Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Dans la nuit noire d'hiver, deux ombres s'avancent... {Caitlinn !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 26 Nov - 20:47

Pourquoi avais-je donc accepté ? Pourquoi avais-je accepté la proposition de Marvolo ? Moi qui m’étais juré de ne jamais rejoindre les mangemorts par ma propre volonté. Le seul point positif, c’était que j’avais tenu ma promesse. Ce n’était pas par ma propre volonté que j’avais dit ce fameux « d’accord ». Je l’avais fait pour Daphné et uniquement pour elle. Certes, Black aurait pu mentir en me faisant croire qu’il pouvait lui faire du mal. J’aurais pu ignorer l’avertissement. Mais si ce qu’il m’avait dit était vrai, je ne l’aurais pas supporté. Je n’étais pas assez fou pour tenter le Diable… Bien que parfois c’était le cas.
Je sortais de ma première réunion de mangemorts qui avait consisté à présenter leur nouveau ‘membre’. Quel honneur… Devais-je me sentir flatter ? J’étais dégouté de moi-même. La seule chose qui me réconfortait, c’était que je n’allais pas obéir docilement. Et ça avait déjà commencé. Ce soir même, j’avais refusé la marque des ténèbres. J’avais crée un scandale auprès de mes ‘confrères’. Lestrange m’avait demandé pourquoi et je lui avais sorti les excuses les plus bidons qu’ils pouvaient exister. Il m’avait cru. Heureusement d’ailleurs. Je constatais par la même occasion que j’étais toujours aussi doué pour le mensonge.

Je fus le premier à sortir de chez Barjow et Beurk. Le gérant était mort depuis longtemps et son magasin était à l’abandon. C’était l’endroit idéal jusqu’à ce que quelqu’un se rendre compte du stratagème. Mais ici, à l’allée des Embrumes, personne ne dénonçait personne.
La nuit était tombée depuis pas mal de temps. Nous étions en hiver, il était donc logique qu’il fasse nuit noire dès à présent. Je rabattis la capuche de ma cape de voyage sur ma tête, couvrant ainsi mes cheveux blonds qui me trahiraient quant à mon identité. Ils étaient trop reconnaissables. Il allait falloir que je songe à les teindre en brun. Un jour, peut-être…
Le froid me mordait le visage, mais tant pis. Il fallait que je rentre à Poudlard, que j’oublis cette réunion, que j’oublis tout ça. Il fallait que je me vide l’esprit et au plus vite.
Sur mon chemin, je croisais des sorciers malfaisants. Notamment des femmes qui s’accrochaient à ma cape, tentant de m’attirer dans leurs filets. « Mon mignon », « Mon joli » etc… Tous ses mots sonnaient faux dans mes oreilles. Elles n’auraient pas plus de chances avec un enfant. Je me dégageais à chaque fois, les regardant avec froideur. Lorsqu’une d’entre elles vit mes yeux (qui étaient tellement Malfoyen que tout le monde savait de quelle famille je venais), elle recula tout en s’inclinant, me réclamant mon pardon. Je l’ignorais autant que les autres.
Au bout de je ne sais combien de temps de marche, je me retrouvais dans une rue déserte. Déserte, mais pas moins dangereuse…

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Sam 27 Nov - 14:20

En ce début de soirée hivernale, j'avais décidé de m'aventurer dans l'allée des Embrumes. Que faisait une jeune fille qui paraît si pure comme moi dans un tel lieu ? Eh bien, je dois avouer que ce soir je n'ai pas les idées claires, j'ai besoin d'explorer de nouveaux sentiers. L'allée des Embrumes était alors le lieu parfait pour découvrir des choses qui ne m'avaient jamais frappées auparavant. Les rues étaient sombres et les vitrines des quelques magasins encore ouverts n'arboraient qu'un faible éclairage. Cela ne m'étonna pas, j'imagine que dans un tel endroit, tout est fait pour ne pas être remarqué. Je me sentis observée de toutes parts : en effet, les sorciers emmitouflés (et à peu près camouflés) dans leur longue robe d'hiver me dévisageaient le plus intensément possible. Il ne devait pas être commun de voir des jeunes gens se promener ici, surtout à une heure pareille. Je me résignai à les ignorer, continuant ma route. Quelque chose au fond de moi me disait que je ferai mieux de changer de ruelle. Je préférai respecter mon intuition et virai à droite, dans un passage tout aussi sombre que le précédent. Le coin était désert. J'avançai calmement, regardai un peu partout, sentant le froid glacial me fouetter le visage. Encore un dernier petit tour, et il serait temps pour moi de rentrer, je ne suis pas quelqu'un qui aime la fraîcheur.
Je regardai maintenant le sol pavé et sentis une présence non loin de moi. Je levai les yeux, en prenant soin d'attraper ma baguette qui siégeait dans la poche de ma robe. Je vis quelqu'un avancer d'un pas décidé dans ma direction. A mesure que la silhouette avançait, j'eus l'impression de la reconnaître. J'aperçus un petit nombre de cheveux blonds dépasser de sa capuche. J'avançai plus lentement à présent. Lorsque la personne ne fut plus qu'à quelques mètres de moi, je ne pus m'empêcher de pousser :

«Ça alors ! Malfoy, ici, à une heure si tardive. »

Je ne sus pas s'il avait été bon de prononcer cela. Sans doute était-il ici pour des raisons qui devaient rester secrètes, ainsi mes mots ne feraient que le troubler, et il risquerait de se méprendre.

« Oh, excuse-moi... Je suis Caitlinn, de la maison Griffondor. On s'est déjà croisé quelque part, je crois... »

Je me mis à trembler légèrement et la fraîcheur nocturne n'arrangeait aucunement les choses. Ça y est, je regrettai désormais de l'avoir interrompu dans sa marche. Il était peut être mieux pour moi de m'excuser et de rebrousser chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mar 30 Nov - 19:39

Je comptais tracer ma route sans m’arrêter jusqu’au château. Chose que j’avais jusqu’ici réussi. Mon cœur loupa un battement lorsqu’une personne tourna à son tour dans la ruelle où je me trouvais. Elle avançait dans ma direction et marchait d’un pas rapide si j’en jugeais le mouvement de sa robe de sorcier. Il fallait que je me calme. Ce n’était pas parce que cette personne passait dans cette rue là qu’il allait forcément m’arriver quelque chose. Par pur réflexe, le contact de ma baguette contre ma peau me rassurait. Je n’étais pas un trouillard à s’enfuir au moindre petit « Bouh », mais après ce que j’avais vécu ce soir, il était hors de question pour moi de remettre ça. Tout ce dont je rêvais, c’était mon dortoir dans la salle commune des Serpentard.
Je croyais sincèrement que cette personne allait tracer sa route sans rien dire lorsque :

« Ca alors ! Malfoy, ici, à une heure si tardive. »

Et me*de ! Pourquoi moi !
Automatiquement, je m’arrêtais, surpris qu’une personne me connaisse ici. Surtout que je n’avais jamais mis les pieds dans cet endroit, mis à part aujourd’hui, je devais l’avouer. Je regardais la personne qui m’avait interpelé. C’était une jeune fille un peu plus âgée que moi, me semblait-il. Cependant, je ne la connaissais pas. Et elle dut le comprendre car aussitôt, elle enchaina :

« Oh, excuse-moi… Je suis Caitlinn, de la maison Gryffondor. On s’est déjà croisé quelque part, je crois… »

Ouais, peut-être… mais si je devais me souvenir de tout le monde, où allions-nous ? Il est impossible de se rappeler le prénom et la tête de tous les élèves de Poudlard. A moins d’être un prof, mais ça c’est parce qu’ils côtoient les élèves tous les jours. Moi, je me souvenais que de ceux qui m’interressaient. Comme tout le monde. Je vois mal les gens se souvenir du prénom et de la tête du premier pechno du coin.

« Si tu le dis… »

Je sais, je n’étais pas ce qu’il y avait de plus sociable en ce moment même. Mais en même temps, je n’avais pas envie de l’être. C’était mon droit non ? Après la soirée merdique que je venais de passer, je n’étais pas d’humeur. Mais bon, Caitlinn n’y était pour rien dans tout ça.

« Et toi ? Qu’est-ce que tu fais ici à cette heure ci ? »

Après tout, j’avais tout à fait le droit de lui retourner la question.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 30 Nov - 21:36

« Si tu le dis… »

Cette fois, j'étais sûre de le déranger. Le ton que le garçon avait employé n'avait rien de rassurant et me fit croire qu'au moindre faux pas, celui-ci pourrait s'énerver. D'ailleurs, en croisant son regard qu'il tenait de son père, j'eus une frayeur. Je m'efforçai de rester calme face à lui pour ne pas lui montrer que j'angoissais, mais sans doute l'avait-il déjà remarqué. Décidément, en ce moment je ne rencontre que des gens susceptibles qui prennent toujours mon approche comme une menace. Ou alors, ce sont eux qui représentent la menace, je ne sais pas très bien, et si ça se trouve, cela s'explique simplement par le fait qu'inconsciemment, j'aime me frotter aux personnes énigmatiques.

« Et toi ? Qu’est-ce que tu fais ici à cette heure ci ? »

Sur le coup, je ne sus pas quoi répondre. Devais-je dire la vérité ? Quoique, la raison pour laquelle j'étais ici n'avait rien d'extraordinaire : n'importe qui peut être troublé à un moment donné de sa vie au point d'explorer de nouveaux horizons. Un vent glacial se fraya un chemin entre nous, créant ainsi une atmosphère plus angoissante que précédemment. Il fallait que je réponde, au risque de perdre ma cible, ou de me perdre moi-même.

« Un peu troublée, j'ai décidé de faire un tour ici et n'étant jamais venue flâner dans le coin, je me suis dit qu'il serait intéressant de découvrir le lieu qui m'avait été interdit depuis toujours. Et je comprends pourquoi. »

Je sous entendait par là le climat d'inquiétude que procuraient les allées et venues des sorciers crasseux et/ou inquiétants, ainsi que l'obscurité qui s'abattait constamment sur les bâtiments. En effet, je n'avais jamais vu de ruelles aussi sombres qu'elles ne l'étaient en ce lieu. Je repris ma respiration et ajoutai :

« Désolée de te déranger. Tu veux qu'on rentre au château ensemble ? Je ne te questionnerai pas plus au sujet de ta venue ici. »

Je n'avais nullement envie de me faire des ennemis. Et puis, il ne me restait plus que deux ans à passer à Poudlard, alors pourquoi ne pas en profiter pour faire de nouvelles connaissances ? En vue d'appuyer ma proposition, j'esquissai un léger sourire, un peu faussé par ma peur, au fils Malfoy.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Jeu 2 Déc - 11:57

Comme il fallait sans douter, Caitlinn était aussi attirée par ce qui lui était interdit. En même temps, qui ne l’était pas. N’empêche qu’il y avait mieux à faire que de ce retrouvé ici et en pleine nuit d’hiver. Les rues étaient loin d’être sures à cette heure-ci. Surtout avec toutes ces personnes bizarres qui rôdent comme des prédateurs prêts à vous attaquer au moindre petit signe de faiblesse. D’ailleurs, nous étions chanceux d’être encore sur nos deux jambes.

« Désolée de te déranger. Tu veux qu’on rentre au château ensemble ? Je ne te questionnerai pas plus au sujet de ta venue ici. »

Et de toute façon, si elle m’avait questionné, je ne lui aurais pas répondu. Il y avait certaine chose dont il valait mieux ne pas savoir. Surtout quand on a un lourd secret comme le mien.
Je regardais un peu autour de nous. Il n’y avait personne de visible, mais j’étais persuadé qu’il y avait tout de même des gens cachés dans l’ombre qui attendaient.
Je reportais mon attention sur la rouge et or qui attendait ma réponse et qui me souriait.

« Ouais, on rentre. »

J’étais un peu d’humeur à lui dire : Débrouille-toi toute seule. Mais j’allais faire abstraction car je savais que s’il lui arrivait quelque chose, j’allais m’en vouloir pour lui avoir tourné le dos. Ouais je devenais gentil, mais ne l’étais-je pas à la base ? Bah si … Enfin, en ce moment j’étais plutôt d’humeur à envoyer tout le monde promené, mais bon. Il faut respirer !

Je fis signe à Caitlinn de me suivre. La priorité numéro un, c’était de sortir de l’allée des embrumes. Lorsque nous serions sur le Chemin de Traverse, peut-être serais-je plus agréable. J’ai bien dit peut-être ! Rien n’était encore joué.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Jeu 2 Déc - 22:24

« Ouais, on rentre. »

C'était la seule phrase que Scorpius avait prononcée. D'ailleurs, il l'avait dite d'un ton glacial, me laissant deviner qu'il ne fallait pas le contrarier ce soir. Au moins, il m'avait répondu et ne m'avait pas envoyé balader, au risque de me laisser courir un grand danger, seule ici, dans l'allée des Embrumes. Il me fit ensuite un petit signe m'indiquant que je devais le suivre. Moi qui avait l'habitude de me baser sur des clichés, je me doutais qu'il connaissait largement mieux les lieux que moi, étant de la maison Serpentard. Je supposais donc qu'il n'était pas venu ici par hasard et qu'il était sans doute venu chercher quelqu'un, ou quelque chose dont il ne valait mieux pas connaître l'existence, ce qui expliquait de façon assez rationnelle pour quoi celui-ci ne voulait pas me donner la raison de sa présence dans le coin.
Scorpius marchait d'un pas décidé et je le suivais, silencieuse. Sa vitesse me fit comprendre qu'il n'était pas bon de rester plus longtemps dans les ruelles dénuées de vie. Bizarrement, il ne m'avait pas emportée dans le chemin que j'avais pris pour arriver à notre point de croisement. Je reconnus seulement le carrefour qui menait au Chemin de Traverse un peu plus loin. Je m'étais dit que je garderai un souvenir peu péjoratif de l'allée des Embrumes. Mais ça, c'était avant de croiser un groupe de deux personnes constitué d'un homme assez grand et âgé vêtu d'une robe sale et abimée à ses extrémités, et d'une femme plus jeune au teint livide qui au contraire portait des vêtements élégants. Tous deux paraissent discuter à propos d'affaires peu raisonnables. Ils nous lancèrent un regard noir, et j'entendis :

« Malfoy ! Tu ne m'avais pas encore présenté tes amis. Qu'est-ce que tu nous apportes là ?! »

C'était la femme qui s'était exprimée d'une voix aigüe qui d'ailleurs me fit tressaillir. Je dévisageai alors Scorpius, l'inquiétude profonde se lisant sur mon visage. Dans quoi le garçon m'avait-il entraînée ? Étais-je tombée dans un piège ? La même voix chevrotante retentit une seconde fois :

« Mmh... De toute évidence, cette jeune fille est brillante et semble déborder de vie. Il nous la faut, Malfoy, ENTENDS-TU ? »

L'homme toussota en même temps que sa complice haussa la voix. Cette fois, je me sentais envahie de toutes parts par la peur et ne comptais plus que sur Malfoy pour me sortir de là... ou m'achever.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Ven 3 Déc - 20:32

Caitlinn me suivait sans rien dire. Je marchais un pas devant elle. Ce n’était pas grand-chose pour marquer que nous ne marchions pas à la même hauteur, mais si je regardais sur le côté tout en gardant mon visage droit devant moi, je ne la voyais pas. Bref, on s’en fout !
J’avais plus que hâte de sortir d’ici. Si je pouvais, j’étais prêt à m’enfuir loin, très loin d’ici. Carrément aller dans un autre pays. Mais ce n’était pas possible. Comment est-ce que j’avais pu me foutre dans un pétrin pareil ?! Il fallait vraiment être maudit ou avoir la poisse !
Nous n’étions plus très loin des escaliers qui menaient au Chemin de Traverse lorsque j’aperçus deux personnes entrain de discuter à voix basses. Je continuais à regarder droit devant moi, sans avoir l’intention de m’arrêter, mais la destin en avait choisi autrement.

« Malfoy ! Tu ne m’avais pas encore présenté tes amis. Qu’est-ce que tu nous apportes là ?! »

Scorpius, mon gars, demain matin tu apparaitras avec les cheveux noir corbeau pour que plus personne ne te reconnaisse !
A en juger la voix aigüe de la personne, ça ne pouvait être qu’une femme. Mais où avais-je bien pu entendre cette voix ? Là, comme ça tout de suite, j’étais incapable de dire où. Il me faudrait voir son visage, mais je n’en avais aucune envie. Mieux valait qu’ils restent tous les deux dans l’ombre, comme tous ceux qui se trouvaient dans cette allée maudite.
Je sentais la panique de Caitlinn qui bougeait un minimum. Décidemment, j’aurais mieux fait de rester couché !

« Mmh… De toute évidence, cette jeune fille est brillante et semble déborder de vie. Il nous la faut, Malfoy, ENTENDS-TU ? »

Je levais un bras face à la rouge et or pour faire une barrière et serrais ma baguette dans mon autre main, caché à l’intérieur de ma cape. C’était limite si on ne se trouvait pas dans un film d’horreur, avec moi encapuchonné dans une longue cape noire… Tout droit sorti d’un film vous dis-je !

« Pourquoi refuses-tu de nous la donner ? » demanda l’homme d’une voix qui se voulait mielleuse, mais qui n’en était pas moins inquiétante.

Lui par contre, je ne le connaissais pas du tout ! Il s’avança d’un pas et automatiquement, je pointais ma baguette sur lui.

« Approche ne serait-ce que d’un seul centimètre et tu es mort ! »


L’homme se figea. La femme porta une main sur son bras comme pour l’empêcher d’avancer. Bizarrement, j’avais l’ultime conviction que ça n’allait pas se terminer aussi facilement qu’on pouvait le croire.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Dim 5 Déc - 21:09

Je ne comprenais plus rien, désormais. Les deux êtres sombres semblaient connaître Scorpius. On sentait le mal qu'il y avait en eux à des kilomètres, alors comment Scorpius pouvait-il les connaître ? Avait-il un lien avec eux ? C'était certain, sinon la femme n'aurait pas prononcé son nom. J'avais tellement peur que j'aurais préféré fondre sur place et m'étaler sur les pavés glacés qui ornaient le sol plutôt que d'assister à la scène qui se déroulait sous mes yeux. Je vis le bras du fils Malfoy se tendre fermement devant moi, comme signe de protection. Bien que je lui en fusse reconnaissante, cela ne retirait pas l'angoisse qui m'avait mangée de l'intérieur. Je ne pouvais plus bouger à présent et si l'un des deux personnages venait à m'attaquer, je ne sais pas si je serais capable de riposter, ni même d'esquiver.
La femme avait dit «il nous la faut ». Mais de quoi parlait-elle ? Il était certain que celle-ci voulait m'intégrer à un groupe non honorable. Elle ne pouvait pas être Écorchée, comme moi. Dans ce cas, elle ne pouvait-être que... Non ! C'est ce que je craignais ! Scorpius en faisait-il partie également ? Après tout, son père et même son grand-père étaient de ceux-là. A cet instant, je redoutais le pire. Trois cas étaient envisageables : je m'en sors, et je deviens Mangemort, ou je ne m'en sors pas, OU par un miracle fabuleux, Scorpius dégaine sa baguette de sorte qu'on puisse s'éclipser rapidement. Au même moment, le garçon menaça de mort l'homme qui nous barrait le passage. C'était ainsi la dernière possibilité qui semblait la plus juste. Cependant, cela ne suffit pas à me rendre le calme et le cour... Mais oui, le courage ! Ceux qui sont à Griffondor sont courageux. Il faut que je me reprenne, et vite. Une chaleur parcourut mon corps, ce qui me rendit peu à peu la mobilité et stoppa définitivement mes frissons. Le seul fait de m'être rappelée pour quoi je portais les couleurs de ma maison m'avait rendu l'espoir. L'homme qui s'était avancé quelques secondes auparavant grommela quelques mots après que sa compagne l'ait bloqué dans sa marche. D'ailleurs, elle laissa échapper des mots sur un ton particulièrement méprisant :

« Ne la touche pas espèce d'ingrat ! C'est Scorpius qui va nous l'apporter. N'est-ce pas, Scorpy ? »

Je fis tout mon possible pour ne pas tressaillir de nouveau, bien que ces dernières paroles eurent un effet négatif sur moi. Je regardai Scorpius, lui adressant un regard signifiant à la fois que j'avais repris du poil de la bête et que je comptais sur lui pour nous sortir de là. Je suis sûre qu'il sait comme s'y prendre. Je restai tout de même sur mes gardes, prête à dégainer ma baguette si le besoin se faisait ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mar 7 Déc - 7:35

Finalement, les mangemorts n’étaient pas si stupides que ça. Tout du moins ces deux là. La plupart d’entre eux auraient continué d’avancer même avec une baguette pointée sur eux.
Je sentais le trouble venant de Caitlinn. Le mieux, c’était qu’elle évite d’ouvrir sa bouche pour dire quelque chose qui lui serait fatale. Je n’insinuais pas qu’elle était le boulet du siècle, non. Mais bien souvent, dans des moments pareils, il y avait toujours la phrase qu’il ne fallait surtout pas sortir. Elle variait selon les situations.
Je continuais de fixer les deux mangemorts qui se trouvaient face à moi. L’homme ne cessait de fixer ma baguette, craignant que je lui jette un sortilège quelconque. Il ne semblait pas ravi d’être ainsi menacé. Surtout par un ‘gamin’ comme moi. J’avais beau n’avoir que quinze ans, ça ne faisait pas de moi une personne faible. En fait, pour qu’ils me courent après de cette façon, c’était parce que j’avais un certain potentiel. Je n’étais pas de la même trempe que mes ascendants. Pour ce qui était de la femme, pour le coup, elle avait été très intelligente d’empêcher son copain de faire un pas de plus.

« Ne la touche pas espèce d’ingrat ! C’est Scorpius qui va nous l’apporter. N’est-ce pas, Scorpy ? »

Un léger sourire apparut sur mon visage. Sur le leur également. Ils pensaient sincèrement que j’allais leur ‘donner’ la Gryffondor. Je n’étais pas idiot à ce point là. Même si je n’avais jamais eu de bonnes relations avec les Rouge et Or (hormis Hugo et Rose), il ne fallait pas compter sur moi pour leur apporter quelqu’un.

« Comptez la dessus et buvez de l’eau ! »

Leur sourire retomba aussitôt. La femme sortit sa baguette et lança un sort.

« Protego ! »

J’ignorais quel sort elle avait lancé, mais quelque chose me disait que ce n’était pas un petit sortilège de base. J’attrapais le bras de Caitlinn et l’entrainais à ma suite. Mieux valait courir dans des moments pareils.

« Ils s’échappent ! » cria l’homme.

« Merci j’avais remarqué ! » répliqua la femme.

Des sorts fusaient de tous les côtés. Je baissais la tête et évitais parfois de justesse ceux qui passaient près de moi.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Jeu 9 Déc - 12:19

Bizarrement, quand la femme eut clairement annoncé son désir de voir Scorpius m'amener à elle, celui-ci sourit. Nos deux adversaires en firent de même. Je trouvai la situation délicate et franchement pas drôle. Il n'y avait pas de quoi sourire.

« Comptez la dessus et buvez de l’eau ! »

Je vis la fureur défigurer le couple. Leur sourire s'effaça brutalement et je sentis le danger plus proche que jamais. Mais qu'est-ce qui lui avait pris de répondre de la sorte ? Il n'a fait qu'empirer les choses !
Soudain, la femme leva sa baguette et lança un maléfice en notre direction.

« Protego ! »

Heureusement que Scorpius avait eu le réflexe de prononcer cette formule et pour cela, je lui en fus reconnaissante. A peine eus-je le temps de réagir que Malfoy avait attrapé mon bras pour m'entraîner dans sa course. Je ne réfléchis pas une seconde et me mis à fuir à ses côtés, le plus rapidement possible. S'étant rendus compte de notre échappée, les deux Mangemorts se mirent à nos trousses. Les gens qui se trouvaient non loin de nous n'avaient pas l'air alarmé par la scène qui se déroulait sous leur yeux et semblaient au contraire captivés. Ce genre de scénario devait se produire souvent dans les parages, sinon quelqu'un se serait manifesté pour nous aider et apparemment, notre aspect d'adolescent ne suscitait aucune pitié. J'entendais des chuchotements derrière moi. Lorsque je tournai la tête en direction de nos ennemis, un éclair de lumière blanche frôla mon nez. Je ne pus m'empêcher de répliquer :

« Stupéfix ! »

Manque de bol, l'éclat de lumière rouge que j'avais laissé échapper de ma baguette loupa l'homme et s'écrasa sur le panneau d'une boutique. Je voyais Scorpius avancer à grandes enjambées devant moi, seulement le bout de l'allée n'était en fait qu'une impasse. Malgré cela, nous continuâmes à avancer jusqu'au bout, espérant que l'un de nous deux trouverait une alternative avant de se retrouver bloqués définitivement.

« Vous êtes faits comme des rats, misérables gamins ! » hurla la femme.

Ralentis par l'impossibilité de traverser le mur, nous nous mîmes à regarder dans tous les sens.

« Là ! » criai-je.

A force d'observer autour de moi, je trouvai un passage dégagé parmi les boutiques. Je me précipitai vers l'ouverture, faisant signe au jeune homme de me suivre. J'avais bien l'intention de sortir de cet endroit lugubre et demander ensuite à Scorpius ce qu'il mijotait. Mais pour l'instant, il fallait fuir les deux pourritures qui ne semblaient pas vouloir nous lâcher la grappe.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 12 Déc - 21:05

Tout comme moi, Caitlinn balançait des sorts à droite et à gauche. J’espérais sincèrement que nous allions nous en sortir un minimum tous les deux car si nous débarquions à Poudlard amochés et que Pomfresh nous voyait, nous allions devoir rendre des comptes et franchement, ce n’était pas le top. Surtout que nous étions allés à l’Allée des Embrumes !
Je ne sais ce qui me prit de tourner dans une ruelle qui s’avéra être une impasse arriver au bout. Je m’insultais de tous les noms d’oiseaux possibles et inimaginables. Et croyez moi, j’en connaissais pas mal ! Et oui, il faut savoir varier son vocabulaire, même s’il n’était pas digne d’une famille noble. Mais pour l’instant, je m’en moquais royalement. Tout ce qui m’intéressait, c’était de sauver ma peau en priorité. Pour ce qui était celle de Caitlinn… J’allais essayer, mais je ne promettais rien.

« Et merde ! On est bon pour l’escalade. »

Je ne voyais que cette seule et unique solution.

Les deux mangemorts nous avaient plus que rattrapé. Leurs baguettes étaient bien pointées sur nous. Au début, je m’étais dit : on est morts. Sauf que non ! On ne l’était pas encore et je ne comptais pas vraiment l’être. Je tenais trop à la vie pour ça.

« Vous êtes faits comme des rats, misérables gamins ! » cria la femme de sa voix aigüe.

Je grimaçais tellement c’était strident. J’avais peut-être une chance de m’en sortir. Théoriquement, ils n’avaient pas le droit de me tuer étant donné que j’étais un des leurs. Théoriquement, ils avaient le droit de tuer Cait car elle n’était pas des leurs. Dur dilemme ! Mais je n’étais pas du genre à lâcher les gens.
Comme n’importe qui dans cette situation, je me mis à regarder un peu partout jusqu’à ce que j’entende ma voisine pousser un « là » majestueux. Automatiquement, je tournais la tête dans la direction qu’elle visait. Un passage étroit entre deux boutiques nous permettrait sans aucun doute de nous échapper. Comme si elle avait lu dans mes pensées, Cait courut dans cette direction, je la suivis de près, évitant les stupéfix qui venaient de tous les côtés. C’était à croire qu’il y avait plus de deux mangemorts dans le coin. Je courrais aussi vite que la vitesse de celle qui était devant moi me le permettait. Les voix des deux mangemorts s’éloignaient. J’osais regarder derrière nous et constatais qu’ils ne nous suivaient pas, mais continuer de jeter des sors de plus en plus difficile à esquiver.
Au premier embranchement qui s’offrit à nous tournâmes. Je ralentis l’allure.

« Je pense que c’est bon… Ca fait un moment qu’ils ne nous suivent plus » dis-je en reprenant mon souffle.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Sam 18 Déc - 22:27

Scorpius avait suggéré l'escalade, et bien heureusement, j'avais trouvé l'alternative finale, la bonne, pour échapper aux deux adultes qui me voulaient tant, sans que je puisse savoir pourquoi, bien que j'eus ma petite idée, ni même savoir ce qui les avait intéressé chez moi. Bien que la beauté soit mon plus bel atout, je doutais fortement que ce fusse cela qui les eut captivés autant. De toute façon, le moment de cogiter était mal choisi, il fallait se contenter de courir jusqu'à semer les deux êtres sombres. Les éclairs de lumières rouges fusaient, je courais à toute vitesse en zigzaguant afin de les éviter. Scorpius en faisait de même. Après plusieurs minutes de course effrénée, nous nous arrêtâmes à l'embouchure d'une rue, la respiration haletante. Ça y est : on les avait semé, et avec brio.

« Je pense que c’est bon… Ça fait un moment qu’ils ne nous suivent plus. »

C'était en effet ce que j'avais constaté un instant plus tôt. Heureusement qu'il ne m'était rien arrivé, auquel cas Scorpius aurait eu des problèmes, étant la cause de cette aventure. Ceci dit, je n'avais rien à faire ici. Bon, d'accord, il fallait reconnaître que nous étions en tort tous les deux. Je regardai à présent le garçon qui avait le visage luisant à cause de la sueur. Je ne savais pas quoi dire, bien qu'une question me brûlait les lèvres depuis l'instant où il m'avait entraînée dans sa fuite.

« Qui étaient ces gens ? Tu les connaissais ? Pourquoi s'intéressent-ils à moi ? »

Finalement, c'était une foultitude de questions qui demandait à se dégager de ma gorge, étouffée par l'inquiétude qui m'avait envahie, malgré l'effort que j'avais fait pour faire triompher le courage sur la peur. Il n'y avait plus personne dans la rue, et la seule chose que je désirais était de rentrer à Poudlard, avec Scorpius ou non, bien qu'il ne m'aurait pas été désagréable de discuter avec lui encore un peu. Dans tous les cas, je devais quitter cet endroit au plus vite car il m'inspirait une nouvelle menace quasi imminente.

« Que dirais ta copine si elle savait que tu erres ici ? »

J'avais désormais pris un ton de reproche. A mes souvenirs, le jeune homme avait une copine très mignonne, avec qui il entretenait une relation depuis un moment déjà. Pendant un instant, je me mis à sa place. Si j'apprenais que mon copain (malheureusement fictif) se plaisait à déambuler dans les parages, et ce, régulièrement, j'aurais tapé un scandale terrible. Décidément, les hommes n'étaient que des êtres imprudents en quête de sensations fortes que la routine ne peut leur apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 19 Déc - 21:03

« Qui étaient ces gens ? Tu les connaissais ? Pourquoi s’intéressent-ils à moi ? »

Je laissais un petit temps avant de répondre. Je reprenais d’abord mon souffle avant de lui répondre.

« Bah… non je les connais pas, mais inutile d’être devin pour savoir ce qu’ils sont. »

C’était la stricte vérité en plus. Je ne les connaissais pas, mais eux me connaissait. En même temps, qui ne connaissait pas les Malfoy ? Bref, là n’est pas la question. Je n’avais pas répondu à une des questions de Caitlinn.

« Ce qu’ils veulent de toi ? Il me semble que c’est évident. Je ne sais pas ce qu’ils ont vu en toi, mais tu les intéresses et si tu fréquentes trop cet endroit, c’est dans leur clan que tu finiras. »

C’était un avertissement. Quelque part, j’étais persuadé qu’elle prendrait ça au sérieux et ne reviendrait pas ici avant quelques dizaines d’années. Tout du moins, pas avant d’avoir eu ses ASPICS et d’être entrer dans la vie active. Pour ma part, c’était une autre paire de manche, mais ça, c’était aussi hors sujet au contexte. Quoi que ça me faisait bien ch*er d’être impliqué de cette façon. Pourquoi fallait-il que ce soit sur moi que ça tombe ?

« Que dirait ta copine si elle savait que tu erres ici ? »

Je la fusillais du regard. Mauvais point pour elle !

« Qu’est-ce que ça peut te foutre d’abord ? T’es pas impliqué dans mon couple, non ?! Et puis pour info, ma copine est au courant. Mais le jour où j’aurais besoin d’un psychologue, je penserais à toi hein ?! »

Je passais devant elle et continuais ma route. Non mais j’y crois pas ! Je lui sauve la peau et elle me demande ce que Daphné pourrait penser de tout ça. Non mais il fallait vraiment être timbré ! N’importe quoi cette fille.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Lun 20 Déc - 13:10

« Bah… non je les connais pas, mais inutile d’être devin pour savoir ce qu’ils sont. »

En même temps, s'il m'aurait dit qu'il les connaissait, je n'aurais pas été un poil étonnée. Mais vu la tournure de sa phrase, Scorpius ne fit que confirmer mes doutes. Les deux cinglés qui nous avaient coursé étaient bel et bien des Mangemorts, et des gens à éviter de toute façon. Les deux visages s'étaient ancrés dans ma tête, ainsi il me serait impossible de ne pas les reconnaître dans d'autres circonstances. Je savais maintenant de qui il fallait avoir peur. J'étais une Ecorchée, certes, mais étant peu active j'avais encore tendance à prendre peur devant des Magemorts. Il faudrait changer cela, puisque moi-même je débutais dans la magie noire, maintenant.

« Ce qu’ils veulent de toi ? Il me semble que c’est évident. Je ne sais pas ce qu’ils ont vu en toi, mais tu les intéresses et si tu fréquentes trop cet endroit, c’est dans leur clan que tu finiras. »

Moi non plus je ne savais pas ce qu'ils avaient vu en moi. J'étais Caitlinn Matthews, élève à Griffondor, alors pourquoi moi ? J'avais beau être de sang pur et débuter dans mon nouveau clan, je ne voyais absolument pas ce qui pouvait attirer des mages noirs. Ou bien, la nouvelle de mon recrutement s'était répandue très vite et ainsi je n'étais pas la seule dans le collimateur des Mangemorts, mes collègues étant mis dans le même lot. Seulement le fils Malfoy n'était pas au courant de mon statut face au conflit qui se déroulait au sein de Poudlard et cela devait rester secret. Je préférai donc rester silencieuse à ce sujet.
La mise en garde du garçon suffit à me raisonner : je ne viendrai plus ici, les autres le feront à ma place s'ils le souhaitent. J'avais eu ma dose d'Allée des Embrumes pour la décennie à venir.
Soudain, Scorpius me lança un regard pétrifiant suite à la question indiscrète que je lui avais posée. Vu la violence de la réponse, il était clair que je l'avais drôlement énervé et pas besoin d'être Auror pour deviner cela. Je le vis continuer son chemin, me laissant là, seule. Je regrettai alors mes mots et tentai de me rattraper. J'accélérai le pas afin de me trouver à son niveau et m'excusai :

« Scorpius, pardonne mon indiscrétion, je ne voulais pas que tu te méprennes ainsi. »

Stupides mots. Ils n'auront aucun effet, c'est sûr. Je restai muette un moment et ajoutai finalement :

« C'est juste que...je suis sûre que Daphné est une fille bien. Protège-la comme il se doit, je suis persuadée qu'elle est tombée entre de bonnes mains. »

Je laissai à présent échapper un soupir. Qu'allait faire le jeune homme ? Rester indifférent et foncer seul droit devant lui, ou bien redevenir calme et accepter les excuses les plus plates d'une jeune fille qui n'avait aucune intention de le blesser ? Dans le premier cas, c'était un ami potentiel que je perdrais, dans le second, une amitié se forgerait peut-être entre nous, à condition de ne plus mentionner cette sale mésaventure nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Scorpius D. Malfoy !

Mais des fois on m'appelle
    Prince des Serpentard

avatar



√ Mes messages : 5224


Qui es-tu ?
Sang: Pur
Patronus: Fouine argentée
What\'s in your pocket ?:

Posté le Mar 21 Déc - 18:52

Je comptais ma la jouer perso tout le long du trajet. Non mais je n’en revenais pas ! De quel droit cette fille osait-elle me sortir un truc pareil ?! Je n’étais tout de même pas marié avec non ?! Et puis ce n’était pas comme si Daphné n’était pas au courant de ce que j’étais devenue. D’ailleurs, elle avait été la deuxième au courant. Ouais la deuxième parce que j’avais, sans le faire exprès, balancer l’info au concierge. Je m’étais senti boulet mais bon, il fallait bien se sentir ainsi un jour, non ? BREF !
J’étais sur le point de tracer ma route lorsque Caitlinn me rattrapa et se mit à marcher à mon niveau.

« Scorpius, pardonne mon indiscrétion, je ne voulais pas que tu te méprennes ainsi. »

Ben voyons ? C’était pourtant clair comme de l’eau de roche ce qu’elle venait de dire ! Aussi étrange que cela puisse paraitre, tout le monde disait ça après avoir sorti une boulette comme celle qu’elle venait de sortir. Tout le monde était constitué de la même façon, il fallait se rentre à l’évidence.

« C’est juste que… que je suis sûre que Daphné est une fille bien. Protège-là comme il se doit, je suis persuadée qu’elle est tombée entre de bonnes mains. »

Je m’arrêtais de marcher et me tournais vers la jeune fille.

« Merci madame le psy, mais j’ai pas attendu après tes conseils. »

J’étais peut-être blond, mais pas idiot. Et puis le contexte blond marchait que pour les filles. Ouais de la discrimination sexuelle, mais qu’est-ce qu’on y pouvait, le monde avait toujours été ainsi, et je doutais fort qu’on fasse un changement radical comme ça, du jour au lendemain.

Finalement, je soupirais et pris une grande inspiration. S’engueuler maintenant n’était pas forcement une bonne idée. Je reportais mon attention sur Caitlinn.

« Bref, sujet clos. On rentre. »

C’était mieux ainsi. La prochaine fois qu’elle me parlait de ça, je l’abandonnais sur place.

♀ -------------------------------------------------------------------- ♂




I am the Prince of Slytherin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
avatar





Posté le Mar 21 Déc - 19:19

« Merci madame le psy, mais j’ai pas attendu après tes conseils. »

Scorpius, ou comment répondre avec délicatesse. Je m'étais forcée à lui présenter mes excuses, et voilà comment j'étais reçue. Sympathique, je m'en souviendrai longtemps de celle-là, et en tirerai une leçon afin de ne pas m'excuser au prochain venu et ainsi ne pas passer pour une idiote. On m'avait toujours enseigné à être polie et accepter les gens comme ils étaient, mais là, c'en était trop. De ce côté-là, j'allais opérer à un changement radical. Pour cette fois, je ne répliquai pas. La dernière exception venait d'avoir lieu.

« Bref, sujet clos. On rentre. »

Il était clair que mes mots avaient fait l'effet d'un blizzard. J'étais sûre que Scorpius était quelqu'un de bien au fond de lui, certainement pas comme ses ancêtres en tout cas. Seulement, il n'était pas du genre à déballer sa vie sentimentale et encore moins de celui à accepter les critiques émises au sujet de son couple. D'accord, j'avais fauté sur ce coup-là. J'espérai tout de même qu'un autre jour, nous pourrions envisager d'avoir une relation amicale normale, soit repartir sur de bonnes bases. En tout cas, il était hors de question que je lui courre après et le supplier de me pardonner pour une petite bourde que je jugeai sans importance.
Nous parcourûmes alors la rue d'un pas précipité car s'attarder dans un tel lieu était une mauvaise idée, surtout après ce qui nous était arrivé. Une fois à la frontière entre le Chemin de Traverse et l'Allée des Embrumes, je m'arrêtai pour adresser ces quelques mots à l'attention de Scorpius :

« Bon, eh bien contente de t'avoir rencontré, malgré la petite altercation avec les deux Mangemorts. Porte-toi bien, et à bientôt, j'espère. »

J'essayai d'esquisser un petit sourire au blond afin de me montrer amicale. En même temps, mes mots n'avaient pas sonné faux : me trouver avec lui ne m'avait pas déplu mais je préférais effacer de ma mémoire les mauvais instants de cette soirée.
Je m'éloignai alors, jetant un dernier coup d'oeil au Serpentard avant de m'enfoncer dans la nuit noire...
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la nuit noire d'hiver, deux ombres s'avancent... {Caitlinn !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans la nuit noire (Pollo)
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» Quand nuit noire se fait en plein jour.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-