, agréable goût dans la bouche qui faisait palpiter les papilles, bref : un bon whisky comme je les aimais quoi ! Je sentis l'agréable sensation de chaleur que cette boisson me procurait habituellement. Je vis Zoé sortir un bout de parchemin froissé, l'air déconcertée. Je me demandai ce qui lui trottait dans la tête. Elle me demanda une plume, chose que je n'avais pas souvent sur moi.

« Je regrette, je n'en ai pas. Mais on peut arranger les choses. »

D'un grand sourire, je lui montrai la vieille cravate du serveur qui s'était éloigné. Je sortis ma baguette et par une formule prononcée à voix basse, je l'attirai vers moi, entraînant le vieillard dans une situation d'incompréhension la plus totale. L'objet arrivé sur la table, je le transformai en plume aussitôt, puis la tendit à Zoé.

« C'est fou ce qu'être professeur de métamorphose peut aider dans la vie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 20 Déc - 21:58

    Génial, le voila qui me proposait son aide maintenant. Moi qui espérait ne pas être prise en pitié pour se genre de chose. Vous perdez vos parents et hop tout le monde veux vous aidez, c’est aussi pour ça que j’ai évité d’en parler jusqu’à aujourd’hui. J’aurais du m’abstenir peut-être ! Puis je secouais la tête, n’importe quoi moi ! Lui aussi à peut-être perdu son père, pire il ne le sait même pas et moi je crois qu’il me prend en pitié, que je peux être bête par moment !

    "Merci, j’essaierai d’y penser quand j’aurais besoin d’un aide quelconque mais j’espère bien ne pas avoir à vous dérangez avec mes histoire quand même !"

    Son œil rebelle comme il l’appelle, on fini vite par ne plus y faire attention en réalité, c’est vite une habitude. Si ses blagues passent aussi facilement alors je ne devrais pas avoir trop de mal à m’y habitué et cela est plutôt rassurant d’ailleurs ! Chose impressionnante, aux trois balais, je le vis descendre sont verre de whisky d’un coup. Soit il avait sacrement soif, soit cela se boit comme du petit lait, optons pour la première solution puis il me dit qu’il n’avait pas de plume mais qu’il serait capable d’arranger les choses. Je serais étrangement curieuse de savoir de savoir comment tiens. Puis soudain c’est la cravate du serveur qui se dénoua quelque peu avant de flotter vers nous, non, il n’allait tout de même pas faire ce à quoi je pensais ? Et bien si ! Le voila transformant la cravate en plume et me la tendis gentiment.

    "Merci beaucoup ! Très intéressant tout cela, il faudrait que j’apprenne à faire de tel chose, je n’aurais plus besoin de vous ennuyer avec tout cela après !"

    Je pris la plume qu’il me tendait gentiment et comme une plume n’écrit pas toute seule j’avais bien l’air malin pour ce coup. Je regardais autour de moi jusqu'à la table voisine avec deux jeunes personnes trop occupé à s’embrasser plutôt qu’à travaille. Je sortis ma baguette et d’en un élan de folie prononçait quelque mot pour que le pot d’encre se dirige à ma table. Pour se déplacer quand ça peut venir tout seul. L’inventeur de l’accio est mon héros ! Non je ne suis pas poète, ce n’est même pas voulu. Bref revenons en à nos moutons ! Je trempais la plume dans l’encre, désolé pour la cravate de monsieur puis écrivit quelques petites phrases sur mon petit morceau de parchemin me laissant passer pour une sans domicile. Puis une fois fini je posais la plume levant les bras

    "ET VOILA !"

    Je ramenais vite ma main devant ma bouche, oups, je venais de faire participer toute la salle, idiotie quand tu nous tiens ! Je regardais mon petit morceau écrit, le pliais plus le rangeais de nouveau dans ma poche espérant que je penserais à le regarder ce soir, malheureusement rien de sur ! Je vis le professeur me regarder croisement et j’eu un léger sourire.

    "C’est mon pense Zoé, ou mon pense bête chacun sa définition. Au moins je n’oublierai pas de programmer l’entrainement de quidditch dans la semaine et je n’oublierai pas d’envoyer une lettre à mon ancienne voisine histoire de lui donné quelques nouvelles. On ne dirait pas mais je suis une vrai tête en l’air, si ça se trouve un jour j’oublierai même mon propre nom qui sais !"

    Je jour là se serais vraiment très grave pour moi mais bon, on ne va pas non plus aller s’inquiéter pour tout et surtout pour rien, moi au moins je le prends à la rigolade !
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 21 Déc - 18:52

Zoé accepta donc mon soutien, mais j'avais compris que cela la gênait quelque peu de discuter d'une telle chose avec un professeur. Elle disait ne pas vouloir m'importuner avec ses soucis, mais peut être que je n'étais pas le genre de personne à qui elle préférait se confier. Je comprenais tout de même ce sentiment. Seulement, je voulais que tout soit clair :

« Sache que je ne me lasserai jamais de tes histoires, comme tu dis. Enfin, sauf si tu viens me trouver au lit à trois heures du matin... »

J'espérai que cette nouvelle blague futile lui décrocherait au moins un léger sourire. Maintenant que tout était limpide, il fallait penser à autre chose et profiter de la soirée. Puis en même temps, qui serait amusé d'être tiré du lit à une heure pareille, hein ? Certainement pas Julian Meery, le grand fainéant par excellence !

Je sentis la chaleur me gagner, due aux effets de la boisson alcoolisée. J'hésitai d'ailleurs à commander un autre whisky, mais je préférai en rester là pour le moment. J'irai boire un coup avec le concierge en rentrant, au pire : on n'était pas accroc à la même boisson, mais on avait la même passion, c'est ça qui comptait ! Le regard que Zoé me lança en me voyant descendre le liquide à une vitesse aussi grande ne put m'empêcher de sourire à nouveau. C'était toujours drôle de voir la tête des gens qui n'étaient pas habitués à prendre un petit remontant, de temps en temps...
La cravate que j'avais transformée en plume fit une heureuse en même temps que le serveur observait partout autour de lui en quête de sa cravate pouilleuse. Maintenant, elle s'était transformée en une majestueuse plume bleutée, rien à voir avec le bout de tissu bon pour la poubelle. La magie offrait de bien nombreuses alternatives incroyables.

« Tu verras, ce n'est pas très compliqué, il suffit juste d'une peu de concentration et de malice, et puis ça vient tout seul ! Qu'est-ce que j'ai pu en jouer, des tours comme ça... »

Je lâchai un soupir de nostalgie, sentiment qui reprenait le dessus et que je devais faire disparaître avant de m'embarquer dans un long monologue autobiographique dénué d'intérêt. En tout cas, la jeune fille était contente de mon enchantement, seulement j'avais oublié le plus important : l'encrier. Elle avait scruté les alentours en quête de cet objet, et lorsque je la vis se servir joyeusement sur la table d'à côté, je ne pus m'empêcher d'échapper un rire bruyant. Décidément, elle m'étonnerait toujours, cette petite ! Puis, Zoé trempa la plume dans l'encre noire et je la vis écrire frénétiquement, pour enfin ranger le lambeau de parchemin dans sa poche. Elle s'était exclamée si fort qu'elle m'avait fait sursauter. Des regards se posèrent sur nous, et voyant l'air désolée de mon élève, j'ajoutai :

« Ce n'est pas grave, au point où on en est... Entre mon rire qui s'entend à trois kilomètres et tes élans soudains de joie, on n'est plus à ça près ! »

On n'allait tout de même pas en faire une montagne, surtout que ce genre de situation me faisait encore plus rire. Bon, d'accord, la discrétion n'avait jamais été mon point fort. La justification de Zoé me divertis et je ne pus m'empêcher de rire une nouvelle fois, moins bruyamment cette fois. Je ne la pensais pas aussi tête en l'air, mais c'était sans doute tout ce qui faisait son charme, en tout cas, elle me distrayait beaucoup, et avec humour.

« Eh bien, si tu as peur d'oublier ton nom, tu n'as qu'à l'écrire sur ton pense Zoé... »

Allez, encore une blague toute naze made by Julian ! C'était même pas fait exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mer 26 Jan - 20:34

    Le voila qui se remet à me rassurer si je puis dire. Il ne se lassera pas de mes histoires excepté si c’est à 3 heures du matin, quoi ? Il est fou, c’est trop tôt !

    "Pas d’inquiétude, à cette heure là je dors profondément moi !"

    Ben quoi c’est vrai après tout, puis qui ne dors pas à une telle heure ? Quoi que je suis sure qu’il y a des fous qui font la fête à de telles heures ! En tout cas moi un léger sourire m’échappais. Un peu de gaieté après avoir eu à faire ressurgir un passé bien sombre, rien de mieux. Puis on en passait à la fameuse liste que je devais faire, je ferais mieux de prendre ma plume sur moi la prochaine fois que je sors à moins que j’arrive à apprendre des sortilèges comme ceux du professeur de métamorphose, ils ne sont pas mal du tout d’ailleurs.

    "De la concentration et de la malice dites-vous. Et bien, je comprends mieux pourquoi je n’y parviens pas, la malice n’est peut-être pas mon fort. Je parie que vous allez me dire que cela s’apprend avec le temps, on a déjà du me le dire une bonne quinzaine de fois."

    J’arborai un nouveau petit sourire. Avant que lui ne lâchait un réel rire qui aurais pu réveiller le voisinage uniquement parce que je m’étais permis d’emprunter l’encrier de la table à côté. Sur le coup je fus plutôt gênée, mais je n’avais pas prévu de faire une bourde à mon tour en vérité. Passons les détails de mon souffle de joie.

    "Ce n’est pas faux ! Mais bon, j’aurais pu m’abstenir et le lâcher un peu plus tard, on serait peut-être moins passé pour des fous qui ne sont jamais sortis malgré que je me fiche pas mal du regard des autres moi."

    Je n’ai aucunement voulu insinué que lui ne s’en fichais pas mais à mon avis ma façon de parlé pourrais lui faire croire le contraire, on verra bien. En tout cas j’ai débité un nombre important d’ânerie aujourd’hui moi, espérons que cela cesse au plus vite mais à mon avis ça ne sera pas pour tout de suite car pendant que je renvoyais l’encre sur la table ou je l’avais emprunté, Julian s’empressais de me dire que si j’avais peur d’oublier mon nom il me faudrait le noter sur mon pense Zoé. Ça aurais été une bonne idée puis je sorti un morceau de parchemin encore plus froissé que le précédent et le dépliais avant de le poser sur la table.

    "C’est déjà fais, on ne sait jamais donc j’y ai indiqué nom prénom et même ma date de naissance, ça m’aidera peut-être pour mon âge. Quand je vais être vieille je ne sais pas ce que je vais devenir moi !"

    Je refroissais mon morceau de parchemin en le remettant dans ma poche et fini illico mon verre de jus de citrouille. Ben quoi ? Moi aussi je suis capable de boire rapidement !

    "Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas autant de problème durant les cours, j’ai même parfois l’impression de retenir plus facilement ce que je fais dans les différents cours plutôt que ce que je vois ou fais tout les jours, la grande tête en l’air c’est moi, on devrais en faire un record, je suis sure que j’aurais le prix au moins !"
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Ven 18 Fév - 23:53

Zoé dormait profondément à trois heures du matin ? Ça tombait bien, très bien même, vu le feignant dans l'âme que j'étais. Ceci étant dit, il m'arrivait souvent de m'endormir seulement à cette heure, mais inutile de préciser dans quel état je demeurais dans ces cas-là. Impossible d'écouter sérieusement un discours pendant plus de dix secondes. Un sourire vint s'afficher sur le visage de Zoé, je lui rendis alors. Cependant, celle-ci n'avait pas l'air convaincue par mon argument concernant la malice. Je savais d'ores et déjà que le sérieux était son point fort et qu'elle n'aurait aucun souci de ce côté, mais il était vrai que je l'imaginais mal jouer des tours à quelqu'un.

« Détrompe-toi, je pense que la malice est quelque chose d'inné. On l'a ou on ne l'a pas, mais inutile de la provoquer, elle n'est pas superficielle. Elle se développe plus ou moins chez la personne qui l'acquiert, tout dépend de la nature de l'individu. Ne t'inquiète pas pour autant, tu réussiras quand même ! Pour ma part, je ne suis pas mauvais, mais j'ai toujours été un plaisantin. »

Cela reflétait parfaitement ma pensée. Par habitude, je l'appuyai d'un petit clin d'œil, mouvement que je n'avais pas fait depuis trop longtemps à mon goût.
Mon rire bruyant eut pour effet de gêner Zoé, qui se sentait à présent observée. Je l'avais compris à la simple vue de son visage qui s'était alors légèrement crispé. Moi, je m'amusais de la situation. D'accord, je n'étais pas le genre de personne qui vous colle une bonne image dans les lieux publics, jusqu'ici j'avais toujours trouvé le moyen de me faire remarquer. Un défaut me direz-vous, mais qui n'en n'a pas ? Finalement, la Poufsouffle prit un nouvel air détendu et m'annonça se moquer complètement du regard des autres.

« Tu as bien raison de ne pas t'occuper de ceux qui te fixent, c'est en quelque sorte le mode de vie que j'ai adopté. Seulement à force de ne pas penser aux yeux qui me scrutent, je finis par oublier que des gens m'entourent. Triste ou drôle ? Je ne sais pas, c'est plutôt embêtant. »

Pas simple d'être le centre d'attention lorsque vous êtes en plein rendez-vous galant avec une femme ravissante. Voilà pourquoi mon indiscrétion me gênait de temps en temps. Mais bon, là n'était pas le problème : Zoé était jeune, je n'avais aucun mal à me distraire.
Lorsque je vis la jeune fille sortir un nouveau bout de papier encore plus gâté que le précédent, je ne pus me retenir de rire à nouveau mais moins fort cette fois. Elle avait déjà pensé à écrire son nom quelque part ! Décidément, cette fille était pleine de surprises.

« Je dois dire que tu m'épates, je n'avais jamais vu ça auparavant ! »

Et elle descendit aussitôt ce qu'il lui restait dans son verre avant de m'expliquer qu'elle avait plus de facilités à retenir les connaissances qu'on lui transmet en cours plutôt que les choses banales de la vie quotidienne. Cela ne m'étonnait même pas, vu les notes qu'elle décrochait chez moi.

« Au moins tu auras le mérite de gagner quelque chose, c'est pas donné à tout le monde ! »

D'accord, je garderai ce genre de phrases pour moi à l'avenir. Sur l'horloge enchantée qui flottait au dessus du comptoir, je remarquai l'heure et me rendis compte que je n'avais pas vu le temps passer.

« Tu veux boire autre chose ? Sinon, on devrait rentrer, on risque de manquer le dîner. Tu n'as jamais vu un estomac sur pattes comme moi en action, c'est plutôt choquant. »
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 29 Mar - 15:46

    Je l’écoutais parler attentivement. Je confirme, on a du me prendre pour une cruche car on a passer son temps à me dire que moi aussi pourrais un jour faire preuve de malice et la, le professeur Meery me dit tout le contraire, j’ai pas l’air bête tiens pour ce coup. Je ne vais pas non plus en faire tout un drame, cela ne servirait à rien.

    "Avec un peu d’apprentissage, et de connaissance je devrais parvenir à cela, du moins normalement. En simple, vous êtes tout le contraire de moi étant donné que je suis tout ce qu’il y a de plus sérieux, je loupe le virage que très rarement. Mais vous avez raison, ce n’est pas pour autant que je ne vais pas réussir !"

    C’est bien de partir de cette façon, attention à ne pas être trop sure de moi c’est tout ! Après pour les personnes nous entourant, ma foi si ces derniers préfère se cacher pour éclater de rire, hurler ou tout autres choses, peu d’importance car ce n’est aucunement mon cas. Quand cela arrive je suis plus gênée de la gêne des personnes m’entourant que de mon attitude, je sais, je ne suis pas très nette mais peu d’importance.

    "De toutes manière, si l’on commence à s’inquiéter du regard de tel et tel personne alors nous n’auront jamais fini de nous inquiéter. Par contre votre position est plutôt inquiétante. Oublier que des gens peuvent vous entourer dois avoir tendance à vous poser quelques problème, il ne faut pas s’en inquiéter mais il y a un certain point à ne pas dépasser quand même."

    Et voila le docteur Zoé qui débarque, bienvenue en enfer. Et bien sur, contre toute attente, il laissait échapper un nouveau rire, certes moins fort que le précédant, quand il vit le nouveau torchon que je venais de sortir. Il était clairement dans un sale état tout comme ce qu’il y avait écrit dessus. Puis sa phrase qui suivit n’avais rien de rassurant, ça y est me voila vraiment folle ? Bon ça je le savais déjà ce qui est un très bon point.

    "Dois-je le prendre comme un compliment ?"

    J’arborais un léger sourire à la suite de cette phrase d’ailleurs. En même temps il y a de quoi vous ne croyez pas ? Le mérite de gagner quelque chose, mais aussi celui de perdre la tête ! Et hop un nouveau sourire se dessinait sur mes lèvres.

    "Je pense que j’ai plus à perdre qu’à gagner. Si je remporte le droit de faire ce que je souhaite alors oui j’ai gagné mais si je suis emmener à perdre la tête alors je perdrais bien plus gros que ce que j’ai pu gagner avant n’est ce pas ?"

    Oulla de trop réfléchir peut faire sacrément mal à la tête quand même, on ne dirait pas comme ça mais aïe ! Puis il me proposait de rentrer si je ne voulais rien boire de plus, bien sur que oui que je veux rentrer. Si je loupe le repas je mange quoi après ? Puis travailler le ventre vide non merci. Lui avais l’air d’être du genre ogre par contre vu comme il venait de parler. Un petit coup d’œil sur l’horloge pour constater que ça fais pas mal de temps que l’on est la tout de même.

    Effectivement nous devrions peut-être rentrer. Je pense que c’est mieux de prendre un bon repas, je n’aimerais pas que vous soyez emmener à me transformer en gigot ou autre rôti pour vous rassasiez."



[HRP : désolé pour le temps d'attente ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Ballade hivernale [Zoé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» " BALLADE "
» Ballade de L'Elfe et du Hobbit
» Ballade au calme (PV Isaac)
» Agression hivernale [PV: Maël Theirmall]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-