Endless Hope ; L'Espoir Infini



Bienvenue sur Endless-Hope !
22 ans après la mort du grand Lord Voldemort, son successeur est prêt à prendre la relève !
Quel rôle jouerez vous dans cette nouvelle guerre ?
Rejoignez nous !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une rencontre inattendue [PV Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Les acteursEt leur histoire
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Posté le Sam 20 Nov - 23:31

Accompagnée de quelques amies de Griffondor, je décidai de m'aventurer sur le Chemin de Traverse. Ensemble, nous fîmes rapidement le tour de quelques boutiques avant de se retrouver au milieu de la grande allée.

"On rentre maintenant ?" me dit une de mes complices.

"Oh.. Euh.. Rentrez sans moi, je dois juste aller jeter un œil chez Fleury et Bott. Ne vous inquiétez pas, je ferai vite !"

Celles-ci prirent un air maussade puis finirent par accepter. Elles s'en allèrent donc dans la direction contraire à la mienne.
J'entrai dans la librairie. Par ce temps frais, peu de personnes avaient daigné s'aventurer dehors, ce qui expliquait le calme inhabituel dans la boutique. Je reconnus quelques élèves de Poudlard, puis des sorciers plus âgés. J'étais venue jusqu'ici pour acheter le Manuel de Sorcellerie pour Sorciers Avides de Savoir. Un ouvrage qui m'avait été vivement conseillé par mon professeur de défense Contre les Forces du Mal, l'an passé. Ne l'ayant trouvé dans la bibliothèque du château, j'avais pris l'initiative de l'acquérir au plus vite.
D'abord, j'entrepris d'errer dans chaque rayon, histoire de prendre connaissance des nouveautés parues récemment. J'esquissai un sourire à la vue d'une réédition d'un livre écrit à l'époque par Gilderoy Lockhart. La couverture le montrait avec un sourire resplendissant, adressant un signe de la main et clignant d'un œil. J'avais lu quelques uns de ses livres, lors de mes premières années. J'avais également appris qu'il avait enseigné à Poudlard, des décennies plus tôt. Un fou, paraissait-il. Charmant, mais complètement cinglé.
Passons. Je me trouvai enfin face à l'ouvrage que je convoitais tant. Je jetai ensuite un œil à son prix, qui était de 3 Gallions et 5 Mornilles. Je continuai alors mon parcours à travers le magasin. Au dernier rayon, le plus éloigné de l'entrée, je vis un jeune homme chercher un livre. Il avait l'air de ne pas vouloir être surpris, et regardait souvent autour de lui. Me paraissant louche, je pris la décision de m'approcher discrètement de lui, ma trouvaille coincée par mon bras contre ma poitrine. L'ouvrage qu'il feuilletait à présent n'avait rien d'un ouvrage classique. Je m'éclaircis la voix.

"Heu... bonjour...je veux dire...enchantée. Qu'est ce que tu es en train de lire ? Ça m'a l'air intéressant, bien que pas très légal..."
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Becki Thomas !

Mais des fois on m'appelle
    Ready to Suffer

Becki Thomas



√ Mes messages : 102


Qui es-tu ?
Sang: Mêlé
Patronus: Tigre à dent de Sabre
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 28 Nov - 23:01

En général, le week end, on avait le droit d'aller à prés-au-lard, cependant, on était quelques débrouillards à réussis à aller sur le chemin de traverse.
Il fallait avouer qu'il y avait déjà un peu plus à faire que dans le petit village !
Et en plus, moi j'avais besoin d'un bouquin très précis ! Je devais le trouver, l'étudier pour pouvoir en faire partager mes chers amis écorchés. Un bon petit livre de magie noire. J'étais tombé sur un livre dans la réserve de la bibliothèque et j'avais été passionné ! Seulement, il se finissait par " ... " et je cherchais donc la suite.
C'était pour ça que j'étais là, je voulais absolument la suite de ce bouquin !!
Et où aller pour trouver un livre si ce n'était chez Fleury et Bott ? Voilà pourquoi j'étais là, cherchant dans tous les rayons de la librarie. Evidemment la recherche était compliquée, il n'y avait pas un rayon appelé "Livres de magie noire interdits par la loi ", alors il fallait être débrouillard. Et moi, je l'étais !
Au bout de presque 1 heure de tournage en rond dans le magasin je tombais enfin sur un titre qui attira mon attention : Les quelques sorts qu'il faut connaitre pour réussir (suite). C'était le "suite" qui m'avait surtout attiré, je l'avais trouvé ! C'était lui !
J'étais très heureux que mes recherches aient enfin abouties et je tournais le livre dans mes mains, le regardant sous toutes les coutures. Il était beau, en cuire marron, avec les mots en lettres fines, italiques, dorées.

Tout d'un coup, j'entendis un raclement en gorge à côté de moi. Je relevais la tête et je reconnue la fille comme étant une gryffondore. Je l'avais déjà croisé en cours.

- Heu... bonjour...je veux dire...enchantée. Qu'est ce que tu es en train de lire ? Ça m'a l'air intéressant, bien que pas très légal...

Non mais je rêve ? Ils ont quoi tous ces gens à s'occuper de mes affaires ? Je suis si exceptionnel que ça ?

- Euh, sans vouloir être désagréable, ce que je lis ne t'interesserai pas, c'est pas ... ton genre de bouquin.

J'allais expédier cette discution vite fait bien fait comme ça je pourrais aller l'acheter et rentrer au château pour lire tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Posté le Lun 29 Nov - 21:26

« Euh, sans vouloir être désagréable, ce que je lis ne t'intéresserai pas, c'est pas ... ton genre de bouquin. »

Je m'étais attendue à ce type de réaction, et pourtant, j'en fus vexée. Il était clair que je dérangeais le garçon, il était donc préférable que je m'éloigne de lui pour ne pas le perturber dans ses affaires malsaines. Il y avait ce je ne sais quoi en lui qui me donnait l'impression d'avoir en face de moi quelqu'un de très peu fréquentable. Celui-ci eut beau avoir précisé ne pas avoir l'intention d'être désagréable, le ton sur lequel il l'avait dit avait trahi sa volonté de me voir disparaître rapidement.

« Très bien, apparemment je dérange. Dans ce cas, je me retire. Tu comprends, je ne voudrais absolument pas t'importuner une seconde de plus. »

Il était hors de question que je me montre charmante avec un type qui ne voulait guère faire d'efforts. C'est pourquoi j'avais prononcé ces mots d'un ton peu chaleureux. Je m'efforçai cependant d'adresser un maigre sourire forcé à mon interlocuteur avant de basculer sur le côté et entamer ma marche vers le comptoir. A peine avais-je fait quelques pas qu'un sentiment d'insatisfaction m'envahit. Une Matthews ne se laisse pas marcher sur les pieds de la sorte ! Et puis, peut-être qu'en creusant un peu sa personnalité, je pourrais m'en rapprocher. Je revins alors sur mes pas, et entama la conversation une fois de plus :

« Au fait, je suis Caitlinn Matthews. J'ai réfléchi pendant un très court laps de temps et me suis dit que j'avais besoin de compagnie. Si tu t'inquiètes parce que j'ai vu ce dont tu es en train de lire, tu n'as plus de raison de t'en faire. Je te promets de tenir ma langue, ainsi cela sera comme un secret entre toi et moi. »

Maintenant, j'avais un peu peur que le brun se méprenne une fois de plus et sorte sa baguette. Peut-être aurais-je simplement mieux fait de quitter la boutique sans me préoccuper de cette scène. Seulement, les Matthews ne font pas dans la simplicité et aiment les jours qui ne se ressemblent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Becki Thomas !

Mais des fois on m'appelle
    Ready to Suffer

Becki Thomas



√ Mes messages : 102


Qui es-tu ?
Sang: Mêlé
Patronus: Tigre à dent de Sabre
What\'s in your pocket ?:

Posté le Sam 4 Déc - 0:16

- Euh, sans vouloir être désagréable, ce que je lis ne t'intéresserai pas, c'est pas ... ton genre de bouquin.

Elle n'eut pas l'air surprise de ma réponse mais ça eut l'air de tout de même la gêner. Peu importait ce qu'elle pouvait bien penser. C'était une gryffondor après tout, et je ne les aimes pas.

- Très bien, apparemment je dérange. Dans ce cas, je me retire. Tu comprends, je ne voudrais absolument pas t'importuner une seconde de plus.

Au moins, elle comprenait vite. Je devais tout de même lui accorder cela.
Son ton ne mentait pas, elle était vexée et elle avait bien décidé de me répondre sur le même ton froid que j'avais utiliser pour lui parler. C'était correct. Elle tenta tout de même un petit sourire avant de tourner les talons.
Me croyant tranquille, j'ouvris le livre pour le feuilleter un peu avant de l'acheter, sauf que voilà, la gryffy était de retour. Elle se planta devant moi et c'est là que je la vis. Elle l'avait au doigt, la bague en argent que seuls les écorchés ont. C'était bizarre, je ne l'avais jamais vu ... Ou surement que je ne l'avais jamais remarqué. C'était possible aussi ...

- Au fait, je suis Caitlinn Matthews. J'ai réfléchi pendant un très court laps de temps et me suis dit que j'avais besoin de compagnie. Si tu t'inquiètes parce que j'ai vu ce dont tu es en train de lire, tu n'as plus de raison de t'en faire. Je te promets de tenir ma langue, ainsi cela sera comme un secret entre toi et moi.

Une promesse était bien peu de chose dans ce genre de cas, mais non, je ne craignais pas du tout qu'elle puisse en parler. Après tout, si ce livre était totalement illégal, il ne serait pas en vente ici. Et puis, de ce que j'avais compris, c'était une écorchée, elle n'avait donc rien contre la magie noire, et on sait tous que nous, les écorchés, nous n'avons qu'une seule parole. Je me décidais donc à lui adresser une esquisse de sourire. Oui, une esquisse, fallait pas abuser non plus dès les premières paroles.

- Je te crois, et je sais que tu tiendra parole. Cependant je crois bien qu'on a plus d'un secret en commun toi et moi, Caitlinn, c'est bien ça ?

Pour lui faire comprendre ce que je voulais dire par là, je pivotais légèrement ma main, tenant le livre pour qu'elle puisse voir la bague. J'agissais discrètement, car on ne devait pas faire remarquer la bague à d'autres qu'aux écorchés, mais si elle était parmi nous, c'est qu'elle était capable de voir des petits détails rapidement. J'espérais donc qu'elle avait vu la bague et qu'elle avait comprit.

- Je crois donc pouvoir dire que tu n'as rien contre ce genre de lecture, et je pense même qu'elles t'intéressent. Ce livre, je le prend pour "le faire partager".

J'espérais encore qu'elle comprendrait que je voulais parler des écorchés, que j'allais dire à tout le monde ce que j'allais apprendre dans ce livre. Mais elle devait être maligne, et je me doutais qu'elle comprendrait. Là était notre force : La capacité d'insinuer les choses de façon fluide pour que l'info soit reçue par ceux qui doivent la recevoir et qu'elle soit noyée dans le reste pour les non concernés.

J'attendais donc de voir ce qu'elle allait répondre à ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Invité !

Mais des fois on m'appelle Invité
Anonymous





Posté le Lun 6 Déc - 18:33

En définitive, le garçon n'eut pas une réaction démesurée comme je l'avais redouté. Il m'adressa même un faible sourire, qui paraissait quelque peu forcé car du peu que j'en avais tiré, j'avais conclus que le jeune homme n'avait pas l'habitude de sourire, et encore moins à ceux qu'il ne connaissait pas.

« Je te crois, et je sais que tu tiendra parole. Cependant je crois bien qu'on a plus d'un secret en commun toi et moi, Caitlinn, c'est bien ça ? »

Je devais avouer qu'il éveilla quelque chose en moi. Il ne pouvait pas parler de la bague, c'était impossible, sinon je le saurais. D'ailleurs, je la caressais discrètement avec mon pouce : je l'arborais sur l'annulaire de la même main qui tenait le livre que j'avais trouvé quelques minutes plus tôt. Dans ses yeux, j'avais deviné qu'il tenait à me faire remarquer une chose qui ne devait pas être connue des autres. C'est alors que je jetai un œil à sa main qu'il avait légèrement fait pivoter pour me montrer son appartenance au clan. Il était clair que cette nouvelle m'interpella. Lui, écorché ? Remarquez, vu son caractère, ça ne m'étonne pas une seule seconde qu'il ait pu tendre les bras à la magie noire la fois où celle-ci s'était présentée à lui, la bouche en cœur. Je changeai de main pour soutenir mon ouvrage : je ne m'étais pas douté qu'elle attirerait la vue de quelqu'un. De ce côté-là, il fallait que je revoie ma discrétion si je ne voulais pas vouer notre groupe à l'échec. Bien que bonne dans l'âme, j'y tenais quand même à ma place au sein des Ecorchés.

« Je suis bien Caitlinn. Et toi, tu es...? Je n'étais absolument pas au courant que tu faisais partie de cette organisation, il faut dire que je débute dans les ordres. »

J'avais prononcé ces derniers mots d'une voix plus basse afin de ne pas captiver l'ouïe de quelqu'un d'autre. Il était clair que j'avais encore beaucoup à apprendre, à commencer par ceux que je dois désormais considérer comme mes égaux. Je suis sûre que je croise des élèves tous les jours sans savoir ce qu'ils portent au doigt et mon erreur fut de penser que les Serdaigle étaient trop bons pour intégrer les rangs. Ceci dit, étant moi-même de Griffondor, c'est moi qui devrais susciter un étonnement chez les autres.

« Je crois donc pouvoir dire que tu n'as rien contre ce genre de lecture, et je pense même qu'elles t'intéressent. Ce livre, je le prend pour "le faire partager". »

Le garçon marquait un point. Je prenais peu à peu de l'intérêt pour ce genre de chose, ce qui expliquait d'une certaine façon pour quoi j'étais allée flâner du côté de l'Allée des Embrumes peu de temps auparavant, bien que je ne me sois pas encore familiarisée avec les lieux. Cet intérêt soudain pour les forces obscures m'est survenu il y a très peu de temps. Je croyais avoir expulsé une bonne fois pour toutes la mauvaise expérience que j'avais eu lors de mon enfance mais celle-ci ne s'était révélée que refoulée et avait refait surface récemment. On m'a tendu une perche qui me garantissait la satisfaction de me venger des Moldus qui se plaisent à rire au nez de ceux qu'ils ignorent sorciers et font des choses totalement inexplicables à leur yeux, qu'ils interprètent alors comme une folie. Ainsi, en rejoignant les Ecorchés, je me trouverais d'autres compagnies qui partagent les même convictions que moi.

« Tu as raison, j'y porte un intérêt croissant depuis un moment. Sans vouloir t'offenser, qu'est ce qui t'a poussé à... »

J'entendis une toussotement derrière moi. Il était évident que la librairie n'était pas l'endroit idéal pour débattre sur un tel sujet. Seulement, la raison qui avait conduit le brun à rejoindre les rangs de la magie noire m'intéressait énormément. Ne pas poursuivre ma phrase aurait éveillé les soupçons de l'individu qui avait osé mêler ses oreilles à nos petites affaires et n'aurait pas accompli mon désir de savoir. Je regardai le garçon, attendant qu'il suive mon regard lorsque je le dévierai vers sa main, afin qu'il comprenne le sens caché de ma phrase.

«...à intégrer l'équipe de Quidditch ? »

Si je me souvenais bien, je l'avais déjà aperçu en compagnie de ses coéquipiers de Serdaigle, le balais sous le bras. Jetant un regard en biais, je constatai que la fouine qui s'était intéressée à notre conversation s'éloignait en direction du comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Hey, moi c'est
Becki Thomas !

Mais des fois on m'appelle
    Ready to Suffer

Becki Thomas



√ Mes messages : 102


Qui es-tu ?
Sang: Mêlé
Patronus: Tigre à dent de Sabre
What\'s in your pocket ?:

Posté le Dim 19 Déc - 23:58

- Je te crois, et je sais que tu tiendra parole. Cependant je crois bien qu'on a plus d'un secret en commun toi et moi, Caitlinn, c'est bien ça ?

Elle mit un certain temps, pour ne pas dire un temps certain, pour comprendre ce dont je parlais. Elle baissa enfin les yeux vers la main que j'avais pivoté et automatiquement, je la vis changer son livre de main. Elle s'était rendu compte qu'elle ne cachait pas du tout sa bague. Enfin, ce n'était pas quelque chose de grave vu qu'elle pouvait passer pour une simple bague. Seuls les écorchés savaient en la voyant à qui il avait à faire, n'importe qui d'autre ne la capterait même pas, petite bague n'ayant apparement rien de particulier.

- Je suis bien Caitlinn. Et toi, tu es...? Je n'étais absolument pas au courant que tu faisais partie de cette organisation, il faut dire que je débute dans les ordres.

Ah voilà pourquoi je ne l'avais pas directement reconnue. C'était une nouvelle. Et j'étais quand même très supris de l'insigne sur sa cape, une gryffondor dans les rangs des Ecorchés ... C'était étonnant. Elle avait baissé la voix sur la fin de sa phrase et je compris que la discretion n'était pas du tout son point fort. Ce n'était pas bien grave pour le moment, ça allait venir avec un peu de temps, elle allait rapidement comprendre que la discretion nous est vitale si on ne veut pas se faire tuer dans notre sommeil et ce, surtout quand on est pas dans la bonne maison ... Heureusement, je n'étais pas seul dans ma maison, Lycran faisait aussi partie de l'organisation et on pouvait plus facilement s'aider l'un l'autre en étant dans la même maison. On se couvrait, et se protégeait des petits curieux qui partageaient notre quotidien.

- Je suis Ryan Sherington.

J'attendis un petit temps puis enchainait

- Je crois donc pouvoir dire que tu n'as rien contre ce genre de lecture, et je pense même qu'elles t'intéressent. Ce livre, je le prend pour "le faire partager".

Elle avait l'air de réfléchir. Plongée dans ses pensées, je n'allais pas la déranger alors j'attendais silencieusement qu'elle fasse de nouveau attention à moi.

- Tu as raison, j'y porte un intérêt croissant depuis un moment. Sans vouloir t'offenser, qu'est ce qui t'a poussé à...

Ah, j'avais bien fait d'attendre, si c'était pour qu'elle me dise que j'avais raison ! Etonnement, elle fit une pause dans sa phrase et je compris rapidement pourquoi. Un homme regardait négligement un livre et ne laissant aucun doute sur sa véritable occupation : Il nous écoutait. Je vis le regarde de la jeune fille plonger vers ma main et je me dis que c'était bien inutile puisque j'avais déviné la fin de sa phrase ...

-...à intégrer l'équipe de Quidditch ?

Pas mal comme rattrapage, pas mal. Elle commençait à apprendre. C'était encore un peu pâteau, mais ça allait venir, il y avait un certain potentiel. Enfin, ça, je ne pouvais en douter, car sans un potentiel, quel qu'il soit, elle n'aurait jamais pu intégrer nos rangs. L'homme s'éloignait, mais rester ici devenait trop dangereux. Je l'entrainais avec moi vers la caisse, payais rapidement le livre sous le regard un peu méfiant du vendeur. Je lui rendis son regard avec l'un de mes regards froids et durs et il se calma, prenant mes sous et me tendant mon livre dans un sac.
Je sortis du magasin et, Caitlinn toujours sur mes talons, je pus enfin parler.

- Voilà, c'est mieux sans les oreilles curieuses des passants. Alors pourquoi avoir intégré "l'équipe de Quidditch" ? Disons que depuis ma plus tendre enfance, j'avais envie de prouver certaines choses. Un certain besoin de vangeance sur ceux qui ne me croyaient pas capable de devenir un "très grand sportif". Sur ceux qui me rabaissaient, j'avais envie de les remettre à leur place. On va dire ça comme ça.

Elle écoutait attentivement, mais je n'allais pas me mettre à me confier à elle. Je ne la connaissais pas, et mon histoire ne me regardait que moi.

- Et toi alors ? Pourquoi ce soudain intérêt pour "le sport" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hey, moi c'est
Contenu sponsorisé !

Mais des fois on m'appelle





Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre inattendue [PV Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» [UploadHero] L'Express du colonel Von Ryan [DVDRiP]
» Ryan Getzlaf RW 30 7000000 6 70 82 79 83 82 76 99 78 78 61 85 79 75 81 85 80

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Hope ; L'Espoir Infini ::  :: ~> FLOOD :: Anciens RPs-